Adhérer à l’ANRPFD

Calendrier des Salons Radio 2019

ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!

Faire un don

QTR UTC

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Votre Revue Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Petites Annonces

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Archives

Twitter infos

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Filtres Divers

Le filtre secteur est obligatoire vis-à-vis de la réglementation en vigueur.
Il existe dans le commerce des filtres informatiques dans certaines alimentations à découpage d’ordinateur que l’on peut récupérer.
Ce filtre, simple à réaliser, a pour mission d’éliminer la tension HF produite et induite par le rayonnement HF de l’émetteur. Cette tension revient vers la source (secteur) et elle est filtrée par ce montage. Ce filtre sert donc à éliminer le rayonnement HF et THF.
Ce filtre secteur évite les perturbations radioélectriques (QRM TVI) sur des appareils radioélectriques et électroniques : récepteurs, chaînes HI-FI, téléviseurs, etc…
Les bobines et les condensateurs doivent être installés dans une boite métallique, donc blindée, ceci afin d’éviter tous rayonnements électromagnétiques et électriques. Cette boite sera soudée après la construction du filtre et reliée à la terre de la station radioélectrique.
Les fils d’alimentation secteur doivent être blindés entre :

  • les fils qui relient le filtre à la prise secteur.
  • le filtre à  l’alimentation de l’émetteur 
  • les fils qui alimentent  l’émetteur.  

Le fil émaillé qui est utilisé a un diamètre de 8/10 ou 10/10 mm. Pour ma part, j’ai utilisé du fil sous plastique de 10/10 mm, donc sur des  bobines un peu plus longues.

Les bobines L1 et L2 sont bobinées à spires jointives sur une longueur de 10 cm et sur un mandrin de diamètre de 3 cm (tube plastique de plomberie ex: tube évacuation de lavabo), prendre du tube gris foncé haute pression. Ces bobines constituent un filtre aux fréquences THF.
Les bobines L3 et L4 sont bobinées à spires non jointives sur une longueur de 10 cm et sur un mandrin de diamètre de 3 cm (tube plastique de plomberie ex: tube évacuation de lavabo), prendre du tube gris foncé haute pression.
Les points de masses dans la boite doivent être faits d’une façon très sérieuse, car les résistances de contacts doivent être irréprochables pour le bon fonctionnement du filtre.
Le filtre terminé, il sera installé au plus près de votre alimentation secteur.

Les Selfs sont bobinées en Opposition, afin d’éviter un éventuel couplage entre elles
L’ensemble doit être dans une boîte blindée et placé le plus près possible de l’alimentation secteur 230/250Volts.
Le câble qui relie le secteur au filtre doit être en 2,5mm² et blindé (tresse autour)

C1 à C4

0,1 µF 500V

C5 à C6

500 à 1000 pF, 1500V

L1, L2, 

L3, L4

Fil émaillé 8/10 . Spires jointives  bobinées sur une longueur de 10 cm sur un mandrin de 3cm de diamètre.

Ce filtre est obligatoire dans la Station Radioamateur ou CB

Conseillé chez les Ecouteurs-SWL (cela évite la remontée des parasites circulant dans le secteur EDF)

Splitter-Combiner-wilkinson ICI par F6EVT 

                                                                 Crédit Photo F6EVT

Un Splitter-Combiner à forte isolation entre ports par F6EVT

Kit de filtre passe-bas

SOTABEAMS a introduit un nouveau kit de filtre passe-bas. Les filtres passe-bas constituent une partie essentielle de tout transmetteur et ont également des applications dans les récepteurs.
Le kit permet de sélectionner l’un des deux filtres et incorpore également un mode « bypass ». Il a été conçu pour compléter le système de test d’antenne WSPRlite Classic HF. Pour donner plus de flexibilité aux utilisateurs, les composants du filtre sont disponibles séparément pour permettre la construction de filtres de 160 m à 10 m.
Le kit a un boîtier en aluminium en option, ce qui lui permet d’être fini à un niveau élevé.
Détails ICI

Intégration et réglage de duplexeurs pour répéteurs UHF

Cet article présente les réglages des duplexeurs des répéteurs UHF celui de Bastogne ON0RCA et celui de Seraing ON0LG.
Définition :
Un relais de télécommunication radioamateur, aussi appelé répéteur, est une station radio automatique réceptrice et émettrice fonctionnant dans une seule bande de fréquence, généralement VHF, UHF ou SHF. Un transpondeur, quant à lui, émet et reçoit sur des bandes de fréquences différentes. Comme son nom le suggère, un répéteur (relai) reçoit une émission d’un radioamateur sur une fréquence (fréquence d’entrée du relais) et retransmet cette émission en temps réel sur une autre fréquence (fréquence de sortie du relais). Un relais (répéteur) est en général situé sur un point culminant du relief d’une région géographique pour permettre d’établir des télécommunications entre chaque point situé dans cette région et le relais, ce qui constitue la zone de couverture du répéteur. L’utilité d’un tel dispositif est d’offrir la possibilité d’établir des QSO entre tous les OM d’une région, même si ceux-ci n’ont pas toujours l’opportunité de disposer d’une installation d’antenne en altitude élevée ou avec des conditions de dégagement optimal, ce qui est particulièrement le cas pour des stations mobiles à bord de véhicules ou pour des transceivers portables. Les relais sont prévus pour des types de modulations dédiées : soit analogiques (par exemple NBFM) soit numériques (par exemple C4FM, DMR, Fusion, Packet-Radio, etc.). …….Intégration et réglage de duplexeurs pour répéteurs UHF

« Cross Country Wireless » a publié un filtre secteur! ICI

Ce filtre est conçu pour éliminer les bruits et les interférences sur le flux d’alimentation entrant sur un équipement radio ou un équipement audio de haute qualité.
Le filtre utilise d’abord un filtre différentiel sur les conducteurs en direct et neutre pour enlever le bruit LF et HF des alimentations de mode de commutation sur le même circuit, en anneau principal ou en phase. Le filtre a ensuite un filtre en mode commun pour arrêter les interférences HF et VHF sur les trois conducteurs. Cela arrête également tout signal RF ou interférence provenant de la radio ou de l’équipement audio alimenté par une l’alimentation secteur.
Le système de filtrage combiné fournit un système de filtrage fiable qui peut supporter presque toutes les situations où des interférences électromagnétiques graves sont présentes sur le réseau électrique entrant.
Nous aurons un prototype à l’écran chez Lamfest 2017 aujourd’hui
La page web ICI

Boîte portative

Boîte portative de vacances par excellence, voici ce qui ma poussé à réaliser ce circuit d’adaptation:

– 1- Petit volume
– 2- Très faible perte et symétrie correcte
– 3- Pas de self interchangeable ou à roulettes
– 4- Couverture de toutes les bandes
– 5- Pas de Balun
– 6- Adaptation à tous les types d’antennes: Z= 10 à 4000 Ohms+- Jx, long fil, Center feed, boucle, …. .

Le schéma: c’est un simple circuit accordé, flottant (non relié à la masse) délivrant une tension symétrique pour une ligne bifilaire, avec un faible gradient de tension avec le primaire (surtout pas de CV en série sur le circuit d’entrée avec le TRX).
L’adaptation est toujours en accord parallèle avec l’impédance de la ligne et sa conjugaison réactive (SWR 1/1 sur toutes les bandes)….

Description d’une boîte de couplage par F5RKU/F5XD

              Crédit photo F5RKU

Description par Marc F5RKU d’une boite de couplage, acquise à l’occasion du salon de brocante SARANORD 2006, réalisée par notre ami André F5XD.
Tout le monde (ou presque) connait le principe des boites de couplages souvent appelées boites d’accord ou boites d’adaptation d’impédances.
Certainement en avez vous fabriqué, une ou plusieurs, vous aussi!
Je vous propose ici la description d’une boîte de couplage de type Mac- Coy réalisée par André F5XD, adaptée du schéma original en une parfaite réalisation qui associe la qualité à l’efficacité.
Lorsque je l’ai vue en vente, au salon Saranord 2006, je n’ai pas voulu voir filer cette petite merveille ailleurs et    m’en suis porté acquéreur. Je ne le regrette pas……..

Voici en quelques lignes ses particularités:

  • accord série et parallèle commutable
  • contrôle de la puissance d’entrée au moyen d’un ampèremètre HF (thermocouple 5A)
  • contrôle des pertes dans le circuit de masse (donc de terre) au travers d’une commutation soit par le biais d’une ampoule de contrôle, soit par le biais d’un autre ampèremètre HF (thermocouple 0,5A)
  • commutateur de bande à 7 positions exploitées sur bobine unique
  • sortie oscilloscope pour contrôle de modulation….

Source Site du RC F8KKH ICI

Efficacité de ce filtre fabrication Om

hfbalunUn balun est un MUST pour les dipôles ou antennes similaires quand ils sont alimentés avec des câbles coaxiaux. De nombreux relient le conducteur central du câble coaxial à un côté du dipôle, et le bouclier à l’autre. Faux!

Du point de vue RF, le blindage peut être modélisé en deux conducteurs, le blindage interne (le bouclier réel, c’est-à-dire la terre) et le blindage externe, qui est vraiment loin d’être broyé. De cette façon, votre dipôle possède 3 bras, les deux du dipôle et le blindage du câble coaxial (face externe).

Plusieurs fois le coaxial est trop long qui représente une haute impédance et un faible effet sur le dipôle, mais d’autres, il présente une faible impédance et rayonne. Cela peut provoquer de graves réactions RF dans la cabane, les problèmes TVI, entre les lobes vraiment pauvres et la directivité dans le modèle dipôle.

Pour éviter tous ces effets, un balun est nécessaire. Un balun n’est qu’un transformateur RF. Vous pouvez construire votre propre balun, est assez facile. Utilisez une barre de ferrite d’un récepteur AM ou mieux, un tore. Tourner toutes les bobines en même temps et les connecter correctement comme vous pouvez le voir dans le diagramme ci-dessus. Le balun le plus commun pour un dipôle est le 1: 1 (celui à gauche), mais un balun 4: 1 peut être utile aussi pour les antennes filaires.

Faire six tours de fil autour du tore et garder tous les fils parallèles entre eux. C’est un processus facile qui peut être fait en quelques minutes. Utilisez un fil en fonction de la puissance que vous allez utiliser. Faites attention au tore que vous utilisez. Utilisez uniquement un bon tore RF. De nombreux excès de toroïdes proviennent de sources d’alimentation de commutation ou d’équipement de téléphonie et ne sont pas utilisables dans la gamme HF. En cas de doute, tester le tore. Utilisez une charge factice (50 ohms pour 1: 1 et 200 ohms pour le balun 4: 1) et connectez-la à la sortie.

balun-4-11: 1 balun diagramme de câblage

Connectez votre émetteur-récepteur à l’entrée avec un  SWRmètre et vérifier le balun sur les bandes que vous allez l’utiliser pour. Vous devriez voir un 1: 1 SWR clair sur toutes les bandes. Si vous ne voyez pas 1: 1, est possible, le tore ne convient pas pour l’utilisation de HF, ou vous avez fait de mauvaises connexions entre les bobines. Les astérisques sur le dessin représentent le début de la bobine. Ils doivent tous être tournés dans cette direction précise ou le balun ne fonctionnera pas.

 

 

 

balun-4-14: 1 balun diagramme de câblage

Je ne peux pas vous assurer que le balun fonctionnera avec toute la puissance que vous utiliserez. Pour un maximum de 100 watts, il ne doit pas y avoir trop de problème avec n’importe quel bon fait balun, mais une plus grande puissance exigera un autre type de toroïdes ou barres de ferrite. Si vous avez fait votre balun avec une barre de ferrite, n’oubliez pas que toutes les bobines sont tournées sur la même barre! Un câble ruban dénudé peut être très utile pour QRP, et le fil isolé de cuivre pour des niveaux de puissance plus élevés.

Jouant avec mon balun tout premier j’ai appris un dipôle HF BESOIN d’un balun. Si vous n’avez jamais utilisé un balun, construisez un et jouez avec lui, vous serez aussi surpris que moi!

Source EA4EOZ  ICI

w6pql-ban

 

w6pql

Super KITS de W6PQL!

Filtre_F6AJLFrançois a réalisé un coffret contenant 9 filtres passe-bas prévus pour filtrer les harmoniques des signaux dans les bandes radioamateurs. Trouvant personnellement que les résultats n’étaient pas conformes à ce que l’on pourrait attendre, j’en ai fait une analyse complète pour voir où cela clochait.

Voir l’article de F6AJL/F5NB ICI        lien corrigé TKS à F5IDC

BC F6KFI

Crédit Photo F6KFI/F4GOH

A venir, une prochaine réalisation au club F6KFI – Le Mans :

Boite de couplage automatique HF (F1BJD – F4GOH)

Cette boite de couplage automatique HF (100W) sera placée dans un boitier étanche avec un balun intégré.
Une liaison série RS485 (optionnelle) permettra de commander la boite de  couplage à distance.
Ceci est le prototype en cours de validation.
Une prochaine version sera réalisée par Jean-Luc à partir de carte relais prêtes à l’emploi.

Le cout devrait être inférieur à 70€ (sans le boitier)

A suivre…

73  Anthony (F4GOH)

Duplexeur-OC-VHFSur le site de News voir  les articles concernant les filtres!

Les avantages et des inconvénients des duplexeurs!

Un duplexeur  est un dispositif de triple ports filtrés ce qui permet que des émetteurs et des récepteurs de fréquences de fonctionnement distinctes partagent la même antenne. En général il(elle) se compose de deux filtres de passe-bande connectés en parallèle.

Un filtre fournit la voie entre l’émetteur et l’antenne, l’autre donne le lien entre l’antenne et le récepteur. Par conséquent, une route directe n’existe pas entre un émetteur et un récepteur.
C’est évidemment un accessoire très utile puisqu’il permet de réduire le nombre d’antennes qui sont utilisées, qui une bonne dose de « camouflage » signifie en plus d’une épargne pour le Radio. Quand il s’agit de transmettre et de recevoir avec quelques équipements à travers d’une seule une antenne bi ou tribande, il n’y a pas de doute, cet accessoire suppose un grand avantage, mais aussi il peut y avoir quelques inconvénients.

Ceux-ci se produisent fondamentalement dans des systèmes multicanaux, quant il y a quelques émetteurs et récepteurs combinés. Il est de l’époque le lieu des intermodulations peut donner c’est-à-dire qui se mélangent les signaux multiples de transmission dans la même antenne. Supposons que nous ayons deux émetteurs combinés dans 430 et 420 MHz, et les deux récepteurs correspondants dans 426 et 416 MHz (en respectant la séparation typique de 4 MHz qui s’obstine à UHF entre une transmission et une réception). Quand les deux émetteurs, chaque problème se combinent avec la  linearité, ou de petits défauts dans le câble, dans le duplexeur ou dans l’antenne, ils(elles) produiront des mélanges dans les signaux(marques) transmis et, par conséquent, les intermodulations, dans l’antenne du côté du duplexeur.

Proche du signal transmis les produits du troisième ordre seront, 2F1-F2 et 2F2-F1, ceux du cinquième ordre, et de septième, etc.. Plusieurs fois les causes de ces effets, appelés une intermodulation passive ou PIM, sont utilisés avec des  connecteurs dans un mauvais état ou de vieux câbles.

Ces produits d’intermodulation vont directement à travers l’antenne à l’entrée du récepteur dans le duplexor et de là au propre récepteur. Si l’amplitude de ces produits d’intermodulations sont  plus grands que le niveau du bruit du récepteur, la sensibilité de celui-ci sera  réduite, en se traduisant dans une moindre couverture.

Cela est plus facile qu’il arrive si l’espace entre les canaux de transmission soit un sous-multiple de la séparation de fréquence entre un émetteur et un récepteur.

Chaque fois que c’est possible, quand on qu’utilise un duplexeur, il faut combiner les canaux de transmission pour que le résultat des produits d’intermodulation  ne se trouvent pas sur un canal de réception.

En utilisant des antennes distinctes pour transmettre et pour recevoir, il y a une plus grande nécessité d’espace et aussi de budget, mais l’avantage consiste en ce que bien que la modulation passive continue d’apparaître entre les signaux des émetteurs combinés, la route directe a cessé d’exister pour que ces produits atteignent le récepteur. L’isolement entre les antennes de transmission et de réception fournissent une protection additionnelle. Si elles sont disposées d’une manière colineaire (c’est-à-dire, l’une sur l’autre, en général avec celle-là de plus haute(grande) réception), des isolements peuvent se rejoindre supérieurs à 50 dB.

La conclusion consiste en ce que dans des installations mono-canal, le duplexeur est un accessoire très recommandable. Dans des systèmes à multicanaux, la meilleure option est de travailler avec des antennes indépendantes puisque le système sera plus protégé des intermodulations passives.

Article Traduit d’après la revue RadioNoticias N°257-139 de juin 2014 ICI

FilterPCBSOTABEAMS Nouveaux produits – SSB / CW Modules de filtrage
SOTABEAMS vient d’ annoncer une gamme de modules de filtres audio prêt à l’ emploi.

Chaque module comporte deux filtres différents qui peuvent être utilisés pour améliorer la sélectivité de la plupart des radios.

Le filtre CW étroit a un indicateur d’accord pour une utilisation plus facile.

Les modules ont été conçus pour être simple à utiliser, nécessitant seulement puissance et les connexions audio.

Naturellement, étant donné SOTABEAMS previlegie le portable, qui ont une faible consommation  (30mA).

Détails et enregistrements des filtres en usage à : ICI

http://www.southgatearc.org/