Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2023

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Twitter

Prévisions Météo

Administrations de Tutelle

Qui sont les Radioamateurs ?

jeune-radioamateur

L’Examen et la Licence sont gratuits

LE RADIOAMATEURISME est une Passion (Hobby)

C’est l’activité par laquelle des personnes ayant la passion de la radio, pratiquent la communication et la technique sans but lucratif. Le terme « amateur » s’entend par opposition au terme « professionnel » non-péjoratif et cette passion est exercée comme une passion. Cette pratique de communication reste privée, non-commerciale, et demande un haut niveau de connaissances techniques.

Qui sont les Radioamateurs ?

Ce sont des personnes, qui ont pour centre d’intérêt la radioélectricité, les communications en général. Ils ont reçu l’autorisation officielle de communiquer, par radio, avec d’autres personnes, elles aussi légalement autorisées. Ces communications se font sur les bandes de fréquences allouées par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) aux services Radioamateurs et Radioamateurs par satellites.
Le radioamateur pratique une activité à caractère technique; ses compétences sont contrôlées par l’administration de tutelle des services amateurs. L’ANFR délivre un certificat d’opérateur radioamateur (après réussite de l’examen d’Opérateur Radio) et attribue un indicatif.
Les Radioamateurs doivent s’acquitter  annuellement d’une redevance pour exercer son activité.
Il n’est possible d’émettre sur une bande amateur qu’après réception de sa licence et de son Indicatif personnel, obtenus après un examen portant sur la technique radioélectrique et la réglementation ce qui permet d’installer une station Radioélectrique privée.

Le Certificat :

Un examen comportant 2 parties sous forme de QCM sur un ordinateur :

  • la législation en vigueur
  • connaissances techniques.

Après le succès de l’examen et  une demande d’indicatif, une autorisation d’émettre est accordée sous forme de licence par l’autorité officielle compétente (ANFR) et d’un certificat d’opérateur Radio, puis la délivrance d’un  indicatif pour la station d’émission réalisée.
La disponibilité du Radioamateur, son désir de servir, l’efficacité reconnue avec laquelle il utilise son matériel personnel, son sens du devoir, fait de lui un auxiliaire précieux pour les autorités de l’État qui le sollicite  en cas d’Urgence.

Ou passer l’examen d’Opérateur Radio ICI  :

ANFR ICI

Copyright © 2022. All Rights Reserved.ANRPFD

ICI

ADHÉSION 2023

Pour les Radioamateurs et SWL Français

Only For French Ham Radio and SWL

Dès Maintenant

Bonjour à tous,, cer OM, YL, SWL

En début de cette nouvelle, c’est le temps des ADHÉSIONS 2023 (25€) ou  des ré-adhésions A L’ANRPFD pour les Radioamateurs et SWL Français! ICI
Si Vous vous intéressez de près ou de loin à la Radio venez à l’ANRPFD via différents médias et sites?
Vous avez été adhérent ou vous avez été adhérent en 2022 et ou futur adhérent.
Notre raison d’être c’est  rendre le maximum de services aux Radioamateurs, Écouteurs SWL et Auditeurs de Radiodiffusion en respectant le Ham Spirit des Radioamateurs.
Notre site de news et actualités est tous les jours actualisé. Beaucoup d’Om de tous les pays du monde entier (198 pays) :
http://www.radioamateurs.news.sciencesfrance.fr/
Notre association existe date depuis 6 juin 2012 et en 2022 nous avons fêtée notre 10ème anniversaire en 2022!
Venez nous rejoindre pour que nous puissions être nombreux, afin d’agir auprès de nos administration, pour la défense de nos bandes de fréquences et de la Réglementation Radioamateurs.
D’aider les futurs Radioamateurs dans leur formation pour la réussite de l’examen.
Voir l’article  complet le lien ci-dessous :
http://www.radioamateurs.news.sciencesfrance.fr/?p=142089
Voir la liste de tous nos groupes Radio sur Facebook :
:http://www.radioamateurs.news.sciencesfrance.fr/?page_id=6637
73 de toute l’équipe de l’ANRPFD et Bonne Année 2023 à tous. Nous comptons sur vous
Notre devise : Se réunir est un début, Rester ensemble c’est un progrès, Travailler ensemble c’est la réussite de notre Association ANRPFD!
Bon trafic et profiter de la propagation du cycle 25.
Le Président de l’ANRPFD F6HBN.

Nous vous offrons divers services :
L’ANRPFD  ICI :
Un site Radioamateurs de news actualités avec 43000 articles publiés depuis 2012 avec des millions de visiteurs de tous pays (198) et de pages visitées, nous sommes un des premiers site d’actualités à diffusion nationale et internationale!
Un site Tweeter de 4 222 abonnements 2 800 abonnés
ANRPFD Facebook:
Voici le lien de nos 44 groupes et 16 Pages sur Facebook! ICI
Entre autres:

  • Formation à l’examen HAREC de l’ANFR
  • Promotion du Radioamateurisme
  • Droits à l’antenne si complexe en France…!
  • Bureau et Service National QSL
  • Les Radioamateurs, Ecouteurs-SWL Francophones et Auditeurs de Radiodiffusion
  • Radioclubs Radioamateurs Écouteurs SWL…….
  • Technique, Logiciels et informatique, Modes numériques etc……
  • Publication Mensuelle de notre Chronique Ecouteurs-SWL et Auditeurs de Radiodiffusion très lue environ 10000 visites,
  • Un Bureau et Service QSL actifs depuis 2021 avec un transit important de QSL entrante et sortante. Nous sommes en partenariat avec l’EURAO pour la diffusion des QSL.
  • Notre tarif des adhésions n’a pas changé depuis 2012 et le nous sommes les  moins cher des associations (service QSL compris)!

Vu le contexte actuel nous vous offrons dès maintenant l’adhésion 2023.
Pour les Jeunes adhérents la cotisation est gratuite jusqu’à 20 ans.
Pour les nouveaux Indicativés nous faisons une demie-cotisation pour les encourager!
Toutes autres propositions seront étudiées par le Conseil d’Administration de l’ANRPFD Contact ICI .
Notre site Technique Radio et formation ICI
Notre Canal Youtube Promotion du Radioamateurisme ICI

73 QRO et 88 QRO aux YLs de la part du Conseil d’Administration et bienvenue dans notre association.
Copyright © 2023. All Rights Reserved.ANRPFD

Que signifie ‘SOS’ ?

Étonnamment, ce n’est probablement pas ce que vous pensez :
Nous vivons dans un monde régi par les acronymes. Chaque jour, il semble y en avoir un autre inventé. LOL, TGIF, BYOB, WYSIWYG (je devais chercher celui-ci !)… Il va de soi qu’à première vue, SOS doit aussi représenter quelque chose, n’est-ce pas ? Eh bien, nous vous expliquerons tout ce qu’il y a à savoir sur ce que signifie SOS. Je suis sûr que vous avez vu des films où des gens ont déposé des SOS dans des bâtons ou des pierres sur une île déserte, désespérés d’attirer l’attention sur eux. Mais pourquoi font-ils cela, et d’où vient cette idée ? SOS n’est que cela – SOS. Il est dérivé du code Morse et reconnu comme une norme internationale signalant un danger ou un besoin d’aide. SOS a été choisi comme signal de détresse pour sa simplicité.

La Malaisie supprime les exigences CW
et augmente la puissance à 1 kW

Une annonce importante de Sion Chow 9M2CQC, président du comité MARTS VHF-plus Bandplan, IARU R3, est qu’à partir du 1er janvier 2023, toute la structure Radioamateur en Malaisie est en train de changer. Pour la toute première fois après près de 6 ans de travail depuis la création de MARPC, et après 22 ans depuis la WRC-2000, la Malaisie abandonne ses exigences de test de code Morse pour ceux qui souhaitent passer à une licence malaisienne de classe A.  Source EHAMnet

L’Espagne étend sa licence pour opérer sur 2,4 GHz

En Espagne, la licence d’exploitation radio dans la gamme de 2400,050 à 2410 MHz a été prolongée d’un an. Il est désormais valable jusqu’au 26 décembre 2023. L’approbation précédente a expiré le 26 décembre 2022. L’association espagnole des radioamateurs URE avait auparavant demandé au secrétaire d’État aux Télécommunications et aux Infrastructures numériques une prolongation de l’autorisation administrative.
Le permis autorise l’exploitation dans la bande 2400.050 à 2410 MHz, permettant aux Radioamateurs de faire des QSO sur le territoire espagnol via le satellite géostationnaire QO-100. La PIRE maximale autorisée est de 1500 W. Selon l’homologation, les antennes directionnelles utilisées doivent avoir au moins 21,5 dBi.  L’URE a mis à disposition sur son site internet l’autorisation du Secrétariat d’Etat aux Télécommunications et aux Infrastructures Numériques : ICI

Vers une couverture mondiale

des communications aéronautiques en bande VHF!

Les communications dans la bande VHF 117,975-137 MHz sont un des piliers des radiocommunications aéronautiques en courtes et moyennes distances, en particulier pour les échanges vocaux entre les pilotes et les services au sol.Fréquences VHF et zone aéronautiques
Chaque canal de fréquences VHF exploité dans ce cadre est affecté à un espace aérien. Les cartes de l’Organisation des aviations civiles internationale (OACI) qui suivent donnent des exemples de ces découpages et de l’attribution des fréquences. Ces cartes indiquent pour chaque zone la fréquence VHF pour échanger entre les pilotes et le contrôle aérien. Il appartient au pilote de changer de fréquence lorsqu’il passe d’une zone à une autre, en respectant la règlementation aérienne de chacune.
La figure 1 indique par exemple que l’espace aérien au nord de la ville de Brest requiert entre le sol et l’altitude de 1 500 pieds l’utilisation de la fréquence 120,100 MHz contrôlée par le CTR Bretagne. Source ANFR Actualités.

Conditions d’utilisation du WiFi à bord des véhicules

des précisions de la Commission

Suite à la CMR 19, la bande de fréquences 5150-5250 MHz a été ouverte en Europe pour l’utilisation du WiFi en mouvement : trains, avions et véhicules. Le cadre européen, adopté en février dernier, a également été renforcé en précisant l’obligation de mise en œuvre d’un mécanisme de détection et d’évitement des radars (dynamic frequency selection, DFS), non modifiable par l’utilisateur, dans les deux bandes en partage avec les radars, 5 250-5 350 MHz et 5470-5725 MHz.
En réponse à des questions de l’industrie automobile, la Commission vient de préciser les conditions d’utilisation du WiFi à bord des véhicules. En plus de la bande 5 150-5 250 MHz, la bande 5470-5725 MHz pourra être utilisée lorsque l’équipement WiFi reçoit les instructions d’un point d’accès pour la mise en œuvre du mécanisme DFS, cette fonction étant déjà normalisée. La détection des signaux des radars ne fonctionne pas en mouvement, mais cela permet les usages limités aux véhicules à l’arrêt, près d’un point d’accès WiFi par exemple, pour le téléchargement de données. Si la bande 5250-5350 MHz est limitée à un usage indoor du fait des contraintes de partage avec les systèmes satellites, l’utilisation de WiFi à bord de véhicules confinés dans des espaces intérieurs reste possible. Cette révision de la Décision européenne qui sera publiée dans les prochaines semaines est en phase de transposition dans le tableau national de répartition des bandes de fréquences.  L’Arcep devra évaluer comment intégrer ces éléments dans le cadre d’autorisation du WiFi  5GHz. Source ANFR.

Le groupe de travail 5A de l’UIT-R f

ait des progrès sur la bande amateur de 23 cm :

Au cours de la période du 14 au 25 novembre 2022, les travaux préparatoires pour le point 9.1b de l’ordre du jour de la CMR-23 se sont poursuivis au sein du Groupe de travail 5A de l’UIT-R (WP5A).
Le Groupe de travail 5A de l’UIT‑R progresse sur la coexistence de la bande amateur 23 cm et du RNSS (service de radionavigation par satellite).
25 novembre 2022 · Spectre · Barry, G4SJH
Du 14 au 25 novembre 2022, les travaux préparatoires du point 9.1b de l’ordre du jour de la CMR-23 se sont poursuivis au sein du Groupe de travail 5A de l’UIT‑R (WP5A). Deux projets sont en discussion :
1) Projet de rapport UIT‑R M.[AMATEUR_CHARACTERISTICS] – il rend compte des paramètres techniques et des caractéristiques opérationnelles spécifiques du service amateur et amateur de la bande 23 cm utilisés dans les études maintenant publiées dans le rapport UIT‑R M.2513–0.
2) Projet de Recommandation UIT.R M.[AS_GUIDANCE] – il s’agira de recommander des orientations que les administrations nationales peuvent suivre pour faciliter la protection du service de radionavigation par satellite contre les brouillages préjudiciables causés par les stations Radioamateur.
Depuis la précédente réunion du WP5A, l’équipe mondiale WRC23 9.1b de l’IARU dirigée par G4SJH a consulté la communauté amateur, ce qui a abouti à une contribution au projet de recommandation d’orientation. Comme d’habitude, l’IARU a participé à la réunion pour soutenir la contribution et prendre part aux discussions et négociations en cours. Des contributions ont également été fournies par un certain nombre d’administrations nationales et un rapport de synthèse de la réunion peut être téléchargé.
En général, l’élaboration de la recommandation évolue dans une direction appropriée et de nombreuses propositions de l’IARU restent dans le projet de document qui sera transmis à la prochaine réunion pour des travaux supplémentaires.
Pendant ce temps, à la CEPT, le travail de l’équipe de projet SE40 se poursuit avec l’élaboration d’un rapport ECC sur le même problème de coexistence et s’est également réuni en novembre (du 3 au 4).
Les travaux sur ce sujet se poursuivront tout au long de l’année prochaine à la fois à l’UIT-R et dans les organisations régionales de télécommunications et l’IARU s’engage à garantir que les études sont correctement interprétées et qu’il est dûment tenu compte des réalités des opérations d’amateur dans cette bande. Source UIT-R.

Réponse de WIA à la consultation de l’ACMA 31_2022

La WIA a répondu à la consultation de l’ACMA sur la proposition de licence de classe Radioamateur et considérations pour un fonctionnement à puissance plus élevée.
La réponse complète à la consultation a été élaborée par le comité stratégique du spectre WIA à la suite de la publication d’un exposé-sondage et d’un sondage auprès des membres. Les résultats du sondage ont aidé le comité à façonner la réponse finale à l’ACMA.
615 membres et non-membres ont répondu au sondage et ont fourni de nombreux commentaires et réflexions sur les importantes questions de consultation.
En résumé, cela a conduit la WIA à répondre à l’ACMA de la manière suivante :
● La WIA fournit désormais une assistance qualifiée pour le passage à une licence de classe et a fourni quelques suggestions sur la manière de répondre à nos préoccupations résiduelles concernant les questions suivantes :
○ la perte d’un registre public des indicatifs d’appel et la publication des indicatifs d’appel
○ transition vers une licence de classe et la documentation associée
○ gamme de problèmes de rédaction de licence de classe qui ont été identifiés.
● La WIA a soutenu et fait une série de suggestions sur la façon d’améliorer encore l’administration et la politique des indicatifs d’appel ainsi que des arrangements réciproques à court et à long terme pour les amateurs en visite.
● La WIA est très heureuse de soutenir les mises à jour de la mise à jour des conditions techniques LF/MF, les conditions d’accès révisées pour 50-52 MHz et la suppression des restrictions de relais des radiocommunications.
● En ce qui concerne le fonctionnement à plus haute puissance, la WIA salue le réexamen de ce domaine par l’ACMA et propose une série de principes et de suggestions pour faire avancer ce problème en utilisant les normes ARPANSA et AS/NZS 2772.2 comme base pour l’évaluation scientifique des risques de sécurité.
● La WIA a proposé une approche progressive prudente sur 1 à 3 ans pour introduire des privilèges de haute puissance. La WIA plaide pour un programme basé sur l’éducation avec de nouvelles exigences de programme, des campagnes d’information et un ensemble d’outils d’accompagnement pour permettre et soutenir ceux du service amateur à améliorer leurs compétences. Cela donnera, espérons-le, à l’ACMA la certitude que les amateurs opérant à plus haute puissance le font avec les connaissances, les compétences et l’expérience nécessaires pour opérer en toute sécurité par rapport au public et à eux-mêmes.
Nous reconnaissons qu’il existe encore une divergence d’opinions substantielle sur la manière de parvenir à une solution viable, mais la WIA tient à travailler avec l’ACMA de manière collaborative et ouverte pour parvenir à un résultat acceptable.
La WIA remercie l’ACMA pour l’opportunité de commenter ses propositions affectant la communauté amateur.
La réponse de WIA peut être trouvée sur ce Lien ICI

Extension des licences temporaires pour le service de Radioamateur

Le 21 décembre 2022, l’Agence fédérale des réseaux a publié l’ordonnance n° 137/2022 au Journal officiel n° 24/2022 et donc l’extension des réglementations de tolérance précédentes pour 160 m, 50 MHz, 70 MHz, 13 cm et 6 cm. Sinon, ces permis temporaires auraient expiré à la fin de l’année ; maintenant ils sont valables jusqu’au 31 décembre 2023. Comme l’année précédente, les demandes du RTA ont été pleinement respectées en termes de contenu.
Dans le détail cela signifie :
Bande 6 m : Dans la gamme de fréquences 50,0 – 50,4 MHz, les titulaires de licence de classe A peuvent également émettre avec un maximum de 750 watts PEP en 2023, les titulaires de licence de classe E avec 100 W PEP – uniquement avec polarisation horizontale. Seul un PEP de 25 W est autorisé de 50,4 à 52,0 MHz. Le fonctionnement du concours est autorisé.
Dans la bande 4 m (70,150 – 70,210 MHz), les titulaires de licence de classe A sont autorisés à travailler avec 25 W ERP ; seule la polarisation horizontale est autorisée.
Dans la bande 160 m, les travaux peuvent être effectués le week-end dans les plages 1850 – 1890 kHz et 1890 – 2000 kHz avec la pleine puissance d’émission autorisée de la classe de licence respective A ou E. Les opérations de concours n’y sont autorisées qu’à ces moments-là.
Dans les bandes 13 et 6 cm, les titulaires de licence de classe E pourront également travailler en 2023 avec un maximum de 5 W PEP dans la plage 2320 – 2450 MHz ou 5650 – 5850 MHz. Cela signifie que Hamnet peut toujours être utilisé.

Le Journal officiel de l’Agence fédérale des réseaux peut être téléchargé ICI

HB9 – 70MHz Groupe de 4 m sorti en Suisse à partir du 01.01.23

Comme l’a rapporté l’association suisse des Radioamateurs USKA, après de longues négociations avec l’OFCOM, la bande 4m a été libérée.
L’agrément est valable à partir du 1er janvier 2023.
Ce qui suit s’applique :
Seuls les Radioamateurs titulaires d’une licence HB9 sont autorisés à utiliser cette bande.
Gamme de fréquences : 70,0000 à 70,0375 MHz et 70,1125 à 70,5000 MHz. Toute transmission est interdite dans la gamme de 70,0375 à 70,1125 MHz.
La puissance maximale est de 25 watts ERP.
Tous les types de modulation courants sont autorisés. L’utilisation selon le plan de bande IARU est suggérée.
La bande doit être utilisée pour les connexions directes. Les stations sans surveillance telles que les relais et les passerelles Echolink ne sont pas autorisées.
Les stations télécommandées doivent être signalées à l’OFCOM.

Première pour l’examen numérique

Kalle Ngo, future SA0NGO, est félicitée par l’administrateur de l’examen Jens/SM0HEVOLe jour même de la Sainte-Lucie, le tout premier examen numérique a eu lieu ainsi que le premier examen ‘écrit’ en anglais au KTH à Kista avec trois participants sur deux ont été approuvés. Le chef de test était SM0HEV/Jens, tandis que le chef de section pour le développement et la certification SM5PHU/Jonas surveillait attentivement la technologie. C’était à peine nécessaire – le système a fonctionné sans aucun problème, ce qui augure bien pour le ‘fonctionnement régulier’ qui commence après la nouvelle année. Le premier à être approuvé était Kalle Ngo, qui est doctorant en électronique et systèmes embarqués à KTH. Comme prévu, la partie technique a donc eu du mal à offrir une réelle ‘résistance à la mastication’ pour Kalle. Il a répondu aux 88 questions en un peu plus d’une demi-heure. Il va désormais probablement briller au signal SA0NGO. Le collègue de Kalle, Massimo Girondi, doctorant en réseaux informatiques et futur SA0MSM, a également réussi avec mention. Toutes nos félicitations à Kalle et Massimo !

Publié par SM0HEV 

 

Changements de licence en Australie

Fin septembre 2022, l’Autorité australienne des communications et des médias (ACMA) a proposé que les opérateurs  Radioamateurs australiens passent à un système de licences basé sur la classe en juillet 2023, ouvrant une période de consultation qui s’est terminée fin novembre 2022 .
Le Wireless Institute of Australia (WIA) a répondu aux propositions de l’ACMA par une réponse complète fondée sur des preuves.
L’ACMA propose de faire passer les Radioamateurs australiens de slicences individuelles d’appareil  à une licence pour le service amateur dans son ensemble. La principale raison invoquée est une réduction du fardeau administratif pour l’ACMA et la communauté des Radioamateurs. L’avantage immédiat serait que les frais de licence et de renouvellement de licence disparaîtraient.
La réponse du Wireless Institute of Australia à la consultation peut être consultée sur son site Web. ICI

Liste des concours de qualification SCC expand du RSGB

Ofcom a récemment autorisé une extension de la liste des concours de qualification « Special Contest Call » (SCC).
Elle comprend désormais le World Wide DIGI Contest et le British Amateur Radio Teledata Group Sprint PSK63 Contest.Tous les détails sur la façon de postuler pour un SCC peut être trouvé sur le site Web de RSGB  ICI