Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

RRF : Réseau Relais Français!

Calendrier des Salons Radio 2020

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

SRAL

Fondation Radioamateur Canaliser RTTY

Lorsque vous commencez à jouer avec la radio, votre première interaction sera probablement la voix. Cela peut être SSB, AM, FM ou quelque chose de plus récent comme FreeDV ou DMR. Votre prochain défi sera probablement un mode numérique comme le code Morse, la radio télétype ou ma recommandation pour votre première aventure, WSPR ou Weak Signal Propagation Reporter.
J’ai déjà discuté de WSPR, aujourd’hui je voudrais regarder Radio Teletype ou RTTY. C’est un mode numérique qui vous permet d’envoyer et de recevoir du texte de forme libre. C’est un mode avec une longue et illustre histoire et c’est une bonne prochaine étape après WSPR.
La façon dont cela fonctionne est qu’en utilisant un alphabet composé de deux tonalités, les informations sont transmises, un caractère à la fois à une vitesse spécifique. Le code qui décrit l’alphabet s’appelle le code Baudot, inventé par Jean-Maurice-Emile Baudot en 1849. En termes de calcul, c’est un alphabet 5 bits et Radioamateur, il est traditionnellement envoyé à 45,45 bauds ou bits par seconde, au cas où vous vous vous demandez, du nom du même homme.
Les deux tons ont des noms, une marque et un espace et ils sont à une distance définie l’un de l’autre. En Radioamateur, ils sont séparés de 170 Hz, mais il y a beaucoup d’autres fréquences et vitesses utilisées. En radio amateur, les fréquences standard Mark et Space sont de 2125 Hz et 2295 Hz.
Dans une radio traditionnelle compatible RTTY, les deux tonalités sont générées en transmettant une porteuse tout en commutant la fréquence de l’émetteur dans les deux sens, appelée modulation par décalage de fréquence ou FSK. Pensez-y comme ayant une clé Morse qui envoie des dits sur une fréquence et des dahs sur une autre, en ayant la fréquence de changement de radio pendant que vous saisissez.
Si vous utilisez cette méthode pour créer et décoder RTTY en basculant entre deux fréquences, votre radio ne peut généralement traiter qu’un seul signal RTTY à la fois, juste celui que vous envoyez et celui qui est reçu. La réception est généralement obtenue en affichant une indication sur votre radio à quel point vous êtes proche des fréquences Mark et Space que vous essayez de recevoir et de décoder.
Une autre façon de créer un signal RTTY consiste à utiliser le son. Si vous sifflez alternativement à 2125 Hz et 2295 Hz et que vous le faites à 45,45 bits par seconde, vous générez également RTTY. Cette technique est appelée modulation par décalage de fréquence audio ou AFSK. Pensez-y comme en utilisant l’audio pour simuler le changement de fréquence en transmettant deux tonalités alternées.
Il y a une différence fondamentale entre les deux. Avant d’expliquer, permettez une diversion. C’est pertinent, je le promets.
Si vous avez déjà parlé à la radio en utilisant SSB, vous avez peut-être remarqué que si deux stations émettent en même temps, vous obtenez les deux signaux. Avec un peu de pratique, vous pouvez même comprendre les deux. Ce n’est pas vrai pour tous les modes radio. Si vous utilisez FM, le signal le plus fort l’emporte et si vous utilisez AM, vous obtenez un bip brouillé de deux stations sur des fréquences légèrement différentes. En passant, c’est pourquoi l’aviation utilise AM, de sorte que toute station ne transmettant pas peut entendre que deux stations se sont doublées.
Retour à RTTY.
Si vous utilisez l’audio pour générer les deux porteuses RTTY, plutôt que de changer de fréquence, vous pouvez en traiter autant que vous pouvez en insérer dans un signal audio SSB, tant que la marque et l’espace pour chaque station sont séparés de 170 Hz, vous pouvez autant de stations que vous le souhaitez, se chevauchant même. Tant que votre logiciel sait quoi faire avec cela, vous serez en mesure de décoder chacun d’entre eux en même temps, car ce sont essentiellement plusieurs signaux SSB transmis simultanément.
Un bonus supplémentaire est que vous n’avez pas à investir dans un DTS pour jouer avec cela. Vous pouvez utiliser une radio analogique, comme mon FT-857d, et utiliser un logiciel pour générer un signal audio RTTY avec tous les avantages que je viens de mentionner. La magie réside dans le logiciel que vous utilisez pour effectuer le décodage.
En fait, je suis sur le point de faire un concours en utilisant RTTY et je vous ferai savoir comment cela se passe en utilisant ma radio, un ordinateur et un logiciel appelé fldigi. Je vais suivre les traces du tout premier concours RTTY, organisé le dernier week-end d’octobre 1953 et organisé par la RTTY Society of Southern California. Dans la mesure où je suis sur les traces du code Morse par spark-gap.
Souhaite moi bonne chance.
Je suis Onno VK6FLAB

September 2019
Sunday 15 September
Propagation Report from Hannes Coetzee, ZS6BZP
The SARL RF Noise Workshop 28 September
Makrothen RTTY Contest
Practical Wireless 70MHz Contest
QSO Today – Burt Fisher – K1OIK
Montana’s Dept of Justice to issue 200 ham radios
Amateur Radio Is There When All Else Fails
FT4 Contest results released
NO-104 camera will be ‘live’ this week
IARU Region 3 approves new 15m satellite allocation
Two contests this coming weekend
YOTA 2019 Summer Camp in Bulgaria spawns sub-regional camps

 

September 2019
14 September
University CubeSat Club members get ham radio licenses
Propagation de K7RA
Taurus-1 with Codec-2 transponder launched
FCC seeks to streamline its hearings process
The Space Weather Woman
Satellite, GNU Radio and SDR talks released
Foundations of Amateur Radio
SSTV on BBC’s ‘The Capture’
Local commercial radio update: Communicorp UK Limited

September 2019
13 September
September GEO Newsletter available for download
100 years of radio from Königs Wusterhausen
AMSAT-LU PicoBalloons travel around the globe
RAC planning meeting underway
Amateur Radio Digital Communications (ARDC) awards generous grant to ARISS
DX News from the ARRL
IARU Region 3 approves new bandplan
A possible interstellar comet enters the solar system
VK6WIA NewsWest

September 2019
12 September
Tony’s 10m Band Report
ARRL and IARU President Emeritus Larry Price, W4RA (SK)
Glasgow PocketQube Workshop hears about EASAT-2
Bulgarian radio hams gain limited access to 50 MHz
9 US schools moved forward in ARISS selection process
Past ARRL Iowa Section Manager Bob McCaffrey, K0CY (SK)
Reprieve for RTÉ Longwave ?
North Korea tests DRM on amateur radio band

September 2019
11 September
Raspberry Pi for Ham Radio
IOTA News from the Deutscher Amateur Radio Club
Greece: RAAG meet regulator regarding Antennas
Mysterious signals from West Africa on 28 MHz
Countdown to WRC-19
St. Pierre & Miquelon
Seychelles DXpedition

September 2019
9 September
IOTA News from OPDX
DXCC Country/Entity Report
ICQPodcast – Training, Licencing and Growing the Amateur Radio Hobby
Kenwood ham radios in Australia
Ham radio in newspaper’s Bygones column
RSGB release delayed Board Proceedings for May
Nauru DXpedition
Comoros Island DXpedition

September 2019
Sunday 8 September
HamRadioNow: Emergency Communications, Hurricanes and Elmers
West Malaysian special event
QSO Today – Ralph Fedor, K0IR
FT8 used for Australian 3.4 GHz record
AMSAT Board of Directors election ballots due September 15
DM02 Satellite Expedition
Contest activity in September
Good news for the two-metre band

September 2019
7 September
Foundations of Amateur Radio
Propagation de K7RA
Ham radio company wins big
VK6WIA NewsWest
Ham radio continues on the Hi-Line
New amateur radio maps

eptember 2019
6 September
The superheterodyne radio
International Air Ambulance Week 2019
2m Threat: Radio DARC broadcast
Hurricane Dorian: Ham radio important in emergencies
DXCC Most Wanted
GJ, Jersey
The Space Weather Woman
DX News from the ARRL
Radio hams track interfering signals
STEVE returns during Labor Day geomagnetic storm

September 2019
5 September
Tony’s 10m Band Report
Foundation Licence course on the London/Essex border
Hurricane Dorian: Radio hams help connect with families in Bahamas
Hurricane Dorian: Storm watch continues
Key role of radio hams in natural disasters
2019 Syllabus Foundation in Braintree
IARU attends ITU Inter-Regional Workshop
WSPR explained: How to get started with one-way ham radio
Amateur radio opens the world
EURAO Party – Autumn 2019: claiming for 2m

September 2019
4 September
HRN412 EmComm, Huricanes, and Elmers
IOTA news from the Deutscher Amateur Radio Club
Route 66 on the Air
Hurricane Dorian: Temporary waiver for ham radio mode Pactor 4
Ham Radio gets embedded RTL-SDR
Radio Amateurs of Canada AGM

3 September
GB100GP active for Jamboree on the Air this October
Radio Romania to end shortwave broadcasts?
Annual maintenance shutdown of the MSF service
2019 37th AMSAT Space Symposium and Annual General Meeting

 

September 2019
2 September
Ham College 56
IOTA News from OPDX
DXCC Country/Entity Report
QSO Today – Eric Sears – ZL2BMI
ATU finalises its positions for WRC-19
WRC-19 Asia-Pacific preparatory meetings
ICQPodcast – Radio Caroline (GB55RC)
South Orkney Islands DXpedition
Rescue assistance by Malabar Amateur Radio Society (MARS)
ADF4351 new Arduino code
AMSAT SA Dual Band Yagi now available for export

Célébration des 90 ans de la station de radio Baldock

En 1929, la station Radio Baldock a ouvert ses portes pour la première fois.
C’était le début d’un voyage de neuf décennies (et de comptage) qui le ferait évoluer d’une station de réception radio au domicile du travail de l’Ofcom sur la gestion des ondes.
La station de radio Baldock a commencé à fonctionner en 1929. Elle a été créée dans le cadre de la chaîne impériale sans fil, un réseau de communication international qui relie les pays de l’Empire britannique. La même année, il a contribué à compléter le premier appel radiotéléphonique transatlantique, effectué au Royaume-Uni depuis Rocky Point, New Jersey, États-Unis.
Il a été utilisé comme station de réception jusqu’en 1938, année de l’ouverture de la station de contrôle de fréquence Baldock au même endroit. La nouvelle station de contrôle de la fréquence a joué un rôle essentiel en préservant le spectre radioélectrique des interférences, qui demeurent une fonction clé de la station.
Lire l’histoire complète ICI