Adhérer à l’ANRPFD en 2020

Calendrier des Salons Radio 2019

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Faire un don

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Petites Annonces

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Spectre

Les règlements Radioamateurs proposés par Pékin suscitent des inquiétudes

L’ARRL rend compte des modifications proposées aux mesures de Beijing concernant l’administration des stations Radioamateur qui semblent menacer  la bande 136 kHz et la plupart des bandes amateurs au-dessus de 146 MHz.
ARRL dit:
Lide Zhang, BI8CKU , a déclaré à ARRL que la proposition interdirait l’exploitation amateur sur la bande de 2200 mètres ainsi que sur 146 – 148 MHz, 1260 – 1300 MHz, 3400 – 3500 MHz, 5650 – 5725 MHz et toutes les bandes au-dessus de 10 GHz .
Alan Kung, BA1DU , ingénieur en communications radio et PDG du Chinese Amateur Satellite Group (CAMSAT), a déclaré à ARRL que les efforts du gouvernement pour éliminer certaines bandes amateurs ne sont pas nouveaux, mais les propositions qui ont été diffusées depuis un certain temps sont à l’agenda de l’agence de régulation. Kung a déclaré qu’il ne prévoyait pas que tous les groupes proposés seraient retirés, mais il a admis que le climat deviendrait « sans aucun doute » de plus en plus dangereux pour la communauté des Radioamateurs chinois.
Lisez l’histoire complète ICI 
Une traduction de la note 1 du projet de proposition dit:
« Remarque 1: sauf indication contraire, 135,7-137,8 kHz, 146-148 MHz, 1240-1260 MHz, 1260-1300 MHz, 3400-3500 MHz, 5650-5725 MHz, 10-10,4 GHz, 79-81 GHz, 122,25-123 GHz, 136-141 GHz, » Fréquence 241-248 GHz La fréquence de bande ne doit pas être utilisée pour les services d’amateur sur le territoire de la République populaire de Chine.  »
La version entièrement traduite du projet de proposition ICI
Texte d’origine ICI 

Source ARRL

Consultation de l’Ofcom: plan de travail 2020-21

L’Ofcom vise à supprimer les services de télévision numérique (TNT) de la bande 700 MHz d’ici mai 2020
Ils disent:
« Nous continuerons à travailler pour supprimer les services de télévision numérique dans la bande 700 MHz afin de libérer ce spectre pour les données mobiles. Nous continuerons d’administrer un programme de subventions pour financer les coûts supplémentaires que les radiodiffuseurs encourent en raison des changements d’infrastructure associés au Dégagement  du 700  MHz.
Notre plan est de rendre la bande 700 MHz disponible pour les services mobiles d’ici mai 2020.  »
« Nous attribuerons les bandes de spectre au fur et à mesure qu’elles seront approuvées et publiées. Nous examinerons les réponses à nos propositions d’attribution des bandes de spectre de 700 MHz et 3,6-3,8 GHz. Nous conclurons par une décision sur la manière de procéder à l’attribution et de définir ceci dans une déclaration, en vue de terminer le prix au début de l’été 2020.  »
La consultation se termine le 25 février.
Téléchargez le plan de travail proposé par l’Ofcom 2020/21 ICI

L ‘ organisme de réglementation des télécommunications de Chine
propose de supprimer certaines allocations amateur actuelles

L ‘ organisme de réglementation des télécommunications de la Chine a proposé de modifier les mesures pour l’administration des stations de radio amateur, et certaines bandes amateurs sont en danger d’être éliminées. Lide Zhang, BI8CKU, a dit à ARRL que la proposition interdirait l’exploitation amateur sur la bande de 2200 mètres ainsi que sur 144-146 MHz, 1260-1300 MHz, 3400-3500 MHz, 5650-5725 MHz, et toutes les bandes au-dessus de 10 GHz.
L ‘ ingénieur des communications radio et le PDG du Groupe de satellites amateurs chinois (CAMSAT) Alan Kung, BA1DU, ont dit à ARRL que les efforts du gouvernement pour éliminer certains groupes amateurs ne sont rien de nouveau, mais les propositions qui ont été diffusées depuis un moment maintenant sont à l’horaire de l’agence de réglementation. Kung a dit qu’il ne prévoit pas que tous les groupes proposés seront pris, mais il a concédé que le climat va « sans aucun doute » devenir de plus en plus dangereux pour la communauté de la radio amateur chinoise.
 » La tentative de faire sortir les groupes de radio amateurs a une longue histoire à travers le monde, » a-t-il dit,  » mais il n’est peut-être jamais devenu aussi urgent pour la communauté de la radio amateur qu’aujourd’hui. Nous comprenons tous que les ressources du spectre radioélectrique sont devenues un goulet d’étranglement pour le développement ultérieur. » Il a dit que l’industrie de la communication radio d’aujourd’hui  » travaille dur pour partager les ressources du spectre. » Le spectre de Kung est  » le sol sur lequel dépend la radio amateur. »

China’s telecommunications regulator has proposed amending the Measures for the Administration of Amateur Radio Stations, and some amateur bands are in danger of being eliminated. Lide Zhang, BI8CKU, told ARRL that the proposal would prohibit amateur operation on the 2200-meter band as well as on 144 – 146 MHz, 1260 – 1300 MHz, 3400 – 3500 MHz, 5650 – 5725 MHz, and all bands above 10 GHz.
Radio communications engineer and Chinese Amateur Satellite Group (CAMSAT) CEO Alan Kung, BA1DU, told ARRL that government efforts to eliminate some amateur bands are nothing new, but proposals that have been aired for a while now are on the regulatory agency’s schedule. Kung said he does not anticipate that all of the bands proposed will be taken away, but he conceded that the climate will “undoubtedly” become increasingly more dangerous for China’s amateur radio community.
“The attempt to crowd out the amateur radio bands has a long history throughout the world,” he said, “but it may never have become so urgent for the amateur radio community as it is today. We all understand that radio spectrum resources have become a bottleneck for further development.” He said today’s radio communication industry “is working hard to share spectrum resources.” Kung characterized spectrum as “the soil on which amateur radio depends.”

Source ARRL ICI

HamRadioNow: la FCC a proposé la réaffectation de la (des) bande (s) 3 (et 5) GHz

Andre Hansen K6AH, David Erickson KB5UGF et Jim Aspinwall NO1PC se joignent à David W0DHG pour discuter de la DEFENSE DU SPECTRE et proposer des changements aux bandes Radioamateur 3 GHz et 5 GHz
Ces changements affecteront les réseaux ARDEN actuels à travers le pays.
Voici les liens référencés dans l’émission.
N’oubliez pas avant de répondre, assurez-vous que c’est professionnel et au point. Et veuillez contacter vos agences et représentants desservis.
Regardez HRN 415: Réaffectation proposée par la FCC de la (des) bande (s) 3 (et 5) GHz

 

Appel à l’action: ICI
Modèle de commentaire: ICI
Article: AREDN – Un réseau de données à haut débit ICI
Économisez le 3,3 à 3,5 GHz ICI

Formation de base en ligne

Les cours de formation en ligne gratuits d’ « Essex Ham Foundation » ont redémarré et ont été mis à jour pour prendre en charge le nouveau programme d’examen RSGB 2019
En 2019, près de 400 personnes ont participé à l’un de ces cours. Les cours sont gratuits, ont lieu dans une salle de classe en ligne et nécessitent 2-3 heures d’étude par semaine. Les cours comprennent des leçons en ligne, des didacticiels vidéo, des diapositives et des tests simulés. Celles-ci sont conçues pour compléter les activités de formation du club, pas pour les remplacer, et certains tuteurs dirigent les étudiants vers cette ressource comme aide à l’étude.
Les cours commencent le premier week-end de chaque mois, avec les dates suivantes: 05 janvier, 02 février, 01 mars, 05 avril et 03 mai.
Si vous connaissez des personnes intéressées à participer, veuillez les diriger ICI vers
Meilleures salutations et bonne année,
Pete M0PSX
Essex Ham sur Twitter  ICI

Newsletter IUT-R1 VHF-UHF-Micro-ondes

L’édition de décembre du bulletin gratuit Region 1 VHF-UHF-Microwave est maintenant disponible en téléchargement ICI
L’éditeur Jacques Verleijen ON4AVJ écrit:
Cette lettre d’information fournit plus d’informations sur la CMR-2019 de l’UIT qui s’est tenue à Charm el-Cheikh (Égypte) du 28 octobre au 22 novembre 2019. L’IARU a participé à la CMR afin de défendre les intérêts des services d’amateur et d’amateur par satellite principalement dans bandes de fréquences supérieures à 30 MHz.
Je crois que la communauté des amateurs utilisant un spectre au-dessus de 30 MHz souhaiterait se joindre à moi pour remercier l’équipe R1 pour leurs réalisations lors de cette conférence.
Le temps passe vite et dans moins d’un an, nous aurons notre prochaine Conférence générale, qui sera quelque peu différente des Conférences générales précédentes. Je m’attends également à ce que la Commission 5 [VHF-UHF-uW] se concentre sur les questions que la majorité des sociétés membres ont acceptées comme éléments prioritaires, par exemple en maintenant les attributions aux services d’amateur dans les bandes de fréquences existantes et en cherchant à réduire les niveaux de bruit des Bandes de fréquence des  Radioamateurs
En outre, chercher à améliorer le statut du service d’amateur auprès de toutes les administrations de la Région 1 et, le cas échéant, des Organisations régionales de télécommunications (RTO) de la Région 1.
Vous trouverez également quelques commentaires concernant la coordination et la contestation des balises.
Téléchargez la newsletter ICI

Radars de passage à niveau ferroviaire de 5 watts à 24 GHz

L’Ofcom a publié des propositions de nouvelles réglementations concernant l’utilisation de certains appareils sans fil à courte portée, y compris les systèmes de radar radar de passage à niveau de 5 watts dans la bande 24,100-24,350 GHz.
Les appareils à courte portée comprennent les babyphones, les cartes d’entrée sans clé, les alarmes et certains systèmes Wi-Fi, qui dépendent tous du spectre. Nous nous consultons sur l’élaboration d’une nouvelle réglementation concernant les fréquences et les exigences techniques pour l’utilisation de ces appareils dans les bandes de spectre 874 à 876 et 915 à 921 MHz. Cela met en œuvre une décision de la Commission européenne d’harmoniser ces bandes pour les appareils à courte portée.
L’Ofcom mène également des consultations sur la révocation d’une exemption de licence existante pour les systèmes de capteurs radar de passages à niveau ferroviaires. Ces systèmes sont utilisés par « Network Rail » pour surveiller les intersections ferroviaires et détecter les obstacles susceptibles d’endommager les trains en mouvement. L’Ofcom propose d’introduire une licence nationale pour ces systèmes, ce qui leur permettra d’être utilisés à plus d’endroits sur le réseau ferroviaire.
L’Ofcom accueille favorablement les réponses à cette consultation d’ici le 17 janvier 2020.
Le document de consultation ICI

Bande de 50 MHz dans la Région 1 de l’UIT

La Région-1 a produit un tableau donnant une ventilation de l’attribution prévue de 50 MHz dans chacun des pays de la région!
Les dispositions du Règlement UIT, tel que révisé par la CMR-19, entreront en vigueur le 1er janvier 2021.
Voir l’aperçu de l’état des 50 MHz dans la Région 1 de l’UIT  ICI
Lire l’article sur 50 MHz par le Président  Don Beattie G3BJ ICI 

L’Ofcom lance un appel à candidatures pour de nouvelles licences de spectre partagé

Les petites entreprises pourront accéder aux ondes dont elles ont besoin pour configurer leurs propres réseaux sans fil, car l’Ofcom invite les demandes de nouvelles licences de spectre partagé dès aujourd’hui.

En juillet, nous avons annoncé un nouveau cadre de partage du spectre pour aider à soutenir l’innovation en permettant à un plus large éventail d’entreprises d’accéder plus facilement au spectre. Dans le cadre, le spectre est disponible pour une utilisation locale dans des bandes de fréquences qui ne pouvaient auparavant être utilisées que par certaines parties.
Les organisations peuvent désormais demander une nouvelle licence d’accès partagé pour utiliser le spectre dans des bandes allant de 1,8 GHz à 26 GHz. Ces ondes sont idéales pour la mise en place de réseaux sans fil locaux, qui pourraient bénéficier à de nombreux secteurs différents à travers le Royaume-Uni – de l’agriculture aux usines.
Il existe deux types de licences partagées disponibles pour prendre en charge différentes utilisations:

  • Licence de faible puissance. Sous cette licence, toute personne développant des réseaux sans fil locaux peut utiliser autant de stations de base qu’elle le souhaite dans un rayon de 50 mètres, sans autre autorisation de l’Ofcom.
  • Licence de puissance moyenne. Cela prend en charge les réseaux à plus longue portée et n’est généralement disponible que pour les zones rurales, afin de garantir la disponibilité du spectre pour les utilisateurs à faible consommation.

Une fois que nous aurons reçu les demandes de licence, nous coordonnerons l’accès au spectre partagé selon le principe du premier arrivé, premier servi pour chaque emplacement.
Les parties intéressées peuvent demander les nouvelles licences d’accès partagé à partir d’aujourd’hui, où des conseils sur le processus de demande sont également disponibles.
Libération du spectre dans la bande des 8 GHz
Par ailleurs, l’Ofcom a travaillé avec le MOD pour identifier 168 MHz de spectre entre 7,9 GHz et 8,4 GHz, qui n’est pas utilisé dans divers endroits et pourrait aider à répondre à la demande de services sans fil fixes.
En conséquence, les organisations peuvent désormais demander une licence de liaison fixe dans la bande des 8 GHz à l’aide du formulaire de demande de licence de liaison fixe point à point de l’Ofcom. Nous avons également publié des directives sur où et comment le spectre est rendu disponible

Suède: 2,3 et 3,4 GHz

Les Radioamateurs suédois ont pu demander des permis temporaires pour pouvoir trafiquer surles bandes de 13 cm (2320-2321 MHz) et de 9 cm (3,4 GHz). Aucun autre permis ne sera délivré à compter du 1er janvier 2020.
Le régulateur des communications, le PTS, a annoncé le changement le 15 novembre 2019.
Il en résulte l’attribution de ces gammes de fréquences aux services 5G.
La réglementation autorise les Radioamateurs suédois à diffuser un maximum de 100 milliwatts dans la bande 2400-2450 MHz. Selon Lars SM4IVE, des permis temporaires autorisant une sortie de 1 watt dans cette bande seront toujours disponibles, selon ses termes, « si vous vivez seul sans voisins ».
L’annonce de PTS dans Google anglais peut être vue ICI
Un message de Lars SM4IVE sur le réflecteur Moon-Net ICI

60m pour les Malouines

Le régulateur des communications des îles Malouines a annoncé d’importants changements aux lois sur la communication des îles Falklands.
Ils ont été publiés dans la Gazette officielle des îles Falklands le 11 novembre 2019 et sont entrés en vigueur le 15 novembre 2019 ICI
L’un d’eux a permis aux RadioAmateurs des  Falklands d’avoir accès à la nouvelle allocation secondaire 60 m de la CMR-15 . L’attribution 5351,5 – 5366,5 kHz, avec une puissance maximale de 25W, a été accordée pour les opérations Radioamateurs dans les îles (voir p. 6) ICI
Site Web du régulateur des communications des îles Falklands ICI 

73 de Paul Gaskell, G4MWO
Éditeur Le bulletin d’information 5 MHz

WRC-19 Jours 16 + 17 + 18: Satellites et 23cm

Au cours de la dernière semaine, les réunions à la CMR-19 se sont déroulées jusqu’à 3 heures du matin afin de mener à bien les travaux.
Le RSGB a publié son rapport sur la CMR-19 couvrant les petits satellites amateur et la bande 1240-1300 MHz .
Le rapport indique « Une leçon tirée du processus indique à quel point il peut être difficile à l’avenir de mettre à niveau d’autres allocations d’amateur. »
Lisez le rapport RSGB ICI

La CMR-19 poursuit ses travaux – Semaine 3!

La R1 a publié son rapport sur la troisième semaine de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019, qui se tient à Charm el-Cheikh (Égypte) du 28 octobre au 22 novembre 2019.
Il ne reste que trois jours et demi pour les travaux de fond – la dernière session de la Plénière, qui doit approuver les textes à inclure dans les Actes finals, doit s’achever jeudi 21 novembre à midi – les délégués à la CMR-19 doivent faire face à une charge de travail décourageante. les participants tentent de parvenir à un consensus sur plusieurs questions en suspens, notamment l’ordre du jour de la prochaine CMR (WRC 2023).
Points futurs de l’ordre du jour: à ce jour, aucun choix n’a été fait concernant le choix de plus de trois douzaines de sujets proposés à l’ordre du jour de la CMR-23. Chaque point de l’ordre du jour proposé nécessiterait des études à l’horizon 2020-2023, mais les ressources de l’UIT ne pourront en accueillir plus de la moitié environ. Certains font face à une forte opposition et d’autres restent mal définis même à ce stade avancé de la conférence. Le comité responsable doit terminer ses travaux en une journée de plus. Ce sera une longue journée.
Les Satellites de courte durée: il n’existe toujours pas d’accord sur la manière de protéger les services existants et les utilisations de la bande de fréquence de liaison montante proposée pour la télémétrie, la poursuite et la commande de ces satellites «simples».
5725-5850 MHz: cette partie de l’allocation d’amateur en secondaire, qui comprend une liaison descendante de satellite amateur à 5830-5850 MHz, fait l’objet d’un conflit non résolu en ce qui concerne les paramètres des systèmes d’accès sans fil, notamment les réseaux locaux sans fil.
Fréquences supérieures à 275 GHz: cette gamme de fréquences supérieure n’est pas attribuée, mais plusieurs bandes sont identifiées pour une utilisation passive (réception uniquement) et les administrations sont encouragées à les protéger contre les brouillages préjudiciables. Dans cet esprit, la CMR-19 a identifié d’autres bandes au-dessus de 275 GHz pour la mise en œuvre d’applications de service terrestre et mobile. L’utilisation de ces bandes pour des applications dans d’autres services, y compris l’expérimentation amateur, n’est pas exclue.
50 MHz dans la région 1: L’accord de compromis annoncé la semaine dernière (voir le communiqué de presse  du 10 novembre) a survécu à l’examen au niveau des groupes de travail et des comités et attend l’approbation de la plénière.
La question des 50 MHz étant essentiellement réglée, l’équipe chargée se consacre à l’essentiel de son énergie à expliquer pourquoi le point de l’ordre du jour proposé pour  le 1240-1300 MHz décrit dans le communiqué de la semaine dernière est inutile et indésirable.
Tandis que le président  Tim Ellam, VE6SH / G4HUA , a quitté la conférence à la fin de la deuxième semaine, il est toujours visible, une interview vidéo de six minutes est retransmise sur des écrans dispersés dans les salles du centre de conférence. Voyez vous-même dessous.

WRC-19 Jour-15: Un Long Wee-kend

Le calendrier glissant a connu une lente progression vendredi et par conséquent des heures supplémentaires complètes samedi et dimanche pour les futurs points de l’ordre du jour (AI-10), les petits satellites (AI-1.7), les systèmes mobiles 5G (AI-1.13) et 5GHz Wi-Fi (AI- 1.16)
Les heures supplémentaires ont commencé tôt, avec une file d’attente avant le samedi matin à 9 heures.
Lisez le rapport complet sur RSGB ICI
Lisez toutes les mises à jour RSGB WRC-19 ICI

Rapport RSGB sur les 19e et 14e journées de la CMR-19

Le RSGB a publié un rapport sur les jours 13 et 14 de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019, qui se tient à Charm el-Cheikh, en Égypte, du 28 octobre au 22 novembre 2019.
Selon le RSGB, l’accord reste insaisissable sur de nombreux sujets, malgré le compte à rebours.
Le rapport présente une vidéo du président de #IARU, Tim Ellam VE6SH / G4HUA, interviewé par l’UIT.
Lisez le rapport RSGB WRC-19 jours 13 et 14 ICI
Lisez toutes les mises à jour RSGB WRC-19  ICI