Site Associatif ANRPFD

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

CLUSTER F8BDX

nl

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

ACMA

La nouvelle licence australienne tarde à venir

Les Radioamateurs en Australie qui attendaient l’introduction d’une nouvelle classe Radioamateurs le 1er juillet devront attendre encore un peu. L’Autorité australienne des communications et des médias (ACMA) a annoncé qu’elle devait prendre certaines décisions concernant les règles de fonctionnement de la licence et clarifier davantage la mise en œuvre de la puissance de transmission plus élevée.
Selon l’ACMA, il s’agit notamment de la gestion des indicatifs d’appel, des options de registre public, des procédures d’exploitation pour les Radioamateurs, des réglementations pour des Radioclubs  et des aspects de réciprocité internationale pour les Radioamateurs de classe avancée voyageant à l’étranger. L’examen de l’ACMA comprend, entre autres, son accès proposé pour la gamme 50…52 MHz pour les titulaires de la licence standard australienne. L’ACMA publiera un rapport au deuxième trimestre de cette année. C’est ce que John Williams, VK4JJW, rapporte Source Radioamateur Newsline ICI et DARC.

ACMA – Licences classes

Mise à jour de l’ACMA sur les licences de classes amateurs

En septembre 2022, nous avons publié un document de consultation sollicitant des avis sur une proposition de licence de classe amateur mise à jour et sur les dispositions opérationnelles à l’appui. Le document a également consulté sur une proposition de mise en œuvre par étapes de l’autorisation de puissance supérieure.
Nous avons également reçu de nombreuses réponses à nos propositions d’administration des indicatifs d’appel et d’arrangements opérationnels pour soutenir la licence de classe.
À la lumière de cela, nous réfléchissons à la meilleure façon de mettre en œuvre ces arrangements dans le cadre de la licence de classe. Cela signifie que la licence de classe ne commencera pas le 1er juillet 2023 comme indiqué précédemment. Nous fournirons une mise à jour sur la date de début de la licence de classe, ainsi que sur les prochaines étapes pour les services de qualification et d’indicatif d’appel, plus tard en 2023.
Cependant, avant le début de la licence de classe, nous commencerons certaines dispositions qui fourniront aux amateurs des accès et des voies d’autorisation supplémentaires, comme indiqué dans la consultation de 2022. . En particulier, nous allons :
• Consulter sur les modifications apportées à la détermination des conditions de licence de Radiocommunications (licence amateur) 2015 et à la licence de classe radiocommunications (amateurs étrangers visitant l’Australie) 2015 pour donner aux titulaires de licence amateur de niveau standard l’accès à la bande 50–52 MHz et supprimer l’accès à la bande 3,4– Bandes 3,6 GHz pour les titulaires de licence amateur de niveau avancé et leurs équivalents à l’étranger dans les zones réattribuées en vertu de la déclaration 2022 sur les radiocommunications (réattribution du spectre – bandes 3,4 GHz et 3,7 GHz). Nous prévoyons de publier les modifications proposées pour consultation au deuxième trimestre 2023.
• Publier des informations pour aider les candidats à demander des licences scientifiques attribuées pour des utilisations d’expérimentation de puissance supérieure (à partir du 1er juillet 2023). Ces informations aideront les candidats à comprendre ce que nous considérons lors de l’évaluation d’une candidature et le type d’informations qui doivent être fournies pour soutenir une candidature.
Nous vous tiendrons au courant des progrès. ACMA/WIA

Réponse de WIA à la consultation de l’ACMA 31_2022

La WIA a répondu à la consultation de l’ACMA sur la proposition de licence de classe Radioamateur et considérations pour un fonctionnement à puissance plus élevée.
La réponse complète à la consultation a été élaborée par le comité stratégique du spectre WIA à la suite de la publication d’un exposé-sondage et d’un sondage auprès des membres. Les résultats du sondage ont aidé le comité à façonner la réponse finale à l’ACMA.
615 membres et non-membres ont répondu au sondage et ont fourni de nombreux commentaires et réflexions sur les importantes questions de consultation.
En résumé, cela a conduit la WIA à répondre à l’ACMA de la manière suivante :
● La WIA fournit désormais une assistance qualifiée pour le passage à une licence de classe et a fourni quelques suggestions sur la manière de répondre à nos préoccupations résiduelles concernant les questions suivantes :
○ la perte d’un registre public des indicatifs d’appel et la publication des indicatifs d’appel
○ transition vers une licence de classe et la documentation associée
○ gamme de problèmes de rédaction de licence de classe qui ont été identifiés.
● La WIA a soutenu et fait une série de suggestions sur la façon d’améliorer encore l’administration et la politique des indicatifs d’appel ainsi que des arrangements réciproques à court et à long terme pour les amateurs en visite.
● La WIA est très heureuse de soutenir les mises à jour de la mise à jour des conditions techniques LF/MF, les conditions d’accès révisées pour 50-52 MHz et la suppression des restrictions de relais des radiocommunications.
● En ce qui concerne le fonctionnement à plus haute puissance, la WIA salue le réexamen de ce domaine par l’ACMA et propose une série de principes et de suggestions pour faire avancer ce problème en utilisant les normes ARPANSA et AS/NZS 2772.2 comme base pour l’évaluation scientifique des risques de sécurité.
● La WIA a proposé une approche progressive prudente sur 1 à 3 ans pour introduire des privilèges de haute puissance. La WIA plaide pour un programme basé sur l’éducation avec de nouvelles exigences de programme, des campagnes d’information et un ensemble d’outils d’accompagnement pour permettre et soutenir ceux du service amateur à améliorer leurs compétences. Cela donnera, espérons-le, à l’ACMA la certitude que les amateurs opérant à plus haute puissance le font avec les connaissances, les compétences et l’expérience nécessaires pour opérer en toute sécurité par rapport au public et à eux-mêmes.
Nous reconnaissons qu’il existe encore une divergence d’opinions substantielle sur la manière de parvenir à une solution viable, mais la WIA tient à travailler avec l’ACMA de manière collaborative et ouverte pour parvenir à un résultat acceptable.
La WIA remercie l’ACMA pour l’opportunité de commenter ses propositions affectant la communauté amateur.
La réponse de WIA peut être trouvée sur ce Lien ICI