Site Associatif ANRPFD
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
CLUSTER F8BDX
nl
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF

L’ARRL défend les Radioamateurs
 la FCC propose des modifications à la bande de 60 m

La Federal Communications Commission (FCC) sollicite des commentaires sur la modification de l’attribution secondaire disponible pour les Radioamateurs sur 60 mètres. La FCC a publié un avis de proposition de réglementation (NPRM) le 21 avril 2023, qui traite du groupe. Dans une pétition antérieure, l’ARRL, l’Association nationale des Radioamateurs, a demandé instamment de protéger l’utilisation existante de la bande par les amateurs lors de l’ajout d’une nouvelle attribution adoptée au niveau international.
Actuellement, les Radioamateurs aux États-Unis ont accès à cinq canaux discrets sur une base secondaire : 5 332 kHz, 5 348 kHz, 5 358,5 kHz, 5 373 kHz et 5 405 kHz. Les utilisateurs de ces canaux sont limités à une puissance apparente rayonnée (ERP) de 100 W PEP.
La FCC propose d’allouer 15 kHz de bande passante contiguë entre 5351,5 et 5366,5 kHz sur une base secondaire avec une puissance maximale de 15 W EIRP (équivalent à 9,15 W ERP). Cette attribution a été adoptée lors de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2015 (CMR-15).
Le gouvernement fédéral est le principal utilisateur du spectre de 5 MHz. Le responsable gouvernemental de l’utilisation du spectre, l’Administration nationale des télécommunications et de l’information (NTIA), a exprimé son soutien à la mise en œuvre de l’attribution telle qu’adoptée à la CMR-15. Cela entraînerait la perte d’accès des amateurs à quatre des cinq canaux discrets, et les limites de puissance seraient réduites de 100 W ERP à 9,15 W ERP. Cependant, il donnerait accès à une nouvelle bande contiguë de 15 kHz qui comprend l’un des cinq canaux actuels.
En 2017, l’ARRL a demandé à la FCC de conserver les quatre canaux de 60 mètres qui se situent en dehors de la nouvelle bande, ainsi que les règles de fonctionnement actuelles, y compris la limite de 100 W PEP ERP.
La pétition de l’ARRL déclarait: ‘Une telle mise en œuvre permettra aux radioamateurs engagés dans les communications d’urgence et de secours en cas de catastrophe, et en particulier celles entre les États-Unis et le bassin des Caraïbes, de mener ces communications de manière plus fiable, plus flexible et plus compétente.’
L’ARRL a déclaré que des années d’expérience Radioamateur utilisant les cinq canaux discrets ont montré que les amateurs peuvent coexister avec les utilisateurs principaux à 5 MHz tout en respectant les réglementations établies pour leur utilisation. La pétition indiquait également: « Ni l’ARRL, ni, apparemment, la NTIA, n’ont connaissance d’un seul cas signalé d’interférence avec un utilisateur fédéral par un radioamateur fonctionnant à 5 MHz à ce jour.
Dans le NPRM, la FCC reconnaît que le Canada a déjà adopté des allocations de 60 mètres et des règles connexes qui s’alignent sur celles proposées par l’ARRL. La Commission a écrit: ‘Enfin, nous notons que le Canada a essentiellement mis en œuvre les mêmes règles que l’ARRL a demandées.’
La FCC a proposé d’attribuer la bande passante de 15 kHz, mais s’est abstenue de faire une proposition sur la question de savoir si les canaux existants devraient rester attribués àux Radioamateurs et quelles devraient être les limitations de puissance. Ils ont demandé des commentaires sur leur proposition et sur les problèmes de canal et de puissance connexes.
Les commentaires seront dus 60 jours après la publication du NPRM dans le Federal Register, qui est attendue dans les deux prochaines semaines. Source ARRL.