Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

RRF : Réseau Relais Français!

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Administrations de Tutelle

UN DÉTECTEUR DE TÉLÉVISION VANS A PROUÉ UNE FOIS LES RUES D’ANGLETERRE

Le Royaume-Uni est quelque peu unique au monde pour obliger les foyers qui regardent la télévision à acheter une licence pour ce privilège.
Initialement créée avec le Wireless Telegraphy Act en 1923, la licence était requise pour toute personne recevant la radio, avant d’être étendue à la télévision en 1946. Les fonds générés par cette entreprise sont utilisés comme financement principal de la British Broadcasting Corporation.
Une facture de licence TV typique. Des licences distinctes pour les ensembles noir et blanc et couleur existent toujours, avec 6000 licences N&B émises en 2019.
Bien sûr, c’est bien beau d’exiger une licence, mais sans quelque forme d’application, la mesure n’a pas de mordant. Entre autres mesures, la BBC est allée jusqu’à employer des camionnettes spéciales pour traquer les téléviseurs fonctionnant illégalement et protéger ses précieux revenus.
LE vehicule ARRIVE POUR VOUS
Pour assurer un revenu régulier, la BBC mène des opérations d’application sous le nom commercial de TV Licensing, l’entité chargée d’administrer le système. Des registres sont tenus sur les licences et leurs dates d’expiration, et des enquêtes sont menées sur les ménages soupçonnés de posséder un téléviseur qui n’ont pas payé les frais requis. Pour encourager la conformité, TV Licensing envoie régulièrement des lettres sévères à ceux qui ont laissé leur licence expirer ou qui n’en ont pas acheté. En cas d’échec, ils peuvent organiser une visite des agents d’exécution. Ces agents ne sont pas habilités à entrer de force dans les maisons, donc dans le cas où un propriétaire refuse de coopérer à une enquête, TV Licensing demandera un mandat de perquisition. Cela peut se faire sur la base de preuves telles qu’une antenne parabolique ou une antenne repérée sur le toit d’un logement,ou une télécommande espionnée sur un coussin de canapé à travers une fenêtre.
Alternativement, un mandat de perquisition peut être accordé sur la base de preuves glanées dans un fourgon détecteur de télévision. Équipés d’un équipement permettant de détecter un poste de télévision en cours d’utilisation, les fourgonnettes parcourent les rues du Royaume-Uni, souvent expédiées vers des adresses dont les licences de télévision sont périmées ou absentes. Si la camionnette détecte qu’un poste est en train de fonctionner et de recevoir des signaux de diffusion, la licence TV peut demander au tribunal le mandat requis pour approfondir l’enquête. Les fourgonnettes sont presque uniquement utilisées pour prendre en charge les demandes de mandat; la preuve de la camionnette de détection est rarement, voire jamais, utilisée au tribunal pour poursuivre un fraudeur de licence. Avec un mandat en main, les agents utiliseront des preuves directes, comme un téléviseur trouvé branché sur une antenne, pour traduire un fraudeur en justice devant les tribunaux.

DÉTECTION DE L’UTILISATION DE LA TÉLÉVISION…..

LA RECHERCHE DE LA TÉLÉVISION DANS LES TEMPS MODERNES…..

 

Radioamateurs commentent les projets de plans du BNetzA pour 2021

La table ronde allemande sur les radioamateurs (RTA) a commenté dans une lettre le projet de plan de l’Agence fédérale des réseaux BNetza 2021

bundesnetzagenturour l’année 2021etzA pour 2021

Une traduction de l’article DARC se lit comme suit:
En termes de contenu, le RTA commente des sujets tels que la protection des consommateurs, la réglementation européenne, la réglementation du marché, la réglementation des fréquences, la numérisation de l’administration des radios amateurs, la normalisation et la surveillance du marché.
Par exemple, s’agissant de la protection des consommateurs, le CRJ souhaite une déclaration plus claire concernant les importations de produits non conformes à l’UE, en particulier en Allemagne.
Au sujet de la numérisation dans l’administration des Radioamateurs, la RTA remercie la BNetzA d’avoir choisi le service Radioamateurs comme l’un des premiers objets de test dans l’administration. En décembre 2019, le RTA a répondu à une demande de nom d’utilisateurs de test.
Sur le thème de la réglementation internationale et européenne des fréquences en 2021, le RTA accueille les fréquences dans la loi sur les télécommunications (TKG), comme postulé, comme une ressource rare à protéger.
Source DARC ICI

Ofcom: les technologies qui façonnent les communications du futur

Un nouveau rapport de l’Ofcom met en lumière les technologies innovantes et émergentes qui pourraient façonner l’industrie des communications à l’avenir
Les services de communication et les technologies utilisées pour les fournir sont en constante évolution. En tant qu’organisme de réglementation des communications du Royaume-Uni, il est essentiel que nous soyons conscients des développements dans les secteurs que nous surveillons et de la manière dont ils pourraient changer dans les années à venir – en particulier lorsque nous assumons de nouvelles responsabilités telles que la réglementation des préjudices en ligne.
L’année dernière, nous avons donc lancé un appel aux gens pour qu’ils nous fassent part de leurs réflexions sur les technologies émergentes qui ont le potentiel de transformer les communications à l’avenir. Nous avons reçu des contributions d’entreprises, d’organisations et d’experts en technologie du monde entier.
Aujourd’hui, nous avons publié un rapport mettant en évidence des exemples de technologies qui nous sont soumises – y compris une analyse de la façon dont chaque technologie ferait une différence pour les personnes et les entreprises.
Les Technologies innovantes pour soutenir le déploiement de meilleurs services mobiles et à large bande; le rôle de la technologie satellitaire dans la connexion des zones les plus difficiles à atteindre; et des développements passionnants dans le secteur de la radiodiffusion – comme une couverture améliorée et sur mesure des événements sportifs – tous figurent dans le rapport. De nouvelles technologies immersives permettant aux gens de toucher – et même sentir – à distance, sont également mises en avant.
Téléchargez le rapport ICI
De plus amples détails sur ces technologies sont expliqués dans une série de vidéos que nous avons publiées parallèlement au rapport.  LCL
 Ofcom: Technologies façonnant les communications pour l’avenir
Un nouveau rapport Ofcom met en lumière les technologies innovantes et émergentes qui pourraient façonner l’industrie des communications à l’avenir .

Les Radioamateurs israéliens perdent l’accès à une grande partie du spectre micro-ondes

Les Radioamateurs en Israël ont perdu une grande partie de leur spectre entre 1 et 6 GHz et ont subi une réduction de puissance draconienne sur 10 GHz
Israël a trois classes de licence amateur:

  • Classe A (avancée) jusqu’à 1500 watts
  • Classe B (général) jusqu’à 250 watts
  • Classe C (novice) 100 watts sur 4 bandes HF, puissance plus faible sur certaines bandes supérieures

Document d’allocations d’amateur du ministère israélien des Communications produit le 17 novembre 2020, montre ces changements aux attributions d’amateur entre 1 et 10,5 GHz:

  • la bande 23 cm (anciennement 1240 -1300 MHz) a été réduit à seulement 1260-1270 MHz et ne peut être utilisé que par les détenteurs de classe A pour la liaison montante via satellite d’une puissance maximale de 25 watts.

La bande de 13 cm semble être restée la même, les classes A et B ont:

  • 2320-2340 MHz 15 watts
  • 2400-2402 100 watts
  • 2402-2450 100 milliwatts

La bande de 9 cm qui était autrefois 3400-3475 MHz a été entièrement perdue 

  • La bande de 6 cm était de 5650-5850 MHz maintenant seuls les segments de satellite restent 5650-5670 MHz 50 watts et 5830-5850 MHz 200 milliwatts. Seule la classe A peut les utiliser et il semble que ce soit un fonctionnement par satellite uniquement.

La bande de 3 cm a subi une réduction de puissance dramatique.
La puissance maximale de 10,00 à 10,45 GHz n’est plus que de 100 milliwatts et appartient uniquement à la classe A (elle était de 100w classe A, 25w classe B) 10,45-10,50 est uniquement satellite, classe A 100 watts, classe B 25 watts
Un PDF des nouvelles allocations d’amateurs d’Israël est disponible  ICI
L’AGA de « Israel Amateur Radio Club » a eu lieu le 30 décembre 2020. Une vidéo de l’événement Zoom sur YouTube avec le segment « Danger Amateur Radio » à 02h53 : 25, on peut le voir ICI

Préparation CMR-23

Les préparatifs du rapport ARRL se poursuivent de la part IARU pour représenter les intérêts des services d’amateur et d’amateur par satellite à la Conférence mondiale des radiocommunications 2023 (CMR-23)
L’Union internationale des télécommunications (UIT) parraine les CMR, généralement tous les 4 ans, pour examiner les révisions du Règlement international des Radiocommunications qui définit les attributions de fréquences pour divers services de Radiocommunication.
«En tant que service radio en place avec des allocations à intervalles sur tout le spectre radio, le service amateur est confronté à des défis à chaque CMR», a déclaré le secrétaire de l’IARU, David Sumner, de K1ZZ. «Le succès de la défense de notre accès actuel au spectre est une réalisation importante à n’importe quel CMR, mais il est parfois possible également d’améliorer nos allocations existantes. La CMR-19 a abouti à des améliorations majeures des attributions de 50 MHz dans la Région 1. Sans aucun doute, cela n’aurait pas pu se produire sans les efforts concertés de dizaines de volontaires de l’IARU au cours de plusieurs années.
Lisez l’histoire complète de l’ARRL ICI

Indicatifs d’appel radio amateur britannique disponibles / réservés

L’Ofcom a été invité dans une demande d’accès à l’information à fournir une liste des indicatifs Radioamateurs disponibles / réservés pour le Royaume-Uni et les dépendances de la Couronne.
La base de données peut être utile pour les personnes souhaitant demander un indicatif d’appel spécifique car elle montre les Indicatifs qui ne sont pas disponibles pour problème.
Ceux qui ont réussi l’examen RSGB Full ont la possibilité de demander les indicatifs d’appel des anciens blocs d’appels G et M, y compris G3, G4, G5 et M5. Les détails de la façon d’appliquer sont  ICI

La demande FoI présentée le 4 Décembre 2020 a demandé:
Pourrait Veuillez me fournir la dernière base de données d’indicatifs d’amateur britannique disponible / enregistrée?
L’Ofcom a publié une feuille de calcul contenant 146 469 indicatifs d’appel avec un statut Alloué ou Réservé.
Catégorisation du statut:
«Alloué» signifie que l’indicatif est actuellement attribué à une station sous une licence Radioamateur. Il n’est donc actuellement pas disponible pour être attribué à quelqu’un d’autre.
«Réservé» signifie que l’indicatif a été utilisé au cours des deux dernières années, même s’il ne l’est plus, et est en cours de «refroidissement». Il n’est donc actuellement pas disponible pour cession à quelqu’un d’autre, mais les opérateurs pourront le demander à nouveau après l’expiration de la période de deux ans.
Réponse de l’Ofcom à FoI ICI
 Feuille de calcul des indicatifs alloués et réservés ICI  Vous pouvez soumettre une demande d’accès à l’information à l’Ofcom en ligne à l’ adresse ICI

Brésil : équipement radio amateur maison

Le 29 décembre 2020, la société nationale brésilienne des radioamateurs LABRE a participé à une vidéoconférence avec le régulateur des communications ANATEL
Une traduction du message LABRE se lit comme suit:
À l’ordre du jour, le traitement par l’Agence des équipements artisanaux, ceux construits par le Radioamateur lui-même, qui nécessite actuellement une approbation / certification.
En avril 2020, LABRE a communiqué à Anatel, par le biais de la lettre officielle n ° 17, toutes les exigences à Radio Amateurs liées à la certification avec lesquelles elle n’était pas d’accord, en les expliquant. Depuis, ces points ont été débattus, Anatel restant pour transmettre une réponse formelle à cette lettre, point par point.
Lors des réunions, l’ANATEL a soulevé, entre autres questions, sa compréhension selon laquelle les artisans devraient être certifiés en vertu de la LGT, la loi générale sur les télécommunications. Compte tenu de cette position, LABRE a insisté sur la nécessité de l’exemption des artisans sur la base d’arguments et de déclarations plus historiques sur les décisions déjà prises par Anatel en faveur de l’exemption, y compris sur la base de la résolution 697/2018, qui est clairement énoncée au paragraphe seulement de son article 13 que nous avons l’exemption revendiquée.
Tout ce raisonnement a été exposé dans la lettre officielle n ° 44 de LABRE qui complétait la précédente et a été discuté lors de la réunion avec le surintendant de l’octroi et de la fourniture des ressources et autres dons, tenue le 29 décembre. A la fin de la réunion, à travers les négociations convenues, une autre lettre a été déposée, n ° 46, dans laquelle LABRE complète à nouveau les arguments des lettres précédentes avec l’avis donné par le Bureau du Procureur Spécialisé et d’autres citations.
LABRE attend la réponse d’ANATEL, dans l’espoir que l’Agence acceptera nos arguments et pourra exempter tous les Radioamateurs qui construisent leur propre équipement de devoir effectuer cette procédure légale, c’est-à-dire l’approbation, car nous comprenons qu’il n’y a pas de raison pour une telle exigence.
Source LABRE  ICI 

5G à Bordeaux : l’ANFR installe des capteurs pour mesurer l’évolution de l’exposition aux ondes

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) met en place, dans la ville de Bordeaux, des capteurs de mesure afin de surveiller l’évolution de l’exposition du public aux ondes, en prévision de l’ouverture commerciale de la 5G. Ces capteurs vont permettre de recueillir des données sur l’exposition, consultables en temps réel sur l’Observatoire des Ondes. Bordeaux est ainsi la 4e ville de France à se doter de ces sondes après Marseille, Nantes et Paris.
Dans le cadre de ses missions de surveillance de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, l’ANFR, en collaboration avec la ville de Bordeaux, a installé trois capteurs afin de surveiller l’évolution de l’exposition. Ces capteurs large bande, fabriqués par le laboratoire EXEM, mesurent une dizaine de fois par jour l’exposition aux ondes émises par tous les équipements dans les bandes allant de 80 MHz à 6 GHz. Cette gamme d’ondes inclut la radio FM, la télévision numérique terrestre, le Wi-Fi et toutes les technologies de téléphonie mobile…… Source ANFR

Lutte contre le changement climatique et gestion des fréquences :

le RSPG consulte les parties prenantes

La lutte contre le changement climatique occupe une place grandissante au sein des instances en charge du spectre radioélectrique. La politique européenne du spectre a engagé cette année une réflexion sur cette question suite à la publication du Green deal,  soit le Pacte vert, de la Commission von der Leyen.
En ce sens, le RPSG a mis en place un questionnaire dont l’objectif est multiple :
recueillir les contributions d’organisations sectorielles représentatives : opérateurs, équipementiers, utilisateurs sectoriels ;  conforter ses travaux et confirmer les actions politiques à engager.
Pour ce faire, le RPSG sollicite les parties prenantes à ces questions écologiques sur des enjeux majeurs: les contributions des technologies sans fil à la lutte contre le changement climatique, les actions en cours ou à venir associant fréquences radio et lutte contre le changement climatique, le rôle des administrations dans un tel contexte…
Consulter les modalités et les détails du questionnaire ICI
Les gestionnaires du spectre sont familiers des questions de protection établies au niveau international pour les systèmes utilisés par la météorologie (satellites, radars, par exemple). La dernière Conférence mondiale a été le lieu de débats intenses pour la définition des conditions de protection de satellites météo vis-à-vis de la 5G opérant dans une bande de fréquences adjacente. Les administrateurs du spectre doivent également traiter et résoudre les brouillages de certains systèmes par des équipements de radiocommunication, par exemple le WiFi  5 GHz brouillant les radars météo à 5,6 GHz.
Les transformations en cours dans de nombreux secteurs (énergie, transport, agriculture, ville…) mettent en exergue le recours croissant aux technologies radio et l’émergence possible de nouveaux besoins en fréquences….. source ANFR

L’Ouzbékistan obtient le  5 MHz

Des informations proviennent de Fedor, UK9AA, « RadioAmateurs of Ouzbékistan », pour nous dire que l’autorisation a été reçue pour les titulaires de licence ouzbeks de catégorie 1 d’exploiter dans la nouvelle allocation secondaire WRC-15 Amateur 60m de 5351,5 – 5366,5 kHz avec une puissance maximale de 100W .
Auparavant, Fedor avait pu obtenir un permis individuel spécial du régulateur en 2014, réalisant son premier QSO 5 MHz en 2015. Il pense avoir été le premier dans la région de la CEI à avoir reçu une licence pour 60 m.
RadioAmateurs d’Ouzbékistan ICI
73 Paul Gaskell G4MWO
Éditeur La newsletter 5 MHz
Vous pouvez trouver la dernière édition disponible gratuitement à tout moment sur Cliquez ici
et les archives de la newsletter sont Cliquez ici
plus le tableau des allocations d’amateurs de 5 MHz dans le monde de G4MWO Cliquez ici
Page Wikipédia sur la bande de 60 mètres ICI

Radioamateurs vous pouvez redemander votre indicatif abandonné

Auprès de L’ANFR remplir le document ci-joint ICI

Comment mesurer le taux d’exposition d’un logement aux ondes électromagnétiques ?

Tout le monde peut, sans frais, demander à l’Agence nationale des fréquences (ANFR) d’envoyer un laboratoire spécialisé mesurer l’exposition aux ondes de son logement, qu’il en soit propriétaire ou locataire, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire. Il est aussi permis de faire contrôler les émissions d’un appareil connecté en particulier, comme un compteur Linky.
Cette possibilité est limitée à une visite par an et par logement au maximum. L’agence réalise ainsi environ 3 000 contrôles annuels.
La demande doit être envoyée à l’ANFR avec le formulaire Cerfa n° 15003*02. Ce dernier doit être contresigné par la mairie ou par une association agréée (dont la liste figure sur le site Anfr.fr), afin de limiter les demandes fantaisistes. La mairie n’a pas de raisons de refuser a priori. En revanche, elle peut être surprise, si elle ne connaît pas cette procédure. Invitez-la à se renseigner auprès de l’ANFR.
Plusieurs semaines de démarches   

La FCC réduit les frais de demande de radio amateur proposés à 35 $

La FCC a convenu avec l’ARRL et d’autres commentateurs que ses frais de 50 $ proposés pour certaines applications Radioamateurs étaient «trop élevés pour tenir compte de l’implication minimale du personnel dans ces demandes».
Dans un rapport et une commande (R&O), publié le 29 décembre, la FCC a réduit à 35 $ les frais pour une nouvelle demande de licence, une demande d’autorisation temporaire spéciale (STA), une demande de dispense de règle, une demande de renouvellement de licence et une vanité demande d’indicatif. Tous les frais sont par demande. Il n’y aura pas de frais pour les mises à jour administratives, comme un changement d’adresse postale ou d’adresse électronique.
Le RO peut être trouvé en ligne au format PDF ICI   .
Cet automne, l’ARRL a déposé des commentaires en opposition ferme à la proposition de la FCC d’imposer des frais de 50 $ sur les droits de licence et de demande de radio amateur et a exhorté ses membres à faire de même…..

Les Radioamateurs américains seront facturés 35 $ de frais

La FCC impose des frais de 35 $ sur les licences Radioamateur qui étaient auparavant gratuites
La FCC dit:
« Nous adoptons les catégories de droits de demande de licence personnelle proposés dans le NPRM. Le Conseil a proposé des frais de 50 $ pour chacune de ces demandes. Les Radioamateurs du comté de Sonoma, la Ligue des Relais Radioamateurs (ARRL) et de nombreux commentateurs individuels affirment que le projet proposé Les frais de 50 $ pour les demandes de service Radioamateur sont trop élevés et empêcheront les amateurs de se joindre au service Radioamateur. Au lieu de cela, soutiennent-ils, le Conseil devrait adopter des frais ou des frais minimes.
Nous sommes d’accord avec les commentateurs affirmant que ces frais sont trop élevés pour en tenir compte la participation minimale du personnel à ces demandes et donc adopter un montant réduit de 35 $ pour tous les frais de demande de licence personnelle. « 
Voir les pages 14-15 du rapport et commande FCC MD Docket No. 20-270 ICI

Suisse: effet de la nouvelle loi sur les télécommunications

La société nationale suisse USKA rapporte que la nouvelle loi sur les télécommunications (FMG) entraînera l’annulation des licences d’amateur et le passage à un système de style «exempt de licence», similaire à celui des microphones sans fil, etc.
Une traduction du message de l’USKA se lit comme suit:
Dans un proche avenir, vous recevrez (ou avez déjà reçu) une lettre de l’OFCOM, selon laquelle votre obligation d’accorder une licence pour la radio amateur sera annulée en raison de la nouvelle loi sur les télécommunications FMG.
Mais ne vous inquiétez pas …
… ce qui semble au premier abord une perte est, en fait, un processus purement administratif, et a à voir avec les changements rapides des systèmes de communication d’aujourd’hui. Pour nous les Radioamateurs, en pratique, presque rien ne change.
A l’avenir, le terme «concession» sera toujours réservé aux services radio dont l’OFCOM procède à la planification des fréquences et / ou assure l’exploitation. Il s’agit notamment des fréquences mobiles mises aux enchères publiques.
Les services de radio fondés sur les accords internationaux du Règlement des radiocommunications sont désormais soumis à une procédure dite de compte rendu. Cela comprend les systèmes radio en haute mer, sur le Rhin et de vol, ainsi que Radioamateur. Cependant, les conditions d’utilisation de ces services radio restent les mêmes, c’est-à-dire qu’un certificat d’aptitude est toujours nécessaire pour les Radioamateur. L’approbation de l’examen relève expressément et exclusivement de la responsabilité de l’OFCOM.
Un indicatif d’appel est également nécessaire. L’attribution est réglementée dans le « Règlement sur les éléments d’adressage AEFV ». Il réglemente également l’attribution de numéros de téléphone ou d’adresses IP.
Le plus gros changement concerne probablement le système de frais.
La cotisation annuelle pour les Radioamateurs n’est plus que de CHF 50.- (£ 41.33)
À cet effet, les services individuels sont facturés une fois comme suit:
Attribution d’un indicatif d’appel CHF 110.- (£ 90.92)
Enregistrement des stations relais et des stations distantes CHF 70.- (£ 57.86)
Enregistrement de certains systèmes au-dessus de 1 GHz, notamment pour les systèmes satellites QO-100 CHF 70.- (£ 57.86)
Même lorsqu’il s’agit de corriger les interférences radio, rien ne change en principe par rapport à la procédure encore familière à ce jour et à ses éventuels coûts. L’article 15 du «Règlement sur l’utilisation du spectre VNF» précise que l’OFCOM facture une redevance pour l’effort d’investigation si l’installation perturbatrice n’est pas conforme à l’état de la technique, n’a pas été mise en service conformément aux règles reconnues de la technologie ou est contraire aux réglementations applicables. En d’autres termes, la cause de la faute peut être obligée de supporter les frais, mais pas la personne qui signale une faute légitime. C’était déjà le cas aujourd’hui et aucun cas n’est connu où des frais ont été facturés au radioamateur en raison de perturbations justifiées.
Le règlement le plus important sur «la gestion des fréquences et les concessions radio FKV» a été entièrement révisé dans le cadre du FMG et s’appelle désormais «Règlement sur l’utilisation du spectre VNF». Dans le cadre de la procédure de consultation, l’USKA a pu faire connaître son point de vue. Certaines améliorations ont été apportées. Nous rendrons compte de plus de détails dans la prochaine radio HB.
En principe, tout reste donc dans le cadre habituel comme auparavant. Les règles stipulent que les cartes de capacité existantes restent valides et que les indicatifs d’appel attribués aujourd’hui sont réputés «attribués». La carte au format carte de crédit reste également valable jusqu’à la fin des activités personnelles Radioamateur.
Donc: pas de souci. Le chemin vers les Radioamateurs sera toujours le même et pour les Radioamateurs déjà actifs, tout reste tel qu’il était. Seule l’ensemble de la gestion des fréquences et les termes associés ont été réorganisés.
Nous vous souhaitons beaucoup de belles connexions sur tous les groupes
USKA
Board Of Management
Department Autorités et antennes Bernard, HB9ALH
Source USKA ICI 

Suisse: Révision des règlements de la loi FMG sur les télécommunications
http://www.southgatearc.org/news/2020/april/switzerland-revision-of-fmg-telecommunications-act-regulations.htm