Adhérer à l’ANRPFD

Calendrier des Salons Radio 2018

ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!

Faire un don

QTR UTC

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Votre Revue Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Petites Annonces

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Archives

Twitter infos

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Spectre

Décision de licence concernant Ausaf UK Limited

À la suite d’une enquête, l’Ofcom a révoqué la licence de diffusion détenue par « Ausaf UK Limited pour Ausaf TV » , une chaîne destinée à desservir la communauté pakistanaise au Royaume-Uni, mais qui n’avait pas commencé à diffuser au moment de la décision de l’Ofcom.
Conformément à nos obligations permanentes en vertu de la loi de 1990 sur la radiodiffusion, l’Ofcom a ouvert une enquête sur le licencié afin de déterminer si les personnes en contrôle étaient «appropriées» pour détenir la licence.
Après avoir examiné attentivement tous les éléments de preuve disponibles, y compris les déclarations orales faites par le titulaire de permis, notre enquête a conclu que:
l’individu qui contrôlait « Ausaf UK Limited » avait des liens étroits avec les éditions pakistanaise et britannique du journal « Daily Ausaf, » dans lesquelles des articles étaient publiés, considérés comme des discours de haine et des incitations à commettre des actes criminels / terroristes; le preneur de licence a fourni des informations trompeuses ou fausses sur les liens entre le « Daily Ausaf et Ausaf UK Limited » au cours de notre enquête; et le titulaire de licence risque de violer nos règles de diffusion; par exemple, en diffusant un contenu similaire à celui publié dans le « Daily Ausaf sur Ausaf TV », ce qui serait préjudiciable aux téléspectateurs si la titulaire était autorisée à diffuser. Cela remet en question la confiance du public dans l’activité de réglementation si l’Ofcom devait rester convaincu que la titulaire était apte à diffuser.
À la lumière de ces conclusions sérieuses, nous ne sommes plus convaincus que les personnes qui contrôlent « Ausaf UK Limited » sont aptes à détenir une licence de diffusion. Nous avons donc révoqué la licence.
La chaîne n’a pas commencé à diffuser et elle en sera désormais empêchée.

Tous les détails sur cette décision sont disponibles ; ICI

Facebook James Pastorfield a partagé un lien.

Brazil gets 60m and other new bands in 90 days… and more!
ANATEL, the Brazilian telecoms regulator has produced an updated band plan, effective in 90 days, which releases 60m to their amateurs.
This is the WRC-15 Secondary allocation 5351.5 to 5366.5 kHz with 25W EIRP for Class A operators.
Traduction
Le Brésil obtient 60 m et d’autres nouveaux groupes en 90 jours… et plus encore !
Anatel, le régulateur brésilien des télécommunications a produit un plan de bande mis à jour, efficace en 90 jours, qui libère 60 m à leurs amateurs.
Il s’agit de l’allocation secondaire WRC-15 de 5351.5 à 5366.5 Khz avec 25 w EIRP pour les opérateurs de classe A.
En outre, ils ont reçu deux nouveaux groupes-135 KHz (1 w pire) et 472 Khz (5 w pire).
Et il y en a plus – la bande de 160 m au Brésil a été élargie à partir de 1850 Khz, ce qui le fait maintenant 1.8-2 MHz et la bande de 80 m devient maintenant 3.5-4 Mhz (précédemment 3.8 MHz).
Les nouvelles fréquences devraient entrer en vigueur dans la semaine commençant le lundi 26 novembre 2018.
Déclaration de Anatel Résolution 697 du 28 août 2018  ICI
Merci : Py2xb, Anatel, w8gex
73 Paul Gaskell, g4mwo
Éditeur, la lettre d’information de 5 MHz

Conseil des ministres belge le 13 juillet 2018

L’ UBA de Belgique rend compte de l’approbation d’un décret qui nécessitera la possession d’un certificat d’exploitation avant d’utiliser des stations maritimes ou Radioamateurs
Une traduction en anglais de Google se lit comme suit:
Le Conseil des ministres, sur proposition du ministre des Télécommunications Alexander De Croo, approuve un projet d’arrêté royal sur les radiocommunications privées et les droits des utilisateurs pour les réseaux et réseaux fixes à ressources partagées.
Le projet introduit plusieurs nouveaux concepts, ainsi qu’un nouvel appendice, afin de clarifier différents thèmes, d’éviter toute difficulté d’interprétation et d’assurer la conformité des règles avec les normes internationales spécifiques actuelles.
Une nouvelle structure est également en cours d’élaboration dans un souci de lisibilité et de clarification, certaines dispositions étant regroupées par thème afin de faciliter la compréhension des règles d’octroi des permis et de surveillance des stations.
De plus, la conception intègre les communications radio-maritimes et les communications radio sur les fréquences de l’aviation, ainsi que les règles applicables aux Radioamateurs. Par exemple, une obligation est d’insérer un certificat d’exploitation avant d’utiliser des stations maritimes, des stations radioamateurs ou des stations utilisant des fréquences aériennes.
L’avant-projet est soumis à la Commission de consultation, puis au Conseil d’Etat pour avis.

Source UBA  ICI
Communiqué de presse ICI

Finlande: nouvelles fréquences pour les radioamateurs prévues

La société nationale finlandaise, la SRAL, rapporte que l’Autorité finlandaise de réglementation des communications prévoit d’apporter des modifications à la table de fréquences nationale
Il semble que les Radioamateurs  Finlandais obtiendront de nouvelles attributions secondaires à 1855-1861 kHz et 1906 à 1912 kHz.
Il y aura suppression des fréquences dans la sous-bande 5250-5450 kHz et inclusion de la bande WRC-15 5351,5-5366,5 kHz et il semblerait que les menaces pesant sur 1240-1300 MHz et 3400-3408 MHz soient atténuées.
Une traduction en anglais de Google se lit comme suit:
L’Autorité finlandaise de réglementation des communications a envoyé un projet d’énoncé du spectre radioélectrique de fréquence et son tableau de fréquences jusqu’à la fin de 2018-2019. Heureuse nouvelle pour les amateurs finlandais, les ouvertures de 160 mètres sortiraient, et la menace de 23 centimètres serait atténuée et une menace du 10 centimètres allait s’aggraver. Ces questions ont été discutées lors d’une réunion entre SRAL et FICORA en mai dernier, et ces résultats ont été rapportés lors du camp d’été de Nurmes à l’heure des questions du gouvernement.
Les amendements aux radioamateurs sont les suivants:
Ajouter aux Radioamateurs une attribution secondaire pour les bandes de fréquences 1855-1861 kHz et 1906-1912 kHz, conformément au Règlement des radiocommunications, à la fin de l’opération de transport primaire. Cela signifie permettre des trous dans la zone de 160 mètres en Finlande pour le trafic amateur. Les pouvoirs aux ouvertures autorisées sont les mêmes que ceux utilisés actuellement par les bandes  60 mètres autorisées par la législation secondaire, qui sont basées sur les restrictions du Règlement international des radiocommunications.
Retrait de la sous-bande 5250-5450 kHz et 5398,600 kHz. Largeur de transmission ± 3 kHz. Il s’agit de la fin de l’utilisation de licences de point de vue de 60 mètres pour les anciens clubs depuis que la Conférence mondiale des radiocommunications de la CMR-2015 a accordé aux radioamateurs une attribution internationale de 60 mètres pour la bande passante 5351,5-5366,5 kHz.
Les attributions d’amateur des bandes 1240-1300 MHz sont ajoutées pour indiquer que le plan est en préparation.
Les données sur les sous-zones 3400-3408 MHz ont été supprimées au 31 décembre 2018. Cela signifie donc que l’on continue d’utiliser la bande passante de 10 cm pour le trafic radioamateur.
Donc, ce n’est pas une règle encore en vigueur et aucune nouvelle fréquence ne doit encore fonctionner. La date exacte de l’entrée en vigueur du nouvel ordre de radiofréquence sera communiquée ultérieurement lorsque la date sera confirmée. Même avant l’entrée en vigueur, l’ordre des radiofréquences sera notifié dans l’UE.
Source SRAL Info  ICI
ICI

Modification de la licence de radio norvégienne

Les modifications apportées à la licence Radioamateur de Norvège sont entrées en vigueur le 10 août 2018!

  • 1 000 watts sont autorisés sur l’allocation primaire 50-52 MHz.
  • 1 000 watts peuvent désormais être utilisés en VHF / UHF pour le rebond de la lune (EME) et le trafic sur météorites sans nécessiter de permission individuelle.

Les personnes non autorisées peuvent utiliser du matériel radio pour des activités Radioamateurs par l’intermédiaire d’un groupe, d’un club ou d’une association dans le cadre du recrutement et de la formation à la licence Radioamateur.
Malheureusement, il y a eu de mauvaises nouvelles: les transmissions Radioamateur des aéronefs sans équipage, par exemple les drones et les avions modèles, sont interdites.
Nouveau document de licence ICI
Nouvelles NRRL dans Google English  ICI
La Norvège a une seule classe de licence Radioamateur. On pense que le seul document d’examen de 28 questions (note de passage 21), pour obtenir l’équivalent d’une licence CEPT de classe 1 (égale à UK Full), peut être le plus court de tous les pays de la CEPT.
La société nationale norvégienne NRRL signale qu’un récent stage de formation à Bergen a nécessité 12 soirées d’étude à partir de zéro (environ 24 heures au total) et a atteint un taux de réussite impressionnant de 95%. ICI
Exemple de papier d’examen norvégien ICI

 L’Equateur sur  5 MHz 

 L’autorité de régulation équatorienne des télécommunications, ARCOTEL, a autorisé l’exploitation à 5 MHz dans le cadre de la nouvelle allocation secondaire de la CMR-15 de 5351,5 à 5366,5 kHz, avec une puissance maximale de 25 W EIRP.

5MHz Le Paraguay sur 60m

Pino, ZP4KFX rapporte que le régulateur de télécommunications du Paraguay, CONATEL, a publié l’allocation secondaire amateur WRC-15 de 5351,5 à 5366,5 kHz avec une puissance maximale de 25W PIRE.

Page web CONATEL ICI

 

Mise à jour de l’Ofcom sur les licences de télévision locales

L’Ofcom a publié aujourd’hui une décision sur la poursuite du déploiement des services de télévision locaux.
À la suite d’une consultation, nous avons décidé de ne pas faire de publicité ou de republier des licences pour 13 emplacements, afin d’aider à protéger la viabilité économique du secteur dans son ensemble.
Cette décision libère Comux, qui exploite l’infrastructure de transmission pour la télévision locale, de son obligation de construire de nouveaux mâts qui auraient été nécessaires pour soutenir les services dans ces endroits particuliers. ICI

 

L’Ofcom délivre deux nouvelles licences de radio communautaire

L’Ofcom a annoncé l’octroi de deux nouvelles licences de radio communautaire en Angleterre.

Les licences ont été attribuées à:

  • Radio communautaire du patrimoine (British Muslim Heritage Centre), Whalley Range et les environs de Manchester
  • Radio2Funky (2Funky Arts Limited), Leicester

Un communiqué de presse avec plus d’informations est disponible ICI .

Un régulateur de spectre néerlandais ouvre un nouveau portail client

Le régulateur des fréquences Radio néerlandais, « Agentschap Telecom », a ouvert un nouveau portail client.
Les utilisateurs Radioamateurs et les détenteurs de permis maritimes peuvent utiliser le site pour inscrire leurs coordonnées sur le site Web de l’agence.
Le portail sera étendu dans les mois à venir pour servir tous les clients et partenaires de l’agence avec une gamme de services administratifs, juridiques et financiers.

 Dans les bandes 870-876 MHz et 915-921 MHz se confrontent les besoins des trois secteurs : la Défense, le ferroviaire et les appareils à faible puissance/IoT/RFID. Cette gamme d’onde offre en effet à la fois longue portée, bonne propagation dans les bâtiments, marché mondial et promesses d’économies d’échelles, essentielles pour les appareils à faible coût, comme les étiquettes sans contact (RFID).
En France, ces bandes de fréquences sont aujourd’hui exploitées par le Ministère des Armées, principalement pour des drones et des applications robotiques. Il s’agit des dernières bandes dont dispose ce Ministère en-dessous de 1 GHz et les Armées y accordent une attention de premier plan.
Cette bande fait également, depuis de nombreuses années, l’objet de multiples manifestations d’intérêt de la part du secteur en pleine croissance des appareils à faible puissance (AFP), de l’Internet des objets et des systèmes sans contact (RFID). Une harmonisation flexible a ainsi été développée par la CEPT. Cette approche a cependant créé des facteurs d’incertitude : aucune orientation d’harmonisation n’arrivant à s’imposer, des initiatives nationales se multiplient de façon désordonnée……
Enfin, la Décision donne une visibilité au Ministère des Armées qui lui permet d’envisager de futurs investissements sur des applications innovantes, pour la robotique et les drones en particulier. Elle préserve en effet la bande 870-874 MHz de tout usage AFP/IoT, créant ainsi un domaine protégé, à l’échelle communautaire, pour les applications Défense.
Cette Décision sera transposée prochainement dans le tableau national de répartition des bandes de fréquences.

Source ANFR Actualités

Attribution de bande 60m pour la Slovénie (S5)

L’ Association des radioamateurs de Slovénie (ZRS) informe qu’à partir du 14 juillet 2018, après la mise à jour de la législation nationale relative au service Radioamateur, la bande 60m est disponible pour les Radioamateurs S5:

  • Bande de fréquence: 5351,5 – 5366,5 kHz 
  • Puissance P: 15 W PIRE 
  • U: base secondaire 
  • disponible pour: Opérateurs de classe A

5 MHz Newsletter édition N°20 2018 ICI 

Réunion sur les communications d’urgence – Friedrichshafen 2018

Greg Mossup, Coordonnateur des situations d’urgence dans la Région 1  G0DUB a publié un rapport sur la réunion sur les communications d’urgence qui s’est tenue à Friedrichshafen en 2018
Le site R1 dit:
La 43e exposition HamRadio à Friedrichshafen a attiré 15460 visiteurs, dont une vingtaine de communicateurs d’urgence qui ont assisté à la réunion pour les communicateurs d’urgence le vendredi 1er juin.
Après l’introduction et le rapport de la Région 1, il y a eu des présentations intéressantes suivies d’un bon échange d’informations lors d’une session du Forum Ouvert qui s’est poursuivie au-delà de l’heure officielle de clôture de la réunion.
Michal SP9XWM et Chris SP7WME ont présenté les activités d’urgence en Pologne, suivies par Herbert OE3KJN qui parlait de leurs activités dans ‘Exercice Solar Flare’ où il y avait une bonne coopération entre RadioAmateurs, l’armée et les fournisseurs de services. Enfin, Alberto IK1YLO et Marco IU1GJE ont parlé du réseau DMR connecté sur Internet sur lequel ils travaillaient en cas de catastrophe.
Les présentations sont disponibles sur les liens suivants;
Rapport de la coordonnatrice des urgences de la Région 1 ICI
SP-EMCOM ICI
Exercice Solar Flare (Autriche) ICI
Propositions de réseaux RNRE DMR  ICI
(Le contenu est l’opinion des présentateurs)
La prochaine radio sur le lac Bodensee aura lieu du 21 au 23 juin 2019 et comprendra une autre réunion d’urgence.
Région  1 ICI 

Utilisation sans licence de 57-66 GHz

L’Ofcom indique qu’il prend des mesures immédiates pour permettre l’utilisation de la bande 57-66 GHz pour une série de cas d’utilisation sans avoir besoin d’une licence
Après un examen du spectre utilisé par les liaisons hertziennes fixes, l’Ofcom a confirmé aujourd’hui ses décisions clés et son plan quinquennal pour ce spectre, contribuant ainsi à soutenir l’innovation et le développement de nouvelles utilisations potentielles dans le futur.
Les liaisons sans fil fixes utilisent le spectre pour connecter deux emplacements fixes ou plus et prennent en charge un certain nombre de services différents. Cela comprend la fourniture de «backhaul» pour les réseaux mobiles, la distribution de signaux de télévision des studios aux émetteurs et la fourniture de services haut débit sans fil fixes.
Le plan quinquennal publié le 5 juillet fait suite à la consultation de l’Ofcom en 2017 et expose notre approche pour les différentes bandes de fréquences utilisées par les liaisons hertziennes fixes. Dans ce cadre, nous prenons des mesures immédiates pour permettre l’utilisation de la bande 57-66 GHz pour une gamme de cas d’utilisation sans avoir besoin d’une licence.
Nous proposons également des bandes de fréquences exemptes de licence dans la bande 66 – 71 GHz, qui pourraient être utilisées pour les futurs services 5G. Nous avons lancé une consultation séparée pour mettre en œuvre les décisions pour la bande 57 – 71 GHz complète aujourd’hui.
Les mesures incluses dans ce plan aideront à s’assurer que les services peuvent continuer à avoir un accès approprié au spectre, et que des exigences techniques appropriées sont en place.
Examen du spectre utilisé par les services sans fil fixes ICI