Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

USKA

Radioamateur dans un journal suisse

Le journal Die Botschaft rapporte les Radioamateurs Leandra Grünenfelder HB3XWQ et son frère Thedy HB9ERV
Sur le site de l’USKA, Thedy dit :
Il y a environ 2 semaines, Leandra et moi avons eu la visite de Carine Hürbin dans ma cabane. Elle est rédactrice en chef de ‘Die Botschaft’, le journal régional du Zurzibiet.
Réveillée par notre fête du Radioamateur le 21 août à Möriken, elle a voulu en savoir un peu plus sur la radio amateur. Elle a montré un grand intérêt et était bien préparée pour ce sujet. Voici donc l’article qui est sorti hier [13 septembre]. À mon avis, un portrait rapide très bien fait de notre passe-temps.
Lisez l’article du journal en anglais sur Google ICI
Source USKA ICI

Radioamateur en vedette à la télévision suisse

Malvoyant Radioamateur Niklaus HB9EXN et son partenaire Monika HB9EXM sont apparus sur le salon suisse SRF TV Happy Day présenté par Röbi Koller
Le spectacle vise à satisfaire les plus grands souhaits de leurs clients et dans cet épisode Niklaus et Monika ont reçu une nouvelle antenne qui a été mis en avec l’aide de Dani HB9IQY, Daniel HB9UVW et Christian HB9GZU.
Le segment radio amateur du spectacle commence à 59:15 dans la vidéo, regarder le spectacle ICI
Il existe une option de sous-titres et le navigateur Edge fait un travail raisonnable pour le traduire en anglais.
Source USKA ICI 

La Suisse se joint aux célébrations du Traité sur l’Antarctique

Les membres de l’organisation nationale suisse « Union Schweizerischer Kurzwellen-Amateure » (USKA), soutenue par le RadioClub Swissair (HB9VC) se joignent aux célébrations autour du Traité sur l’Antarctique avec l’indicatif HB60ANT (WAP-322) jusqu’à fin 2021.
Les opérateurs sont Hans-Peter/HB9BXE, Peter/HB9DAQ, Fred/HB9DAX, Juerg/HB9DQL, Silvio/HB9LCW et Celso/HB9TNW.
QSL via ClubLog OQRS ; l’envoi d’une carte n’est pas nécessaire.

Les Radioamateurs suisses étudient le projet de loi

La société nationale de radio amateur suisse, l’ USKA, s’inquiète de l’impact sur les radioamateurs des modifications législatives proposées
Une traduction du message du site Web de l’USKA se lit comme suit :
Le 16 juin 2021, un membre a attiré l’attention de l’USKA sur un avis du gouvernement fédéral avec le texte , ce qui était alarmant pour nous, « Les sites étrangers qui vendent des systèmes radio ou des appareils électriques à des clients suisses devront passer par un intermédiaire à partir de la mi-juillet 2021 en Suisse.
En conséquence, il ne serait désormais plus permis d’importer tous les types de « matériel électrique » directement des pays (hors UE) comme auparavant (= sans « intermédiaire »). Non seulement pour les radioamateurs, mais pour tous les résidents de Suisse.
Cette notification émane probablement du SECO, puisque la politique commerciale, y compris ce que l’on appelle le MRA, relève de la compétence exclusive de ce Secrétariat d’Etat.
Après quelques recherches, nous avons réussi à faire la lumière sur l’obscurité : l’administration fédérale mène actuellement un processus de consultation sur ce sujet (2021/53). La principale question ici est de savoir si le nouveau « règlement sur la surveillance du marché » de l’UE (2019/1020 UE) devrait également être « applicable » (citation) en Suisse. Son objectif principal est de créer des barrières commerciales pour tous les pays qui ne sont pas membres de l’UE. Et faire respecter avec tout le pouvoir de l’État ces soi-disant « barrières commerciales non tarifaires »…..

Le fauteur de troubles répétitif pris en flagrant délit !

La société nationale Radioamateur suisse USKA rend compte des mesures prises pour lutter contre le problème de l’abus des répéteurs.
Elle publie un rapport du groupe UHF qui dit:
Le 2 juillet 2021, dans la matinée sur divers répéteurs de 70 cm, une augmentation des interférences sous la forme de DTMF et des signaux de sirène ont été entendus à nouveau.
Diverses équipes de DF ont été incitées à traquer le fauteur de troubles et avec succès – divers relèvements ont conduit à Bellevue / Gottschalkenberg (sud-est de Menzingen), où deux équipes ont retrouvé un radioamateur déjà connu à 12h30.
Deux personnes ont alors eu des conversations intensives avec ce fauteur de troubles, qui – comme lors d’une conversation le 26 mai 2021 avec un autre traqueur à succès – a fait semblant d’être stupide et désemparé. En raison des résultats de roulement étanches et de la rencontre répétée de la même personne aux coordonnées des roulements respectifs, il ne fait aucun doute que nous avons trouvé « le bon ».
C’est peut-être juste un vœu pieux, mais nous espérons que l’intelligence du troubleur est suffisante pour voir qu’il est maintenant temps pour son QRT.
Il ne nous reste plus qu’à exprimer nos remerciements à tous ceux qui nous soutiennent depuis des semaines et des mois par leurs bons plans, leur aide active et les milliers de kilomètres parcourus. En fin de compte, Hamspirit est ce que vous réalisez ensemble – et non ce dont vous parlez de manière autocratique et de préférence à la radio.
HB9DWS pour HB9UF
USKA ICI
Source du groupe UHF ICI

Les Radioamateurs suisses doivent payer pour utiliser QO-100

Le régulateur suisse des communications OFCOM facture 55 £ (70 CHF) pour délivrer aux Radioamateurs des autorisations spéciales pour utiliser les transpondeurs satellites amateurs QO-100?
Un article sur le site Web de l’USKA indique que l’OFCOM souhaite protéger les utilisateurs sans licence dans les 2,4 GHz et l’OFCOM se réserve le droit de retirer le permis spécial en cas de problème.
Le permis spécial autorise son titulaire à utiliser un émetteur d’une puissance maximale de 100 W PEP pour une liaison montante satellite en 2400-2410 MHz. Dans le cadre de leur candidature, les Radioamateurs doivent soumettre les informations suivantes :
• Indicatif d’ appel et numéro de licence
• Emplacement (nom du lieu, adresse)
• Coordonnées CH (nouvelles coordonnées, par exemple 2 600 000 / 1 200 000, pas les degrés Google !)
• Gain d’antenne (dBi)
• Hauteur de l’antenne au-dessus du sol (m)
• Orientation de l’antenne (°)
• Élévation de l’antenne (°)
• Adresse e-mail
• Numéro de téléphone auquel le chirurgien peut être joint pendant le fonctionnement du système
Société nationale des radioamateurs de Suisse USKA  ICI

Radioamateur au FOSDEM 2021

Online FOSDEM est un événement gratuit, du 6 au 7 février 2021, pour les développeurs de logiciels et les radio amateurs intéressés par les logiciels pour se rencontrer, partager des idées et collaborer
Une traduction d’un article de l’USKA suisse se lit comme suit:
Chaque année, des milliers de développeurs de logiciels libres et open source de partout dans le monde se réunissent lors de l’événement à Bruxelles. En 2021, ils se rassembleront en ligne.
Le FOSDEM est une conférence assez chargée. Cette édition comprend 667 intervenants, 735 événements et 113 pistes. Chaque année, le FOSDEM accueille une grande variété d’activités. Cette page donne un aperçu avec des liens vers de plus amples informations sur les événements programmés ICI
Il existe une relation étroite entre les expérimentateurs Radioamateur et le mouvement open source. Tout comme nous, Radioamateurs, avons le droit de construire ou de modifier notre propre matériel, il en va de même pour le logiciel de nos équipements. Pour les Radioamateurs intéressés par les nouvelles technologies, le logiciel open source est un domaine d’activité incroyablement vaste et très intéressant.
Au moins deux des intervenants sont des radioamateurs: Daniel Estévez EA4GPZ et Daniel Pocock HB9FZT .
La participation et l’assistance sont totalement gratuites.
Source USKA ICI  
FOSDEM ICI 

USKA paie un bonus pour inscrire de nouveaux membres

Pour faire face au déclin de l’adhésion La société nationale suisse de radioamateur USKA verse une prime à ceux qui inscrivent de nouveaux membres
Une traduction de l’annonce de l’USKA dit:
les sections USKA, les membres collectifs et individuels reçoivent un bonus lorsqu’ils inscrivent de nouveaux membres USKA. Les primes sont:

  • 50% de la cotisation annuelle actuelle du nouveau membre lors de l’inscription,
  • ou 20 CHF pour chaque jeune membre

La condition préalable est que le nouveau membre soit accepté par l’USKA. La rentrée d’un ancien membre de l’USKA n’est pas considérée comme une nouvelle entrée.
Source USKA ICI
Fin 2018, la Suisse disposait de 4877 licences de Eadioamateur, dont 4414 HAREC (HB9) et 463 Novice (HB3). L’USKA comptait 3070 membres ICI

Suisse: Révision du règlement de la FMG Telecommunications Act

La société nationale suisse Radioamateur USKA a été invitée à commenter la nouvelle réglementation relative de la loi suisse sur les télécommunications FMG
Une traduction Google du message USKA se lit comme suit:
La date limite de soumission était le 25 mars 2020.
Le groupe de travail «Cadre juridique» de l’USKA a examiné ces réglementations en détail et a formulé leurs points de vue lors d’un atelier le 7 mars 2020. Notre président Willi, HB9AMC, a déjà fait rapport à ce sujet.
Le nouveau FMG entraîne un changement de paradigme dans le domaine de la radio: à l’avenir, la libre utilisation du spectre des fréquences sera un principe de base, et l’octroi de licences et de rapports (ce que l’on appelle les «licences légères») fera exception. Ce changement a déjà été pratiquement mis en œuvre ces dernières années par le biais de nombreuses exemptions de licence (radio de tous, microphones sans fil, commandes, etc.).
Les licences reçoivent toujours des services radio pour lesquels l’OFCOM est responsable de la planification des fréquences et garantit également que les connexions sur les fréquences attribuées sont garanties à tout moment.
Dans le cas du service Radioamateur, les fréquences et l’autorisation de ce service Radio sont fixées par des traités internationaux. Par conséquent, tout ce qui est nécessaire ici est un message avec un contrôle pour savoir si toutes les exigences pertinentes ont été remplies. L’OFCOM n’est pas responsable s’il y a trop de radio-amateurs sur les bandes, ce qui rend le trafic difficile.
Malgré ce changement de principe fondamental, toutes les conditions applicables aux Radioamateurs pourraient être transférées de manière appropriée dans la nouvelle réglementation, à savoir:
• L’OFCOM est seul responsable de l’acceptation du certificat.
• L’indicatif  est désormais un élément dit d’adressage, tel qu’un numéro de téléphone ou une adresse IP, et est donc réglementé par l’ordonnance sur les éléments d’adressage AEFV.
• Les Radioamateurs HB9 peuvent continuer à construire leurs propres appareils ou à modifier des appareils commerciaux. Cela est indiqué dans l’ordonnance sur les chaînes radio FAV.
En raison de cette conversion complète du système radio, l’ancienne «Ordonnance sur la gestion des fréquences FKV» a dû être complètement révisée. La nouvelle «Ordonnance sur les radiofréquences VFuF» proposée par le Conseil fédéral peut être consultée ICI :
Les passages relatifs aux Radioamateurs sont marqués en jaune.
Dans sa communication, l’USKA a proposé quelques clarifications et ajustements qui sont importants pour nous, comme suit:
• La description des modes de fonctionnement autorisés a été tirée de l’ancien FKV littéralement. Cependant, surtout dans les modes de fonctionnement numériques, il ne correspond plus aux conditions actuelles. Un nouveau libellé a donc été proposé.
• Certaines règles supplémentaires ont été proposées pour assurer un trafic Radio ordonné sur nos bandes.
• De plus, d’autres clarifications plus petites ont été proposées et justifiées.
Le libellé détaillé de la communication de l’USKA au DETEC se trouve sur notre site Web sous la rubrique « Liaison avec les autorités ».
Le nouveau règlement devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2021. Il reste à voir si les ajustements que nous proposons seront intégrés au règlement définitif. Nous n’avons plus aucune influence.
Je tiens à remercier tous les participants de l’Équipe spéciale pour leur coopération très constructive. Ce fut un effort très important pour l’USKA pour assurer à l’avenir l’existence des Radioamateur en Suisse.
73 de Bernard, HB9ALH  Administrateur responsable des autorités.
Liaison avec le régulateur OFCOM  ICI
Réponse de l’USKA à la révision de la réglementation FMG  ICI
Lien: Ordonnance sur les radiofréquences (VFuF) marquée  ICI
Source USKA  ICI
 

Suisse: « Ham radio Taskforce » traite la réponse à la consultation

La loi suisse sur les télécommunications (FMG, 784.10) a été entièrement révisée. La loi révisée entrera en vigueur le 1er janvier 2021
Une traduction du message USKA se lit comme suit:
Dans le cadre des adaptations nécessaires de plusieurs ordonnances, l’Office fédéral compétent de l’OFCOM a transmis le projet d’ordonnances concernées ou nouvelles dans le cadre d’une consultation. L’USKA a également été abordée lors du processus de consultation. L’USKA est donc légitimée à soumettre une déclaration.
(L’USKA avait déjà soumis plusieurs demandes au cours du processus de consultation sur la loi, qui sont mentionnées dans le résumé).
Le samedi 7 mars 2020, la commission permanente de l’USKA « Task Force Legal Framework for Amateur Radio » s’est réunie à Belp pour une réunion d’une journée. La réunion était présidée par Bernard Wehrli HB9ALH. Willi Vollenweider HB9AMC, notre nouveau membre du conseil d’administration Jean-Michel Clerc HB9DBB, Dr. iur. Markus Schleutermann HB9AZT, Walter Kägi HB9XBG, Renato Schlittler HB9BXQ, Niklaus Blaser HB9GUJ et Christian Huber HB9FDS.
Le point principal à l’ordre du jour était l’examen des textes d’ordonnances proposés par l’OFCOM, dans la mesure où ils concernent les Radioamateur. Plusieurs modifications et ajouts proposés ont été examinés en tant que propositions rédigées et approuvés par le groupe de travail. Bernard HB9ALH modifiera l’entrée de consultation. Après consultation interne, il sera soumis au Conseil d’administration de l’USKA pour approbation afin qu’il puisse être soumis à temps d’ici le 25 mars 2020.
Un autre point à l’ordre du jour était la transposition du nouvel article Radioamateur FMG 37a dans le droit cantonal et municipal. Diverses idées et approches ont été discutées. Les sections savent depuis un certain temps que la mise en œuvre dans leurs cantons nécessite de bons contacts avec la politique cantonale et les autorités cantonales.
Dans presque toutes les sections, des membres exercent ou ont exercé des fonctions officielles. Ou sinon, occupez des postes professionnels qui leur fournissent les contacts nécessaires. Les personnes présentes à Belp estiment que le groupe de travail USKA devrait coordonner ces efforts et soutenir les sections dans la réalisation de leurs plans à cet égard. À cette fin, d’autres conférences sont certainement nécessaires, auxquelles les membres du conseil d’administration et les politiciens des sections sont ensuite invités.
Je tiens à remercier tous les participants à cette importante réunion du groupe de travail pour la discussion animée et pour leurs précieuses contributions. Avec de telles activités, l’USKA contribue de manière significative à faire en sorte que les Radioamateurs puissent à continuer de prospérer en Suisse. Nous remercions tous les membres de l’USKA pour leur soutien à ces importantes activités.
Rappelons à nouveau combien il est important que tous les Radioamateurs suisses soient membres de l’USKA! C’est la seule façon dont nous pouvons agir de manière crédible vis-à-vis des autorités et de la politique et d’espérer comprendre nos intérêts.
Willi Vollenweider HB9AMC

Source USKA  ICI

Autorisation spéciale requise pour utiliser la bande radioamateur de 13 cm

La société nationale suisse Radioamateur USKA rappelle aux amateurs souhaitant utiliser le 13cm dans le cadre du Swiss Activity Contest (SwAC) qu’ils doivent demander une autorisation spéciale pour utiliser le groupe.
Une traduction du message USKA se lit comme suit:
Pour la bande de 13 cm, l’autorisation de OFCOM doit être obtenue pour pouvoir y trafiquer. Marco HB9OCR a préparé une application en 3 langues pouvant servir de modèle et pouvant être utilisée dans le cadre du SwAC Contest.
Page SwAC  ICI
Page Es’hail-2 (QO 100) ICI
USKA dans Google anglais ICI

L’USKA prépare une réponse à l’article 37a sur les Antennes Radioamateurs

La société nationale suisse de Radioamateur USKA prépare sa réponse à la consultation de l’OFCOM concernant le nouvel article 37 bis sur les Antennes Radioamateurs dans la loi FMG sur les télécommunications
La loi FMG sur les télécommunications révisée, qui a été adoptée par le Parlement suisse le 22 mars 2019, contient désormais l’article 37 bis « Radio amateur ». Il régule deux domaines principaux:
• Le paragraphe 1 jette les bases pour que les cantons et les communes puissent introduire des procédures d’autorisation simplifiées pour les antennes simples telles que les antennes en fil et en tige et les mâts d’éclairage similaires aux mâts de drapeau.
Le mot « peut » peut être interprété comme une invitation. Il nous appartient désormais de convaincre les responsables politiques des cantons de prendre les mesures appropriées.
• Le paragraphe 2 stipule sans équivoque que l’entretien d’une antenne radioamateur et son remplacement par une antenne équivalente ne nécessitent pas de licence.
Le 14 janvier 2020, l’USKA a lancé un appel aux amateurs suisses ayant des relations politiques pour les contacter. Une traduction de leur message se lit comme suit:
Le «Cadre juridique du Groupe de travail pour les Radioamateurs» se réunit sporadiquement au besoin. La prochaine réunion aura lieu fin février ou début mars, car nous devons soumettre notre réponse à la consultation de l’OFCOM sur le nouveau GMF d’ici le 25 mars [2020].
Nous aimerions également profiter de cette occasion pour discuter de la façon de mettre en œuvre l’art. 37a dans les cantons et les communes. Il s’agit de savoir comment les amener à adapter leur future législation sur les Antennes Radioamateurs en raison du nouvel art. 37a dans le FMG.
Nous demandons à tous les Radioamateurs politiquement engagés qui peuvent influencer le niveau du canton ou de la municipalité de me contacter pour cette conférence.
J’enverrai les détails de la conférence aux personnes concernées par e-mail.
Vy 73 de Bernard Wehrli, HB9ALH
Administrateur responsable des antennes et de l’OFCOM  Contact ICI
Source USKA ICI 
Mars 2019 – Les Radioamateurs reçoivent son propre article juridique dans le FMG  ICI

Futurs Radioamateurs

Le samedi 19 octobre, la conférence stratégique de l’USKA sur le thème « Future Radio Amateurs » s’est tenue à Berne, en Suisse.
Une traduction du rapport UKSA dit:
16 radioamateurs de trois régions linguistiques étaient présents. Trois sections de l’USKA étaient représentées.
Le document d’accompagnement  » Future RadioAmateurs  » avait déjà été étudié par les participants avant la conférence. Il décrit le défi et la tâche qui nous attend tous.
Le Radioamateur donne aux jeunes intéressés par le programme MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technologie) la possibilité de valider leurs compétences et leurs connaissances au moyen d’un examen de licence exigeant au niveau fédéral.
Ils démontrent ainsi leur volonté de travailler et d’obtenir des avantages pour leur avenir personnel et professionnel. Il est extrêmement important que cet historique soit une priorité pour la population, l’éducation et les employeurs. Et bien sûr aussi avec les jeunes eux-mêmes.
L’objectif du processus est de développer davantage le profil des »Radioamateurs », d’intégrer les technologies modernes et d’obtenir ainsi à nouveau un bénéfice considérablement accru, en particulier pour les jeunes en formation.
Il avait déjà été souligné dans l’invitation qu’une participation compétente à cet important processus stratégique n’était possible que si les participants avaient eux-mêmes des compétences bien fondées pour les nouvelles technologies. En Radioamateur, il ne s’agit pas uniquement d’utiliser les nouvelles technologies, c’est-à-dire de les utiliser. Il s’agit plus de les comprendre. C’est une grande différence. Les Radioamateurs ne sont pas simplement des consommateurs de radio et, espérons-le, ne le seront jamais.
Dans une présentation, Willi Vollenweider HB9AMC a souligné la situation catastrophique des très rares nouveaux membres des moins de 25 ans à l’USKA. Notre passe-temps n’attire plus les jeunes . Cette déclaration assez difficile ne doit pas être prouvée; les chiffres le prouvent.
Dans trois travaux de groupe, de nouvelles idées intéressantes ont été élaborées. L’absence totale de promotion des jeunes talents dans la plupart des sections a été rejetée par beaucoup. Cependant, l’USKA ne peut rien prévoir des sections, car la base légale fait défaut et les sections sont des associations autonomes. On sait depuis longtemps que de nombreux articles sont tellement obsolètes qu’il n’y a plus le choix entre la fermeture et la fusion.
Malheureusement, un seul jeune adulte (moins de 25 ans) a participé à la réunion. Ses discours montraient déjà que nous, les «vieux», devions consulter nos jeunes avant de leur proposer des mesures concrètes.
Étonnamment, très peu de participants appartiennent à une société spécialisée, comme le montre une enquête ad hoc (SEV / Electrosuisse, IEEE, ACM, SwissICT, STV / Swiss Engineering, CH Open, Swico, ASUT). Cela explique en partie pourquoi les Radioamateurs a largement perdu son lien avec l’économie réelle et n’est guère récompensée par celle-ci.
L’objectif publié de la conférence, « intégrer les technologies modernes » dans le profil Radioamateur, n’a malheureusement pas pu être atteint en raison des contraintes de temps.
Que faire court terme?
Un groupe de travail sera dédié à la poursuite des travaux. Les questions suivantes doivent être clarifiées, principalement sous l’aspect U25:
• Quel profil de compétences promet de grands avantages dans le monde numérisé d’aujourd’hui (en particulier: sujets, profondeur de l’apprentissage, théorie / pratique)
• Quels sont nos véritables USP sur le « marché » des activités de loisirs de MINT avec ce nouveau profil de compétences?
• Faut-il tout inventer seul ou allons-nous de l’avant avec la coopération d’acteurs aux vues similaires?
Il convient de rappeler que la-R1 a reconnu le besoin urgent d’agir. Pour cette raison, la Conférence générale, qui aura lieu en 2020, sera également consacrée à des thèmes stratégiques.
La coordination internationale étant importante, Willi HB9AMC participera à une conférence similaire du DARC en novembre à Baunatal.
Un grand merci à tous les participants de cette importante réunion. Comme il y a des décisions importantes à prendre à l’USKA dans ce domaine, il était important de rechercher l’attitude des membres afin qu’ils puissent être inclus dans le processus de prise de décision.
Willi Vollenweider HB9AMC
USKA dans Google Anglais ICI
Documents de conférence ICI
Papier « Future Radio Amateurs » ICI
Rapport de la conférence ICI

L’USKA s’attaque à la crise de la radio chez les jeunes

La promotion Radioamateur de la jeunesse  est une préoccupation centrale de la société de Radioamateur suisse USKA, mais en 2018, un seul amateur de moins de 25 ans a rejoint l’UKA
UKSA affirme que, depuis plus de cinq ans, elle fournit un fond de formation et que les subventions pour l’initiative de financement USKA destinées aux jeunes sont versées aux établissements d’enseignement Radioamateurs.
Malgré ce système d’incitation, seules quelques subventions ont été accordées ces dernières années. Le nombre de Radioamateurs nouvellement licenciés de moins de 25 ans ayant rejoint l’USKA s’est effondré:

  • 2017: 3 novices CEPT (HB3) + 1 CEPT classe 1 (HB9)
  • 2018: 0 Novice CEPT (HB3) + 1 CEPT classe 1 (HB9)

Et après? « Continuer comme avant » n’est certainement pas une option, selon l’UKSA. La prise de conscience que nous sommes confrontés ici à un changement de paradigme est probablement claire sur la base des faits.
Si la commercialisation intensive d’un « produit » ne conduit pas au succès, il peut s’agir du marketing ou du produit, ou des deux. Ou sur des offres plus attractives sur le « marché ». Alors, comment pouvons-nous retrouver le chemin pour fournir à nouveau un « produit » attractif?
Pour les jeunes, l’utilisation de « technologies de musée » dépassées depuis longtemps n’est pas du tout attrayante.
USKA organise le 19 octobre une conférence « Futurs RadioAmateurs » qui traitera de cette question. La participation à ce symposium stratégique est gratuite pour tous les participants.
Source « Future Funkamateur » – Coordination de la formation à la conférence de l’USKA, le 19 octobre 2019 ICI 
Les détails de la conférence sur Google English ICI

September 2019
7 September
Foundations of Amateur Radio
Propagation de K7RA
Ham radio company wins big
VK6WIA NewsWest
Ham radio continues on the Hi-Line
New amateur radio maps