Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

RRF : Réseau Relais Français!

Calendrier des Salons Radio 2020

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Spectre

Canaux d’interopérabilité 5 MHz désignés pour les incendies de forêt et la réponse à l’ouragan Sally

La Federal Emergency Management Agency (FEMA) a annoncé que deux canaux de 60 mètres ont été rendus disponibles, si nécessaire, pour l’interopérabilité entre les stations du gouvernement américain et les stations Radioamateur américaines impliquées dans les communications d’urgence liées à la lutte contre les incendies de forêt en Californie, Oregon, et Washington, et à l’ouragan Sally. Ces canaux d’interopérabilité resteront actifs jusqu’à ce que le besoin de ces canaux n’existe plus:
* Canal 1 – trafic vocal principal au centre du canal 5332 kHz, voix USB 5330,5 kHz.
* Canal 2 – trafic numérique centre du canal 5348 kHz, USB 5346,5 kHz avec décalage de 1,5 kHz par rapport au centre de la forme d’onde numérique.
Les fréquences peuvent être modifiées ou ajoutées par la région FEMA 10 pour leur zone ou leurs opérations en raison des plans d’interopérabilité 5 MHz / 60 mètres existants pour leur région.
Les Radioamateurs sont  en secondaire sur la bande 5 MHz et devrait céder le passage au trafic opérationnel lié à la lutte contre les incendies de forêt et à la réaction aux ouragans. Bien que l’utilisation prévue de ces canaux soit l’interopérabilité entre les stations du gouvernement fédéral et les stations Radioamateurs américaines autorisées, les stations du gouvernement fédéral sont des utilisateurs principaux et les amateurs sont des utilisateurs secondaires.
Le système radio auxiliaire militaire (MARS – https://netcom.army.mil/mars/ ) suit l’exemple de la FEMA en ce qui concerne les désignations des canaux d’interopérabilité pour la réponse aux incendies de forêt et aux ouragans.
Le directeur du programme MARS de l’armée, Paul English, WD8DBY, dit qu’il a alerté tous les membres MARS des désignations de canal FEMA et que les membres MARS sont prêts à soutenir les efforts d’intervention si nécessaire.

Publication du Règlement des Radiocommunications de l’UIT 2020

L’UIT a rendu le Règlement des radiocommunications 2020 disponible en téléchargement gratuit.
Le Règlement des radiocommunications de l’UIT facilite l’accès équitable et l’utilisation rationnelle des ressources naturelles du spectre des fréquences radioélectriques et des orbites des satellites géostationnaires. Ils assurent également la disponibilité des fréquences fournies à des fins de détresse et de sécurité et aident à prévenir et à résoudre les cas de brouillage préjudiciable entre les services de radiocommunication de différentes administrations. En outre, la réglementation facilite le fonctionnement efficace et efficient de tous les services de radiocommunication et, le cas échéant, réglemente les nouvelles applications de la technologie des radiocommunications.
Règlement des Radiocommunications de l’UIT 2020 ICI
Lien direct vers Zip des documents PDF  ICI

Nouveau projet de plan de bande canadien 144 MHz

La société nationale de radio amateur du Canada, la RAC, a publié un nouveau projet de plan de bande de 144 MHz.
Il a été rédigé par le Comité de planification des bandes de Radio Amateurs du Canada.
Les comités de planification de bande de RAC préparent des plans de bande provisoires après avoir consulté des amateurs de partout au pays. Ces plans tiennent non seulement compte des souhaits des amateurs canadiens, mais sont également coordonnés avec l’utilisation des bandes dans d’autres pays .
Ce projet de plan de bande donne les attributions de satellites de 2 m comme suit :

  • 145.500-145.590 Liens ARISS – exclusivité pour les communications spatiales
  • 145.790-145.800 Aucune transmission. Bande de garde pour protéger la sous-bande
  • satellite 145.800-146.000 Liaison montante / descendante par satellite amateur et exclusivité ARISS.

Étonnamment, le segment satellite à 144.000-144.025 MHz convenu par la Région 2 de l’IARU en 2013 a été omis.
Les plans de bande nationaux reflètent par nécessité les conditions locales, la bande canadienne de 2 m s’étend de 144 à 148 MHz et est donc différente à bien des égards des plans de bande des îles britanniques et d’Europe qui permettent une attribution plus étroite de 144-146 MHz.

Le RAC suggère certains segments pour ce qu’ils décrivent comme des modes de données à large bande. Notez dans ce contexte Wide Band signifie jusqu’à 30 kHz, ces segments sont:

  • 144.310-144.500
  • 144.900-145.100
  • 145.590-145.790
  • 147.435-147.585

Le projet de plan de bande peut être téléchargé ICI

Bulletin électronique Radioamateur de l’ACMA

Le régulateur australien des communications ACMA s’adresse aux Radioamateurs en produisant un bulletin électronique de radio amateur envoyé à tous les amateurs intéressés par courriel
Annonçant le bulletin l’ACMA a tweeté:
Êtes-vous un utilisateur Radioamateur? Recevez les dernières nouvelles sur les questions relatives aux Radioamateurs, les modifications apportées à la réglementation et recevez des invitations à vous exprimer sur les consultations en vous abonnant à notre bulletin électronique dédié.
Visitez notre site Web et inscrivez-vous dès aujourd’hui ICI
Tout le monde peut recevoir le bulletin électronique en fournissant simplement une adresse e-mail et en sélectionnant l’option « Mise à jour radio amateur ».
Tweet ACMA ICI

Nouvelles bandes de 8 m et 5 m ajoutées au site Web populaire de PSK Reporter

Grâce aux efforts de Tim EI4GNB , les nouvelles bandes 40 MHz (8 mètres) et 60 MHz (5 mètres) ont été ajoutées au site Web populaire de PSK Reporter.
Tim écrit …. « Après quelques courriels avec Philip Gladstone, le codeur derrière le système de ‘balise inversée’ connu sous le nom de PSK REPORTER, il prend désormais officiellement en charge les rapports et la cartographie de 5 et 8 m, basés sur les rapports du [logiciel en mode numérique] fonctionnant dans les lignes directrices du plan de bande publiées sur le site Web de l’IRTS rédigées par Dave Court.
Cela signifie que toute personne exploitant FT8 / FT4 / Digimode etc., ou enregistrant des balises PI4, en utilisant un logiciel de support avec l’option ‘psk reporter’ activée, sera désormais correctement placée sur la carte PSK Reporter.  »
Plus d’informations … ICI

Brésil: 430-450 MHz et 1240-1350 MHz

La société nationale des radioamateurs du Brésil fait rapport sur l’annonce de l’Agence nationale des télécommunications ( Anatel ) concernant les bandes 430 et 1240 MHz
Une traduction se lit comme suit:
Le 13 juillet 2020, Anatel a publié la loi n ° 3694 du 13 juillet 2020, avec exigences opérationnelles relatives à l’utilisation des bandes de fréquences radio de 430 MHz à 450 MHz et de 1240 MHz à 1350 MHz, pour les stations à service limité. Privé (SLP) pour les applications de radiolocalisation. ICI
La consultation publique 14/2020 qui a abouti à la récente loi normative a reçu 952 contributions, dont 937 étaient en opposition, 10 sur des sujets généraux, 2 favorables et 3 vierges.
Anatel a estimé que la loi complète l’attribution déjà émise par la Résolution n ° 681/2017, reflétant la nécessité de spécifier les exigences en tant que canal à des fins de licence. Ainsi, les bandes ont continué à être affectées à la radiolocalisation, désormais avec des spécifications techniques.
Les propositions de LABRE ont été partiellement acceptées. Anatel a expliqué que, pour la prochaine édition du Plan de destination de la bande de fréquences, elle pourrait considérer le service Radioamateur à titre primaire dans la gamme de fréquences de 430 MHz à 440 MHz. (NDLR : Super)
Afin de protéger le service Radioamateur, Anatel a réduit la puissance du radar de 70 cm à 2 kW (10 kW étaient prévus). Selon l’agence: «cette réduction ne peut être inférieure à 2 kW car il existe déjà des systèmes de radiolocalisation fonctionnant à ce niveau de puissance».
Anatel a également décidé d’élargir les bandes destinées à la radiolocalisation, en utilisant des segments latéraux, réduisant la pression dans le segment Radioamateur.
En outre, l’agence a également cherché à «établir des orientations techniques afin que les applications de radiolocalisation, dans la mesure du possible, évitent d’utiliser les sous-bandes 432 MHz à 432,42 MHz et 435 MHz à 438 MHz». Bien que cela ne soit pas obligatoire, le but du guide était d’offrir une protection aux segments avec des applications plus sensibles aux niveaux de bruit tels que la réflexion lunaire, les contacts longue distance (DX), la réception des émissions pilotes et les applications satellitaires.
Dans la gamme de 23 cm, l’armée de l’air brésilienne (FAB) a renforcé la nécessité d’utiliser et de moderniser des radars de défense aérienne tridimensionnels, qui ne permettaient pas les mêmes garanties obtenues dans la gamme de 70 cm.
LABRE a participé à deux réunions pour présenter les propositions et défendre les Radioamateurs avec Anatel sur ce sujet. LABRE félicite également les Radioamateurs qui ont participé à la consultation publique.
L’affaire n’a cependant pas été close avec la présente loi car Anatel étudie la coordination des fréquences et des zones de protection dans des segments partagés avec la radiolocalisation. LABRE continuera à suivre le thème.
Source LABRE « Anatel publie un acte normatif sur la radiolocalisation » ICI
En portugais  ICI

Vidéos de formation intermédiaire en ligne au Royaume-Uni

La « Radio Society of Harrow » a douze vidéos de formation pour le programme intermédiaire actuel (juillet 2020).
Les vidéos peuvent être trouvées sur Youtube:

1240-1300 MHz discuté lors de la réunion CEPT SE 40!

La 69ème réunion du groupe de travail SEPT de la CEPT ECC , tenue du 23 au 25 juin 2020, a discuté de la bande radioamateur 1240-1300 MHz, les documents de réunion sont maintenant disponibles!
Plusieurs contributions ont été reçues pour le rapport ECC traitant de la coexistence entre la radionavigation- service par satellite et service d’amateur dans la bande de fréquences 1240 – 1300 MHz. Les contributions ont été incorporées dans le projet de rapport du CEC. Il a été pris note des dispositions du CPG pour la préparation de la CMR-23 pour le point b) de la section 9.1 d’AI.
La Fédération de Russie a noté:
1240-1260 MHz est par le système GLONASS
1260-1300 MHz sont utilisés par Galileo de l’UE, Beidou de Pékin, QZSS du Japon et devraient être utilisés par le KPS de Corée.
Parmi les documents disponibles dans Input, Info et Minutes sont:
• SE40 (20) 052 Répéteurs amateurs – IARU-R1
• SE40 (20) 051 Section 2 mise à jour WI_39 – IARU-R1
• SE40 (20) 050 Annexe Projet de rapport RNSS Amateur – Fédération de Russie
• SE40 (20) 049 Suggestions pour la compatibilité des services RNSS et amateurs – Fédération de Russie
• Info 1 Répéteurs amateurs 23 cm – IARU-R1
• Info 3 Lettre au président de SE40 sur la mise à jour de l’UIT-R M.1092 – Commission européenne
• Procès-verbal
• SE40 (20) 56A3 (1) Projet de rapport Amateur vs RNSS
Télécharger les documents de réunion ICI

Le RSPG publie un rapport sur les résultats de la CMR-19 pour l’Union européenne

Le RSPG a joué un rôle-clé dans la préparation de la CMR -19.  Il a proposé à la Commission européenne des positions sur les points de l’ordre du jour pouvant influencer le droit de l’Union ou faisant l’objet d’une approche commune (harmonisation des bandes 5G, notamment).  Le Conseil a alors adopté une décision précisant les positions de l’UE pour la CMR -19. Le RSPG, en s’appuyant sur la CEPT, avait également publié pendant la Conférence un avis sur les procédures de coordination de l’Union.
Il était donc naturel que la Commission demande au RSPG un rapport sur les résultats de la CMR -19. 
Le rapport, adopté le 9 juin, constate que l’UE a fait valoir ses positions avec succès. Sur la protection de la bande passive vis-à-vis de la 5G dans la bande 26 GHz, il rappelle que les niveaux décidés par la CMR -19, quoiqu’en-deçà de ceux proposés par l’Europe, résultent d’un compromis et que l’UE conserve le droit de mieux protéger cette bande. La décision d’exécution de la Commission sur la bande 26 GHz, récemment révisée, applique ainsi les niveaux de protection renforcés dès le 1er janvier 2024 alors que la date proposée par la CMR -19 est le 1er septembre 2027. Les équipementiers sont ainsi incités à limiter sans attendre les rayonnements des stations de base et terminaux 5G dans la bande passive. 
Le rapport souligne également l’efficacité de la coordination européenne pendant la CMR . L’UE a notamment évité  toute duplication des travaux avec ceux de la CEPT. La fluidité de l’information a permis à la Commission et aux États membres de suivre les négociations sur chacun des points. L’organisation de l’UE a aussi été particulièrement utile pour coordonner les déclarations annexées aux actes finals. Le RSPG recommande de reconduire cette approche pour la CMR -23.
Le RSPG entame désormais les travaux de préparation de la CMR -23 en identifiant les politiques et acquis de l’UE susceptibles d’être impactés par l’ordre du jour. Le RSPG formulera alors de nouveau ses recommandations à la Commission.

Source ANFR

Premier contact entre l’Irlande et la Slovénie sur la bande 40 MHz

Il y a quelques jours, nous avons signalé sur ce site le premier contact sur la nouvelle bande 40 MHz entre la Slovénie et la Lituanie. Cela a été rapidement suivi par le premier contact à 40 MHz entre la Slovénie et l’Irlande.
Le 15 juin 2020, le S50B en Slovénie a réussi à contacter EI4GNB près de Dublin, en Irlande, pour une autre première sur la bande des 8 mètres. Cela signifie désormais que les trois pays européens actifs sur la bande ont réussi à travailler ensemble en 2020.
Le contact Sporadic-E entre S50B et EI4GNB a été réalisé sur les modes numériques FT8, FT4 et JT65 ainsi que sur SSB où 5/5 rapports ont été échangés dans les deux sens. La distance était d’un peu moins de 1660 km.
Il est maintenant à espérer que davantage de Radioamateurs dans d’autres pays tenteront d’obtenir l’autorisation de fonctionner sur 40 MHz auprès de leur autorité de licence respective.
Rapport complet … ICI

L’Ofcom met à jour la réglementation d’exemption de licence, y compris 24 GHz

L’Ofcom a confirmé des changements techniques pour l’utilisation du spectre dans les bandes 874 à 874,4 MHz et 915 à 919,4 MHz pour prendre en charge l’utilisation de dispositifs sans fil à courte portée et l’utilisation sous licence de 24,100-24,350 GHz aux passages à niveau.
Nous avons mis à jour le Règlement sur la télégraphie sans fil pour permettre dispositifs d’identification par radiofréquence (RFID) et Internet of Things (IOT) en réseau pour fonctionner dans ces bandes sans avoir besoin d’une licence.
Ces changements signifient également que les entreprises et les organisations peuvent utiliser ces appareils de manière harmonisée, ce qui réduira le risque d’interférence avec d’autres systèmes fonctionnant dans la bande.
Nous avons également annoncé aujourd’hui une nouvelle licence d’utilisation des systèmes de capteurs radar pour passages à niveaux ferroviaires. La nouvelle licence prend en charge l’utilisation de ces systèmes sur le réseau ferroviaire britannique, contribuant à améliorer la sécurité ferroviaire en détectant les obstacles aux passages à niveau.
La déclaration de l’Ofcom peut être téléchargée ICI

Voix numérique pour bande marine VHF?

L’édition de mai du bulletin CEPT ECC examine l’utilisation de la voix numérique à espacement des canaux de 6,25 kHz dans la bande maritime VHF (156 MHz) au lieu des canaux FM actuels
Dans ce numéro:
• Équipement numérique dans les communications vocales VHF maritimes
• L’Europe regarde les États-Unis Les États et le Canada déploient l’authentification de l’identification de la ligne appelante
• Service fixe vers une utilisation plus efficace du spectre
Téléchargez le bulletin d’information du CEPT Electronic Communications Committee (ECC) PDF  ICI
CEPT ECC  Twitter ICI

Ofcom: Ouverture 100-200 GHz

L’Ofcom organise une consultation publique sur les informations d’analyse technique mises à jour sur les propositions visant à ouvrir l’accès au spectre dans la gamme 100-200 GHz
En janvier 2020, l’Ofcom a proposé d’ouvrir l’accès à 18,2 GHz du spectre dans la gamme 100-200 GHz pour soutenir l’innovation à travers une gamme d’industries.
L’Ofcom a publié une consultation fournissant de plus amples détails sur l’analyse technique sous-jacente à ces propositions, suite aux demandes d’informations des parties prenantes.
L’Ofcom souhaite recevoir les commentaires sur cette analyse d’ici le 17 juin 2020, ICI

L’Australie se rapproche de l’obtention de la bande WRC-15 de 60 m (5 MHz)

WIA rapporte que l’ACMA a publié une consultation publique intitulée Utilisation possible de la bande 5351,5-5366,5 kHz par le service amateur  
Récemment publiée sur le site Web de l’ACMA pour commentaires du public, l’ACMA sollicite actuellement des commentaires sur l’accès des amateurs à la bande 5 MHz en Australie. C’est une excellente nouvelle de nos amis de l’ACMA, étant donné le nombre de Radioamateurs dans le monde qui poursuivront l’Australie pour confirmation sur 60 m, mais avec 15W EIRP, le DX sera difficile.
C’est également un excellent choix de bande pour l’expérimentation générale de faible puissance avec même de nouveaux modes numériques comme WSPR, FT8, etc. et pour les communications intercontinentales autour de l’Australie et de nos voisins proches lorsque 80 m et 40 m peuvent ne pas convenir que 60 m est la meilleure solution, en particulier pour « l’outback » et les communications d’urgence à distance.
Lire l’histoire de WIA: 60 mètres à notre portée? ICI
La consultation publique de l’ACMA sur une bandeRadioamateur 5 MHz (60m) se trouve ICI  

50 MHz Attribution améliorée en Allemagne!

Le DARC rapporte que la « Federal Network Agency » a fait une mise en œuvre provisoire  des résultats du WRC pour la bande de 6 m dans le message 111 du journal officiel du 6 mai 08/2020  
Une traduction de l’article du DARC se lit comme suit:
Une demande de la table ronde de Radioamateur allemand début mars a été respecté comme suit avec un régime d’accès amélioré:
• Gamme de fréquences 50.000 MHz – 52.000 MHz
• Secondaire
• Bande passante max. 12 kHz
• Types de transmission: tous
• Polarisation de l’antenne: Horizontale
• Fonctionnement du concours: Autorisé
En plus de la gamme de fréquences étendue de 50 à 52 MHz (sur la base du résultat de la WRC19), un niveau de puissance nettement amélioré pour la sous-bande 50.000-50.400 MHz a surtout été autorisé.
Les titulaires d’une autorisation de participation au service de radioamateur de classe A (« licence A ») peuvent désormais envoyer dans cette zone avec un maximum de 750 W PEP, les titulaires d’une « licence E » avec 100 W PEP.
Dans le reste de la bande, la limitation à 25 W PEP s’applique à tout le monde comme avant.
Ce nouveau règlement, très positif pour les Radioamateurs, est le résultat d’une série de discussions entre l’utilisateur principal la « Bundeswehr » (militaire) et l’unité de gestion des fréquences du DARC (DK4VW et DF2ZC), qui se poursuivent depuis la fin de 2018.
Entre-temps, une base de coopération très factuelle et fiable avec la gestion militaire des fréquences a été établie. Cette attribution renforcée élargie est valable jusqu’au 31 décembre 2020 ou jusqu’à ce qu’une ordonnance sur les fréquences révisée entre en vigueur, selon le cas antérieur.
Bernd J. Mischlewski, DF2ZC, de la source de gestion des fréquences DARC, DARC  ICI