Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Propagation des Ondes Prévisions

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 11/10/2021 à 15h30 UTC

Une éjection de masse coronale halo a été observée dans le SOHO/LASCO disponible dans l’image du coronographe à 07h24 le 9 octobre. Cette éjection de masse coronale de halo est associée à l’éruption de classe M1.6 culminant à 06:38 UTC le même jour que le groupe de taches solaires de Catane 58 (NOAA AR-2882), qui était situé sur le méridien central. La vitesse projetée a été mesurée à 692 km/s par le logiciel package CACTus. La vitesse réelle a été estimée à environ 950 km/s. Les temps de transit vers la Terre est estimé à environ 62 heures, et l’arrivée vers la Terre serait le 12 octobre, vers 01h00 UTC.

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 10/10/2021 à 20h30 UTC

L’activité solaire a été active au cours des dernières 24 heures. Les Taches solaires du groupe 58 Catane
(NOAA AR-2882) restent magnétiquement complexes (avec un bêta-gamma de configuration magnétique) et a produit plusieurs fusées éclairantes dont une des fusées éclairantes de classe C2.0 culminent à 22:57 UTC le 9 octobre. D’autres fusées éclairantes de classe C sont attendues avec une petite chance de fusée de classe M.
Aucune nouvelle éjection de masse coronale dirigée vers la Terre n’a été observée dans  les images coronographiques disponibles au cours des dernières 24 heures. Hier le 9 octobre à 07h24 UTC, une éjection de masse coronale en halo complet a été observée et signalée.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des  dernières 24 heures et devrait rester à des niveaux nominaux au cours des prochaines 24 heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV, le  était inférieur au seuil de 1000 pfu et à la valeur nominale des niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures. La fluence électronique supérieure à 2 MeV était à la valeur nominale des niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures.
La Terre est restée sous le régime lent du vent solaire (compris entre 291 km/s et 313 km/) au cours des dernières 24 heures. Les paramètres du vent solaire (comme observés par ACE et DSCOVR) ont montré un flux de vent solaire de fond ambiant à l’exception du champ magnétique interplanétaire qui est devenu légèrement amélioré. L’amplitude du champ magnétique interplanétaire a lentement augmenté d’environ 5,0 nT à 10,3 nT avec ses composantes Bz fluctuant actuellement entre -8,1 nT et 9,9 nT. Cette amélioration est associée à angle phi changeant du secteur positif au secteur négatif et est probablement dû au  passage d’une structure de vent solaire transitoire circulant à la même vitesse
comme le vent de fond. On s’attend à ce que le vent solaire s’intensifie vers le 11 octobre 20h00 UTC et le 12 octobre 04h00 UTC en raison de l’arrivée de l’ICME qui a été éjecté le 9 octobre à 07:24 UTC avec une vitesse réelle estimée d’environ 950 km/s. De plus, un trou coronal équatorial a atteint le méridien central le 9 octobre et fait actuellement face à la Terre. La grande vitesse des flux associés à ce trou coronal devraient atteindre la Terre dans environ 2-3 jours à partir d’aujourd’hui.
Les conditions géomagnétiques étaient calmes au cours des dernières 24 heures. En réponse à la légère augmentation actuelle du champ magnétique interplanétaire et sa composante Bz dirigée vers le sud atteignant -8,1 nT pendant une période prolongée, les conditions géomagnétiques devraient montrer de courtes périodes de conditions instables à actives. Ensuite, les conditions principalement calmes sont attendues tant que la Terre reste en régime de vent solaire lent.
On s’attend alors à des conditions de tempête actives à mineures avec l’arrivée des ICME vers le 11 octobre 20h00 UTC et le 12 octobre 04h00 UTC. Suivi par quelques conditions actives  dues à l’arrivée du flux à grande vitesse associé au  trou coronal équatorial qui a atteint le méridien central le 9 octobre.

Éruption solaire dirigée vers la Terre et halo CME

Ce matin, une explosion solaire a projeté un CME presque directement vers la Terre. C’est ce qu’on appelle un « halo CME » parce que le nuage orageux semble former un halo autour du disque solaire lorsqu’il se déplace dans notre direction.
Des orages géomagnétiques mineurs à modérément forts sont possibles lorsque le CME arrive tard le 11 ou le 12 octobre.
Obtenez l’histoire complète et les mises à jour des prévisions  Spaceweather.com.

Prévisions de Propagation de Hannes Coetzee, ZS6BZP 10 octobre 2021

Hannes Coetzee, ZS6BZP, rapporte que l’activité solaire devrait être à de faibles niveaux.
Il y a actuellement une seule région de tache solaire active visible et il y a une petite possibilité d’activité mineure de fusée de classe C.
Si vous souhaitez faire vos propres prévisions de fréquence, le nombre de taches solaires effectives attendues pour la semaine sera d’environ 9.
Les bandes de 10m à 30 m offriront en fin d’après-midi un bon divertissement DX.
Veuillez visiter le site Web ICI   pour plus d’informations

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 09/10/2021 à 20h30 UTC

L’activité solaire a été active au cours des dernières 24 heures. Le groupe Catane de taches solaires 58 (NOAA AR-2882) a produit une éruption de classe C2.7 culminant à 19h56 UTC le 8 octobre et une fusée éclairante de classe M1.6 culminant à 06h38 UTC le 9 octobre 2021. Plus de fusées éclairantes de classe C sont attendues avec une très faible chance de classe M éclater.
Une éjection de masse coronale halo a été observée dans le SOHO/LASCO dans les images disponibles  du coronographe à 07:24 UTC le 9 octobre. Cette éjection de masse coronale en halo est associé à la fusée éclairante de classe M1.6 culminant à 06:38 UTC le même jour situé sur le méridien central du groupe de taches solaires de Catane 58 (NOAA
AR-2882). La vitesse projetée a été mesurée à environ 692 km/s par le logiciel package CACTus. La vitesse réelle a été estimée à environ 950 km/s. Le transit du  temps jusqu’à la Terre est estimé à environ 62 heures, et l’heure d’arrivée serait le 12 octobre, vers 01h00 UTC.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait rester à des niveaux nominaux au cours des prochaines 24 heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV, le  était inférieur à 1000 pfu et à la valeur nominale niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures. La fluence électronique supérieure à 2 MeV était à la valeur nominale des niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures.
La Terre est restée sous le régime lent du vent solaire (compris entre 274 km/s et 304 km/) au cours des dernières 24 heures. Les paramètres du vent solaire (comme observés par ACE et DSCOVR) ont montré un flux de vent solaire de fond ambiant avec des valeurs d’amplitude du champ magnétique interplanétaire revenant en dessous de 5,0 nT et ses composantes Bz fluctuant entre -4,0 nT et 4,0 nT. solaire nominal.
Le régime des vents devrait persister au cours des prochaines 24 heures. Plus tard, le 12 octobre, dont l’amélioration des paramètres du vent solaire est attendue en raison de l’arrivée de l’éjection de masse coronale du halo observée dans l’imagerie du coronographe à 07h24 UTC le 9 octobre.
Les conditions géomagnétiques étaient pour la plupart calmes (avec de courtes périodes d’état instable observé à la gare communale de Dourbes) dans les dernières 24 heures. Les conditions calmes devraient rester aussi longtemps que la Terre reste en régime de vent solaire lent. Source SIDC

Éruption solaire dirigée vers la Terre et CME

Éruption solaire dirigée vers la Terre et CME : la tache solaire agitée AR2882 est entrée en éruption ce matin, le 9 octobre (0640 TU), produisant une forte éruption solaire de classe M1.6 et une CME dirigée vers la Terre. Solar Dynamics de la NASA a capturé le flash ultraviolet extrême :
Le rayonnement de l’éruption a ionisé le sommet de l’atmosphère terrestre. Ceci, à son tour, a provoqué une panne d’électricité radio à ondes courtes sur l’océan Indien : carte de panne. Les aviateurs, les radioamateurs et les navires en mer ont peut-être remarqué d’étranges effets de propagation à des fréquences inférieures à 25 MHz.
Source Info Spaceweather ICI

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 08/10/2021 à 20h30 UTC

Un groupe de taches solaires est visible sur la surface solaire vue de la Terre (Catane groupe de taches solaires 58, NOAA AR-2882). Le groupe de taches solaires de Catane 54, NOAA. L’AR-2880 s’est complètement décomposé. Le groupe de taches solaires de Catane 58 (NOAA AR-2882) resté magnétiquement complexe (alpha-bêta) au cours des dernières 24 heures et il a produit une fusée éclairante de classe C1.9 le 8 octobre avec un pic à 11h08 UTC. Une classe C.1.1 d’une éruption a également été observée près d’une région active (latitude 33 degrés sud, et longitude 71 degrés est) le 7 octobre vers 22:31 UTC, cette région ne montre aucune tache solaire sur la surface solaire. D’autres fusées éclairantes de classe C sont attendues avec un très faible risque de fusée de classe M.
Aucune éjection de masse coronale (CME) dirigée vers la Terre n’a été observée dans les images du coronographe disponible.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des  dernières 24 heures et devrait rester à des niveaux nominaux au cours des prochaines 24 heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV, le  était inférieur à 1000 pfu et à la valeur nominale des niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures. La fluence électronique supérieure à 2 MeV était à la valeur nominale des niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures.
La Terre est restée sous le régime lent du vent solaire (compris entre 280 km/s et 333 km/) au cours des dernières 24 heures. Les paramètres du vent solaire (comme observés par ACE et DSCOVR) ont montré un flux de vent solaire de fond ambiant avec des valeurs d’amplitude de champ magnétique interplanétaire revenant en dessous de 4,0 nT et ses composantes Bz fluctuant entre -3,3 nT et 1,3 nT. solaire nominal.
Le régime des vents devrait persister au cours des prochaines 24 heures.
Les conditions géomagnétiques étaient calmes au cours des dernières 24 heures : valeurs des indices K-Dourbes et NOAA-Kp compris entre 0 et 2 ont été enregistrés. Calmer on s’attend à ce que les conditions restent tant que la Terre reste en lente régime de vitesse du vent solaire. Source SIDC

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 07/10/2021 à 20h30 UTC

Deux groupes de taches solaires sont visibles sur la surface solaire vue de la Terre (Taches solaires de Catane groupe 54, NOAA AR-2880 et groupe de taches solaires de Catane 58, NOAA AR-2882). Le groupe de taches solaires de Catane 58 (NOAA AR-2882) a grandi et est devenu plus complexe au cours des dernières 24 heures. Sa complexité magnétique est passée d’Alpha à Beta-Gamma, et une éruption de classe C5.5 a été observée aujourd’hui le 7 octobre culminant à 02.46 UTC. Les nouveaux groupes unipolaires de taches solaires (Catania sunspot groupe 59) a été de courte durée et s’est complètement décomposé. Plus de fusées éclairantes de classe C sont attendues en provenance du groupe de taches solaires de Catane 58 (NOAA AR-2882) avec un petit risque de fusée de classe M.
Aucune éjection de masse coronale (CME) dirigée vers la Terre n’a été observée dans les images de coronographe disponible.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des 24 dernières heures et devrait rester à des niveaux nominaux au cours des prochaines 24 heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV, le  était inférieur à 1000 pfu et à la valeur nominale des niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures. La fluence électronique supérieure à 2 MeV était à la valeur nominale des niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures.
La Terre est restée sous le régime lent du vent solaire (compris entre 289 km/s et 340 km/) au cours des dernières 24 heures. Les paramètres du vent solaire (comme observé par ACE et DSCOVR) a montré principalement un vent solaire de fond ambiant écoulement à l’exception du champ magnétique interplanétaire. L’interplanétaire dont l’amplitude du champ magnétique a été améliorée et variait entre 6,4 nT et 12,0 nT avec ses composantes Bz fluctuant entre -9,9 nT et 9,9 nT. Cette amélioration est probablement due au passage d’une structure éolienne solaire transitoire
circulant à la même vitesse que le vent de fond. Vent solaire principalement nominal régime devrait persister dans les prochaines 24 heures.
En réponse à l’augmentation du champ magnétique interplanétaire et à son déplacement vers le sud de la composante Bz dirigée atteignant -9,9 nT, les conditions géomagnétiques étaient instable à actif pendant la première partie de la période de 24 heures (valeurs de l’indice K-Dourbes était compris entre 2 et 4, et l’indice NOAA-Kp entre 1 et 3).
Puis à partir du 6 octobre à 22h00 UTC, les conditions géomagnétiques sont revenues au calme et devrait rester calme tant que la Terre reste dans le vent solaire lent régime de vitesse.

Une nouvelle pluie de météorites

Une tempête de météores pourrait éclater au-dessus de l’Antarctique cette semaine lorsque la Terre contournera un flux de débris de la comète 15P/Finlay, source de la pluie de météores arides récemment découverte.
Les astronomes se demandent depuis des années pourquoi cette comète proche ne produit pas des affichages périodiques de météores. La longue attente semble terminée.
Histoire complète  sur Spaceweather.com.

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 06/10/2021 à 20h30 UTC

L’activité solaire était calme au cours des dernières 24 heures, avec le flux de rayons X en dessous du niveau C. Deux groupes de taches solaires sont visibles sur le disque visible (Catane groupe de taches solaires 54, NOAA AR-2880 et groupe de taches solaires de Catane 58, NOAA AR-2882) et un groupe de taches solaires unipolaires nouvellement émergé (groupe de taches solaires de Catane 58). Ils n’ont montré aucune activité de torchage significative. L’activité solaire devrait rester à de faibles niveaux au cours des prochaines 24 heures avec un très faible risque d’éruption de classe C.
Aucune éjection de masse coronale (CME) dirigée vers la Terre n’a été observée dans les images du coronographe disponible.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des  dernières 24 heures et devrait rester à des niveaux nominaux au cours des prochaines 24 heures. Le flux d’électrons  supérieur à 2 MeV était inférieur à 1000 pfu et à la valeur nominale du niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures. La fluence électronique supérieure à 2 MeV était à la valeur nominale niveaux au cours des dernières 24 heures, et devrait rester à des niveaux nominaux dans les prochaines 24 heures.
La Terre est restée sous le régime lent du vent solaire au cours des dernières 24H . Les paramètres du vent solaire (tels qu’observés par ACE et DSCOVR) ont montré un flux de vent solaire ambiant : la vitesse du vent variait de 280 km/s à 340 km/s. L’amplitude du champ magnétique interplanétaire était inférieure à 6,0 nT avec ses composantes Bz fluctuant entre -5,0 nT et 4,0 nT. Depuis 08h00 UTC les paramètres du champ magnétique interplanétaire ont montré une certaine amélioration associé au passage de l’angle phi du secteur positif au secteur négatif : dont la magnitude a atteint jusqu’à 9,3 nT et la composante Bz a atteint -8,2 nT.
Le régime nominal des vents solaires devrait persister au cours des prochaines 24 heures. Le régime de vent solaire principalement nominal devrait persister au cours des 24 prochaines les heures.
Les conditions géomagnétiques étaient calmes au cours des dernières 24 heures : des valeurs  des indices K-Dourbes et NOAA-Kp compris entre 1 et 2 ont été enregistrés. Actuellement les conditions instables sont observées en réponse à l’amélioration interplanétaire du champ magnétique. Des conditions calmes avec des conditions parfois instables sont attendu tant que la Terre reste en régime de vent solaire lent. Source SIDC.