Adhérer à l’ANRPFD

Calendrier des Salons Radio 2019

ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!

QTR UTC

Faire un don

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Petites Annonces

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Spectre

La CMR-19 poursuit ses travaux – Semaine 3!

La R1 a publié son rapport sur la troisième semaine de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019, qui se tient à Charm el-Cheikh (Égypte) du 28 octobre au 22 novembre 2019.
Il ne reste que trois jours et demi pour les travaux de fond – la dernière session de la Plénière, qui doit approuver les textes à inclure dans les Actes finals, doit s’achever jeudi 21 novembre à midi – les délégués à la CMR-19 doivent faire face à une charge de travail décourageante. les participants tentent de parvenir à un consensus sur plusieurs questions en suspens, notamment l’ordre du jour de la prochaine CMR (WRC 2023).
Points futurs de l’ordre du jour: à ce jour, aucun choix n’a été fait concernant le choix de plus de trois douzaines de sujets proposés à l’ordre du jour de la CMR-23. Chaque point de l’ordre du jour proposé nécessiterait des études à l’horizon 2020-2023, mais les ressources de l’UIT ne pourront en accueillir plus de la moitié environ. Certains font face à une forte opposition et d’autres restent mal définis même à ce stade avancé de la conférence. Le comité responsable doit terminer ses travaux en une journée de plus. Ce sera une longue journée.
Les Satellites de courte durée: il n’existe toujours pas d’accord sur la manière de protéger les services existants et les utilisations de la bande de fréquence de liaison montante proposée pour la télémétrie, la poursuite et la commande de ces satellites «simples».
5725-5850 MHz: cette partie de l’allocation d’amateur en secondaire, qui comprend une liaison descendante de satellite amateur à 5830-5850 MHz, fait l’objet d’un conflit non résolu en ce qui concerne les paramètres des systèmes d’accès sans fil, notamment les réseaux locaux sans fil.
Fréquences supérieures à 275 GHz: cette gamme de fréquences supérieure n’est pas attribuée, mais plusieurs bandes sont identifiées pour une utilisation passive (réception uniquement) et les administrations sont encouragées à les protéger contre les brouillages préjudiciables. Dans cet esprit, la CMR-19 a identifié d’autres bandes au-dessus de 275 GHz pour la mise en œuvre d’applications de service terrestre et mobile. L’utilisation de ces bandes pour des applications dans d’autres services, y compris l’expérimentation amateur, n’est pas exclue.
50 MHz dans la région 1: L’accord de compromis annoncé la semaine dernière (voir le communiqué de presse  du 10 novembre) a survécu à l’examen au niveau des groupes de travail et des comités et attend l’approbation de la plénière.
La question des 50 MHz étant essentiellement réglée, l’équipe chargée se consacre à l’essentiel de son énergie à expliquer pourquoi le point de l’ordre du jour proposé pour  le 1240-1300 MHz décrit dans le communiqué de la semaine dernière est inutile et indésirable.
Tandis que le président  Tim Ellam, VE6SH / G4HUA , a quitté la conférence à la fin de la deuxième semaine, il est toujours visible, une interview vidéo de six minutes est retransmise sur des écrans dispersés dans les salles du centre de conférence. Voyez vous-même dessous.

WRC-19 Jour-15: Un Long Wee-kend

Le calendrier glissant a connu une lente progression vendredi et par conséquent des heures supplémentaires complètes samedi et dimanche pour les futurs points de l’ordre du jour (AI-10), les petits satellites (AI-1.7), les systèmes mobiles 5G (AI-1.13) et 5GHz Wi-Fi (AI- 1.16)
Les heures supplémentaires ont commencé tôt, avec une file d’attente avant le samedi matin à 9 heures.
Lisez le rapport complet sur RSGB ICI
Lisez toutes les mises à jour RSGB WRC-19 ICI

Rapport RSGB sur les 19e et 14e journées de la CMR-19

Le RSGB a publié un rapport sur les jours 13 et 14 de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019, qui se tient à Charm el-Cheikh, en Égypte, du 28 octobre au 22 novembre 2019.
Selon le RSGB, l’accord reste insaisissable sur de nombreux sujets, malgré le compte à rebours.
Le rapport présente une vidéo du président de #IARU, Tim Ellam VE6SH / G4HUA, interviewé par l’UIT.
Lisez le rapport RSGB WRC-19 jours 13 et 14 ICI
Lisez toutes les mises à jour RSGB WRC-19  ICI

Rapport RSGB sur la CMR-19, jours 11 et 12

Le RSGB a publié un rapport sur les jours 11 et 12 de la Conférence mondiale des Radiocommunications de 2019, qui se tient à Charm el-Cheikh, en Égypte, du 28 octobre au 22 novembre 2019.
Le rapport couvre la tentative d’obtenir une attribution Radioamateur amateur sur 50 MHz dans la région 1 de l’UIT (Europe, Afrique, Moyen-Orient). Il est fait mention du 5 GHz, à la CMR-2023/27 Points de l’ordre du jour et d’un lien vers la CEPT, la CMR-19. Tableau d’état.
Lisez le rapport RSGB WRC-19 jours 11 et 12  ICI
Lisez toutes les mises à jour RSGB WRC-19 ICI

Mise à jour de la CMR-19: Semaine 2

Bryan Rawlings, VE3QN – Conseiller spécial de RAC
La Conférence mondiale des radiocommunications 2019 (CMR-19) se tiendra à Charm el-Cheikh (Égypte) du 28 octobre au 22 novembre 2019.

L’exécutif de l’Union internationale des radioamateurs avec le secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications, Houlin Zhao, à la CMR-19.
De gauche à droite: Ole Garpestad, vice-président de l’IARU, LA2RR; Le président de l’IARU, Tim Ellam, VE6SH; Le secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao; et le secrétaire de l’IARU, David Sumner, K1ZZ
Bryan Rawlings, VE3QN, conseiller spécial de RAC aux Conférences mondiales des Radiocommunications, a fourni la mise à jour suivante. Nous publierons également un rapport sur les débats et les résultats de la CMR-19 dans un prochain numéro du magazine « The Canadian Amateur » .
La Conférence mondiale des radiocommunications a commencé depuis deux semaines et voici un résumé rapide de l’état d’avancement des problèmes des Radioamateurs que j’ai décrit dans mon article paru dans le numéro de novembre-décembre 2019 de « The Canadian Amateur » .
Six mètres pour la région 1 de l’UIT
Une allocation dans six mètres est en train de prendre forme. Le processus a été long et frustrant et n’est pas encore terminé. Une fois que c’est «dans le sac», je devrais pouvoir vous donner un résumé définitif de ce à quoi cela va ressembler. Rappelez-vous, notre meilleur scénario a été que les amateurs de la région 1 de l’UIT ont une attribution primaire de 4 MHz similaire à celle disponible depuis des décennies dans les deux autres régions de l’UIT.
Cependant, un certain nombre de considérations rendent ce résultat difficile et improbable. L’allocation espérée, cependant, devrait protéger tous les arrangements existants tout en officialisant de nouvelles options dans toute la région 1. Espérons qu’il sera bientôt possible de fournir des informations supplémentaires.
Téléphonie mobile 47 GHz et 5G
Le choix des bandes de fréquences pour la téléphonie mobile internationale 5G continue de prendre beaucoup de temps aux délégués à la Conférence. La bonne nouvelle, cependant, et comme indiqué précédemment, est que la Conférence a signé «No Change» pour notre attribution principale dans les 47 mètres à 47,2 GHz.
Systèmes d’accès sans fil à 5 ​​GHz
Notre attribution secondaire de 6 cm en Région 2 est comprise entre 5650 et 5925 MHz. Remarque: dans les deux autres régions, la limite supérieure est de 5850 MHz.
Pour le segment 5850 – 5925 MHz, la Conférence a choisi «Pas de changement», ce qui est un bon résultat pour les amateurs. Le même résultat est souhaité pour le segment 5725 – 5850 MHz, mais il s’agit encore d’un travail en cours, diverses exceptions faisant l’objet d’une note de bas de page étant en cours de discussion. Certains de ces résultats sont probables pour les amateurs, car ils limitent les nouvelles attributions mobiles aux utilisations intérieures et à une faible puissance (200 mW PIRE).
D’autres propositions sont moins bien accueillies et nous espérons que le verdict final sur ce segment est soit « Pas de changement » comme dans la proposition inter-américaine de la CITEL, soit limité aux changements tolérables du type mentionné ci-dessus.
Transfert de puissance sans fil pour véhicules électriques
Ce point de l’ordre du jour ne demande pas d’allocation pour le transfert de puissance sans fil pour les véhicules électriques (WPT (EV)). Au lieu de cela, il demande que des études identifient les gammes de fréquences qui pourraient être utilisées avec le moins de risque de causer des brouillages préjudiciables aux services radio.
La Conférence a accepté les gammes de fréquences proposées, 19-25 kHz pour une puissance «élevée» et 79-90 kHz pour une puissance «moyenne», ainsi que le libellé de la proposition soulignant la nécessité de poursuivre les études sur le potentiel de brouillage de cette technologie pour la radio. services à leurs fréquences de fonctionnement et au-dessus de celles-ci. Essentiellement, ce résultat a atteint les objectifs de la communauté des amateurs.
Ordre du jour des futures conférences (CMR-23 et CMR-27)
S’écartant du processus suivi lors des conférences précédentes, un examen des propositions de la prochaine conférence prévu pour 2023 et, dans certains cas, de la conférence suivante – provisoirement prévue pour 2027 – a débuté tôt et avec la participation des délégations à la conférence. .
L’Union internationale des radioamateurs (IARU), en particulier, a suivi de près la proposition de la CEPT, l’association européenne, d’étudier la compatibilité de l’attribution secondaire en amateur entre 1240 et 1300 MHz avec les récepteurs utilisés avec le système Galileo RNSS (GPS). Il y a eu au moins un cas de ce type d’ingérence.
La communauté des amateurs préférerait de loin que ce cas d’ingérence soit traité à l’aide des processus d’atténuation existants – comme il l’a été – plutôt que quatre années d’étude sur le bien-fondé de l’attribution amateur. Le verdict reste à savoir si ce point de vue prévaudra.
L’IARU a également examiné avec attention une proposition 2023 concernant un système de satellites d’exploration de la Terre (SETS) utilisant des radars spatiaux dans la bande 40 – 50 MHz. Bien que la proposition de protection fasse référence à des propositions, nous craignons que les nouveaux radars protègent correctement le travail effectué par les amateurs dans notre bande adjacente de 50 mètres à 54 MHz.
Enfin, malgré le lieu exotique de cette conférence à Charm el-Cheikh, en Égypte, par rapport au lieu habituel à Genève, en Suisse, il convient de mentionner que les WRC sont une expérience éprouvante pour tous les délégués, y compris ceux qui défendent ici les Radioamateurs. Le temps passé au centre de conférence peut normalement aller de 8 à 12 heures par jour, samedi et dimanche inclus. Il convient toutefois de souligner, comme je l’ai souligné dans mon article « L’importance de la révélation », que la radio amateur ne survivrait probablement pas sous sa forme actuelle si les amateurs amateurs n’avaient pas la volonté et la capacité de participer à ces processus.
Et, bien que j’y revienne à la fin de la CMR-19, je tiens à souligner que, comme lors de toutes les conférences précédentes de l’UIT, la délégation canadienne a fait preuve de courtoisie et d’accommodement envers moi et notre travail pour les RadioAmateurs. et pour cet amateur canadien sont vraiment bénis.
Les amateurs canadiens rendent cela possible grâce au Fonds pour la défense des Radioamateurs ( DARF ), afin de pouvoir couvrir les frais de transport et de subsistance de notre délégué aux conférences mondiales des Radiocommunications et aux réunions préparatoires tenues à Genève les années suivantes. Essayez de penser à cela lorsque vous renouvelez votre adhésion à RAC ou lorsque votre club dispose de fonds supplémentaires.
Ma’a Salama de la CMR-19 à Charm el-Cheikh, en Égypte.
Bryan Rawlings, VE3QN Conseiller spécial RAC

L’accès à 60 mètres continue de s’étendre

11/11/2019 Selon la dernière édition de The 5 MHz Newsletter , les organismes de réglementation appartenant à une liste de plus en plus longue de pays ont accordé l’accès des Radioamateurs à la bande de 60 mètres.
Une attribution secondaire de 5,351,5 – 5,366,5 MHz a été attribuée aux Radioamateurs du Koweït, où ils se conformeront à l’attribution attribuée à la Conférence mondiale des radiocommunications 2015 (CMR-15), permettant une puissance maximale de 15 W PIRE. Les Radioamateurs indonésiens et grecs ont récemment eu accès à la même allocation.
Entre-temps, Israël a prolongé l’autorisation des autorisations d’amateur de 5 MHz jusqu’à la fin du mois de décembre et ajouté un canal 0 aux huit canaux existants, où les Radioamateurs peuvent exécuter 100 W PEP sur plusieurs modes, en fonction du canal.
On discute toujours de l’accès des Radioamateurs à une bande secondaire de 5 MHz en Australie, où cette bande est utilisée par certains services d’urgence et forces de l’ordre. Près de 80 pays offrent un certain niveau d’accès amateur à la bande des 5 MHz.
Aux États-Unis, l’ARRL a demandé à la FCC, peu de temps après la CMR-15, d’attribuer une bande secondaire de 60 mètres et d’autoriser une PPE de 100 W, comme autorisé sur les canaux existants.
Source ARRL.

Rapport de la CEPT ECC sur la CMR-19

La CEPT ECC a publié son rapport sur la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019 qui, après deux semaines, est à mi-chemin!
Le rapport de la CEPT ECC couvre le point 1.1 de l’ordre du jour clé relatif à une bande Radioamateur de 50 MHz dans la région 1 de l’UIT, lisez le rapport ICI
Lisez les mises à jour RSGB WRC-19 ICI

Progrès précoces et conflits sur des questions difficiles marquent la première semaine de la CMR

Charm el-Cheikh, Égypte, 1er novembre 2019 – À la première semaine de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019, un accord a été trouvé sur plusieurs points sur lesquels des discussions préalables à la conférence avaient abouti à un consensus.

C’étaient les plus faciles. le reste sera plus difficile.
Les premières décisions prises ici à Charm el-Cheikh n’ont été possibles que grâce aux innombrables heures de travail accomplies au sein du Secteur des radiocommunications de l’UIT et des six organisations de télécommunication régionales depuis la dernière CMR de 2015. Trois de ces décisions concernaient des questions intéressant: l’IARU.
La bande administrative 47,0-47,2 GHz a été attribuée uniquement aux services d’amateur et d’amateur par satellite par la Conférence administrative mondiale des radiocommunications de 1979. Les sociétés commerciales à large bande sans fil ont manifesté leur intérêt pour la désignation de la bande pour les télécommunications mobiles internationales (IMT) et la possibilité qu’une telle proposition soit présentée à la CMR-19 a suscité des inquiétudes. Le fait que rien n’ait été annoncé est en partie dû aux travaux de l’IARU lors de la réunion préparatoire de la conférence tenue plus tôt cette année et des RTO. La WRC a accepté de ne pas changer de fréquence (NOC) entre 47,0 et 47,2 GHz.
Une autre décision du CNO qui évite les répercussions sur le service d’amateur s’applique à la bande 5850-5925 MHz, qui est une attribution au statut d’amateur secondaire en Région 2. L’examen des propositions concernant d’autres parties du spectre dans la gamme des 5 GHz prendra beaucoup plus de temps.
Enfin, la CMR n’a accepté de n’attribuer aucune fréquence ni d’autres modifications au Règlement des radiocommunications afin de prendre en compte le transport de puissance sans fil pour les véhicules électriques (WPT-EV). Il reste encore beaucoup à faire de manière urgente à l’UIT et aux autres organismes de normalisation si l’on veut que les services de radiocommunication soient correctement protégés des brouillages préjudiciables pouvant être générés par le WPT-EV, aussi bien à la fréquence fondamentale que des rayonnements non désirés.
L’examen d’une attribution de 50 MHz dans la Région 1 afin d’harmoniser les attributions dans les trois régions a fait l’objet d’un débat animé au sein d’un sous-groupe de travail présidé par Dale Hughes, VK1DSH, de la délégation australienne. Les quatre RTO de la région 1 ont fait des propositions disparates à la conférence et un petit groupe d’administrations a proposé la CNP. Pendant trois jours, aucun progrès n’a été réalisé vers une solution consensuelle, mais cela a changé vendredi matin. Un accord a été conclu, sous réserve de confirmation par les groupes régionaux, qui offrira aux administrations de la région 1 une certaine flexibilité quant à la manière de loger leurs amateurs.
L’un des problèmes les plus difficiles auxquels la CMR-19 est confrontée est l’élaboration d’un ordre du jour pour la CMR-23. Il existe des dizaines de propositions de points à l’ordre du jour et toutes ne peuvent pas être traitées dans les limites des ressources disponibles de l’UIT. Les travaux de fond sur l’examen de ces propositions ont débuté vendredi après-midi et doivent s’achever au cours des deux prochaines semaines.
Des réunions sur les questions les plus difficiles sont programmées pour le samedi 2 novembre. Les délégués ont été avertis de s’attendre à une utilisation plus intensive des heures de week-end et de soirée à l’approche de la clôture de la conférence le 22 novembre 2019.
Pour les mises à jour quotidiennes, voir le blog RSGB WRC-19 ICI

La dernière édition du bulletin 5 MHz maintenant disponible au téléchargement

La dernière édition du bulletin 5 MHz (N ° 23 – Printemps / Automne 2019) est maintenant disponible en téléchargement gratuit pdf à partir de la section « Liens externes » de la page Wikipedia 60m Band ICI
ou la page RSGB 5 MHz  ICI
Cette édition inclut des nouvelles de 5 MHz en provenance de 9 pays, présente le Monde de 5 MHz 2019 et un rapport sur l’exercice Blue Ham.

73 de Paul Gaskell G4MWO
Éditeur du bulletin d’information 5 MHz

CMR-19 Jour 2: le vrai travail commence

L’équipe de la CMR-19 de la RSGB a publié son rapport sur la deuxième journée de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019 (CMR-19) qui se tient à Charm el-Cheikh, en Égypte, depuis 28 octobre au 22 novembre2019.
Le RSGB dit:
Après l’ouverture de lundi, la deuxième journée a vu la plupart des comités et sous-groupes de travail se lever et de nombreux points de l’ordre du jour ayant leurs documents introduits.
La première chose d’intérêt particulier Radioamateur a été la publication de deux documents:
• Le document d’information officiel sur les réunions de la CMR-19 de la Région 1 sur divers points de l’ordre du jour et les points de vue sur les propositions futures susceptibles d’affecter le service radioamateur (en 23 cm)
• Publication du rapport d’étude détaillé sur les 50 MHz de l’UIT-R M.2478, qui fournit la base détaillée des considérations à prendre en compte pour le point 1.1 de l’ordre du jour dans la bande de fréquences 50-54 MHz de la Région 1. Outre l’utilisation analogique classique à bande étroite, il prend en compte les systèmes numériques très novateurs à large bande passante.
Lisez le rapport complet sur RSGB ICI
Blog RSGB WRC-19 ICI
UIT WRC-19  ICI
La CMR-19 en cours à Charm el-Cheikh ICI

Problème de bruit radioélectrique soulevé à l’UIT

Le secrétaire de l’Union internationale des radioamateurs (IARU), David Sumner K1ZZ, fait un rapport sur l’Assemblée de radiocommunications (RA) de l’UIT qui s’est tenue à Charm el-Cheikh (Égypte) du 21 au 25 octobre, immédiatement avant la CMR-19.
Sur le groupe ouvert, ARRL-IARU, David écrit:
C’est dimanche matin à Sharm El-Sheik. La CMR-19 s’ouvre demain. La semaine dernière, l’Assemblée des radiocommunications (AR) s’est réunie pour approuver les normes élaborées au cours du cycle de travail 2015-2019 dans le secteur des radiocommunications de l’UIT et pour commencer à planifier les travaux pour les quatre prochaines années. Flavio Archangelo, PY2ZX , a assisté à la RA en tant que membre de la délégation brésilienne et a insisté, avec le soutien de plusieurs autres administrations, pour qu’une plus grande attention soit accordée au problème croissant du bruit radio. Flavio est un membre important de l’équipe R1 aux réunions de la CITEL et de l’UIT.
Le reste de l’équipe commence à arriver. Les invités de notre hôtel sont un curieux mélange de familles en vacances et de délégués à la conférence; le contraste deviendra encore plus frappant lundi alors que les délégués se présenteront au petit-déjeuner en costume d’affaires.
La sécurité est renforcée autour du centre de conférence et des hôtels officiels.
La cérémonie d’ouverture, lundi matin, sera encore plus serrée car le président égyptien el-Sisi sera présent. La WRC se mettra au travail lundi après-midi [28 octobre].
Source ICI 
Rejoignez le groupe de messagerie ARRL-IARU ICI
Article de David Sumner K1ZZ dans le magazine ITU News ICI

Portugal: réciproque CEPT à 5 MHz interdite

Le DARC indique que certains Radioamateurs  qui opèrent dans la bande des 5 MHz lors de leur visite au Portugal,  cette opération n’est autorisée uniquement avec une autorisation spéciale.
Une traduction de l’article du DARC se lit comme suit:
José, CT1EEB , responsable des radiocommunications de la Fédération portugaise Radioamateur, a indiqué que des stations étrangères utilisant la bande de 60 m dans le cadre de leur licence CEPT (CT7 /, Portugal) ont été observées. Toutefois, les opérations au Portugal ne sont autorisées qu’avec l’autorisation spéciale du régulateur portugais ANACOM, car la bande est partagée avec l’armée.
Les fréquences de la WRC-15 et les anciennes fréquences encore autorisées de 5 288,5 kHz, 5 311,5 kHz, 5 380,5 kHz et 5403,5 kHz ne sont pas couvertes par les licences CEPT au Portugal. Toutes les stations qui fonctionnent en tant que radioamateurs  CT7 / Indicatif / P émettent donc illégalement sur la bande des 60 m, à moins d’avoir reçu l’autorisation expresse de le faire. Ceci s’applique également aux licences CT8 (licences CEPT pour les Açores) et CT9 (licences CEPT pour Madère). Le conférencier DARC-HF Tom Kamp, DF5JL, en informe.
Source DARC ICI 

Ensemble d’événements spéciaux de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019

La Société égyptienne Radioamateurs (ERASD) et l’Autorité nationale égyptienne des télécommunications radio (NTRA) ont annoncé un événement spécial pour la Conférence mondiale des radiocommunications 2019 (CMR-19). Le SU8X et le SU8WRC passeront à Charm el-Cheikh, dans le sud de l’Égypte, où se tiendra la CMR-19. L’opération débutera le 26 octobre UTC avec la participation de SU8X à la SSB du concours CQ World Wide DX. La station d’événements spéciaux SU8WRC sera en ondes le 28 octobre, à l’ouverture de la conférence, et se poursuivra jusqu’au 31 octobre 2019.
Le président de l’ERASD, Said, SU1SK, et ses collaborateurs, Tarek Abdallah, SU2TA, et Yasser Mahdy, SU3YM, dirigeront l’équipe des événements spéciaux. Ils participeront tous à la CMR-19 dans le cadre de la délégation de la NTRA. L’opération sur 6 mètres et d’autres nouveaux privilèges ont été autorisés pour cet événement spécial. D’autres visiteurs de la conférence, ainsi que des Radioamateurs en visite à Charm el-Cheikh, seront invités à trafiquer. Communiquez avec le site de l’événement spécial par courriel à compter du 28 octobre 2019.
ERASD a invité Radio Arcala OH8X en tant qu’invité d’honneur et en tant qu’experts du partage Radioamateur avec des partenaires de pays en développement en dehors des sentiers battus Radioamateur. Martti Laine, OH2BH, et Niko Halminen, OH2GEK, représenteront OH8X et présenteront également les Radioamateurs pendant la conférence.
QSL SU8WRC via OH2BH.

Source ARRL

La CMR-19 s’ouvre le 28 octobre

La Conférence mondiale des radiocommunications de 2019 doit s’ouvrir à Charm el-Cheikh, en Égypte, le lundi 28 octobre 2019
Trois mille délégués de la plupart des pays du monde assisteront à la réunion, qui durera quatre semaines. Elle examinera et approuvera les modifications à apporter au Règlement des radiocommunications de l’UIT.
L’IARU et ses sociétés membres seront présentes et représenteront les services de radioamateur par satellite et les services de radioamateurs par satellite avec une équipe de 14 personnes de 10 pays.
Les positions sur:

  • Point de l’ordre du jour (AI) 1.1, pour attribuer au service d’amateur le spectre dans la région des 50-54 MHz en région 1
  • AI 1.13 pour examiner le nouveau spectre des télécommunications mobiles internationales, qui pourrait avoir une incidence sur le spectre d’amateur aux alentours de 47 GHz
  • AI 1.16 qui pourrait avoir une incidence sur le spectre amateur de 5 GHz
  • AI 9.1.6 sur la transmission de puissance sans fil, où les harmoniques des systèmes WPT peuvent avoir une incidence sur le spectre radioélectrique MF / HF.
  • AI 10 – il est possible que des points à l’ordre du jour de la CMR-23 puissent affecter le service d’amateur, y compris la bande 1240-1300 MHz.

Cette réunion est le fruit de quatre années de travail de la part de l’IARU au sein de l’UIT et des organisations régionales de télécommunications pour protéger et améliorer les attributions de fréquences du service d’amateur. L’équipe IARU fournira des mises à jour au fur et à mesure que la conférence progressera.La WRC a un vaste programme dont les problèmes d’amateur ne représentent qu’une petite partie. Pour plus d’informations sur la visite WRC ICI

Source ICI

La plus grande délégation sud-africaine à avoir participé à la CMR-19

La SARL publiera la semaine prochaine la participation de la plus grande délégation de son histoire à la Conférence mondiale des radiocommunications de l’UIT en Egypte.
Au cours des quatre dernières années, l’industrie de la CMR-19 a tenu des réunions préparatoires à Pretoria pour examiner la position de l’Afrique du Sud sur les différents points de l’ordre du jour de la CMR-19. Brian Jacobs, ZS6YZ et Hans van de Groenendaal, ZS6AKV ont assisté aux réunions représentant la SARL et les intérêts de la communauté des Radioamateurs sud-africaines.
ZS6AKV était le rapporteur pour le point 1.1 de l’ordre du jour, qui envisageait l’attribution de la bande de fréquences 50-54 MHz au service d’amateur dans la région 1. Le groupe a soutenu la position de la SARL, option A, qui se lit comme suit: attribution au service d’amateur à titre primaire dans toute la bande de fréquences 50-54 MHz, ou une partie de celle-ci, avec des notes de bas de page appropriées pour protéger les services qui ont déjà une attribution dans la bande. Cette position a fait l’objet de pressions lors des réunions de la SADC et de l’ATU. Lors de la dernière réunion de l’UAT avant la CMR-19 à East London et à laquelle assistait ZS6YZ, cette position a été confirmée en tant que position africaine.
Lors de la réunion préparatoire de la CMR-19 tenue jeudi dernier, Dick Sono, du Département des télécommunications et des services postaux et responsable du groupe, s’est dit ravi que le poste de SARL soit devenu un poste pour l’Afrique. Il a déclaré qu’il était important de soutenir les Radioamateur en Afrique du Sud et sur le continent africain.
Source SARL Nouvelles ICI 
Blog RSGB WRC-19 ICI