Adhérer à l’ANRPFD

Calendrier des Salons Radio 2019

ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!

QTR UTC

Faire un don

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Petites Annonces

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Récepteur

La radio le récepteur superhétérodyne!

La radio superhet ou superhétérodyne est utilisée depuis plus de cent ans et reste l’un des formats les plus populaires pour les récepteurs.
Inventé pendant la Première Guerre mondiale, après la cessation des hostilités, il a fallu plusieurs années pour qu’il soit accepté car les lampes (tubes) étaient très chères et en utilisaient un grand nombre. Toutefois, lorsque le coût des distributeurs et des émetteurs-récepteurs a diminué parallèlement à l’augmentation du nombre de stations de radiodiffusion nécessitant davantage de sélectivité et de gain, l’idée du superhetérodyne a rapidement pris son envol.
Le concept de base est relativement simple. À l’aide d’un oscillateur à fréquence variable, le signal entrant est converti en un amplificateur intermédiaire à fréquence fixe et à un filtre. L’utilisation d’une fréquence fixe IF facilite grandement le filtrage et l’amplification.
Le concept de base n’a pas changé, mais depuis les débuts, il a continué à être développé et même aujourd’hui, la plupart des radios utilisées par les radioamateurs qui utilisent cette technologie. Des radios à double et même triple conversion sont utilisées, et des techniques telles que la synthèse de fréquence et la technologie de radio logicielle peuvent désormais être utilisées parallèlement aux techniques de superhet. Article ICI

Émetteur récepteur SDR HackRF One : radio logicielle de 1 MHz à 6 GHz

La radio logicielle (SDR) permet de créer des récepteurs ou même des émetteurs pour n’importe quel signal radio. Il suffit d’un périphérique connecté à votre ordinateur personnel, tel que que HackRF One,  lequel est connecté via USB. Il reçoit ou émet des signaux de 1 MHz à 6 GHz. Conçu pour l’essai et la mise au point de circuits radio modernes et de nouvelle génération, HackRF One est une plate-forme à matériel et logiciel ouverts. Il peut également être programmé pour un fonctionnement autonome.Vidéos éducatives.
Si la SDR vous intéresse mais que vous vous sentez mal à l’aise, vous devriez commencer par la vidéo ci-dessous (et les quatre suivantes) de Michael Ossman qui est aussi le créateur de HackRF One. Ses vidéos hautement éducatives vous feront découvrir le logiciel HackRFOne, y compris GNU Radio, et vous apprendront les principes de base du traitement numérique de signal nécessaires pour tirer pleinement parti de la SDR.

Si vous êtes à l’aise avec le sujet, sautez cette étape et commencez par la deuxième vidéo intégrée ci-dessous.

Source et la Suite  sur Elektor ICI

Coupler/Combiner Wilkinson 630m par F6EVT ICI

Le Coupler/Combiner Wilkinson est une façon simple de coupler 2 amplificateurs identiques afin de doubler la puissance de chacun. Un article concernant la théorie est disponible ICI  J’ai réalisé ce prototype coupleur avec des moyens simples et dont l’approvisionnement reste aisé. Ce coupleur est constitué de 2 entrées«ampli» Port 1 et Port 2; le Port 3 est la sortie couplée.Les selfs sont réalisées sur du tube PVC de diamètre de 80mm. Elles comportent respectivement 20 spires de fil électrique 2.5²ce qui correspond à une inductance de 25.7μH. La résistance de 100Ω est du type«ARCAL» bobinée et métallique de 50/100W que l’on peut fixer sur un radiateur selon la puissance des amplis…

Filtre Passe-Bande 630m par F6EVT ICI

Le filtre décrit ici est en fait l’addition d’un filtre Passe-Bas suivi d’un filtre Passe-Haut. Le filtre Passe-Bas a déjà été décrit sur la page 630m mais, pour des raisons de volume, les inductances ont été réduites par l’utilisation Tores Amidon T106-2 (rouges). Le fil émaillé de 6/10eme constitue la self. L’inductance ainsi réalisée est supportée mécaniquement pardes barres de PVC de diamètre 11mm que l’on trouve au rayon bricolage (bricomarché pour ne pas le citer). La finition consiste à coller l’ensemble avec de la colle EPOXY à 2 composants (Résine+Durcisseur). Les connections sont réalisées par des cosses à souder et vis du type Parker (on dirait aujourd’hui auto foreuses) directement vissées sur les barres de PVC pré-percées par des avant trous….

Démo de ma mise en oeuvre du récepteur régénérateur toutes bandes à 12 tubes CC (12AU7) basé sur un desing original de Thomas et Kosmos.

 

 

L’antenne Yagi bi-bande AMSAT SA 2 m / 70 cm est maintenant disponible
AMSAT SA a mis à disposition une nouvelle antenne Yagi bibande 145/435 MHz pour le satellite Radioamateur.
Le Yagi possède un élément unique appelé «Open Sleeve», un réalisateur très proche de l’élément entraîné. L’élément entraîné est dimensionné pour le 2 mètres. En fonctionnement sur 70 cm, le «Open Sleeve» fait partie de l’élément entraîné sur 70 cm (troisième harmonique de 2 m).
La version AMSAT SA est basée sur une conception de Martin Steyer, DK7ZB, modifiée par le regretté Larry Brown, WB5CXC. La première version Sud-Africaine était une collaboration entre Guy Eales, ZS6GUY et Gary Immelman, ZS6YI. Elle a été développé pour YOTA 2018, où les jeunes ont utilisé avec succès les satellites recevant avec des antennes  d’émetteurs-récepteurs portatifs.
La structure mécanique de la version AMSAT SA a été redessinée par Gary, ZS6YI. Un étranglement autour de la flèche a été ajouté pour isoler l’antenne du coaxial et réduire l’effet du contact humain sur l’antenne. Une poignée a été ajoutée à l’extrémité de la flèche, ce qui la rend plus confortable à tenir et isole davantage l’antenne de l’opérateur. L’antenne est « plug and play ».
Aucun outil n’est nécessaire, sauf pour souder sur le connecteur en fonction de l’application. Elle est complète dans un sac de transport avec des instructions complètes. Cette antenne peut être assemblée et démontée en quelques minutes.
Pour plus de détails et pour commander ICI
Les membres de la SARL et d’AMSAT SA bénéficient d’une réduction.

Source SARL Nouvelles et Southgate News

 

Il y a environ 10 millions d’Italiens qui prétendent connaître la radio DAB + et 3,7 millions qui ont au moins un récepteur à écouter.
Les données proviennent d’une étude commandée par DAB Italia à GFK Italia pour comprendre le développement de la radio numérique en Italie…… sur AIR-RADIORAMA

 Sur la chaîne YouTube « Rate My Radio »ICI  a mis en ligne un ensemble de trois vidéos montrant comment utiliser un SDRplay RSP2 comme analyseur de spectre à faible coût pour mesurer la distorsion inter modulation (IMD) des radios compatibles TX. Le test ne peut être effectué que sur des radios dont la performance IMD est inférieure à celle du RSP2, de sorte que les radioamateurs  ne peuvent pas être testées à très haut niveau .

  RTL SDR

La Radio définie par logiciels

Nous avons pris la liberté de traduire  » Software Defined Radio (SDR)  » par l’expression  » Radio Définie par Logiciels (RDL) « . Remerciements à Don, N2IRZ et à CQ Magazine pour l’autorisation de reproduire le schéma.
Une radio définie par logiciels (RDL) est caractérisée par la prise en charge d’une ou plusieurs de ses fonctions par des circuits numériques ; ces circuits sont gérés par des programmes informatiques qui analysent les signaux. Elle est physiquement constituée de deux parties : Un ensemble de circuits de transformation du signal radio en signal audio (c’est ce que le commerce offre actuellement) et votre ordinateur qui fait tout le reste (détection, filtrage et affichage). Les contrôles se font via l’écran du PC, qui est donc la façade de la radio.
Beaucoup d’appareils récents font déjà appel aux traitements numériques des signaux (Digital Signal Processing ou DSP). Ces procédés permettent d’atteindre et même de dépasser en efficacité nos bons vieux appareils qui fonctionnent de manière analogique. Par des décompositions spectrales savantes, les bruits de fond peuvent être isolés et éliminés pour faire ressortir les informations utiles de signaux très faibles……

Par Pierre VE2PID

Retour à la fabrication Personnelle (homebrew)! ICI
Banbury Amateur Radio Society (BARS) a lancé un programme pour stimuler l' »homebrew ». Ceci est en deux parties, la compréhension des composants et la compréhension pratique et la construction d’équipements radio.
Le nom comique de BARSicle (BARS sur un vélo?) A été choisi pour les activités pratiques qui construiront une série d’équipements de test pour la Station (générateur de signal et de puissance / voltmètre RF), puis passer à la fabrication d’un RX Conversion Direct , un  exciterSSB, un PA et LPF, dans le but de construire une station complète simple.
Le programme se déroulera tous les 2 et 4 mercredi du mois.  Ils se rencontrent au 169, chemin Bloxham, Banbury
Site web du BARS ICI
Pour plus d’information veuillez contacter Antony M0IFA ICI 

Plusieurs bandes avec des ordinateurs à un seul panneau de faible coût

Merci à Michael (dg0opk) (site web ICI) qui a écrit et qui voulait partager les détails de son système de surveillance SDR complet pour les modes HF à signaux faibles . Sa configuration comprend neuf mini-PC ARM (tels que Banana Pi, Raspberry Pi et Odroid), plusieurs SDR incluant plusieurs RTL-SDR, un Airspy Mini, un FunCube Dongle et un SDR-IQ, ainsi que des filtres et un ampli à large bande. Pour les logiciels, il utilise Linrad ou GQRX comme récepteur, et WSJTx ou JTDX comme logiciel de décodage, tous fonctionnant sous Linux.
Michael note également que son moniteur SDR Bananapi FT8, JT65 et JT9 a été mis en place et fonctionne de manière stable depuis maintenant six mois. Les Bananapi sont des alternatives moins chères aux célèbres ordinateurs monocarte Raspberry Pi, il est donc bon de noter qu’un système de surveillance de signaux faiblex permanentx peuvent être mis en place avec un budget très bas. Vraisemblablement, même les moins chers qu’Orange Pi fonctionneraient aussi bien.
Avec sa configuration, il est capable de surveiller en continu FT8, JT65 et JT9 sur plusieurs bandes simultanément sans avoir besoin d’attacher des radios plus chères. Ses résultats peuvent être vus sur PSKReporter . Une vidéo de son décodeur FT8, JT65 et JT9 RTL-SDR Raspberry Pi 3 peut être trouvée ici .

L’annonce officielle a été faite le 18 mai ( cliquez ici ), un nouveau SDRplay : RSPduo est arrivé.
Il s’agit d’un récepteur double tuner 14 bits , similaire en apparence mais complètement différent du point de vue du design, comparé aux trois autres RX produits par la maison anglaise. Mais il conserve la même philosophie de marché, celle d’offrir un produit de bonne qualité à un prix acceptable: 239,94 livres TTC, ce qui équivaut à 274,44 euros au taux de change actuel (19 mai 2018).
Un récepteur avec deux syntoniseurs qui permet, s’ils sont utilisés tous les deux, d’offrir une réception simultanée sur deux bandes différentes, dans la gamme 1 kHz – 2 GHz. Chaque bande reçue peut atteindre au plus 2 MHz de largeur de bande . Comme si dire: ondes longues et moyennes avec un d’accord et 144 MHz entre eux … en même temps.
Mais le double tuner permet également d’autres utilisations plus exigeantes , notamment:

  1. Mixage et appariement des applications simultanément (par exemple, numérisation ADS-B et ATC)
  2. Démodulation cohérente en phase et en temps de deux récepteurs

Utilisé à la place de la manière traditionnelle, RSPduo permet d’afficher jusqu’à 10 MHz de bande, mais il faut se souvenir que la résolution ADC 14 bits présente jusqu’à une bande passante maximale de 6 MHz, au-dessus de 12 bits.
Le tuner 1 possède 2 antennes (High Z et 50 Ohm), la seconde d’une seule antenne 50 Ohm…..
Pour un premier regard sur ce récepteur, cette vidéo peut être utile (en anglais):