Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Radioamateurs

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 20/09/2021 à 20h30 UTC

L’activité de Fusée solaire était à de faibles niveaux, avec une série de torches de classe B de la région NOAA 2871, qui est située dans le SE. Deux régions non numérotées, de la configuration bêta se trouvent au nord et au nord-est. L’activité solaire devrait restent à des niveaux bas, avec une possibilité de fusées éclairantes de classe C.
Une éruption de filament a été observée dans le Sud-Est le 19 août vers 12h58UT, accompagné d’une CME lente. En raison de son emplacement, aucun impact n’est attendu avoir un effet significatif.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux de fond au cours des dernières 24 heures et devrait rester à des niveaux nominaux au cours des prochaines 24 heures.
Un flux d’électrons supérieur à 2 MeV est resté inférieur àu seuil D’alerte  de 1000 pfu, tandis que la fluence des électrons sur 24h était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures. Au cours des prochaines 24 heures, ils devraient rester à ces niveaux.
Au cours des dernières 24 heures, la vitesse du vent solaire était en régime lent, variant entre 295 et 350 km/s. La force totale du champ magnétique avait des valeurs entre 1 et 5 nT, tandis que sa composante Bz variait entre -3 et 4 nT. L’angle phi du champ magnétique interplanétaire était principalement du secteur négatif (orienté vers le Soleil), variant au positif depuis le 20 sept. 07h00 TU. Cela pourrait indiquer l’influence du début de l’influence du flux à grande vitesse des trous coronaux positifs présents dans NO et SO. Un Coronal Hole négatif est sur le point de traverser le méridien central.
Ses effets peuvent être attendus vers les 23 et 24 septembre. Au cours des prochaines 24 heures, les conditions de vent solaire continuent à peu près à ces niveaux, peut-être légèrement amélioré.
Les conditions géomagnétiques étaient à des niveaux calmes à instables (NOAA Kp 0-1 et K Dourbes 0-2) au cours des dernières 24 heures. Des conditions calmes à instables sont attendues au cours des prochaines 24 heures.

Rapport de propagation de Hannes Coetzee ZS6BZP 19 septembre 2021

Hannes Coetzee, ZS6BZP, rapporte que l’activité solaire devrait être à de faibles niveaux.
Il n’y a actuellement qu’une seule région de taches solaires visible, une activité de fusée mineure est possible.
Si vous souhaitez faire vos propres prévisions de fréquence, le nombre de taches solaires effectives attendues pour la semaine sera d’environ 3.
Les bandes de 15m à 30 m offriront, tôt le matin et en fin d’après-midi, un bon divertissement DX.
Veuillez visiter le site Web ICI   pour plus d’informations

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 18/09/2021 à 20h30 UTC

L’activité solaire était à de faibles niveaux avec une seule détection d’une fusée C2.6 au cours des dernières 24 heures. Il n’y a actuellement aucune région active (AR) visible depuis la Terre, cependant l’activité de classe C est arrivée à 08h33 TU à partir d’un AR devrait bientôt devenir visible. NOAA plage 2870 est également présent sur la face avant du disque solaire, mais n’a produit aucune activité notable.
Pour les prochaines 24 heures, une activité de classe C supplémentaire est probable et une poussée de classe M
est possible à partir du même RA, cependant il est difficile de fournir une estimation car sa complexité magnétique est actuellement inconnue.
Aucune CME dirigée vers la Terre n’a été détectée dans les images du coronographe disponible au cours des dernières 24 heures.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des 24 dernières heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. Le plus grand flux d’électrons de 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. La fluence 24h pour le flux d’électrons  de 2MeV  était à des niveaux nominaux et devrait le rester dans les prochaines 24 heures.
Les paramètres du vent solaire (SO) observés par ACE et DSCOVR sont affectés à nouveau d’une CME observé le 13 septembre à 12h00 TU. La vitesse SW progressivement passé de 320 à 420 km/s au cours des dernières 24 heures. Le magnétique total (Btot) variait entre 2,3 et 15,2 nT, tandis que sa composante Bz entre -13,5 et 11,6 nT. L’angle phi du champ magnétique interplanétaire était principalement dans le secteur positif (orienté loin du Soleil) jusqu’à aujourd’hui 04h00 TU et est devenu négatif depuis. Les conditions SW devrait progressivement revenir à un régime de vent lent, à moins qu’un autre CME du 13 sept 2021 arrive.
Les conditions géomagnétiques au cours des dernières 24 heures étaient globalement calmes (NOAA Indice Kp 1-2) et localement calme à actif (K Dourbes 1-4). Dans les prochains 24 heures, on s’attend à ce qu’ils deviennent silencieux à la fois globalement et localement. Source SIDC

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 17/09/2021 à 20h30 UTC

L’activité solaire était à de faibles niveaux avec une seule détection d’un C3,5 flambée au cours des dernières 24 heures. Il n’y a actuellement aucune région active (AR) visible de la Terre, cependant l’activité de classe C est arrivée à 04:51 TU d’un AR devrait bientôt devenir visible. NOAA plage 2870 est également présent sur le
face avant du disque solaire, mais n’a produit aucune activité notable.
Pour les prochaines 24 heures, plus d’activité de classe C et même une fusée de classe M sont possible à partir du même RA, bien qu’il soit difficile de fournir une estimation car sa complexité magnétique est actuellement inconnue.
Aucune CME dirigée vers la Terre n’a été détectée dans les images de coronographie disponibles au cours des dernières 24 heures. Un halo partiel CME visible dans les images SOHO/LASCO-C2 à partir d’aujourd’hui 04:28 UT, est à l’envers et ne devrait pas être géo-efficace.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des  dernières 24 heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. Le plus grand flux d’électrons de 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. La fluence 24h pour les plus de 2MeV dont le flux d’électrons était à des niveaux nominaux et devrait le rester dans les prochaines 24 heures.
Les paramètres du Vent Solaire (SO) montrent l’arrivée à 01h30 TU d’ume  CME observée le 14 septembre et prévu pour arriver le 18 septembre. La vitesse SW a varié entre 290 et 410 km/s au cours des dernières 24 heures. Le champ magnétique total (Btot) variait entre 2,7 et 8,7 nT, tandis que la composante Bz entre -6,8 et 2,8 nT au cours des dernières 24 heures. L’angle phi champ magnétique interplanétaire était dans le secteur positif (dirigé à l’opposé du Soleil) jusqu’à ce que l’arrivée de l’ICME, et a varié à peu près également entre les deux secteurs puisque. On s’attend à ce que le sud-ouest revienne à un régime de vent solaire lent typique dans les 24 heures suivantes, car l’ICME semble être petit et relativement lent.
Les conditions géomagnétiques étaient globalement calmes à actives (NOAA Kp 1-4) et localement calme (K Dourbes 1-2). Pour les prochaines 24 heures, le géomagnétique des conditions devraient devenir actives, en raison de l’arrivée du CME détecté le 14 sept.

ARISS cherche des hôtes pour des contacts Radioamateurs

avec l’équipage de la station spatiale

À partir du 1er octobre, le Radioamateur de la Station spatiale internationale ( ARISS ) acceptera les candidatures d’écoles, de musées, de centres scientifiques et d’organisations communautaires de jeunesse des États-Unis – individuellement ou en collaboration – intéressés à accueillir des contacts Radioamateur avec des membres d’équipage sur l’espace international Gare (ISS). Les contacts seront programmés entre le 1er juillet et le 31 décembre 2022. La programmation des équipages et les orbites de l’ISS détermineront les dates exactes de contacts.
ARISS recherche des organisations qui attireront un nombre important de participants et intégreront le contact dans un plan de formation bien développé.
La date limite de soumission est le 24 novembre. Les informations sur la proposition et plus de détails, y compris les attentes, les directives de proposition et un formulaire de proposition, se trouvent sur le site Web d’ARISS-US. Une session de webinaire d’introduction ARISS aura lieu le 7 octobre à 20 h HE (2400 UTC). Inscrivez-vous via Eventbrite.
Chaque année, ARISS offre à des dizaines de milliers d’étudiants l’opportunité de se familiariser avec les technologies spatiales et les communications par le biais des Radioamateur. Les membres d’équipage à bord de la Station spatiale internationale (ISS) participeront à des contacts Radioamateurs programmés. Ces contacts durent environ 10 minutes et permettent aux étudiants d’interagir avec l’astronaute à travers une session de questions-réponses.
Le programme offre des opportunités d’apprentissage en connectant les étudiants aux astronautes en orbite grâce à un partenariat qui comprend l’ARRL, l’AMSAT et la NASA, ainsi que d’autres organisations Radioamateurs et des agences spatiales en Russie, au Canada, au Japon et en Europe. L’objectif du programme est d’inspirer les étudiants à poursuivre des intérêts et des carrières dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STEM) et les Radioamateurs.
« Les éducateurs rapportent massivement que la participation des étudiants au programme ARISS stimule l’intérêt pour les matières STEM et pour les carrières STEM », a déclaré ARISS en annonçant les opportunités de contact. ARISS dit que l’enthousiasme suscité par un contact scolaire peut également conduire à un intérêt pour les Radioamateurs parmi les étudiants et à la création de clubs Radioamateurs dans les écoles. Certains éducateurs sont même devenus des Radioamateurs après avoir été en contact avec un membre d’équipage de l’ISS.
ARISS célèbre 20 ans d’opérations Radioamateur continues sur l’ISS. Contactez ARISS-US pour plus d’informations.
ARRL

Quatre Radioamateurs se dirigeront vers la station spatiale

L’ARRL rapporte que quatre Radioamateurs se dirigeront vers la Station spatiale internationale (ISS) à bord d’un vol commercial, grâce aux Radioamateurs de la Station spatiale internationale (ARISS)
ARRL déclare :
Ce sont Raja Chari, KI5LIU ; Tom Marshburn, KE5HOC ; Kayla Barron, KI5LAL, et Matthias Maurer, KI5KFH. En tant que voyageur de l’espace le plus expérimenté, Maurer, qui est un astronaute de l’Agence spatiale européenne (ESA), pourrait se retrouver avec un horaire de travail très chargé. La date de lancement visée est au plus tôt le 31 octobre depuis le Kennedy Space Center en Floride.
Le lancement marquera le troisième vaisseau spatial SpaceX Crew Dragon et la combinaison de lancement de fusée Falcon 9 dans le cadre du programme d’équipage commercial de la NASA, qui fournit un transport fiable et abordable vers et depuis l’ISS. L’équipage est prévu pour un séjour de longue durée à bord du laboratoire en orbite, vivant et travaillant au sein de ce qui devrait être un équipage de sept membres.
Le lancement sera le premier vol spatial pour Chari, Barron et Maurer, et le troisième pour Marshburn. L’équipage effectuera une mission scientifique de 6 mois à bord du laboratoire de microgravité en orbite terrestre basse.
Lisez l’histoire complète de l’ARRL  ICI

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

L’activité solaire était à des niveaux très faibles sans activité de torche de classe Cau cours des dernières 24 heures. NOAA Active Region (AR) 2866 (Catania group 40).
Le groupe de Catane 39 est actuellement en train de tourner hors de la vue de la Terre et  la topologie magnétique ne peut pas être estimée avec une précision suffisante. Comme ils sont tous deux devraient disparaître de la vue de la Terre dans les prochaines 24 heures,  les chances d’une éruption de classe C détectable sont faibles.
Aucune CME dirigée vers la Terre n’a été détectée dans les images de coronographie disponibles
au cours des dernières 24 heures. Un certain nombre d’EMC/CME ont été détectés au cours de la dernière24 heures mais presque tous sont soit à l’envers, soit trop à l’est du disque solaire, vu de la Terre. Il y avait un seul CME qui était situé
à l’ouest du disque solaire (vu de la Terre) mais il est jugé aussi petit et trop lent pour être géo-efficace.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. Le plus grand flux d’électrons de 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. La fluence 24h pour les plus de 2MeV dont le flux d’électrons était à des niveaux nominaux et devrait le rester dans le prochaines 24 heures.
Les paramètres du vent solaire (SO) mesurés par ACE et DSCOVR montrent un retour à un régime de vent lent. La vitesse SW a progressivement chuté de 480 et 380 km/s au cours des dernières 24 heures. Le champ magnétique total reste à environ 5 nT avec seulement de très courtes chutes à des valeurs aussi basses que 2,9 nT. L composante Bz du champ magnétique variait entre -4,3 et 4,2 nT mais était principalement négative
au cours des dernières 24 heures. Le champ magnétique interplanétaire reste positif (dirigé loin du Soleil) au cours des dernières 24 heures. Le vent solaire dont les paramètres devraient refléter un régime SW lent dans les prochaines 24 heures.
Les conditions géomagnétiques au cours des dernières 24 heures étaient globalement calmes (NOAA Kp indice 1-2) et localement calme à instable (K Dourbes 1-3). Elles devraient devenir calme à la fois globalement et localement dans les prochaines 24 heures. Source SIDC.

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 10/08/2021 à 20h30 UTC

Au cours des dernières 24 heures, l’activité solaire a diminué à des niveaux très bas. Il reste six régions actives présentes sur le disque solaire visible. NOAA 2866/Catania 40 (beta) est restée la plus grande région active et presque a doublé son nombre de taches solaires, mais il n’a produit qu’une fusée de classe B élevé. NOAA 2868/Catania 39 (beta-gamma) a augmenté sa complexité magnétique et produit une fusée de classe B élevé de longue durée. NOAA 2864/Catane 38 (alpha) et NOAA 2863/Catania 37 (alpha) sont restés stables et se rapprochent maintenant de la branche ouest. NOAA 2869/Catania 41 (beta) a montré un léger développement, mais aucun signe d’activité pour le moment. Le récemment tourné du limbe sud-est de la région active Catania 42 a maintenant été numéroté comme NOAA 2870 et est resté un alpha simple. L’activité des rayons X devrait être de très faible à faible des niveaux pour les prochaines 24 heures avec un changement significatif restant pour la classe C et une chance mineure pour la fusée de classe M de NOAA 2866 ou NOAA 2868.
Aucune CME dirigée vers la Terre n’a été détectée dans les images de coronographie disponibles au cours des dernières 24 heures. Une mise à jour des prévisions d’hier : un petit coup d’œil le coup du CME déjeuné du Soleil vers 00h36 UTC le 8 septembre est maintenant devrait arriver sur Terre au début du 12 septembre.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. Le plus grand flux d’électrons de 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. La fluence 24h pour le flux s plus de 2MeV d’électrons était à des niveaux nominaux et devrait le rester dans les prochaines 24 heures.
Vers 09h45 UTC ce matin les paramètres du vent solaire (ACE et DSCOVR) enregistré l’arrivée d’un ICME (potentiellement le halo partiel CME lancé du Soleil le 06 septembre de NOA 2865 et prévu d’arriver aujourd’hui). La vitesse du vent solaire est encore faible, inférieure à 400 km/s, mais est attendue augmenter dans les prochaines heures. Le champ magnétique total est actuellement de 11 nT et pourrait encore augmenter. Depuis l’arrivée de l’ICME la composante Bz est restée positive avec une valeur maximale de 6,8 nT. Le champ magnétique interplanétaire a montré une rotation douce du négatif dans le secteur positif enregistrant l’arrivée de l’ICME.
Les conditions géomagnétiques au cours des dernières 24 heures étaient calmes à instables.
Des conditions géomagnétiques calmes à actives sont attendues pour les prochaines 24 heures avec une petite chance d’une tempête mineure plus tard dans la journée. source SIDC.

Tony Dolby G3AGA (F5VBY) SK

Je suis attristé d’annoncer le décès pacifique de Tony à l’hôpital du Pays de Galles cette semaine.
Jusqu’à son retour au Royaume-Uni, il était très actif sur HF et ses gros signaux et ses QSO intéressants nous manqueront beaucoup.
RIP Tony
Charlie M0AI

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 07/08/2021 à 20h30 UTC

L’activité solaire était à des niveaux très faibles à faibles au cours des dernières 24 heures avec une fusée unique de classe C1.1 de la NOAA 2866 (heure de pointe 09:34 UTC le 7 septembre).
Le disque solaire reste avec les quatre régions actives numérotées signalées hier. Toutes les régions ont un bêta de type magnétique, NOAA 2866 étant la région la plus complexe et la plus active à ce jour. L’activité de fusée aux rayons X
devrait être à des niveaux très faibles à faibles pour les prochaines 24 heures avec 55% probabilité de fusée de classe C.
Le CME lent et faible entraîné par une fusée de classe B de la région active NOAA 2864 et visible sur les images du coronographe vers 21h15 UTC le 04 septembre pourrait avoir une composante dirigée vers la Terre avec une arrivée prévue dans le début de soirée du 09 septembre. Une éruption filamenteuse près de la plage voisine de la région (anciennement NOAA 2865) et d’autres torchages de classe B élevés à partir de celle-ci dans
la soirée du 5 septembre a entraîné un halo partiel très faible CME comme observé par LASCO C2. Un coup d’œil de cette CME pourrait arriver sur
Terre le 10 septembre. Néanmoins, étant donné qu’il s’agissait d’une très faible CME et une éruption lente, aucun impact significatif n’est attendu. Aucune autre CME dirigées vers la Terre ont été observées dans les images du coronographe disponible.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des  dernières 24 heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. Le plus grand flux d’électrons de 2 MeV était principalement inférieur au seuil de 1000 pfu avec une
période unique au-dessus du seuil entre 14h00 et 18h00 UTC le 06 septembre.
Le flux d’électrons de 2MeV devrait rester majoritairement inférieur au seuil 1000pfu avec périodes isolées au-dessus du seuil. L’électron 24h
fluence était à la frontière des niveaux modérés et nominaux devraient revenir à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures.
Au cours des dernières 24 heures, tous les paramètres du vent solaire (ACE et DSCOVR) étaient à
niveaux très bas. La vitesse du vent solaire était comprise entre 286 et 330 km/s.
Le champ magnétique total était faible avec des valeurs comprises entre 2 et 5,8 nT. La composante Bz variait faiblement dans la plage de -5,3 à +2,8 nT. Le champ magnétique interplanétaire était principalement dans le secteur positif (dirigé loin du soleil).
Les conditions géomagnétiques au cours des dernières 24 heures étaient globalement calmes avec une seule période instable et localement plutôt calme avec plusieurs périodes instables. Des conditions géomagnétiques plutôt calmes sont attendues pour les 24 heures suivantes avec possibilité de périodes isolées non réglées.
Des conditions géomagnétiques instables avec des périodes actives peuvent être attendues tardivement le 09 septembre si le CME lent lancé depuis le Soleil le 05 septembre vers  La terre.

La direction de la mission d’exploration

et d’opérations humaines de la NASA reconnaît ARISS

Kathryn Lueders , administratrice associée de la Direction de la mission d’exploration et d’opérations humaines à la NASA, a publié une déclaration reconnaissant les Radioamateurs sur la station spatiale internationale (ARISS) pour ses réalisations dans la promotion des initiatives STEM par le biais Radioamateur.

Les réseaux de communications et de navigation spatiales (SCaN) de la NASA permettent à la #NASA d’inspirer la prochaine génération de scientifiques, d’ingénieurs et d’explorateurs, même à 350 kilomètres au-dessus de la Terre. En plus de connecter la communauté scientifique sur Terre aux études de recherche et aux expériences révolutionnaires à bord de la Station spatiale internationale, SCaN permet à la station spatiale d’agir comme une plate-forme unique pour les efforts mondiaux de sensibilisation et d’éducation STEM.
Depuis plus de 20 ans, le programme Radioamateur sur la Station spatiale internationale (ARISS), une organisation à but non lucratif soutenue par  le SCaN, a connecté des salles de classe sur Terre avec des astronautes à bord de la station spatiale, permettant aux étudiants de dialoguer directement avec les astronautes en temps réel. À l’aide d’un équipement Radioamateur installé sur la station spatiale et d’une station Radioamateur au sol, les élèves peuvent établir une connexion radio directe avec la station spatiale et poser des questions à l’équipage sur la vie dans l’espace et ce qu’il faut pour devenir astronaute.  

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 03/08/2021 à 20h30 UTC

Le flux de rayons X était principalement inférieur au niveau C, à nouveau seulement interrompu par une seule fusée C1.2 (avec un pic à 20h55) du groupe 32 de Catane (NOAA 2860) qui s’approchant du limbe ouest.
La nouvelle région bipolaire (NOAA 2863) qui a émergé dans le Sud-Ouest dans le quadrant d’hier a grandi et s’est consolidé mais semble stable et inactif.
Une fusée de classe C est encore assez probable dans les prochaines 24 heures.
Aucun nouveau CME dirigé vers la Terre n’a été observé dans les données du coronographe disponible
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux de fond et nous nous attendons qu’il le restera dans les prochaines 24 heures.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV atteint à nouveau au-dessus du seuil des 1000 pfu pendant son maximum diurne hier et aujourd’hui. Le 24h
la fluence des électrons est à des niveaux modérés et nous nous attendons à ce qu’il soit normal à modérée au cours des prochains jours avec une tendance à la baisse.
Le trou coronal de polarité négative dans l’hémisphère sud qui vient de transiter vers le méridien central ne devrait commencer à influencer l’énergie solaire des conditions de vent près de la Terre le 5 septembre.
Les paramètres du vent solaire étaient indicatifs d’un régime de vent solaire lent.
La vitesse du vent Solaire était d’environ 350 km/s et le champ interplanétaire avait une magnitude d’environ 5nT. La composante Bz a montré ce matin une période quelque peu maintenue des valeurs négatives jusqu’à -5,8nT. L’orientation du champ magnétique interplanétaire était principalement éloigné du Soleil.
Il ne semble pas y avoir de signes évidents de l’arrivée attendue de la CME du 28 août. Par conséquent, des conditions de vent solaire essentiellement lentes sont attendues jusqu’à ce que le matin du 5 septembre, lorsque des améliorations deviennent possibles, liées au flux à grande vitesse du trou coronal de polarité négative dans l’hémisphère sud qui vient de transiter par le méridien central. L’associé des améliorations ne devraient cependant être que mineures.
Les conditions géomagnétiques étaient calmes (NOAA Kp et K local Dourbes 0-2).
Des conditions géomagnétiques calmes sont attendues jusqu’au 5 septembre, date à laquelle elles pourraient montée à des conditions instables et actives associées à la possible amélioration des Conditions de vent solaire. Source SIDC .

Création du Radioaclub mateur de Bonaire

En 2021, il y a 9 radioamateurs qui vivent en permanence sur l’île et qui sont également actifs.
En dehors de cela, au moins six indicatifs PJ4 ont été émis à des amateurs qui vivent à l’extérieur de Bonaire, mais qui ont une adresse sur l’île, le groupe a donc décidé de créer son propre Radioclub – Bonaire Amateur Radio Club (BAR ; PJ4BAR ).
Le club se réunit chaque semaine au Tera Cora Ranch de 18h00 jusqu’à tard dans la nuit. Pour fêter cela, BAR a organisé une journée champêtre sur le front de mer à Sorobon Beach du 27 au 29 août.
BAR a actuellement une page Web en construction et sera ICI :
QSL PJ4BAR via M0URX.
OPDX

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 23/08/2021 à 12h30 UTC

L’activité du torchage solaire est faible, avec seulement quelques éruptions de classe B signalées au cours de
dernières 24 heures. L’activité de torche provient principalement de la NOAA AR 2859. Nous devons nous attendre à ce qu’un niveau d’activité de fusée aussi faible persiste au cours des prochaines heures.
Il y a eu peu de CME assez étroites et lentes observées au cours des dernières 24 heures, une associée à l’éruption proéminente près de la couronne polaire sud d’un trou et quelques-uns associés à la fusée de NOAA AR 2859 et de l’arrière des régions du limbe solaire Est.
Vers minuit le 22 août l’éruption d’un gros filament, situé près de l’extension du trou coronal polaire nord (jusqu’à 25 degrés) a été observée. L’éruption du filament a été associée à le halo partiel CME. Le faible CME d’une largeur angulaire d’environ 120 degrés était observé pour la première fois dans le champ de vision SOHO LASCO C2 vers 07h24 TU aujourd’hui, après le manque de données de plusieurs heures. Actuellement, seulement deux images de la  CME sont disponibles. Nous communiquerons les informations supplémentaires lorsque les données deviennent disponibles, car cette CME est probablement dirigé vers la Terre.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux de fond au cours des dernières 24 heures, et nous pensons qu’il le restera dans les prochaines 24 heures. Le meilleur supérieur à 2 MeV, le flux d’électrons est inférieur au seuil de 1000 pfu. Les électrons  dont la fluence est déjà depuis plusieurs jours à des niveaux normaux à faibles et nous nous attendons à ce qu’il le restera dans les prochaines 24 heures.
La Terre est actuellement à l’intérieur du vent solaire lent avec une vitesse d’environ 300 km/s. L’amplitude du champ magnétique interplanétaire est de 5 nT. L’arrivée du vent solaire provenant de l’extension de la couronne polaire nord du trou peut être attendu sur Terre dans la soirée du 24 août.
Au cours des dernières 24 heures, les conditions géomagnétiques étaient au calme pour des niveaux instablex et nous prévoyons qu’ils le resteront dans les heures à venir.