Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

RRF : Réseau Relais Français!

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Spectre

Ofcom: les technologies qui façonnent les communications du futur

Un nouveau rapport de l’Ofcom met en lumière les technologies innovantes et émergentes qui pourraient façonner l’industrie des communications à l’avenir
Les services de communication et les technologies utilisées pour les fournir sont en constante évolution. En tant qu’organisme de réglementation des communications du Royaume-Uni, il est essentiel que nous soyons conscients des développements dans les secteurs que nous surveillons et de la manière dont ils pourraient changer dans les années à venir – en particulier lorsque nous assumons de nouvelles responsabilités telles que la réglementation des préjudices en ligne.
L’année dernière, nous avons donc lancé un appel aux gens pour qu’ils nous fassent part de leurs réflexions sur les technologies émergentes qui ont le potentiel de transformer les communications à l’avenir. Nous avons reçu des contributions d’entreprises, d’organisations et d’experts en technologie du monde entier.
Aujourd’hui, nous avons publié un rapport mettant en évidence des exemples de technologies qui nous sont soumises – y compris une analyse de la façon dont chaque technologie ferait une différence pour les personnes et les entreprises.
Les Technologies innovantes pour soutenir le déploiement de meilleurs services mobiles et à large bande; le rôle de la technologie satellitaire dans la connexion des zones les plus difficiles à atteindre; et des développements passionnants dans le secteur de la radiodiffusion – comme une couverture améliorée et sur mesure des événements sportifs – tous figurent dans le rapport. De nouvelles technologies immersives permettant aux gens de toucher – et même sentir – à distance, sont également mises en avant.
Téléchargez le rapport ICI
De plus amples détails sur ces technologies sont expliqués dans une série de vidéos que nous avons publiées parallèlement au rapport.  LCL
 Ofcom: Technologies façonnant les communications pour l’avenir
Un nouveau rapport Ofcom met en lumière les technologies innovantes et émergentes qui pourraient façonner l’industrie des communications à l’avenir .

Les Radioamateurs israéliens perdent l’accès à une grande partie du spectre micro-ondes

Les Radioamateurs en Israël ont perdu une grande partie de leur spectre entre 1 et 6 GHz et ont subi une réduction de puissance draconienne sur 10 GHz
Israël a trois classes de licence amateur:

  • Classe A (avancée) jusqu’à 1500 watts
  • Classe B (général) jusqu’à 250 watts
  • Classe C (novice) 100 watts sur 4 bandes HF, puissance plus faible sur certaines bandes supérieures

Document d’allocations d’amateur du ministère israélien des Communications produit le 17 novembre 2020, montre ces changements aux attributions d’amateur entre 1 et 10,5 GHz:

  • la bande 23 cm (anciennement 1240 -1300 MHz) a été réduit à seulement 1260-1270 MHz et ne peut être utilisé que par les détenteurs de classe A pour la liaison montante via satellite d’une puissance maximale de 25 watts.

La bande de 13 cm semble être restée la même, les classes A et B ont:

  • 2320-2340 MHz 15 watts
  • 2400-2402 100 watts
  • 2402-2450 100 milliwatts

La bande de 9 cm qui était autrefois 3400-3475 MHz a été entièrement perdue 

  • La bande de 6 cm était de 5650-5850 MHz maintenant seuls les segments de satellite restent 5650-5670 MHz 50 watts et 5830-5850 MHz 200 milliwatts. Seule la classe A peut les utiliser et il semble que ce soit un fonctionnement par satellite uniquement.

La bande de 3 cm a subi une réduction de puissance dramatique.
La puissance maximale de 10,00 à 10,45 GHz n’est plus que de 100 milliwatts et appartient uniquement à la classe A (elle était de 100w classe A, 25w classe B) 10,45-10,50 est uniquement satellite, classe A 100 watts, classe B 25 watts
Un PDF des nouvelles allocations d’amateurs d’Israël est disponible  ICI
L’AGA de « Israel Amateur Radio Club » a eu lieu le 30 décembre 2020. Une vidéo de l’événement Zoom sur YouTube avec le segment « Danger Amateur Radio » à 02h53 : 25, on peut le voir ICI

L’Ouzbékistan obtient le  5 MHz

Des informations proviennent de Fedor, UK9AA, « RadioAmateurs of Ouzbékistan », pour nous dire que l’autorisation a été reçue pour les titulaires de licence ouzbeks de catégorie 1 d’exploiter dans la nouvelle allocation secondaire WRC-15 Amateur 60m de 5351,5 – 5366,5 kHz avec une puissance maximale de 100W .
Auparavant, Fedor avait pu obtenir un permis individuel spécial du régulateur en 2014, réalisant son premier QSO 5 MHz en 2015. Il pense avoir été le premier dans la région de la CEI à avoir reçu une licence pour 60 m.
RadioAmateurs d’Ouzbékistan ICI
73 Paul Gaskell G4MWO
Éditeur La newsletter 5 MHz
Vous pouvez trouver la dernière édition disponible gratuitement à tout moment sur Cliquez ici
et les archives de la newsletter sont Cliquez ici
plus le tableau des allocations d’amateurs de 5 MHz dans le monde de G4MWO Cliquez ici
Page Wikipédia sur la bande de 60 mètres ICI

Suisse: effet de la nouvelle loi sur les télécommunications

La société nationale suisse USKA rapporte que la nouvelle loi sur les télécommunications (FMG) entraînera l’annulation des licences d’amateur et le passage à un système de style «exempt de licence», similaire à celui des microphones sans fil, etc.
Une traduction du message de l’USKA se lit comme suit:
Dans un proche avenir, vous recevrez (ou avez déjà reçu) une lettre de l’OFCOM, selon laquelle votre obligation d’accorder une licence pour la radio amateur sera annulée en raison de la nouvelle loi sur les télécommunications FMG.
Mais ne vous inquiétez pas …
… ce qui semble au premier abord une perte est, en fait, un processus purement administratif, et a à voir avec les changements rapides des systèmes de communication d’aujourd’hui. Pour nous les Radioamateurs, en pratique, presque rien ne change.
A l’avenir, le terme «concession» sera toujours réservé aux services radio dont l’OFCOM procède à la planification des fréquences et / ou assure l’exploitation. Il s’agit notamment des fréquences mobiles mises aux enchères publiques.
Les services de radio fondés sur les accords internationaux du Règlement des radiocommunications sont désormais soumis à une procédure dite de compte rendu. Cela comprend les systèmes radio en haute mer, sur le Rhin et de vol, ainsi que Radioamateur. Cependant, les conditions d’utilisation de ces services radio restent les mêmes, c’est-à-dire qu’un certificat d’aptitude est toujours nécessaire pour les Radioamateur. L’approbation de l’examen relève expressément et exclusivement de la responsabilité de l’OFCOM.
Un indicatif d’appel est également nécessaire. L’attribution est réglementée dans le « Règlement sur les éléments d’adressage AEFV ». Il réglemente également l’attribution de numéros de téléphone ou d’adresses IP.
Le plus gros changement concerne probablement le système de frais.
La cotisation annuelle pour les Radioamateurs n’est plus que de CHF 50.- (£ 41.33)
À cet effet, les services individuels sont facturés une fois comme suit:
Attribution d’un indicatif d’appel CHF 110.- (£ 90.92)
Enregistrement des stations relais et des stations distantes CHF 70.- (£ 57.86)
Enregistrement de certains systèmes au-dessus de 1 GHz, notamment pour les systèmes satellites QO-100 CHF 70.- (£ 57.86)
Même lorsqu’il s’agit de corriger les interférences radio, rien ne change en principe par rapport à la procédure encore familière à ce jour et à ses éventuels coûts. L’article 15 du «Règlement sur l’utilisation du spectre VNF» précise que l’OFCOM facture une redevance pour l’effort d’investigation si l’installation perturbatrice n’est pas conforme à l’état de la technique, n’a pas été mise en service conformément aux règles reconnues de la technologie ou est contraire aux réglementations applicables. En d’autres termes, la cause de la faute peut être obligée de supporter les frais, mais pas la personne qui signale une faute légitime. C’était déjà le cas aujourd’hui et aucun cas n’est connu où des frais ont été facturés au radioamateur en raison de perturbations justifiées.
Le règlement le plus important sur «la gestion des fréquences et les concessions radio FKV» a été entièrement révisé dans le cadre du FMG et s’appelle désormais «Règlement sur l’utilisation du spectre VNF». Dans le cadre de la procédure de consultation, l’USKA a pu faire connaître son point de vue. Certaines améliorations ont été apportées. Nous rendrons compte de plus de détails dans la prochaine radio HB.
En principe, tout reste donc dans le cadre habituel comme auparavant. Les règles stipulent que les cartes de capacité existantes restent valides et que les indicatifs d’appel attribués aujourd’hui sont réputés «attribués». La carte au format carte de crédit reste également valable jusqu’à la fin des activités personnelles Radioamateur.
Donc: pas de souci. Le chemin vers les Radioamateurs sera toujours le même et pour les Radioamateurs déjà actifs, tout reste tel qu’il était. Seule l’ensemble de la gestion des fréquences et les termes associés ont été réorganisés.
Nous vous souhaitons beaucoup de belles connexions sur tous les groupes
USKA
Board Of Management
Department Autorités et antennes Bernard, HB9ALH
Source USKA ICI 

Suisse: Révision des règlements de la loi FMG sur les télécommunications
http://www.southgatearc.org/news/2020/april/switzerland-revision-of-fmg-telecommunications-act-regulations.htm

L’Autriche reçoit un cadeau de Noël le 60 m et  le 630 m

Claus, OE6CLD , le directeur HF de la Société nationale autrichienne des radioamateurs, OeVSV, nous informe que le régulateur autrichien BMVIT a accordé l’accès aux bandes de 60 m et 630 m à tous les titulaires de licence CEPT Classe 1.
«Cela a pris du temps (3 ans) mais nous venons de recevoir un joli cadeau de Noël de la part de l’Autrichien BMVIT. Veuillez trouver ci-joint le document officiel (veuillez consulter la page 6 pour plus de détails). »

  • 60 m / 5 MHz est l’allocation secondaire amateur de la WRC-15 de 5351,5 à 5366,5 kHz à 15 W EIRP (5,133B)
  • 630 m est l’allocation secondaire MF de la précédente CMR-12 de 472 à 479 kHz à 1W EIRP

La bande passante maximale est conforme aux dispositions de la licence amateur autrichienne (AFV).
Page Web OeVSV: ICI
Paul Gaskell G4MWO
Éditeur La newsletter 5 MHz vous pouvez trouver la dernière édition disponible gratuitement à tout moment  ICI
et les archives de la newsletter sont  ICI
plus le tableau des allocations d’amateurs de 5 MHz dans le monde de G4MWO ICI
Page Wikipédia sur la bande de 60 mètres ICI

L’Ofcom publie une liste d’applications pour les multiplex DAB à petite échelle

L’Ofcom a publié aujourd’hui une liste complète des demandes reçues dans le cadre de la première série de licences de multiplex DAB à petite échelle.
Le DAB à petite échelle est une technologie innovante qui offrira une voie à faible coût aux stations de musique locales commerciales, communautaires et spécialisées pour passer sur les ondes numériques.
Au total, 45 demandes ont été reçues pour les 25 zones de permis annoncées. Les licences seront attribuées par l’Ofcom dans le cadre d’un processus concurrentiel, chaque candidat étant jugé selon des critères spécifiés. Nous prévoyons de publier tous les détails des candidatures d’ici la fin de cette année.
Une deuxième série de licences pour des multiplexes à petite échelle dans la «  zone macro  » du nord-ouest de l’Angleterre et du nord-est du Pays de Galles sera annoncée au premier trimestre de 2021

L’Ofcom modifie la réglementation relative aux équipements radar à courte portée

L’Ofcom a confirmé sa décision de modifier la réglementation relative à l’utilisation des équipements radar à courte portée (SRR) 24 GHz dans les véhicules.
L’équipement radar à courte portée comprend les radars d’angle mort et de collision et d’autres technologies d’aide à la conduite, dont certaines reposent sur le spectre.
Le règlement de 2013 sur la télégraphie sans fil (radar automobile à courte portée) (exemption) autorise l’utilisation de certains SRR dans les voitures dans la bande 24 GHz sans avoir besoin d’une licence de spectre. Nous avons modifié la réglementation afin que ces exemptions de licence continuent de s’appliquer au Royaume-Uni après la fin de la période de transition dans l’accord de retrait entre le Royaume-Uni et l’Union européenne à 23 heures le 31 décembre 2020.
Déclaration de l’Ofcom ICI

Examen du programme de libération du 700 MHz

L’Ofcom a publié une revue du programme de libération du 700 MHz.
La bande de 700 MHz avait été utilisée pour la télévision numérique terrestre et les microphones sans fil dans l’industrie du divertissement. Le programme impliquait de libérer la bande afin que ces ondes puissent être utilisées pour le haut débit mobile à partir de 2021.
L’examen du programme évalue les principales réalisations et jalons du projet. Le programme s’est achevé avec succès en août de cette année, malgré les défis dus à Covid-19.
Plus de détails ICI

La FCC entame la répression des propriétaires de radios pirates

Le Bureau d’application de la Commission fédérale des communications a commencé à cibler les propriétaires et les gestionnaires qui tolèrent la diffusion pirate sur leurs propriétés.
Il a commencé aujourd’hui en informant les propriétaires de trois propriétés dans le Queens à New York qu’il y avait apparemment une diffusion illégale dans leurs bâtiments.
Le bureau a annoncé qu’il exerçait le nouveau pouvoir de la FCC en vertu de la loi PIRATE récemment promulguée, qui a donné à la commission un nouveau marteau important dans sa boîte à outils anti-pirate: «Les parties qui facilitent sciemment la diffusion illégale sur leur propriété sont passibles d’amendes de jusqu’à 2 millions de dollars », a-t-il déclaré.
Rosemary Harold, chef du Bureau de l’application de la loi, a déclaré: «Il est inacceptable – et manifestement illégal en vertu de la nouvelle loi – que les propriétaires et les gestionnaires immobiliers choisissent simplement d’ignorer les opérations radio pirates. Une fois qu’ils ont connaissance de ces émissions non autorisées, ils doivent prendre des mesures pour empêcher que ces émissions se poursuivent dans leurs bâtiments ou sur d’autres sites dont ils sont propriétaires ou contrôlent. »
S’ils ne le font pas, dit-elle, ils risquent une lourde amende, suivie d’une action en recouvrement devant le tribunal. «En outre, nos mesures d’application de la loi seront rendues publiques, ce qui peut créer d’autres risques commerciaux imprévus.» Elle a souligné ce que la FCC et les radiodiffuseurs disent depuis des années: que la radio pirate est illégale et peut interférer avec les stations sous licence et les alertes d’urgence.
Lire l’histoire complète ICI

Allemagne: extension de la licence temporaire pour la bande 160 m Radioamateur!

      bundesnetzagentur

La licence temporaire de l’Allemagne pour la bande Radioamateur 160 m a été prolongée jusqu’à la fin de 2021.
Le site dit:
En accord avec le ministère fédéral des transports et de l’infrastructure numérique (BMVI) et le ministère fédéral de la Défense (BMVg ) et conformément au Journal officiel 24 de la BNetzA (publié le 23 décembre 2020), les écarts suivants par rapport aux règles d’utilisation sont autorisés pour l’utilisation des gammes de fréquences 1850-1890 kHz et 1890-2000 kHz Radio amateur jusqu’en 31 décembre 2021:
(1) dans les gammes de fréquences 1850—1890 kHz et 1890—2000 kHz, l’utilisation d’une puissance d’émission maximale de 750 watts PEP par les titulaires d’une licence pour participer au service Radioamateur de classe A qui est autorisée en fin de semaine.
(2) dans les gammes de fréquences 1850-1890 kHz et 1890-2000 kHz, l’utilisation d’une puissance d’émission maximale de 100 watts PEP par les titulaires d’une licence pour participer au service Radioamateur de classe E le week-end est autorisée.
(3) dans les gammes de fréquences 1850-1890 kHz et 1890-2000 kHz, la participation à des compétitions Radioamateurs (concours) est autorisée le week-end.
Le même Journal officiel contient également des extensions de licences temporaires pour les gammes 2320-2450 MHz, 5650-5850 MHz, 50-52 MHz et 70.150 – 70.200 MHz.
Source ICI

Espagne: extension de l’autorisation d’utiliser 2400 MHz

Le secrétaire d’État espagnol aux télécommunications et à l’infrastructure numérique a prolongé l’autorisation pour les Radioamateurs d’utiliser 2400,050 à 2410,0 MHz pour les communications QO-100 jusqu’au 26 décembre 2021.Une traduction du message URE se lit comme suit:
L’Union des Radioamateurs espagnols (URE) a a demandé la prolongation de l’autorisation administrative précitée au Secrétariat d’État aux télécommunications et aux infrastructures numériques (la précédente expire le 26 décembre 2020), pour une durée d’un an, ainsi que, entre autres modifications de caractéristiques, l’utilisation d’antennes de 60 cm de diamètre  et l’extension de la bande à 2410 MHz.
Ledit secrétaire d’État aux Télécommunications et aux Infrastructures numériques a prolongé jusqu’au 26 décembre 2021 l’autorisation pour les Radioamateurs d’utiliser la bande de fréquences 2400,050 à 2410,0 MHz. La PIRE maximale autorisée est de 1500 watts et des antennes directionnelles avec un gain minimum de 21,5 dBi doivent être utilisées.
L’attribution peut être utilisée par les stations radioamateurs autorisées situées n’importe où sur le territoire national pour des communications via le satellite QO-100 situé à la position orbitale géostationnaire 25,9 ° Est.
La résolution du secrétaire d’État est disponible ICI

Source URE  ICI

Mettre en œuvre des changements aux règlements d’exemption de licence pour les appareils à courte portée

L’Ofcom a proposé de prendre de nouvelles réglementations d’exemption de licence pour mettre en œuvre des décisions politiques concernant l’utilisation de dispositifs à courte portée (SRD). ICI
Les SRD comprennent les routeurs wifi, les compteurs intelligents et les appareils Internet des objets (IoT). Nous avons précédemment annoncé la décision d’apporter un certain nombre de changements concernant leur utilisation, ce qui libérerait plus de spectre pour ces appareils et pourrait signifier une expérience utilisateur plus fluide.
Nous proposons maintenant de faire de nouveaux règlements pour mettre ces changements en vigueur. Le règlement proposé apporterait les modifications suivantes:

  • étendre la quantité de spectre disponible pour le Wi-Fi dans la bande 6 GHz et mettre à jour les exigences techniques pour les routeurs wifi;
    mettre en œuvre la décision de la Commission européenne d’harmoniser les bandes de fréquences 874 à 876 et 915 à 921 MHz pour les SRD.
    Nous consultons également sur des propositions pour:
  • apporter des modifications à la bande 870 à 874,4 MHz pour la rendre plus utilisable par les réseaux de données; et
    passer d’une approche exempte de licence à une approche sous licence pour la transmission à large bande de puissance plus élevée – comme pour le haut débit sans fil – dans la bande 57 à 71 GHz.

Nous accueillons les réponses à cette consultation avant 17 heures le 14 janvier 2021.

La Nouvelle-Zélande publie de nouveaux Plans de Bande Radioamateurs

Les plans de bande Radioamateur de la Nouvelle-Zélande ont été mis à jour en novembre, il est intéressant de noter qu’il existe toujours une attribution d’amateur à 26,950 – 27,300 MHz.
Cette édition reflète la suppression de l’ancienne attribution de 5 MHz de la Nouvelle-Zélande.
Le NZART tente toujours d’obtenir un accès amateur à l’allocation WRC-15.
Voir le PDF du plan de bande ICI
Informations sur le plan de bande  ICI

Consultation Ofcom sur la gestion du spectre RF

Le régulateur britannique des communications, Ofcom, tient une consultation publique sur sa stratégie de gestion du spectre pour les Radioamateurs des années 2020, mentionnée dans le tableau 3 du document de consultation comme l’un des exemples de secteurs et d’applications sans fil avec des exigences spécialisées.
Ofcom dit:
Les ondes – ou spectre – du Royaume-Uni sont essentielles pour permettre les services sans fil que les gens et les entreprises utilisent chaque jour – des téléphones mobiles aux machines automatisées et aux usines de haute technologie et aux systèmes qui nous protègent lorsque nous voyageons et menons notre vie quotidienne. Pour soutenir l’innovation, nous voulons permettre aux organisations d’accéder plus facilement au spectre dont elles ont besoin pour des utilisations nouvelles et passionnantes. Par exemple, cela pourrait inclure des applications de soins de santé à distance pour aider les personnes prenant des médicaments et, à l’avenir, des hologrammes 3D.
Nous avons donc publié aujourd’hui notre stratégie de gestion du spectre, exposant notre vision à long terme de la façon dont nous proposons de gérer le spectre à l’avenir. Pour concrétiser cette vision, nous proposons des actions dans trois domaines principaux:
Soutenir l’innovation sans fil
Nous prévoyons de renforcer notre travail de sensibilisation pour aider les organisations à chercher comment elles pourraient améliorer leur façon de travailler en utilisant le spectre pour les services sans fil. Nous proposons également de libérer plus de spectre pour les pionniers – pour que les gens développent de nouvelles technologies et utilisations – par exemple en fournissant des connexions sans fil instantanées entre les machines. Cela fait suite à notre décision de libérer sur le 18,2 GHz de spectre de fréquences extrêmement hautes pour aider à stimuler l’innovation.
Licences adaptées aux besoins locaux et nationaux
Nous voulons aider un plus large éventail d’organisations à accéder au spectre afin de lancer des services sans fil, en envisageant de nouvelles options d’accès au spectre localisé. Les licences d’accès local permettent aux organisations et services qui n’ont pas besoin de spectre dans tout le Royaume-Uni, y compris les usines, les aéroports et les fermes éloignées, de pouvoir obtenir les ondes dont ils ont besoin pour utiliser la technologie sans fil.
Promouvoir le partage du spectre
L’été dernier, nous avons ouvert les ondes, lançant notre cadre de partage du spectre, ce qui signifiait que les organisations pouvaient accéder au spectre qui n’était pas utilisé ou pouvait être partagé entre plusieurs utilisateurs. Nous voulons encourager davantage le partage dans des bandes de fréquences plus élevées et également introduire de nouveaux outils de partage. Nous voulons également nous assurer que les systèmes se protègent contre le risque d’interférence indue en prenant des mesures pour intégrer plus d’utilisateurs et les encourager à améliorer les systèmes qu’ils vendent.
Nous vous invitons à commenter nos propositions avant 17 heures le 26 février 2021. Le document de consultation est disponible ICI

La Croatie (9A) devient le dernier pays à accorder l’accès à la nouvelle bande 40 MHz!

Nous avons maintenant la bonne nouvelle que la Croatie a rejoint le petit nombre de pays qui ont autorisé l’exploitation sur la nouvelle bande amateur de 40 MHz (8 mètres).
Dragan, 9A6W rapporte que les autorités nationales des télécommunications en Croatie lui ont donné une licence expérimentale d’un an pour opérer de 40,660 MHz à 40,700 MHz dans une tranche de spectre appelée bande industrielle, scientifique et médicale (ISM).
La Croatie est désormais le cinquième pays dans lequel il est possible d’opérer légalement sur 40 MHz. L’Irlande, la Slovénie et l’Afrique du Sud ont déjà des attributions sur la bande tandis que la Lituanie est disposée à attribuer des fréquences ponctuelles à des fins expérimentales.
On espère que d’autres stations croates suivront l’exemple de Dragan et demanderont l’autorisation d’opérer sur cette nouvelle bande d’amateur.
Plus d’infos … ICI