Adhérer à l’ANRPFD

Calendrier des Salons Radio 2019

ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!

QTR UTC

Faire un don

News ANRPFD depuis 26/02/2017

WIMO

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Petites Annonces

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

CW Telegraphie + cours

175ème anniversaire du code morse

Newsweek rapporte que le code Morse a 175 ans et qu’il est toujours aussi utile!
Le premier message envoyé par les points du code Morse sur une longue distance est passé de Washington DC à Baltimore le vendredi 24 mai 1844 – il y a 175 ans. C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que des pensées complexes peuvent être communiquées presque instantanément à grande distance. Jusque-là, les gens devaient avoir des conversations en face à face; envoyer des messages codés au moyen de tambours, de signaux de fumée et de systèmes à sémaphore; ou lire des mots imprimés.
Grâce à Samuel FB Morse, la communication a rapidement évolué et a évolué de plus en plus rapidement depuis. Il a inventé le télégraphe électrique en 1832. Il lui a fallu six ans de plus pour normaliser un code de communication par fil télégraphique. En 1843, le Congrès lui accorda 30 000 dollars pour relier entre eux la capitale nationale et Baltimore, à proximité. Une fois la ligne terminée, il a organisé une démonstration publique de la communication à distance.
Il existe une communauté florissante d’opérateurs Radioamateurs qui chérissent également le code Morse. Parmi les opérateurs Radioamateurs, le code Morse est une tradition chère remontant aux débuts de la radio. Certains d’entre eux ont peut-être commencé chez les scouts, ce qui a rendu l’apprentissage du morse plus ou moins optionnel ou nécessaire au fil des ans. La « Federal Communications Commission » avait l’habitude d’exiger que  tous les opérateurs Radioamateurs autorisés  maîtrisent le code morse, mais cette pratique a pris fin en 2007. La FCC délivre toujours des licences commerciales exigeant une compétence en morse, mais aucun emploi ne l’exige plus.
Lire l’histoire complète ICI

Votre résolution du nouvel an – Apprenez le code Morse!

Il est maintenant temps de commencer!
Les cours de morse commencent au « Danbury Village Hall » à 19 heures le jeudi 17 janvier 2019
Si vous êtes un débutant complet, Danbury est le meilleur endroit, vous aurez votre
posséder « Elmer » pour vous instruire et vous guider.
Si vous souhaitez simplement rafraîchir vos compétences en morse, Danbury a un groupe de passionnés qui se fera un plaisir de vous aider.
Si vous souhaitez simplement passer une soirée agréable avec des amis de CW, venez nous rejoindre pour une soirée amusante à votre convenance.
Contact: Andy, G0IBN, ICI  Tel: 01621 868347 ou venez nous voir.

Style de clavier Morse 1939!

Si vous voulez apprendre le code Morse et que vous n’avez pas de professeur, vous devriez probablement vous rendre sur un site Web ou télécharger une application pour téléphone. Avant cela, vous avez probablement acheté une cassette ou un disque phonographique. Mais comment avez-vous appris le morse si vous n’en aviez pas et que vous ne connaissiez personne qui puisse vous envoyer pratiquer? Bien sûr, vous pouvez écouter la radio, mais en 1939, cela risquait  d’être difficile, notamment de trouver des personnes qui envoient assez lentement pour pouvoir les copier.
Wireless World du 3 août 1939 trouve la réponse dans un article de « [AR Knipe] à la page 109 ». Bien que vous ne l’utilisiez probablement pas aujourd’hui, c’est un excellent exemple de l’ingéniosité avec laquelle vous pouvez être un Arduino et tous les autres accessoires que nous prenons pour acquis aujourd’hui.
• Nous remercions Stephen, G7VFY d’ avoir repéré cet article.

Le VERON va effacer les archives de la revue « Morsum Magnificat »!

La société néerlandaise VERON rapporte que le magazine Morsum Magnificat , fondé en 1983, va nettoyer ses archives en février 2019.
Morsum Magnificat est un magazine international publié six fois par an, qui présente tous les aspects de la télégraphie Morse, du présent et du futur. Publié pour la première fois en anglais en 1986, il a cessé de paraître en mars 2004. Le thème commun de chaque page était le morse et tous les autres aspects de la télégraphie terrestre et sans fil.
Une traduction de Google du message VERON dit:
Les archives contiennent, entre autres, des dossiers avec les documents originaux. Et aussi des échanges de lettres, souvent avec des photos de réunions. Bien que la revue « Morsum Magnificat » ne soit plus publié spécifiquement pour les radioamateurs depuis 2001, ces archives ont été conservées.
MORSE-Presse va trop loin pour détruire ces archives. C’est pourquoi il est possible pour les personnes impliquées ou leurs proches d’accéder aux archives. Mais le stocker plus longtemps n’est malheureusement pas un problème en raison du manque d’espace.
Souhaitez-vous être en possession du dossier en tant qu’ancien abonné ou survivant? Si oui contacter MORSE-Press ICI
Morsum Magnificat – Le magazine Morse  ICI
VERON dans Google Anglais ICI

Si vous voulez Apprendre ou vous entrainez à  la CW,

  Robert  F5AIB a crée sur son site un petit programme fort sympathique… ICI

 

« Le concurrent vaincu du code Morse: The Dial Telegraph »

Le site Web de l’IEEE Spectrum contient un article fascinant d’Allison Marsh sur les premiers télégraphes à aiguilles.
Elle écrit:
Au fil des ans, j’ai joué avec des expositions télégraphiques interactives dans des centres scientifiques et des musées. Je peux reproduire le commun ••• – – – ••• du signal de détresse d’urgence, et je connais les lettres H (••••) et E (•), mais au-delà, les motifs de points et de tirets du code Morse courir ensemble dans mon cerveau. Les histoires de télégraphistes qui pourraient déchiffrer des centaines de personnages par minute me surprennent encore.
Récemment, j’ai appris le télégraphe à aiguilles. À la fois à l’envoi et à la réception, l’aiguille ou les aiguilles indiquent simplement la lettre souhaitée. Enfin, un système télégraphique convivial, à condition que l’utilisateur sache lire.
Le premier télégraphe à aiguilles a été breveté par William Cooke et Charles Wheatstone en Grande-Bretagne en 1837. Le dessin utilisait un ensemble d’aiguilles magnétiques disposées en rangées, avec des lettres de l’alphabet disposées au-dessus et au-dessous dans un quadrillage. Chaque aiguille peut pointer vers la gauche, la droite ou le neutre. pour indiquer une lettre, deux aiguilles indiqueraient un chemin vers cette lettre. L’opérateur d’envoi a contrôlé la direction des aiguilles en appuyant sur les boutons qui fermaient les circuits pour la combinaison de lettres souhaitée.
Bien qu’un nombre quelconque d’aiguilles puisse être utilisé, Cooke et Wheatstone en recommandent cinq. Cette combinaison permettait 20 caractères possibles. Ils ont omis les lettres C , J , Q , U , X et Z. Les premiers télégraphes étaient principalement utilisés pour transmettre des signaux simples, plutôt que pour des communications de type discussion. Par exemple, pour indiquer si un tunnel à sens unique était dégagé, un opérateur peut envoyer le message court «attendre» ou «aller de l’avant». L’absence de quelques lettres ne constitue donc pas une lacune majeure.
Les opérateurs avaient besoin d’une formation minimale pour utiliser le système, ce que leurs employeurs appréciaient. Mais le système était par ailleurs coûteux à utiliser car il fallait un fil pour chaque aiguille et un fil de retour supplémentaire pour compléter le circuit. Maintenir des fils multiples a coûté cher, et de nombreux chemins de fer britanniques ont adopté une version utilisant une seule aiguille et deux fils. Un système à aiguille unique nécessitait toutefois que les opérateurs apprennent un code pour envoyer et recevoir des signaux. Fini la facilité de lire simplement les lettres.
Vous pouvez lire le reste de l’article fascinant d’Allison ICI

Trafic depuis le  Refuge B40 par le R.C.B. ON7RYavec l’indicatif spécial
ON44WAR
Transmission à l’aide d’une valise comme à l’époque
par les résistants de notre région.
Sur les QRG’s suivantes:
7.003 – 7.006 – 7025 KHz
Le montage de cette valise « Whaddon MK VII »
par les soins de notre ami Edgard *ON4KBE* ICI

Morse et compagnie » au musée de la résistance de Nantua (01)

Le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain est situé à l’adresse suivante : 3, montée de l’Abbaye – 01130 Nantua – Département 01 France.
Position GPS : Long. 5,60816 – Lat. 46,15237
F6GNK et membre de l’Union Française des Télégraphistes (UFT 1260) présentera les différents matériels de transmission de la Résistance qui sont exposés dans le Musée de Nantua, en les replaçant dans leur contexte historique. Il évoquera également le rôle des « pianistes », ces opérateurs radio dont l’espérance de vie n’était que de quelques mois en 1942.
F5SDT et membre de l’Union Française des Télégraphistes (UFT 533) sera chargé de l’atelier morse qui consistera à vous initier à la lecture au son et à la manipulation du code morse, mode de transmission utilisés par les opérateurs radio clandestins de la résistance durant la seconde guerre mondiale et encore pratiqué de nos jours par les radioamateurs télégraphistes du monde entier.
Au cours de cet atelier morse, un diplôme de télégraphie “personnalisé” pour le Musée de la Résistance et de la
déportation de l’Ain vous sera attribué.
Nous vous donnons rendez vous le samedi 19 mai 2018 à partir de 18h30 et jusqu’à 22h00.
N’hésitez pas à venir, c’est la Nuit Européenne des Musées et l’entrée est gratuite.

73 de Didier F6GNK/UFT 1260/ & Philippe F5SDT/UFT 533/

Nuit des musées 2018 : Morse et compagnie

Le 19/05/2018 Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain, Nantua – 18h30/22h

À l’occasion de la 14e édition de la Nuit européenne des Musées, découvrez les secrets de la communication entre Français et Alliés durant l’Occupation avec Didier Clarençon et exercez-vous à la pratique du morse avec Philippe Seux, formateur, de l’association Station Radioamateur F5SDT. Au programme: immersion dans la lecture au son et la manipulation du code morse.
Utilisées durant la Seconde Guerre mondiale par les opérateurs et opératrices radio de la résistance dit « les pianistes » qui, pour beaucoup d’entre eux et d’entre elles, étaient également radioamateurs, ces méthodes sont encore pratiquées aujourd’hui.
Au cours de cet atelier morse, un diplôme de télégraphie réalisé spécialement par Philippe Seux, pour le Musée de la Résistance et de la déportation de l’Ain, vous sera attribué.
Pour compléter cette animation, Didier Clarençon présentera les différents objets présentés dans la vitrine consacrée aux transmissions (récepteurs radio, valises émetteurs-récepteurs et systèmes de codage) en replaçant ces matériels dans leur contexte historique et en expliquant leurs conditions d’utilisation par les Résistants.
Entrée libre à partir de 18h30

Source Patrimoines de l’AIN ICI

Morse Telegraph Club dit au revoir et fin d’une époque

Le « Surrey Now-Leader » rapporte que le club de télégraphie Morse de la Colombie-Britannique signale sa fin, alors que les télégraphistes âgés consignent l’histoire!
Lavina Shaw , 89 ans, légende vivante parmi les télégraphistes, a été présidente du Morse Telegraph Club, qui comptait 37 sections au Canada, aux États-Unis et dans sept autres pays.
« La raison pour laquelle c’est la dernière réunion est parce que j’ai démissionné et personne d’autre ne fera le travail », a déclaré Shaw au Now-Leader.
« Ils meurent à droite et à gauche. »

Lire l’histoire complète ICI

Succès SAQ Grimeton Christmas Transmission

Le matin de Noël 24 décembre 2016, la transmission traditionnelle avec l’ancien alternateur d’Alexanderson SAQ à la station de radio de Grimeton,  patrimoine mondial, Suède a eu lieu à 08:00 UTC sur 17,2 kHz CW.
Malheureusement, notre site web a été surchargé et n’a pas pu diffuser de vidéo en direct cette fois.
La transmission a été rapportée par plus de 400 auditeurs, un nouveau record!
Nous tenons à remercier tous les auditeurs pour leurs efforts et leurs réactions.
Le rapport de synthèse avec tous les auditeurs SWL peut être consulté et téléchargé ICI

Nous sommes en train de planifier pour la transmission traditionnelle avec le 200 kW Alexanderson alternateur sur VLF 17,2 kHz le matin du réveillon de Noël, le jeudi 24 Décembre Le message de transmission aura lieu à 08:00 UTC et l’émetteur sera accordé.
Le message de transmission aura lieu à 08:00 UTC et l’émetteur sera accordé aux environs de 7:30 UTC.
Depuis la station est vieille, il y a toujours le danger que la transmission soit annulée dans un court délai. Une information mise à jour sera publié sur notre site Web ICI  .
NOTE: Il y aura la vidéo en direct streaming à partir de la transmission ICI 
L’activité  RadioAmateur  Fréquences avec l’appel SK6SAQ. Fréquences: – 7,035 14,035 CW ou CW QSL rapports sur la transmission ou la SAQ SK6SAQ sont aimablement reçu via:

  • E-mail à: info@alexander.n.se
  • Ou via: SM bureau
  • Ou directement par courrier à:
    Alexander – Grimeton Antique Radio Vaenner,
    Station radio Varberg 72
    SE-432 98 Grimeton
    SUÈDE

La station de radio sera ouverte aux visiteurs. Bienvenue! vôtre SM6NM / Lars

Source SAQ ICI