Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2022

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Twitter

Prévisions Météo

Administrations de Tutelle

Le Conseil d’administration de l’IARU s’est réunit

en groupes de travail sur la planification stratégique.

Après discussion, il a été convenu qu’afin d’améliorer l’efficacité et la rapidité des décisions et des actions de l’IARU, l’objectif des sessions de planification est de structurer l’IARU en une seule organisation mondiale. Il a en outre été convenu que les groupes de travail devaient terminer leurs travaux à temps pour la présentation de la conception du changement à la conférence IARU R1 de 2023.
Un projet de lettre aux sociétés membres offrant des conseils sur les satellites amateurs a été approuvé.
Le CA a ajouté qu’il était important que les sociétés membres contactent les constructeurs de satellites le plus tôt possible pour assurer une coordination des fréquences de l’IARU en douceur. L’importance des données actualisées avant le lancement ainsi que des informations opérationnelles accessibles au public après le lancement a été soulignée. Tous les contacts avec l’équipe de coordination des fréquences de l’IARU doivent être adressés ICI  ;
Une proposition de lettre demandant le soutien de l’agence spatiale européenne a été approuvée. Le coordinateur satellite de l’IARU, Hans Blondeel-Timmerman, PB2T?, a été remercié d’avoir dirigé cette initiative. de ne pas chercher à modifier les notes de bas de page relatives à 50 MHz puisqu’elles proviennent de la récente CMR-19. En consultation avec les responsables d’AI 9.1 (b), un communiqué de presse et une présentation préliminaire sur ce point de l’ordre du jour ont été approuvés et publiés. Un examen des points préliminaires de l’ordre du jour de la CMR-27 a commencé et sera suivi par les officiers. des demandes de subvention à l’ARDC a été examinée et approuvée.
Après une présentation, le CA a autorisé le soutien au projet de sécurité humaine pour tous des Nations Unies. Une étude des questions relatives à la transmission internationale des QSL entre les bureaux est en cours. La planification de la relève a été discutée en référence que le processus de consultation pour le prochain tour des élections pour le président et le vice-président de l’IARU devrait commencer à l’automne de cette année. Les membres présents à la réunion étaient le président de l’IARU, Tim Ellam, VE6SH/G4HUA ; Vice-président Ole Garpestad, LA2RR ; Secrétaire Joel Harrison, W5ZN ; Sylvain Azarian, F4GKR, Président, et Mats Espling, SM6EAN, Secrétaire, IARU Région 1 ; Ramón Santoyo, XE1KK, Président IARU Région 2, ; et le président de la région 3 de l’IARU, Ken Yamamoto, JA1CJP, et le directeur Yudi Hasbi, YD1PRY. Participait également le secrétaire adjoint David Sumner, K1ZZ

Nouvelle réglementation proposée pour les Radioamateurs en Slovaquie!

Huit ans après avoir été demandée par la société nationale slovaque SZR, le régulateur des communications propose d’augmenter la limite de puissance des novices à 100 watts avec accès dans toutes les bandes HF.
Une traduction du message sur le site SZR se lit comme suit :
Après l’approbation de la modification de la loi sur les communications électroniques au Parlement, l’Office de régulation est revenu sur nos conditions d’autorisation (PP), qui avaient été reportées depuis plus de huit ans. Le SZR a soumis sa proposition déjà en 2014, et malgré de nombreuses réunions et nos commentaires, les progrès ont été minimes. La glace n’a pas bougé avant ce printemps, lorsque le bureau a commencé à travailler intensivement sur les conditions de Licences. Pendant cette période, le SZR a été en contact de travail intensif avec le bureau et a participé à la préparation du libellé de nombreuses parties, alors que nous sommes partis de notre proposition il y a huit ans. Les nouvelles conditions de licence reflètent principalement les changements dans le domaine des technologies de communication numérique. , les définir et déterminer les conditions de leur utilisation. D’un point de vue pratique, cependant, le plus grand changement concerne les détenteurs de la classe N, qui, selon le PP actuel, ne peuvent diffuser que dans des sections limitées de certaines bandes KV. Les nouveaux PP leur permettront de fonctionner pleinement sur toutes les bandes KV et VHF avec une puissance maximale de 100 watts. La nouvelle table de fréquence comprendra également les bandes 470 kHz, 5 MHz et 70 MHz, il ne sera donc plus nécessaire d’appliquer pour eux séparément. Une partie du PP contiendra également un règlement pour l’émission de balises Radioamateurs, selon lesquelles les balises émises avec des suffixes commençant non seulement par la lettre A mais également par d’autres lettres pourront détenir la classe N.
Les nouvelles conditions de licence sont en phase finale phase de préparation et passent par le processus législatif et les commentaires interministériels. Vous pouvez télécharger le projet de texte du nouveau PP  ICI .
Veuillez noter qu’il s’agit actuellement d’une PROPOSITION, qui n’a pas encore été approuvé. Bien que la proposition indique une date d’entrée en vigueur du 1er juillet 2022, cette date n’est certainement pas le jour où les nouvelles conditions de permis devraient entrer en vigueur. Une date devait être indiquée dans la proposition, et l’Office de réglementation l’a indiqué, puisqu’il n’était pas possible de prévoir la durée du processus législatif. La date effective d’entrée en vigueur ne sera indiquée que dans la version finale du PP, qui sera délivrée par le Bureau de Régulation sous forme de Mesure.
Nous demandons donc tout particulièrement à tous les titulaires de permis de classe N d’attendre réellement le moment où le modification des conditions d’autorisation sera mise en œuvre. Nous vous en informerons bien sûr. Pour l’instant, il est cependant impossible de dire quand exactement ce sera. Le 20 juin 2022, la procédure d’avis interministériel sur le projet de cette mesure a pris fin, où plusieurs commentaires des établissements concernés ont été soulevés (heureusement, ce ne sont que des commentaires ‘ordinaires’, pas ‘fondamentaux’). L’EF doit maintenant les commenter. Par la suite, la mesure doit passer par le Conseil législatif du gouvernement, où l’UR doit la défendre, et seulement lorsqu’un avis favorable en vient, la mesure peut être officiellement émise et effective le jour qui y est spécifié.Tous ces processus prennent un certain temps, mais nous pensons que ce n’est que des semaines, des mois tout au plus.
Cela complétera les efforts à long terme du SZR pour créer des conditions de permis modernes qui reflètent les tendances actuelles et permettent le développement ultérieur de notre passe-temps.
Source SZR  ICI

ICI en anglais ou ICI

L’activité de torche solaire au cours des dernières 24 heures était à des niveaux très bas, aucune activité de torche significative. Il y a trois régions de taches solaires numérotées sur le disque visible et deux régions bipolaires non numérotées près de N18E70 et près de S19E28, au sud de la région nouvellement numérotée NOAA 3045 (bêta). NOAA 3040 (bêta) a montré un léger développement, mais est resté inactif. NOAA 3042 (bêta) a montré une nouvelle dégradation. NOAA 3043 et NOAA 3044 se sont désintégrés en régions de plage. L’activité de torche des rayons X au cours des prochaines 24 heures devrait être à des niveaux très faibles à faibles avec un possible tornnnn de classe C. supérieur à 10 MeV, Le flux de protons était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était principalement au-dessus du seuil de 1000 pfu et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. La fluence électronique sur 24h était à des niveaux modérés et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. Au cours des dernières 24 heures, les paramètres du vent solaire (ACE et DSCOVR) ont enregistré un régime de vent solaire lent de fond.  Source SIDC.

WRC-23 : l’Ofcom invite le public à commenter

Ofcom invite les opinions sur les préparatifs du Royaume-Uni pour la Conférence mondiale des radiocommunications 2023.
Alors que l’Ofcom se prépare pour la prochaine Conférence mondiale des radiocommunications (CMR) de l’Union internationale des télécommunications en 2023, nous sollicitons des opinions pour développer la position du Royaume-Uni sur les mises à jour potentielles au Règlement des radiocommunications. Il s’agit d’un traité international qui contient des règles et des accords de coordination couvrant toutes les différentes utilisations du spectre. Les CMR se tiennent environ tous les quatre ans et définissent le cadre d’utilisation du spectre, dans le monde entier, pour les années à venir. Par conséquent, il est important que la voix du Royaume-Uni soit entendue pour garantir que les futurs besoins sans fil des consommateurs et des entreprises soient pris en compte dans ce processus. La prochaine conférence aura lieu entre le 20 novembre et le 15 décembre 2023. L’Ofcom représente le Royaume-Uni aux WRC et a publié un appel à contributions, qui met en évidence les questions clés à discuter lors de la WRC-23 et explique pourquoi elles sont importantes pour le Royaume-Uni. Il expose également nos premières réflexions sur les résultats que nous aimerions obtenir. de la technologie mobile.L’appel à contribution se termine le 29 septembre 2022.
Page de consultation ICI
WRC -23 points de l’ordre du jour affectant les services amateurs ICI

Ouvrir plus de spectre pour les services par satellite

Ofcom propose de permettre aux opérateurs de satellites d’accéder à plus de spectre afin qu’ils puissent fournir une gamme plus large de services à large bande, y compris dans les zones difficiles d’accès. Alors que la demande des consommateurs pour les services par satellite augmente, nous voulons soutenir l’innovation en étendant l’accès au spectre dans le cadre de notre licence « Earth Station « pour inclure la bande 14,25-14,5 GHz. Bande de 14,5 GHz pour leurs services. Cela permettrait un meilleur haut débit pour un plus grand nombre de foyers et d’entreprises en milieu rural, ainsi que la connexion d’avions et de navires. À l’avenir, ces nouvelles fréquences pourraient également aider à connecter les véhicules routiers, les trains et les drones, y compris dans les régions les plus reculées du Royaume-Uni.
Dans le cadre de cette approche, de nouvelles conditions seraient également introduites pour protéger les sites de Radioastronomie existants effectuant des observations dans la bande 14,47-14,5 GHz contre les interférences. Nous prévoyons également d’introduire des conditions temporaires pour protéger toutes les liaisons fixes restant temporairement dans la bande. Notre consultation sur ces propositions est ouverte jusqu’au 31 août 2022.
Par ailleurs, Ofcom a reçu des demandes de licence de Starlink Ltd pour six stations terriennes satellites non géostationnaires. Il s’agit de grandes antennes paraboliques au sol qui connectent le réseau satellite à Internet. avant le 19 juillet 2022.

Islande : renouvellement des autorisations de 50 MHz

La société nationale Radioamateur IRA rapporte sur le renouvellement de l’autorisation spéciale d’utiliser 50 MHz. Une traduction du message de l’IRA islandaise se lit comme suit :
Il est souligné qu’il est important que les titulaires de licence qui s’intéressent aux télécommunications à la gamme de fréquences de 50 MHz (6 mètres) cet été, envoyer une demande à cet effet à « Fjarskiptastofa » avant le début des transmissions. Si l’autorisation a été obtenue l’année dernière (2021), elle n’est plus valable cette année. Les titulaires de licence doivent demander séparément une autorisation auprès de la « FST » de la même manière que, par exemple, la bande de fréquences 70 MHz a été utilisée. Adresse postale :ICI  Il convient de préciser qu’une demande d’augmentation de puissance à 50 MHz est introduite. La prémisse est que l’ÍRA a reçu une réponse positive de la « Fjarskiptastofa » le 13 mai 2022 à la demande de l’organisation pour le renouvellement de l’augmentation de puissance. licences sur la bande de 6 mètres, et l’agence accorde aux titulaires islandais des licences de puissance accrue dans la gamme de fréquences 50-50,5 MHz à partir du 1er juin 2022 pendant 4 mois ou jusqu’au 31 septembre. Les titulaires de licence complète sont autorisés à utiliser jusqu’à 1 kW et les titulaires de licence Novice jusqu’à 100 W. Il est très gratifiant que la validité de l’autorisation soit plus longue cette année que l’année dernière.
Conseil de l’IRA. ICI

Un projet étudiant permet aux Radioamateurs

d’expérimenter dans la bande de 33 cm

La subvention ARDC permet aux étudiants de l’Université Bradley de développer un système d’émetteur-récepteur numérique open-source de 915 MHz.DAEMod-915 est un projet de l’Université Bradley dont le but est de concevoir un système d’émetteur-récepteur numérique pour l’expérimentation dans le bande de 33 cm sous-utilisée. La conception inclut la prise en charge de plusieurs normes de modulation FSK/ASK, et le matériel et les logiciels sont open-source.
Les concepteurs—Peter Handler, W9PLH ; Connor Dickey, KD9LSV ; et Philip Pierce, AC9YC—ont choisi la bande 33 cm pour plusieurs raisons : • C’est l’une des bandes les plus sous-utilisées,
• Elle est disponible pour une utilisation par les utilisateurs ISM sans licence et les radioamateurs agréés,
• Elle offre un bon équilibre entre le coût, la portée et le spectre disponible, et
• Il y a un manque de modules open-source et open-hardware disponibles pour mettre en œuvre des modes radio numériques dans cette bande.Une fois terminé, le projet DAEMod-915 réduira les obstacles à l’innovation dans les 33 bande de cm. La documentation détaillée du projet permettra aux Radioamateurs d’expérimenter des protocoles numériques sans dépenser beaucoup d’argent, et permettra aux développeurs – qu’ils soient des développeurs solo, d’autres établissements d’enseignement ou des clubs de radio amateur – de s’appuyer sur le matériel et les logiciels de base pour leur propre applications.
La documentation du projet DAEMod-915 se trouve ICI …………….

Newsletter VHF-UHF-Microwave

L’édition 89 de la newsletter gratuite Region 1 VHF-UHF-Microwave est désormais disponible au téléchargement  L’ordre du jour de la réunion sera dominé par les questions relatives au spectre.
La préparation de la Conférence mondiale des radiocommunications de l’UIT (WRC23) nous montre quelques fils perturbateurs, en particulier concernant la bande 23 cm. ICI Archive des newsletters VHF précédentes ICI

Brésil : Modifications majeures de la réglementation Radioamateurs proposées!

LABRE rapporte que l’ANATEL du Brésil a publié une consultation publique avec de profonds changements dans la réglementation du service de radio amateur.
Il s’agit notamment de l’abolition de l’exigence Morse. Une traduction de la publication par la société nationale des Radioamateurs du Brésil dit:
L’Agence nationale des télécommunications, ANATEL, a publié le 02/06/2022 une nouvelle consultation publique, numéro 41, qui traite de la consolidation des différentes télécommunications services en une seule résolution. Parmi les services concernés figure les Radioamateurs. La proposition sera disponible pour les contributions de l’entreprise pendant 60 jours et fera l’objet d’une audition publique pour permettre la participation en ligne des parties intéressées.
La proposition, ainsi que les contributions de l’entreprise, seront examinées par le conseil d’administration et publiées ultérieurement, au moment sans date limite.
Parmi les nouveautés, nous soulignons quelque chose de très commenté par toute notre communauté :la fin de l’exigence de Télégraphie parmi les examens pour la classe B et son pendant, un nouveau critère de promotion à la fois en classe B et en classe A :
Participation à des événements ou cours liés auxadioamateur et preuve des communications effectuées dans les différents modes de fonctionnement et bandes disponible. Dans la proposition, la confirmation des QSO aura lieu par lot, reflétant la compréhension Radioamateur doit être active et pas seulement un ‘titulaire de licence’.
D’autres points importants de la proposition sont la création de nouveaux types de stations, telles que la RELAY, les stations AUTONOMES et SPACE, l’augmentation du temps du ‘timer’ des répéteurs, qui passe de 3 à 10 minutes, la possibilité de faire fonctionner les stations type 4 et 5 (répéteurs et relais) jusqu’à 30 jours sans avoir besoin de licence, utile dans les situations d’urgence ou dans les tests, par exemple, autorisation expresse pour les Radioamateurs de classe A et B de modifier leur équipement, tant qu’ils ne dépassent pas les limites préétablies, étant dans ce cas l’obligation l’approbation, et l’établissement d’une limite pour l’octroi d’indicatifs d’appel spéciaux, qui ne peuvent être accordés qu’à la même radio amateur pendant un maximum de 90 jours et une seule fois par an.
En plus de ces points contenus dans la section faisant référence à « Amate ur Radio, ANATEL » propose également, dans la section se référant à la bande du citoyen, que les Radioamateurs dûment autorisés peuvent opérer, y compris en utilisant leur propre indicatif  radioamateur, dans cette bande sans avoir besoin de s’enregistrer spécifique, juste en respectant les exigences en matière d’équipement, tels comme la puissance maximale, la canalisation, l’approbation, etc., qui sont spécifiques à cette gamme.
LABRE a collaboré avec l’Agence depuis qu’il a été communiqué que la résolution actuelle qui régit notre Service, numéro 449 et en vigueur depuis 2006, était à l’ordre du jour pour être reformulé.
Depuis lors, nous avons rencontré à de nombreuses reprises le personnel d’ANATEL pour des suggestions et des clarifications mutuelles, où nous cherchons à démontrer la nécessité de certains changements. LABRE est conscient des changements suggérés par ANATEL dans le texte de la Consultation Publique et publiera prochainement des directives et des explications sur ces points afin d’orienter et de clarifier les parties intéressées et d’encourager la participation de tous, afin que nous disposions d’une nouvelle Norme réglementaire qui reflète nos aspirations et qui soit alignée à la fois sur l’esprit Radioamateur, qui est intemporel et international, ainsi qu’avec les avancées que la modernité a apportées à notre environnement. =10021
Source LABRE : ICI

Apprentissage à distance pour l’examen de la licence Radioamateur complète.

Depuis 2011, l’équipe d’apprentissage à distance basée à Bath (BBDL) a aidé plus de 900 étudiants à obtenir leur licence Radioamateur complète, le prochain cours commence en août continue d’être bien au-dessus de 80 , contre une moyenne nationale d’environ 66 .
Après avoir terminé un deuxième cours de licence intermédiaire en mai, l’équipe prévoit maintenant un autre cours de niveau licence complète. Le cours se déroulera de fin août à décembre. Les étudiants recevront des modules de travail hebdomadaires via une salle de classe en ligne et auront accès à des tutoriels hebdomadaires en ligne. Chaque étudiant est affecté à l’un des tuteurs à distance qui fournit des commentaires et des conseils supplémentaires. Il y a des quiz hebdomadaires pour vérifier les progrès et à la fin du cours, il y aura un certain nombre d’examens simulés. place. Cela se concentre sur les «nouveaux» sujets qui ont été introduits dans le programme intermédiaire en 2019.
L’objectif de la classe de pré-cours est de s’assurer que les candidats peuvent utiliser les systèmes BBDL et de s’assurer qu’ils sont prêts pour la formation complète.Chaque étudiant devront fournir leur propre manuel de licence complète RSGB et organiser leur propre examen à la fin du cours.
Des conseils seront fournis dans le cadre du cours. La date limite d’inscription au cours est le mardi 26 juillet.
Pour demander tous les détails et un formulaire de candidature, veuillez envoyer un e-mail au chef d’équipe BBDL, Steve, G0FUW, via ICI

Apprentissage à Distance  (BBDL) ICI

La station Radioamateur de l’UIT fête ses 60 ans d’antenne

Le général U Thant et le Secrétaire général de l’UIT, Gerald Gross – lui-même un passionné Radioamateur connu sous l’indicatif personnel W3GG. Reconnu comme un ‘pays’ unique dans la communauté des Radioamateurs, 4U1ITU fonctionne conformément aux privilèges accordés par l’UIT au Gouvernement de la Suisse. Il a également remporté le prix DXCC (ou Radioamateur ‘Radioclub du siècle’) de l’American Radio Relay League (ARRL), confirmant les contacts aériens avec 100 pays ou plus.
De sa Station de longue date au 5ème étage du bâtiment Varembé à Quartier international de Genève, ce point de diffusion unique sert encore aujourd’hui de modèle pour les normes les plus élevées de fonctionnement des stations Radioamateur partout. , Vice-président et directeur de station, IARC ICI
Qu’est-ce un Radioamateur What is Amateur Radio? ICI
Cours de formation en ligne gratuit de la Fondation Radioamateur britannique ICI

1240-1300 MHz : rapport de réunion UIT-R WP5A!

1240-1300 MHz pour déterminer si des mesures supplémentaires sont nécessaires pour assurer la protection du service de radionavigation par satellite (espace vers Terre) fonctionnant dans la même bande conformément à la résolution 774 (CMR-19);»
Le rapport de la RPC constituera la base de l’examen de cette question à la CMR-23 l’année prochaine. À la fin de la récente réunion du WP5A, un projet de recommandation a été préparé qui fournira des lignes directrices aux administrations pour assurer la protection de l’attribution primaire du SRNS contre le secondaire. services d’amateur et d’amateur par satellite. Le projet de recommandation sera l’élément le plus important des travaux du WP5A pour les services d’amateur et d’amateur par satellite dans la bande de 23 cm. Le document de travail contient un certain nombre de propositions de limitations sévères de l’utilisation amateur de la bande, y compris des contraintes de puissance d’émetteur. Des niveaux de puissance très faibles sont proposés pour de grandes portions de la bande (100^ dans un cas).
Les propositions identifient également les éventuelles limitations d’utilisation de la bande de fréquences pour les applications à large bande (par exemple, ATV), les applications à bande étroite et les services par satellite amateur dans la bande 1260-1270 MHz. Un rapport complet de la réunion du WP5A est disponible ICI .
Aucune de ces propositions n’est adoptée pour le moment et les travaux se poursuivront lors de la prochaine réunion du WP5A pour rationaliser les variations proposées par les administrations nationales des télécommunications. L’IARU s’efforcera de minimiser les contraintes sur les activités des Radioamateurs et continuera à rechercher des amendements aux projets de recommandations par le biais du processus de l’UIT, mais en tant qu’utilisateur secondaire, les Radioamateurs devraient comprendre la nécessité de protéger le service de radionavigation par satellite (RNSS) dans de nombreux consommateurs. et les applications industrielles (comme les véhicules autonomes) qui conduiront à certaines restrictions sur notre utilisation de la bande de 23 cm.

Incendie de l’émetteur de Bilsdale – Examen de l’Ofcom!

L’Ofcom a publié son examen de l’incendie de l’émetteur de Bilsdale, qui examine comment l’incident a été géré et les leçons à en tirer année, Ofcom a trouvé. Les recommandations viennent dans l’examen de l’Ofcom du « Bilsdale Transmitter Fire », qui examine comment l’incident a été géré et quelles leçons doivent être tirées. L’émetteur Bilsdale a fourni jusqu’à 670 000 foyers des services de télévision et de radio gratuits à travers Teesside et une grande partie du Yorkshire du Nord, avec une couverture s’étendant de York à Middlesbrough. l’air pendant une période prolongée.
Le mât a été si gravement endommagé qu’il a dû être démoli. Ce que nous avons constaté communautés touchées. D’une manière générale, une fois qu’il est devenu clair que les dommages au mât étaient graves, Arqiva a agi rapidement pour rétablir la couverture en travaillant avec les diffuseurs pour gérer l’incident et planifier le déploiement de l’équipement temporaire. Mais nous avons également constaté que : • il y avait des retards dans la mise en service des émetteurs temporaires – en particulier celui situé sur le site de Bilsdale – en raison de problèmes d’accès au site, de planification et techniques.
Certains d’entre eux sont survenus en raison de l’emplacement du site dans un parc national et un site d’intérêt scientifique particulier, mais une meilleure planification spécifique au site aurait pu anticiper cela.
• Les informations fournies aux téléspectateurs et auditeurs concernés étaient initialement très générales. Au fur et à mesure que la situation évoluait, il y a eu des retards dans la fourniture d’un soutien ciblé approprié aux ménages touchés, ce qui aurait pu être évité. à l’avenir.
Les organisations qui travaillent ensemble pour fournir des services de radiodiffusion doivent effectuer rapidement leurs propres examens internes pour s’assurer que les leçons sont tirées de l’incendie de Bilsdale.
Ces examens doivent tenir compte de l’adéquation de leurs plans de récupération des services en cas d’incident majeur, ainsi que de ceux en place pour soutenir et communiquer avec les téléspectateurs et auditeurs concernés.
L’Ofcom surveillera l’efficacité de toute nouvelle initiative mise en place avant nous examinons si d’autres mesures réglementaires sont nécessaires.

Commentaires souhaités sur les modifications

du plan de bande en mode numérique

Avec la conférence intérimaire de l’IARU Région 1 qui se tiendra bientôt, le RSGB demande aux Radioamateurs les commentaires sur les modifications proposées du plan de bande HF mondial pour tenir compte de la croissance des modes numériques.
Le document IARU FN22-C4-06 – Révision du plan de bande HF 2021
La proposition et les autres documents du HF sont disponibles ICI RSGB La page de consultation est ICI

Les commentaires doivent être publiés sur ce groupe avant le 19 juin2022 ICI

Interférence : la FCC poursuit ‘la plus grande amende de son genre

‘Le quotidien Moscow-Pullman (ID/WA) rapporte l’action de la FCC suite à une interférence avec la communication radio des avions impliqués dans la lutte contre les incendies ‘la plus grosse amende du genre’ contre un homme de Lewiston qui, selon l’agence, s’est égaré alors qu’il tentait d’aider les pompiers lors de leurs efforts pour éteindre un incendie près « d’Elk River » l’été dernier.
Selon un avis de responsabilité apparente de confiscation approuvé par la commission mercredi, Jason Frawley a interféré avec les communications radio guidant les avions lors des efforts visant à réprimer l’incendie de Johnson de 1 000 acres et demande une amende    de 34 000 $ contre l’homme, bien qu’un chiffre final dans la procédure civile n’ait pas encore été déterminé. Au cours de deux jours en juillet , l’agence allègue que Frawley a effectué huit transmissions non autorisées en utilisant des fréquences gouvernementales tout en s’identifiant comme ‘comm tech’ et en faisant donc, interféré avec la communication entre les pilotes et les équipes au sol. Selon la commission, interférer avec de telles communications est interdit par la loi sur les communications.
Lire l’article complet sur ce lien ICI .