Adhérer à l’ANRPFD

Calendrier des Salons Radio 2019

ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!

QTR UTC

Faire un don

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Petites Annonces

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Administrations de Tutelle

Demande de Secklow Sounds de modifier ses engagements clés

Nous consultons à la demande de la station de radio communautaire basée à « Milton Keynes », « Secklow Sounds », en vue de modifier ses «clés d’engagements ».
Les clés d’engagements d’une station font partie de sa licence de radiodiffusion. Ils incluent la nature du service, la programmation requise et la responsabilité vis-à-vis des auditeurs locaux.
La demande de « Secklow Sounds » comprend des propositions visant à réduire de manière significative ses heures de programmation originale et à modifier sa liste de lecture pour y inclure de la musique à partir des années 1960, au lieu des années 1930 comme elle le fait actuellement.
Bien que nous souhaitions approuver ces changements, nous recherchons d’abord les points de vue des parties intéressées ou concernées, y compris les auditeurs de la région de « Milton Keynes », avant de prendre notre décision finale. Les réponses doivent être soumises au plus tard le 8 novembre 2019 à 17 heures.
Lire la suite

Source ICI

Le dernier magazine d’actualités de l’UIT

Le dernier magazine d’actualité de l’UIT est entièrement consacré à la gestion du spectre. Parmi de nombreux autres articles, David Sumner K1ZZ a publié un article sur la perspective Radioamateur et les préoccupations à venir (CMR-19). ICI

 

L’ANFR publie ce 7 octobre une mise à jour des équipements Radioélectriques
Dispensés d’autorisation administrative d’importation

Ce sont ainsi tous les équipements de transmission de données non connectés à un réseau ouvert au public opérant dans la gamme des 868 MHz qui ont été ajoutés à la liste catégorielle en annexe de la note 020-18 et près de 80 nouveaux équipements qui ont été ajoutés à la liste spécifique. Téléchargez et prenez connaissances de ces nouvelles dispositions depuis la page des autorisations d’importation ICI .

Melbourne QRP by the Bay

Le QRP depuis  Melbourne  baie sera publié le mois prochain – le samedi 2 novembre à 15 heures.
C’est un rassemblement occasionnel de homebrewers, de QRPers et d’opérateurs portables. Normalement, entre 15 et 30 personnes se présentent pour un couple d’heures très convivial.
Apportez-vous une idée et un équipement intéressant.
Rassemblez-vous sur la plage de Chelsea, près du club de sauvetage, puis une grande partie de l’équipage va prendre le thé dans un restaurant local.
Samedi, le 2 novembre 2019, à 15 heures, pour le QRP de Melbourne près de la baie, à Chelsea Beach
Peter VK3YE
Facebook : ICI
WIA

CMR-19: Publication du rapport préparatoire de l’UIT

Le rapport de la réunion de préparation à la conférence (RPC) sur les questions techniques, opérationnelles, réglementaires et de procédure à soumettre à la CMR-19 est disponible au téléchargement.
La Conférence mondiale des radiocommunications 2019 (CMR-19) a lieu à Charm el-Cheikh (Égypte) du 28 octobre au 22 novembre 2019.
L’attribution au service d’amateur 50 MHz est l’un des points à l’ordre du jour. Le rapport de la CMP dit:
Point 1.1 de l’ordre du jour
1.1 envisager une attribution de la bande de fréquences 50-54 MHz au service d’amateur en région 1, conformément à la Résolution 658 (CMR-15); Résolution 658 (CMR-15) – Attribution de la bande de fréquences 50-54 MHz au service d’amateur en Région 1
5 / 1.1 / 1 Résumé
Ce point de l’ordre du jour concerne une nouvelle attribution éventuelle de la Région 1 au service d’amateur dans la bande de fréquences 50-54 MHz par une harmonisation mondiale totale ou partielle avec les attributions principales existantes à 4 MHz des Régions 2 et 3.
Les besoins en spectre pour le service d’amateur ont été quantifiés dans deux études utilisant une approche basée sur l’application. L’un d’eux indique qu’un spectre de 4 MHz est requis, tandis que l’autre indique qu’il faut 1,75 MHz.
Les administrations de certaines parties de la Région 1 sont parties aux Accords régionaux ST6133 et GE8934 qui restent en vigueur dans la bande de fréquences 50-54 MHz.
Des études ont été entreprises pour évaluer la possibilité de partage avec les services de radiodiffusion, de téléphonie mobile terrestre et de radiolocalisation en place. Les études ont démontré que de grandes distances de séparation sont nécessaires pour le partage avec les services en place. En outre, des dispositions réglementaires devront être mises en œuvre. Selon le service en place à protéger, les différentes distances de protection et certaines mesures figurent dans le Rapport UIT-R M. [AMATEUR_50_MHz].
Quatre méthodes sont proposées pour satisfaire le point de l’ordre du jour, y compris la méthode No Change:
• méthode A : attribution primaire au service d’amateur en région 1 dans la bande de fréquences 50-54 MHz ou une partie de celle-ci;
• méthode B : attribution au service d’amateur à titre secondaire dans la Région1 dans la bande 50,080-50,280 MHz ( méthode B1 ) ou dans la bande de 50-52 MHz ( méthode B2 );
• Méthode C : attribution au service d’amateur dans la Région 1, en partie primaire et en partie secondaire, dans tout ou partie de la bande de fréquences 50-54 MHz;
• Méthode D : aucun changement dans la bande de fréquences 50-54 MHz.
Un texte réglementaire est également fourni pour la mise en œuvre des méthodes proposées.
5 / 1.1 / 2 Contexte
Dans la Région 1 de l’UIT, la bande de fréquences 50-54 MHz est attribuée au service de radiodiffusion à titre primaire, des attributions supplémentaires ou alternatives aux services d’amateur, fixe, mobile et / ou de radiolocalisation étant limitées aux services de radars profileurs de vent dans les régions suivantes: quelques pays.
La bande de fréquences 47-68 MHz dans la majeure partie de la région 1 est régie par les accords régionaux ST61 et GE89, qui restent en vigueur, notant que plusieurs pays de la région 1 n’étaient pas parties aux accords initiaux.
Rapport de préparation de la CMR-19 de l’UIT ICI 
Téléchargez d’autres documents de la CMR-19  ICI

Examen des licences de service restreint à court terme

L’Ofcom cherche aujourd’hui à connaître l’avis sur sa proposition de modifier deux éléments de sa politique d’octroi de licences («SRSL») « Service restreint à court terme ».
Des licences de radio à court terme sont accordées pour des services analogiques diffusant vers des lieux définis ou pour couvrir des événements particuliers tels que des festivals musicaux ou religieux ou des événements sportifs.
Dans nos propositions, nous avons l’intention de lever les restrictions actuelles pour permettre au même demandeur d’obtenir plus de deux SRSL au cours d’une seule année. La nouvelle approche que nous prévoyons permettrait également d’attribuer des SRSL à des services offrant un contenu similaire aux stations de radio commerciales et communautaires existantes dans la même région.
Nous sollicitons l’avis des parties intéressées ou concernées avant le 31 octobre 2019 avant de prendre notre décision finale.
Lire la suite

Source ICI

Pays-Bas: Modifications de la politique des indicatifs d’appel Radioamateurs!

Le régulateur néerlandais des communications, « Agentschap Telecom (AT) », a annoncé pour le 1 er octobre la modification de la politique d’indicatifs Radioamateurs.
Une traduction de l’article de VERON se lit comme suit:
La nouvelle politique d’indicatif  est entrée en vigueur le 18 janvier 2018. Les ajustements les plus importants ont ensuite été les suivants:
• Un indicatif d’appel ne peut être émis et lié à une seule personne.
• Seule une personne à qui un indicatif d’appel a déjà été attribué peut demander à nouveau l’indicatif d’appel.
• Il est uniquement possible de demander des noms d’indicatifs  précédemment émis. Cela permet de demander un indicatif d’appel non encore émis dans la série PA0.
À partir du 1er octobre, AT introduit quelques modifications mineures.
Le réglage le plus important est:
• Des lettres d’indicatif spécial sont émises pour la durée de l’événement.
• C’était un maximum de 28 jours, mais est maintenant possible pour un maximum de 1 an.
• Jusqu’au 1er janvier 2020, vous pouvez demander des lettres d’indicatifs  spéciaux jusqu’à 3 semaines à l’avance via le portail client.
• Mais à partir du 1er janvier 2020, cela est possible via le portail client jusqu’à 1 jour avant le début de l’événement ou de la compétition radio.
Source VERON  ICI
Agentschap Telecom – Explication sur l’attribution d’identifications radio aux Radioamateurs ICI

Modification de la licence de Radioamateur de la Fondation australienne

Les titulaires de la Fondation australienne sont désormais autorisés à construire des émetteurs et à laisser des personnes non autorisées utiliser leur station. WIA espère que la question problématique de l’indicatif à 7 caractères sera abordée ultérieurement
WIA News rapporte:
Il s’agit de Roger Harrison VK2ZRH du comité de stratégie du spectre de WIA.
Le 21 septembre, l’autorité australienne des communications et des médias a pris des dispositions pour que le monde entier se termine.
Ou peut-être qu’ils se sont arrangés pour que le monde ait un nouveau départ.
L’ACMA a publié les modifications apportées aux conditions de la licence d’amateur, énoncées dans son «Omnibus Amendment Instrument 2019», numéro 1. Ces modifications sont entrées en vigueur le 21 septembre.
En résumé, les principales modifications sont les suivantes:
Toutes les restrictions sur les modes d’émission ont été supprimées pour tous les titulaires de licence;
Les restrictions sur les largeurs de bande de transmission autorisées ont été supprimées pour tous les détenteurs de licence dans toutes les bandes autorisées pour chaque licence de grade pf, à l’exception des bandes de 2200 mètres et de 630 mètres, que seuls les détenteurs de licence avancés peuvent utiliser;
L’impact de ces deux modifications est que, désormais, tous les preneurs de licence peuvent désormais utiliser n’importe quel mode de transmission, y compris ceux qui n’ont pas encore été inventés, à condition que la transmission reste entièrement dans la bande utilisée!
Cependant, l’ACMA a jugé bon de conserver la structure de licence à trois niveaux Foundation, Standard et Advanced. Il n’y a aucun changement dans les bandes autorisées pour chaque niveau de licence et les limites de puissance ont été maintenues: 10 watts pour Foundation, 100 watts pour Standard et 400 watts pour Advanced.
Mais – et c’est un gros mais – toutes les restrictions litigieuses imposées aux détenteurs de licences de la Fondation (F0 en France), longtemps considérées comme un obstacle général aux précieux nouveaux venus dans le monde Radioamateur, ont été supprimées.
Les exploitants de fondations peuvent désormais construire et utiliser leurs propres émetteurs et émetteurs-récepteurs, utiliser leur système de contrôle à l’aide du contrôle automatique et du mode automatique (think – WSPR) et explorer le monde merveilleux des modes numériques, et plus encore une fois le problème des indicatifs à 7 caractères résolu (plus sur lequel, plus tard). De plus, les exploitants de base peuvent toujours autoriser des amis non autorisés à utiliser leur station; on présume pendant que le licencié est présent dans la Station.
Parmi d’autres détails, d’autres restrictions géographiques à l’utilisation de la bande de 3,6 GHz ont été signalées au grand dam des opérateurs de micro-ondes à travers le pays.
Comme les indicatifs  ne font pas partie des conditions de licence amateur – même si nous en avons tous besoin – le problème malheureux selon lequel certains modes de transmission numérique ne peuvent pas prendre en charge les indicatifs  à 7 caractères de la Fondation devra être traité ultérieurement au cours du quinquennat de l’ACMA. plan de travail – espérons-le, le plus tôt possible.
Sans se décourager, le réseau DMR a rapidement réagi pour permettre aux opérateurs de la Fondation d’obtenir leur identifiant, et FT8 frappe durement divers groupes depuis le jour où l’annonce de l’ACMA a été publiée sur son site web.
La question de l’accès à la bande de 5,3 MHz pour les titulaires de licence « Advanced » fera l’objet d’un document de travail qui sera publié prochainement.
Tout ce travail, depuis 2014, visant à obtenir de meilleures conditions de licence s’est concrétisé. Mais, comme « l’œuf du curé », il est bon par endroits. Et comme le dit le bilan de la septième année, il reste encore du travail à faire.

Il s’agissait de Roger Harrison VK2ZRH pour VK1WIA News.

Source WIA News ICI
Conditions générales relatives aux licences de radiocommunications (licence d’amateur), Instrument de modification 2019 (n ° 1) ICI

Les titulaires UK Foundation et Intermediate peuvent demander une licence réciproque pour opérer en Australie. Un tableau d’équivalence est disponible sur le site ACMA ICI

Déclaration sur les championnats du monde d’athlétisme 2019 (événements énumérés)

Ofcom a autorisé la BBC à diffuser une couverture exclusive en direct des championnats du monde d’athlétisme 2019 .
Les retransmissions en directes des championnats du monde d’athlétisme 2019 seront diffusées sur les chaînes BBC One et BBC Two, ainsi que sur les services de radio de la BBC (y compris BBC Five Live) et des flux interactifs.
Les Championnats du monde d’athlétisme sont un «événement répertorié», ce qui signifie que le diffuseur doit obtenir l’accord de l’Ofcom pour fournir une couverture exclusive en direct. Le consentement a été accordé par l’Ofcom qui est  convaincu que les conditions énoncées dans le Code sur les sports et autres événements répertoriés et désignés étaient remplies.

Source ICI

Rapport annuel de l’ANFR

L’ANFR, l’organisme français de régulation des communications, a publié son rapport annuel pour 2018
Le rapport note que la France compte 13 264 Radioamateurs et que 352 Radioclubs  détenant des licences Radioclubs.
Télécharger le rapport ICI

Système d’examens américains approuvé par l’ACMA

La WIA rapporte que l’ACMA, l’autorité de réglementation des communications australienne, rétablit l’accord de réciprocité pour les détenteurs de licences de Radioamateurs américains
L’histoire de WIA dit:
L’ACMA a contacté la WIA le 23 septembre 2019 pour l’informer qu’elle rétablissait l’accord de réciprocité pour les détenteurs de licences américaines.
La réintégration fait suite à une période de suspension de la réciprocité précipitée par un plaignant s’opposant à l’octroi de licences VK. La WIA estime que quelles que soient les motivations du plaignant à soulever leurs objections, l’impact de la suspension n’était que l’augmentation des obstacles à l’entrée sur le marché Radioamateur en Australie, ce qui était extrêmement inutile. La WIA se réjouit donc de la levée de cette restriction. Notez que la licence réciproque n’est valable que pendant 12 mois à compter de sa délivrance et l’ACMA a indiqué qu’elle ne pourrait être ni renouvelée ni prolongée à moins que le destinataire ne réussisse l’examen des réglementations locales. Voici le fond: Lire l’histoire complète ICI

Bilan du 1er semestre 2019 des mesures de DAS réalisées sur 46 téléphones portables commercialisés en France
L’Agence nationale des fréquences (ANFR) publie son bilan du 1er semestre 2019 concernant les contrôles de DAS (Débit d’Absorption Spécifique) réalisées sur 46 téléphones portables prélevés dans des points de vente en France. Parmi ceux-ci, 38 téléphones portables ont un DAS conforme à la réglementation. 8 autres téléphones ont dépassé la limite réglementaire et ont déjà fait l’objet d’une communication dès la mise en œuvre par les fabricants des retraits de marché ou mises à jour logicielles.
Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques et de surveillance du marché, l’ANFR publie chaque semestre une synthèse des résultats des mesures de DAS qu’elle réalise sur des téléphones portables commercialisés en France pour s’assurer de leur conformité à la réglementation européenne. Cette publication contribue à l’information du public sur l’exposition due aux téléphones portables.
Pour les 46 téléphones prélevés par l’ANFR, 38 d’entre eux ont été mesurés avec un DAS conforme à la réglementation, c’est-à-dire inférieur à 2W/Kg. Les 8 autres téléphones ont été mesurés à des niveaux dépassant cette valeur. ….

L’ANFR publie son rapport annuel 2018

Le rapport annuel 2018 de l’ANFR rend compte des principales missions mises en œuvre par l’Agence en 2018 et des événements marquants de l’année : préparation de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019, mise en œuvre du grand projet de transition des fréquences de la TNT vers le Très Haut Débit Mobile, création du Comité national de dialogue sur les niveaux d’exposition du public aux champs radiofréquences, extension des demandes de mesures de l’exposition aux ondes aux objets communicants…
En 2018, l’Agence a, une année de plus, apporté tout son savoir-faire technique lors de 14 grands événements nationaux et internationaux afin d’assurer leur bon déroulement et leur diffusion médiatique avec 4 913 fréquences temporaires coordonnées et contrôlées. C’est en ce sens que l’ANFR a poursuivi sa démarche d’innovation avec l’industrialisation du projet Blockchain des fréquences grâce à une première version de cette solution permettant d’auto-gérer la réservation de fréquence audio libres lors d’événements afin d’y éviter les brouillages.
Les activités habituelles de l’Agence, de négociations dans les instances internationales, de gestion et d’assignation, de contrôle des bandes fréquences, de surveillance du marché des équipements radioélectriques ont continué :
Plus de 3 000 demandes de mesures d’exposition aux ondes, dont 178 pour les compteurs communicants

  • 75 752 autorisations d’implantations de stations, dont 5 605 nouveaux sites 4G
  • 57 autorisations de sites expérimentaux accordés pour la 5G
  • 13 264 certificats de Radioamateurs et 101 447 licences radio maritimes et fluviales accordés 
  • 70 prélèvements inopinés de téléphones sur les lieux de vente pour vérifier le débit d’absorption spécifique (DAS)

Consulter le rapport annuel 2018 (PDF – 9.8 Ko) ICI

Modifications des conditions de licence VK

La Section des politiques de licence du spectre d’ACMA a mis en œuvre une modification des conditions de licence pour les Radioamateurs VK. Ceci est entré en vigueur le 21 septembre 2019 et varie pour les 3 classes de licences.
Les principaux changements pour les titulaires de licence Advanced et Standard sont la suppression des restrictions de bande passante pour les fréquences de 1,8 MHz et plus. Cependant, les grands gagnants sont les détenteurs de licences Foundation dont les restrictions de mode et d’équipement ont été supprimées. Cela signifie qu’un titulaire de licence Foundation peut désormais utiliser des modes générés par ordinateur et qu’ils ne sont plus limités aux seules radios de fabrication commerciale.
Les attributions de fréquence et les sorties de puissance restent inchangées pour toutes les classes de licence. Tous les détails sont sur le site web de l’ACMA ICI

Source ICI

Rapport d’enquêtes de ka ComReg sur le spectre!

La ComReg a publié le rapport annuel sur l’intelligence du spectre et les enquêtes 2018-2019
Le rapport indique que le temps nécessaire pour répondre aux informations faisant état d’interférences avec la réception nationale ou les Radioamateurs ont  7 jours ouvrables.
Télécharger le rapport ICI

Source ICI