Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2022

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Twitter

Prévisions Météo

Administrations de Tutelle

Copyright © 2022. All Rights Reserved.ANRPFD

ICI

Notre association sœur allemande DARC rapporte que le législateur va réviser les règlements concernant le Radioamateurisme.
La plus importante est la création d’une Licence de Base. Celle-ci aura la dénomination de Classe N.
L’examen suivra un processus, tel que connu par exemple de l’examen pour les Radioamateurs aux Etats Unis. Ici, on passe d’abord l’examen de classe N, qui contient déjà toutes les questions des domaines de la connaissance opérationnelle et de la réglementation. Ensuite, l’examen technique pour la classe E et ensuite la classe A peut être passé.
Les catalogues d’examens élaborés par le DARC pour les trois classes sont structurés de manière à ce que les contenus et les questions ne se répètent pas, c’est-à-dire que les contenus déjà testés dans une classe inférieure ne joueront plus de rôle dans l’examen d’une classe supérieure.
Tous les futurs Radioamateurs passeront les examens pour la classe N, E et A. Il devrait être possible de passer tous les examens en un seul jour. Source UBA ICI

Australie : Nouvelle licence Radioamateur proposée

L’ACMA, le régulateur australien des communications, a demandé aux Radioamateurs de commenter leur proposition de licence de classe amateur et les considérations relatives à une puissance supérieure de 1 kW document sur la licence de classe amateur proposée et les dispositions opérationnelles à l’appui, ainsi que des considérations pour un fonctionnement à plus haute puissance.
Il s’agit de la prochaine étape de notre examen des dispositions réglementaires pour l’exploitation des stations d’amateur non attribuées.
Le projet de licence de classe Radio amateur a été modifié pour intégrer les modifications suggérées par les organismes représentatifs, les Radioclubs amateur et les Radioamateurs individuels lors de la consultation de 2021. Le document de consultation, la licence de classe proposée et les détails sur la façon de soumettre une soumission sont disponibles sur le site Web de l’ACMA  ICI
Clôture des soumissions COB, mardi 29 novembre 2022.
Questions sur la consultation .Si vous avez une question importante sur cette consultation, veuillez l’envoyer directement ICI  . Veuillez noter que nous pouvons utiliser le bulletin électronique de mise à jour Radioamateur pour répondre aux questions fréquemment posées.
Source et abonnement à la Newsletter ACMA  ICI

Un Radioamateur élu secrétaire général de l’UIT

La Radioamateure Doreen Bogdan-Martin KD2JTX est devenue la première femme à être élue secrétaire générale de l’Union internationale des télécommunications (UIT)

Mme Bogdan-Martin KD2JTX a battu de manière décisive son rival russe Rashid Ismailov par 139 voix contre 25. Elle succèdera à Houlin Zhao, en poste depuis 2014, date à laquelle son mandat débutera le 1er janvier 2023.

Le 29 septembre, Doreen KD2JTX a tweeté : Immensément fière d’être la première femme jamais élue au poste de Secrétaire général de l’ITU. plafond de verre! – et j’espère que ce résultat inspirera les femmes et les filles du monde entier à rêver grand et à faire de ces rêves une réalité ! #Plenipot
Twitter ICI

BBC News story ICI

OFCOM Les entreprises de télécommunications

doivent mieux soutenir les clients

Les entreprises de télécommunications doivent mieux soutenir les clients alors qu’un nombre record de ménages ont du mal à payer leurs factures. L’Ofcom exhorte aujourd’hui les entreprises de télécommunications à faire davantage pour soutenir leurs clients pendant la crise du coût de la vie, alors qu’une nouvelle étude révèle qu’un nombre record de ménages ont du mal à payer leurs communications services. Notre étude annuelle sur l’accessibilité révèle que près d’un tiers (29^) des clients – environ 8 millions de foyers – ont des problèmes pour payer leurs factures de téléphone, de haut débit, de télévision payante et de streaming. Le nombre de familles en difficulté a doublé au cours de l’année dernière (de 15^ en avril 2021) et se situe désormais à son plus haut niveau depuis le début de nos enregistrements. Les recherches de l’Ofcom montrent également que des millions de ménages à faible revenu sont toujours privés du haut débit tarifs » – des connexions ultra-rapides spéciales à prix réduit d’environ 10 £ à 20 £ – parce que les fournisseurs ne font pas assez pour faire la publicité de ce support, ou refusent d’offrir ces forfaits. Alors que l’adoption des tarifs sociaux haut débit a plus que doublé en au cours des six derniers mois – passant de 55 000 à 136 000 – seuls 3^ des ménages éligibles se sont inscrits. Cela laisse 97^ manquer des économies annuelles moyennes d’environ 144 £ par an. Nous introduisons également aujourd’hui de nouvelles directives sur la manière dont les entreprises devraient aider les clients endettés ou ayant du mal à payer. sur les budgets des ménages, l’Ofcom presse également les entreprises de se demander si de fortes hausses de prix peuvent être justifiées en période de difficultés financières exceptionnelles.

WIA dit que l’utilisation du préfixe AX est illégale

Le WIA australien a déclaré que l’utilisation par certaines stations du préfixe AX pour commémorer la mort de la reine Elizabeth II est illégale un groupe Radioamateurs dissident concernant une proposition d’utiliser le préfixe AX pour commémorer la mort récente de la reine Elizabeth II. Ces déclarations ont causé beaucoup de confusion et si leur proposition est suivie, cela entraînera des Radioamateurs opérant illégalement et risquant des poursuites. La réglementation concernant l’utilisation du préfixe AX reste inchangé et NE permet PAS une utilisation légale à cette occasion. Bien qu’il s’agisse d’une occasion historiquement importante et solennelle, digne d’une commémoration appropriée, les conseils formels de l’ACMA à ce sujet sont très clairs et ne sont PAS LÉGAUX à utiliser le préfixe AX à cette occasion à ce moment – qu’il s’agisse d’une infraction majeure ou mineure.  ICI
Le WIA fait référence à un soi-disant ‘groupe AR dissident’ mais ne le nomme pas. La société nationale à laquelle ils font référence est la « RadioAmateur Society of Australia » (RASA).
La RASA a publié des lettres du régulateur ACMA et du président de la WIA sur leur site ICI

Une Radioamatrice américaine en lice pour le poste de chef de file de l’UIT deux candidats au poste de secrétaire de l’UIT (le poste le plus élevé) est l’Américaine Doreen BOGDAN-MARTIN, qui se trouve être également une Radioamateure KD2JTX. L’autre est un Russe, Rashid Ismailov.
Lisez le CV S22-PP-C-0004 de Doreen ! !ICI  (itu.int)•
Remerciements à Paul, G4MWO, rédacteur en chef de The 5 MHz Newsletter, pour avoir repéré cet article!

 

Conseil DARC pour communiquer directement avec les membres en ligne!

La société nationale allemande des Radioamateurs offre à ses membres la possibilité de communiquer directement en ligne avec les membres du conseil d’administration du DARC au sujet du nouveau projet de réglementation Radioamateurs. nouvelle ordonnance sur les Radioamateurs et a permis à la « Runde Table Amateur Radio » (RTA) en tant qu’association de lobby enregistrée de commenter jusqu’au 5 octobre. Pour cette raison, le conseil d’administration du DARC offre à ses membres la possibilité de communiquer leurs commentaires directement en ligne le 25 septembre à la réunion.
A intervalles réguliers, le conseil d’administration de DARC e.V. offre à ses membres la possibilité d’entrer en contact direct sur le propre serveur de DARC ICI  , le conseil d’administration vous invite à un dialogue ‘Commentaires sur le projet d’amendement à l’Ordonnance Radioamateurs’. Afin de permettre un bon échange avec les membres, l’assemblée des membres du conseil d’administration est divisée en deux groupes : les membres des quartiers A, B, C, D, E, F, G, H, I, K, L, M ont la possibilité de prendre contact en ligne le 25 septembre 2022 à partir de 14h. à 16h Les districts N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X et Y sont ensuite invités à se joindre au dialogue de 16h à 18h.
Source DARC ICI 
Germany : Nouveau La classe de licence d’entrée de gamme ‘N’ est en route  ICI

Premier contact SSB 40 MHz entre le

Royaume-Uni et l’Afrique du Sud

Paul G7PUV a tweeté une vidéo de son contact SSB 40 MHz avec Willem ZS6WAB à Polokwane, Afrique du SudLe samedi 17 septembre 2022, Paul a tweeté ceci à propos de son contact de propagation transéquatoriale :
En contact avec Willem ZS6WAB plus tôt cet après-midi via TEP sur 40 MHz et le premier contact ZS-G utilisant SSB. #8M #hamradioAttached était une vidéo du contact que vous pouvez regarder ICI  . Paul est l’un des nombreux Radioamateurs britanniques qui ont demandé à Ofcom une licence pour utiliser le 40 MHz ICI . En Afrique du Sud, la bande 40 MHz (8 m) est incluse dans la licence Radioamateur standard. Les Radioamateurs ont une allocation primaire de 40,675 à 40,685 MHz et peuvent fonctionner jusqu’à 400 watts de sortie.
La liste de diffusion non-operational-licences 8m (40 MHz) sur Groups IO ICI

Examens à la convention RSGB

Les trois examens Radioamateurs britanniques peuvent être passés en ligne lors de la convention RSGB de cette année. L’examen de base et intermédiaire aura lieu le samedi et l’examen complet le dimanche matin. Les candidats doivent apporter leur propre ordinateur portable pour l’examen en ligne et devront réserver une place via le formulaire en ligne avant le 26 septembre 2022.
Les candidatures ne seront pas acceptées le jour même. Si vous avez une question, veuillez envoyer un e-mail ICI  ou vous pouvez réserver votre place via le lien sur la page Web de la Convention du RSGB  ICI

DARC clarifies la situation du 50 MHz!

En raison de nombreuses questions sur le sujet de la puissance d’émission dans la gamme 50,0-50,4 MHz, le DARC a publié une clarification.
Une traduction du message se lit comme suit :
Actuellement, la réglementation de max. 100 W PEP pour classe E et max. 750 W PEP pour la classe A s’applique jusqu’à la fin de l’année le 31 décembre 2022. Rien n’a changé. En pourparlers avec l’utilisateur principal, la Table ronde des Radioamateurs (RTA) et le département de gestion des fréquences du DARC s’efforcent de convertir ces licences temporaires dans un état permanent. En raison des restrictions liées à Covid sur le déploiement du personnel, en particulier pour les mesures d’intensité de champ sous divers paramètres de propagation tels que Sporadic-E, on ne peut pas supposer qu’une décision finale à ce sujet sera prise avant le nouveau DV AFuG [règlement Radioamateur] est adopté.
En supposant le consentement de l’utilisateur principal, au moins en 2023, cela restera une tolérance temporaire.
En fin de compte, cela n’a aucun effet sur le fonctionnement pratique.
Source DARC  ICI

Nouvelle répartition des bandes de fréquences spécifique

au « temps de crise » au 31 août 2022

TNRBF 07 septembre 2022

La Première ministre a arrêté le 31 août 2022 des modifications au tableau national de répartition des bandes de fréquences (TNRBF) relatives aux situations en temps de crise, proposées par la délibération n°2106-02 du conseil d’administration de l’ANFR le 17 juin 2021.
L’ANFR a élaboré ces dispositions particulières en concertation avec les affectataires des fréquences désignés au TNRBF, sur le fondement de l’arrêté du 30 août 2018, publié au Journal Officiel du 31 août 2018, qui fixe les objectifs à atteindre par l’ANFR pour l’application des régimes d’exception prévus par l’article L. 1111-2 du code de la défense, à savoir la guerre, l’état de siège, la mise en garde et, depuis la loi n° 2015-1501 du 20 novembre 2015, la déclaration de l’état d’urgence. L’arrêté de la Première ministre approuve l’insertion d’une nouvelle annexe 2 du tableau qui vise à accorder une priorité aux ministères des Armées et de l’Intérieur, pour l’attribution de fréquences, disponibles et inutilisées, au sein de certaines bandes de fréquences, pour répondre aux besoins supplémentaires nécessités par ces circonstances. Le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) a été étroitement associé à ces travaux.
La nouvelle annexe 2 du tableau définit les modifications à apporter au tableau national de répartition des bandes de fréquences dans des circonstances de temps de crise. Elle ne définit pas les conditions d’entrée en vigueur de ces modifications. Ces conditions relèveront le cas échéant de décisions prises par le pouvoir exécutif, dans l’exercice de ses attributions constitutionnelles, pour la mise en œuvre de l’article L. 1111-2 du code de la défense.
Elle précise notamment pour les ministères des Armées et de l’Intérieur (le Haut-commissaire de la République en Région 3) les services ouverts dans les bandes visées pour lesquels ils sont ajoutés en tant qu’affectataires autorisés dans ces circonstances. Lorsque la catégorie d’attribution est secondaire, elle devient alors primaire. Les Armées dans les 3 Régions (Tableau 1), l’Intérieur en Régions 1 et 2 et le Haut-commissaire de la République (HCR) en Région 3 (Tableau 2) prennent le statut « prioritaire » (PRIO) dans ces bandes, sauf quand ils ont déjà le statut « exclusif » (EXCL). L’Intérieur en Régions 1 et 2, le HCR en Région 3, obtiennent également l’accès à des bandes de fréquences supplémentaires qui seront coordonnées par le ministère des Armées dans ces circonstances de temps de crise (Tableau 3).
Le statut prioritaire conféré à ces affectataires régaliens permettra un déploiement accéléré des matériels dans ces circonstances. La protection des assignations existantes est maintenue, conformément aux règles en vigueur pour la gestion des assignations de fréquences (voir le chapitre 2 du TNRBF). L’entrée en vigueur des modifications préserve les dispositions de l’annexe 4 du TNRBF concernant les fréquences pour la détresse et la sécurité. Il convient en outre de souligner que les modifications proposées au TNRBF ne constituent pas des réquisitions, qui sont mises en œuvre le cas échéant dans un cadre distinct prévu aux articles R.1334-5 à R.1334-14 du code de la défense.
L’ANFR a élaboré ces dispositions particulières en concertation avec les affectataires des fréquences désignés au TNRBF, sur le fondement de l’arrêté du 30 août 2018, publié au Journal Officiel du 31 août 2018, qui fixe les objectifs à atteindre par l’ANFR pour l’application des régimes d’exception prévus par l’article L. 1111-2 du code de la défense, à savoir la guerre, l’état de siège, la mise en garde et, depuis la loi n° 2015-1501 du 20 novembre 2015, la déclaration de l’état d’urgence. L’arrêté du Premier ministre approuve l’insertion d’une nouvelle annexe 2 du tableau qui vise à accorder une priorité aux ministères des Armées et de l’Intérieur, pour l’attribution de fréquences, disponibles et inutilisées, au sein de certaines bandes de fréquences, pour répondre aux besoins supplémentaires nécessités par ces circonstances. Le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) a été étroitement associé à ces travaux.
La nouvelle annexe 2 du tableau définit les modifications à apporter au tableau national de répartition des bandes de fréquences dans des circonstances de temps de crise. Elle ne définit pas les conditions d’entrée en vigueur de ces modifications. Ces conditions relèveront le cas échéant de décisions prises par le pouvoir exécutif, dans l’exercice de ses attributions constitutionnelles, pour la mise en œuvre de l’article L. 1111-2 du code de la défense.
Elle précise notamment pour les ministères des Armées et de l’Intérieur (le Haut-commissaire de la République en Région 3) les services ouverts dans les bandes visées pour lesquels ils sont ajoutés en tant qu’affectataires autorisés dans ces circonstances. Lorsque la catégorie d’attribution est secondaire, elle devient alors primaire. Les Armées dans les 3 Régions (Tableau 1), l’Intérieur en Régions 1 et 2 et le Haut-commissaire de la République (HCR) en Région 3 (Tableau 2) prennent le statut « prioritaire » (PRIO) dans ces bandes, sauf quand ils ont déjà le statut « exclusif » (EXCL). L’Intérieur en Régions 1 et 2, le HCR en Région 3, obtiennent également l’accès à des bandes de fréquences supplémentaires qui seront coordonnées par le ministère des Armées dans ces circonstances de temps de crise (Tableau 3).
Le statut prioritaire conféré à ces affectataires régaliens permettra un déploiement accéléré des matériels dans ces circonstances. La protection des assignations existantes est maintenue, conformément aux règles en vigueur pour la gestion des assignations de fréquences (voir le chapitre 2 du TNRBF). L’entrée en vigueur des modifications préserve les dispositions de l’annexe 4 du TNRBF concernant les fréquences pour la détresse et la sécurité. Il convient en outre de souligner que les modifications proposées au TNRBF ne constituent pas des réquisitions, qui sont mises en œuvre le cas échéant dans un cadre distinct prévu aux articles R.1334-5 à R.1334-14 du code de la défense.
Pour en savoir plus :
Le nouveau TNRBF (du 31 août 2022) ICI
Modifications du TNRBF au temps de crise ICI
L’arrêté de la Première ministre en date du 31 août 2022 ICI

Australie : Perspectives du spectre sur cinq ans!

La WIA rapporte que l’ACMA, le régulateur australien des communications, a publié ses perspectives du spectre sur cinq ans les moteurs du marché et de la politique susceptibles de façonner la demande de spectre au cours des 5 prochaines années. Il comprend également le programme de travail de l’ACMA pour les 12 prochains mois afin d’aider les utilisateurs du spectre à planifier les changements potentiels.
• mettre en œuvre les résultats de la planification pour soutenir la mise sur le marché du spectre 5G
• surveiller la demande de spectre pour les constellations d’orbites de satellites non géostationnaires
• surveiller les développements internationaux et les cas d’utilisation du spectre térahertz
• mettre à jour les cadres techniques d’octroi de licences de spectre et les RALI pour les licences d’appareils
• explorer de nouvelles techniques de partage du spectre
• surveiller les options technologiques de télédiffusion terrestre pour soutenir les futurs travaux de planification, tout en continuant à io transition de l’industrie vers les technologies de radio numérique
• début de l’examen des licences de spectre expirant
• soutien à l’élaboration des positions australiennes pour la Conférence mondiale des radiocommunications 2023 (WRC-23). ​​Le document de réponse de l’ACMA aux soumissions se concentre sur les principaux thèmes soulevés dans les soumissions. À la suite des commentaires, l’ACMA a, par exemple, inclus la bande 4500–4800 MHz dans la phase de surveillance du processus de planification des bandes.
L’ACMA remercie tous les auteurs, dont les commentaires ont éclairé le développement de notre programme de travail futur. ICI 
Source WIA ICI

Allocations de 5 MHz en Afrique australe

SARL News rapporte que la Namibie, le Swatini, le Mozambique et le Zimbabwe ont tous l’attribution de la bande WRC-15 5 MHz, tandis que le Kenya a 5275-5450 kHz.
Allocations de 60 mètres en Afrique australe L’Afrique du Sud a une allocation de 5350 kHz à 5450 kHz et 5290 kHz pour les balises WSPR.
La Namibie, Swatini, le Mozambique et le Zimbabwe ont l’attribution WRC-15 de 5351,5 kHz à 5366,5 kHz en utilisant 15 W EIRP.
Le Kenya a 5275 kHz à 5450 kHz sur une base secondaire.
Dennis, ZS4BS a demandé une confirmation officielle du Botswana, du Lesotho, de l’Angola, de la Zambie, du Malawi et de la Tanzanie sur leurs attributions de 60 mètres.

L’Ofcom va libérer le spectre de 700 MHz pour le PSNI

Ofcom propose de mettre le spectre à la disposition du service de police d’Irlande du Nord (PSNI). Le spectre permettra une nouvelle technologie qui modernisera les systèmes de communication du PSNI.
Le PSNI gère son propre réseau de communication radio qui prend en charge environ 20 000 utilisateurs, y compris la police, les pompiers et les services d’ambulance.
Le réseau PSNI existant a une capacité de données limitée et ne peut pas correspondre à la bande passante offerte par la technologie moderne des communications mobiles. Par conséquent, le PSNI cherche à passer à une nouvelle technologie pour permettre des communications rapides, sûres et sécurisées à utiliser dans des situations réelles et des urgences. à 791 MHz) et 2 x 4 MHz dans les bandes 800/900 MHz (en particulier 876 à 880 MHz couplés avec 921 à 925 MHz) disponibles pour une utilisation par le PSNI.
Ces bandes sont actuellement inutilisées en Irlande du Nord, et nous considérons que d’autres utilisations dans ces bandes sont peu probables.
Notre consultation sur ces propositions se termine le 17 novembre 2022 ICI