Adhérer à l’ANRPFD

Calendrier des Salons Radio 2019

ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!

Faire un don

QTR UTC

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Votre Revue Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Petites Annonces

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Archives

Twitter infos

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Administrations de Tutelle

Plan annuel proposé par Ofcom et événements pour les parties prenantes

Le plan annuel proposé par l’Ofcom mentionne la CMR-19, l’ouverture de l’attribution de la bande 2,3 GHz à d’autres utilisateurs, l’interférence / l’application et un éventuel centre national du spectre au pays de Galles
L’Ofcom a publié son projet de plan annuel 2019/20 à des fins de consultation, décrivant ses domaines de travaux pour le prochain exercice.
Ofcom veut s’assurer que les citoyens et les entreprises britanniques tirent le meilleur parti de leurs services de communication. Nous visons cela en encourageant la concurrence; assurer des normes et améliorer la qualité; et protéger les consommateurs contre tout préjudice.
Notre plan proposé met en évidence tous nos principaux domaines d’activité au cours de l’exercice 2019/20. Les personnes intéressées par les travaux de l’Ofcom sont invitées à répondre à la consultation au plus tard et à la date de clôture du 8 février 2019.
Nous organisons une série d’événements pour recueillir les réactions directes des intervenants de l’industrie et du public sur le plan proposé. Ces événements ont lieu à Belfast, Cardiff, Edimbourg et Londres.
Chaque événement commencera par une brève présentation, après quoi il sera possible de commenter et de poser des questions. Toutes les réunions sont ouvertes et gratuites. De plus amples détails sont disponibles.
Téléchargez le plan annuel ICI

Projet de loi de finances pour 2019.

Direction de la Séance,N°I-136, 14 novembre 2018, (1ère lecture)

Le B du IV de l’article 45 de la loi de finances pour 1987 prévoit le paiement, par les radioamateurs, d’une « taxe annuelle fixée à 300 F », c’est à dire 45,73 euros. La dernière modification du montant de cette taxe a été effectuée par l’article 40 de la loi de finances pour 1991…….
Il est donc proposé de supprimer cette taxe qui ne sert manifestement pas un objectif de rendement
« Amendement proposé par Mr de Montgolfier adopté : « Il est donc proposé de supprimer cette taxe sur les Stations Radioamateurs qui ne sert manifestement pas un objectif de rendement ».
Le coût de collecte de cette taxe représente 409,6 % des montants recouvrés, sans commentaire »……..
Le texte ICI

NB : Nous pensons que le payement de la taxe 2019 va arriver dans vos boites aux lettres.

Bilan du 1er semestre 2018 des mesures de DAS réalisées

Sur 51 téléphones portables commercialisés en France

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) publie son bilan du 1er semestre 2018 concernant les mesures de DAS (Débit d’Absorption Spécifique) réalisées sur 51 téléphones portables prélevés dans des points de vente en France. Parmi ceux-ci, 43 téléphones portables ont un DAS conforme à la réglementation. 8 autres téléphones ont dépassé la limite réglementaire et ont déjà fait l’objet d’une communication au 1er semestre dès la mise en œuvre des retraits de marché ou mises à jour logicielles par les fabricants.
Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques et de surveillance du marché, l’ANFR publie chaque semestre les résultats des mesures de DAS qu’elle réalise sur des téléphones portables commercialisés en France pour s’assurer de leur conformité à la réglementation européenne. Cette publication contribue à l’information du public sur l’exposition due aux téléphones portables. 
Pour les 51 téléphones prélevés par l’ANFR, 43 d’entre eux ont été mesurés avec un DAS conforme à la réglementation, c’est-à-dire inférieur à 2W/Kg. Les 8 autres téléphones ont été mesurés à des niveaux dépassant cette valeur.
Concernant les 43 terminaux conformes :
la valeur moyenne des « DAS tronc » mesurés est de 1,16 W/kg, les niveaux variant de 0,6 à 1.97 W/kg ;
la valeur moyenne des « DAS tête » mesurés est de 0,31 W/kg, les niveaux variant de 0,18 à 0,47 W/kg. ….

Envoi des titres relatifs à la licence radioamateur 2019

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) chargée de la gestion des Radioamateurs, vient de préparer les données relatives à la facturation des licences annuelles de Radioamateur. Ces données seront transmises début décembre à la Direction générale des finances publiques représentée par la Direction des créances spéciales du trésor (DCST à Châtellerault), responsable des émissions des titres de paiement et des recouvrements y afférant.
Aussi nous vous informons qu’en tant que Radioamateur, vous allez recevoir prochainement un titre de paiement relatif à votre licence annuelle pour l’année 2019.
Nous vous rappelons que :

  • pour les règlements par chèque, le lieu de paiement reste le Centre d’encaissement de Lille. Joindre au chèque, le talon optique à découper sur le titre de paiement ;
  • pour les règlements par virement, le compte de virement figure au verso du titre de paiement et correspond au compte de la DCST.

Source ANFR ICI

Qui a accès à la bande des 60 m (5MHz) ?ICI

Sachant qu’il y a 195 pays dans le monde et qu’à l’heure actuelle en automne 2018, 68 pays au total ont actuellement des fréquences allouée dans la bande des 60 mètres.
La présence de radioamateurs signifie que 34,87% soit plus du tiers du monde est maintenant actif sur 5 MHz, il est à espérer que plus d’Administrations adopteront progressivement la CMR-15.
Mais faisons un petit flash-back. Cette bande des 60 mètres est relativement nouvelle car c’est en 2002 qu’elle fut introduite aux radioamateurs.
Son exploitation au cours de ces dernières années fut distribuée à court ou à long terme, allant de canaux distincts à une bande d’allocation de  fréquences.
C’est lors de la séance de clôture de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-15) en 2015 à l’ ITU que l’un des actes finaux fut signés fixant une attribution mondiale de fréquences de 5351,5 – 5366,5 kHz au service radio amateur sur une utilisation secondaire.
Là où la radiocommunication amateur bidirectionnelle est autorisée, elle s’est généralement située dans la gamme de fréquences de 5250–5450 kHz, mais l’ensemble de cette gamme n’est pas nécessairement disponible et les attributions varient considérablement d’un pays à l’autre.
Cela a été particulièrement vrai ces dernières années depuis l’attribution à la CMR-12 de la gamme de fréquences allant de 5250 à 5275 kHz au service de radiolocalisation, ce qui a permis de réduire la gamme de fréquences précédente jusqu’à 5275 – 5450 kHz.
Source et la suite RAF.pdf ICI et ON5VL/ON5AM ICI

Ofcom émettant des indicatifs d’appel pour radioamateur 1×2

Billy McFarland GM0OBX a soumis une demande d’accès à l’information à Ofcom afin de connaître le nombre d’indicatifs Radioamateur 1×2 émis récemment?
L’Ofcom a répondu qu’entre août 2017 et le 18 octobre 2018, 48 indicatifs au format 1×2 ont été émis ou réémis (par exemple, G2TV, M5AB).
PDF de la réponse d’Ofcom ICI 

Demande de FoI ICI
Vous pouvez soumettre une demande d’accès à l’information à Ofcom en ligne ICI

Séminaire francophone (CAPTEF) à Genève :

Préparation de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019

Dans le cadre du deuxième Séminaire francophone de préparation de la CMR -19 co-organisé par l’ANFR et l’ANRT du Maroc, une quarantaine de participants venus d’une dizaine de pays francophones se sont retrouvés le 23 novembre dans les locaux de l’Union internationale des télécommunications ( UIT ), à Genève.
Ce séminaire a fait suite à l’Atelier inter-régional de préparation de la CMR -19 et a permis d’échanger les différentes positions régionales (présentées par le Maroc pour le Groupe arabe de gestion du spectre – ASMG, le Sénégal pour l’Union africaine des télécommunications – UAT et la France pour la Conférence Européenne des administrations des Postes et Télécommunications – CEPT) concernant les sujets à l’ordre du jour de la Conférence mondiale des radiocommunications tels que la technologie 5G, les HAPS, les points satellitaires et le contrôle du spectre au moyen de drones.
La veille, le séminaire a été inauguré par le président du Conseil d’administration de l’ANFR lors d’un cocktail de bienvenue qui s’est tenu en présence, notamment, de l’actuel directeur du Bureau des radiocommunications, M. François Rancy, et de son successeur nouvellement élu, M. Mario Maniewicz…..

RSGB au forum britannique sur la politique en matière de spectre

Le RSGB rapporte que trois représentants de la société ont assisté à une réunion du forum sur la politique du spectre au Royaume-Uni qui s’est tenue à Londres le 13 novembre
L’histoire de RSGB dit:
Il est essentiel que nous contribuions au débat sur l’utilisation du spectre.
L’ancien président du RSGB, Graham Murchie, du G4FSG a récemment présenté un exposé au nom de tous les radioamateurs britanniques au Forum britannique sur la politique du spectre, un organe qui conseille le gouvernement.
Il a également dirigé la discussion qui a suivi, appuyé par le directeur général de RSGB, Steve Thomas, président de M1ACB et du forum du spectre du RSGB, Murray Niman, de G6JYB .
Les sujets abordés comprenaient la pénurie de compétences pratiques dans le domaine de la radio, les aspects sociaux et économiques de l’utilisation du spectre et des exemples de domaines dans lesquels le RSGB encourage le développement de compétences rares et les utilise à bon escient.
Vous pouvez voir les diapositives de la présentation [téléchargeables au format PDF] ICI
Source ICI

La FCC approuve l’utilisation du système Galileo GNSS aux États-Unis.

Selon l’ARRL, la FCC a partiellement accédé à la demande de la Commission européenne de déroger à ses règles afin que les appareils non fédéraux aux États-Unis puissent accéder à des signaux spécifiques transmis par le système mondial de navigation par satellite (GNSS) connu sous le nom de Galileo.
Cette action signifie que les consommateurs et l’industrie des États-Unis peuvent accéder à certains signaux satellites du système Galileo pour renforcer le système de positionnement global (GPS) américain. L’ordre approuvé indique que le GNSS Galileo occupe une position unique par rapport au GPS américain, car les deux systèmes sont interopérables et compatibles RF conformément à l’accord de 2004 entre Galileo-GPS conclu entre l’Union européenne et les États-Unis.
Plus précisément, le décret autorise l’accès à deux des signaux satellites du système Galileo – le signal E1 transmis dans la partie 1 559 – 1 591 MHz de la bande 1 599 – 1 610 MHz du service de radionavigation par satellite (RNSS) et le signal E5 transmis dans la bande 1 165 – Partie 1 1219 MHz des bandes RNSS de 1 164 – 1 215 MHz et de 1 215 – 1 240 MHz.
Source ARRL ICI

 

LY – Lituanie sur un groupe de 60 m de Tadas, LY2BAW

La mise à jour 2018 du Plan national des fréquences de la Lituanie énumère une nouvelle bande à 5 MHz / 60 m, à savoir l’allocation pour le secondaire amateur de la CMR-15, de 5351,5 à 5366,5 kHz avec une pire de 15W.
Tadas, LY2BAW l’a déjà confirmé à Paul, G4MWO Lituanie a déjà démarré ses activités conformément au plan de fréquences national de la Lituanie.

Source ICI

Réunion du Groupe de travail 5A de l’UIT-R à Genève

Trois des groupes de travail de la Commission d’études 5 de l’UIT-R se réunissent à Genève du 5 au 16 novembre 2018.
Le Groupe de travail 5A traite du service mobile terrestre au-dessus de 30 MHz (à l’exception des IMT), de l’accès sans fil au service fixe et des services d’amateur et d’amateur par satellite.
Le groupe de travail 5A1, responsable des questions relatives aux amateurs, est présidé par Dale Hughes VK1DSH. Le sujet principal est d’élaborer un rapport technique à l’appui des travaux du point 1.1 de l’ordre du jour de la Conférence mondiale des radiocommunications 2019 (CMR-19), qui envisage l’attribution de la bande de fréquences 50-54 MHz au service d’amateur dans la région 1. Le groupe de travail se compose d’un mélange de radioamateurs des trois régions de l’IARU, d’administrations du monde entier et d’autres parties intéressées telles que les météorologues et les militaires.
Parmi les amateurs présents dans le WP 5A figurent le président du 5A1, Dale Hughes VK1DSH, le vice-président de l’IRAR, Ole Garpestad LA2RR, le représentant de l’IRAR, Dave Court EI3IO, le coordinateur de la CEPT, Hans Blondeel Timmerman, le représentant de l’ARRL, Jonathan Siverling WB3ERA, le représentant de la DARC, Ulrich Mueller DK Ken Yamamoto JA1CJP.

Source: ICI

Le Monténégro est le dernier pays membre

La dernière mise à jour du plan national des fréquences du Monténégro (p. 37) présentée par le régulateur des télécommunications du pays, EKIP, énumère une nouvelle bande le 5 MHz / 60m, à savoir l’attribution au secondaire amateur de la CMR-15 de 5351,5 – 5366,5 kHz avec 15W de la PIRE, a été confirmé par la société nationale, le pool Radioamateur du Monténégro (MARP).

Annonce EKIP (Tnx: EKIP, 409TTT, MARP, W8GEX)

Radioamateurs Différences entre les bandes novices en Europe

Presque tous les pays d’Europe ont des attributions de fréquences différentes pour la licence CEPT Radioamateur Novice, ce qui peut poser problème en voyage. Heureusement, DARC a produit une liste pratique pour référence!
Le DARC dit:
La licence de la CEPT repose sur l’idée que, dans le cas d’un séjour de courte durée dans un autre pays, l’opération de radio peut être effectuée sans avoir à demander une licence d’invité pour ce pays. Deux recommandations de la CEPT ne s’appliquent dans chaque pays que si elles ont été transposées dans le droit national.

  • La recommandation T / R 61-01 de la CEPT décrit la licence de radioamateur CEPT. Elle correspond à la classe allemande A.
  • La recommandation de la CEPT ECC / REC / (05) 06 concerne la licence Radioamateur novice  CEPT. Il correspond à la classe allemande E.

La liste fournie ici pour le téléchargement contient les paramètres de fonctionnement (plages de fréquences, classes de puissance, modes de fonctionnement, etc.) pour un fonctionnement à court terme dans les pays respectifs.
Outre les pays d’Europe, la liste du DARC comprend également les États-Unis, l’Australie et l’Afrique du Sud.
Lien direct au PDF ICI
DARC CEPT page d’information ICI

Extension et activation de nouvelles exemptions de licence pour la bande 57-71 GHz

Selon Ofcom, l’ industrie dispose de plus d’ondes hertziennes sans licence, à la suite de l’adoption d’une nouvelle réglementation relative à la fréquence 57-71 GHz
À la suite d’un examen des services sans fil fixes, publié en juillet, l’Ofcom a publié un projet de règlement visant à prolonger et à permettre de nouvelles conditions d’exemption de licence pour la bande 57-71 GHz.
Après consultation, l’Ofcom a confirmé que ces changements iraient de l’avant. Cela signifie qu’un bloc continu de spectre de 14 GHz sera disponible sans licence. Cela pourrait être utilisé pour des services de très grande capacité, y compris la 5G – la prochaine génération de services mobiles. Cela pourrait également créer des opportunités pour de nouveaux services dans d’autres secteurs.
Le Règlement (n ° 2) sur la télégraphie sans fil (exemption et modification) (modification) nécessaire à la mise en œuvre de ces modifications a été mis en place et entrera en vigueur le 27 novembre 2018.
Déclaration: Décision concernant la mise en œuvre de modifications techniques et réglementaires dans la bande 57 – 71 GHz ICI

Ofcom : Nouveau processus de demande de licences de service restreint à court terme

Ofcom a présenté un nouveau processus de candidature pour les licences de service restreint à court terme (SRSL). Dans le cadre du nouveau processus, les applications doivent maintenant être soumises par courrier électronique.
Parmi les autres changements, il est demandé aux déposants de fournir des informations plus détaillées pour nous aider à mieux évaluer s’ils disposent des processus appropriés pour assurer la conformité aux normes de radiodiffusion.
Le nouveau processus doit être suivi pour toutes les applications SRSL futures à partir d’aujourd’hui. Un formulaire de demande révisé (DOCX, 114 KB) et des notes d’orientation (PDF, 419 KB) sont disponibles sur le site Web de l’Ofcom.
L’Ofcom a également ouvert aujourd’hui la fenêtre permettant aux applications SRSL d’exploiter des stations de radio entre le 3 mai et le 7 juin 2019. Nous nous attendons à recevoir un grand nombre d’applications, car le Ramadan tombe pendant cette période.
Comme les années précédentes, compte tenu de la forte demande de SRSL et du nombre limité de fréquences FM disponibles, nous prévoyons d’attribuer les licences par tirage au sort.
Le nouveau processus de demande est décrit en détail dans notre déclaration (PDF, 185 Ko) ; Nous recommandons à tous les candidats potentiels de lire ceci attentivement avant de soumettre une demande de diffusion pendant cette période.
Les personnes souhaitant fournir un service entre le 3 mai et le 7 juin 2019 sont invitées à soumettre leur candidature entre le 5 et le 23 novembre 2018.