DGE Suite Réunion du 22/06/2018

Adhérer à l’ANRPFD

Calendrier des Salons Radio 2018

ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!

Faire un don

QTR UTC

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Votre Revue Nationale ANRPFD 2017

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Petites Annonces

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Archives

Twitter infos

Cluster Dx Fun

Propagation Bandes HF

Twitter

Divers

130.000 Visiteurs-uniques sur le Site de News Actualités Radioamateurs ICI
depuis le 26/02/2017!
Voilà Pourquoi ADHEREZ en 2018 à L’ANRPFD
Nous remercions tous nos visiteurs qui s’intéressent à la Radio
Qui viennent s’informer sur Radioamateurs News
 

 

Donc solution provisoire mais limitée

L’Ofcom publie des lignes directrices proposées pour les fournisseurs de lignes terrestres sur l’accès des clients aux services d’urgence en cas de coupure de courant
L’Ofcom vient de publier un guide ICI des lignes directrices proposées pour s’assurer que les fournisseurs de lignes terrestres continuent à permettre aux clients d’accéder aux services d’urgence en cas de coupure de courant chez eux, les fournisseurs passant en une nouvelle technologie d’appel dans les années à venir.
En vertu des conditions générales, les compagnies de téléphone sont tenues de prendre toutes les mesures nécessaires pour que les clients puissent accéder aux services d’urgence. Les services d’appel à large bande ne fonctionneront pas en coupure de courant sans mesures supplémentaires. Par conséquent, les lignes directrices proposées aujourd’hui visent à aider les sociétés à mettre en place les mesures adéquates pour continuer à remplir leurs obligations, car cette nouvelle technologie d’appel deviendra plus courante au cours des prochaines années.
L’un des principes clés du guide consiste à s’assurer que les fournisseurs prennent des mesures pour identifier les clients qui dépendent de leur ligne fixe et ont donc le plus besoin de soutien, pour s’assurer qu’ils peuvent toujours atteindre les services d’urgence en cas de coupure de courant. locaux.
La consultation sur les orientations se termine le 5 juillet 2018.

Changement de nom de domaine de beaconspot

L’UE a déclaré que les domaines .eu détenus par des déclarants britanniques peuvent être révoqués lorsque le Royaume-Uni quitte l’UE (29 mars 2019). En conséquence, beaconspot.eu a été renommé vers en beaconspot.uk .
Le site web de beaconspot.eu continuera d’exister jusqu’au 30 octobre 2018, mais ne sera disponible que pour rediriger les utilisateurs. Il ne sera pas disponible pour les requêtes, puisque l’historique complet et la fonctionnalité sont transférés à beaconspot.uk qui est maintenant le site principal.
En faisant ce mouvement, le consentement GDPR a été pris en compte, avec un consentement positif à donner pour conserver l’adresse e-mail d’un utilisateur.
Veuillez mettre à jour tous les favoris que vous pourriez avoir.

Nouvelle découverte à Gibraltar: le site de la station TSF SOE clandestine qui a changé l’histoire

« The Gibraltar Chronicle » rapporte comment un journal intime appartenant à Hugh Mallory Falconer , numéro de code SOE GB 007, a conduit à une station TSF SOE clandestine
Le QG de « Special Operations Executive » à Gibraltar, réquisitionné Villa Lourdes dans « South Barracks Road », contenait des signaleurs qualifiés. Ils étaient des opérateurs de radio du parti « RELATOR » des saboteurs SOE qui étaient venus à Gibraltar en 1940, déguisés en « Royal Engineers », prêts à faire des ravages en Espagne, le général Franco autorisait les troupes allemandes à traverser son territoire et attaquer Gibraltar. (Le côté naval était l’opération GOLDENEYE, dirigée par le lieutenant-colonel Ian Fleming de Naval Intelligence, le futur auteur des livres de James Bond.)
Lire l’histoire complète ICI 

Ondes gravitationnelles: la famille des ondes s’agrandit !

La physique tente depuis de nombreuses années une réunification des différentes théories qui permettent d’expliquer le monde qui nous entoure. La découverte expérimentale du graviton et de l’onde gravitationnelle est un pas de plus dans cette direction.

Il existe quatre interactions fondamentales en physiques : elles sont dites fortes, faibles, électromagnétique et gravitationnelle.  La première rend compte de la cohésion des noyaux atomiques : l’interaction forte est ainsi d’une intensité extrême, mais sa portée est en revanche très faible. La deuxième est l’interaction faible, qui permet notamment d’expliquer la radioactivité : sa portée et son intensité sont très réduites. La troisième et la quatrième sont de très loin les plus connues, puisqu’elles sont perceptibles dans la vie de tous les jours, qu’il s’agisse de lumière, de radiocommunications, de pesanteur ou du mouvement des planètes. L’intensité de l’interaction électromagnétique est assez élevée et sa portée est infinie ; l’interaction gravitationnelle est, de loin, la plus faible de toutes (près de 10-35 moins forte que l’interaction électromagnétique), bien qu’elle soit elle aussi de portée infinie.
A chacune de ces interactions fondamentales est associée une particule qui décrit l’énergie transportée par l’interaction qu’elle représente. Ces interactions associées aux différentes particules matérielles (protons, neutrons et électrons) structurent la matière à l’échelle macroscopique. Ces interactions sont d’autant plus importantes qu’à l’échelle atomique, la matière est constituée essentiellement de vide : si le doigt que l’on pose sur une table ne la traverse pas, c’est ainsi en partie dû aussi à l’effet de ces interactions fondamentales.
La relativité et la notion de courbure d’espace-temps
C’est la théorie de la relativité générale qui a mis en évidence la possibilité théorique qu’une particule transporte l’énergie associée à la force gravitationnelle.
La relativité restreinte, théorie publiée par Einstein en 1905, montrait que la longueur et la durée dépendent du référentiel de l’observateur. Le temps se trouve dilaté et la longueur contractée dans un système en mouvement par rapport à celui de l’observateur.
La théorie de la relativité générale va plus loin en postulant que la masse « courbe » l’espace-temps. L’une des images communément employées pour illustrer cette notion est celle d’une toile élastique, quadrillée et tendue. Si une masse y est posée, la déformation de la toile sera d’autant plus marquée que la masse sera lourde ; et plus la courbure de la toile sera forte, plus le temps et les longueurs seront affectés. Un exemple figure dans un récent film d’anticipation américain, où l’un des deux vaisseaux gravitant à proximité d’un trou noir s’en rapproche. Lorsqu’il s’en écarte, ses occupants sont beaucoup plus jeunes que ceux de l’autre vaisseau, resté à distance.
La théorie de la relativité, restreinte et générale, a été vérifiée expérimentalement en 1971 (publié en 1972 dans Science) par Hafele et Keating à l’aide de trois horloges atomiques synchronisées et de deux avions commerciaux.Deux horloges atomiques furent embarquées dans deux avions voyageant autour du monde l’un vers l’Est, l’autre vers l’Ouest, la troisième horloge restant au sol. Selon la théorie de la relativité restreinte, le temps devait être légèrement dilaté pour l’avion se dirigeant vers l’Est (la Terre tournant d’Est en Ouest) et au contraire contracté pour l’avion se dirigeant vers l’Ouest. De plus, les avions volant à une certaine altitude subissent un champ de gravité plus faible que l’horloge restée au sol : leur temps doit donc être accéléré par rapport à celui de l’horloge terrestre avec des décalages de l’ordre de la centaine de nanosecondes. La théorie a été vérifiée avec une précision assez bonne, permettant de conclure à la pertinence des deux théories de la relativité.
Ces effets de la relativité sont aujourd’hui régulièrement pris en compte dans les systèmes de radionavigation par satellite (GPS ou Galileo, par exemple) en corrigeant le temps des horloges atomiques à bord des satellites.
Les ondes gravitationnelles
Les ondes gravitationnelles, associées à une particule appelée graviton, propagent des transitions énergétiques de l’espace-temps. Ces nouvelles ondes dilatent ou contractent l’espace-temps. Si l’on détecte les ondes électromagnétiques grâce à des antennes qui amplifient des mouvements d’électrons, les ondes gravitationnelles, quant à elles, ne peuvent être perçues que grâce à des dispositifs qui font apparaître des variations de longueur. Mais elles sont difficilement mesurables car leur intensité est très faible. On estime en effet que l’ordre de grandeur de déformation de la longueur d’un objet lorsqu’il est traversé par ces ondes est de l’ordre de 0,0000000000001 mm, soit 10-16 m ! Il a donc fallu, pour détecter ces nouvelles ondes, d’une part mettre au point des récepteurs extrêmement sensibles, fondés sur des lasers mesurant des distances ultra-précises dans des tunnels de plusieurs kilomètres, et d’autre part se concentrer sur des émetteurs ultra-puissants, découlant de phénomènes extrêmes affectant l’espace-temps, comme la fusion de deux étoiles.
L’existence des ondes gravitationnelles est désormais prouvée et elles peuvent être détectées, ouvrant ainsi une nouvelle ère pour l’observation astronomique. Ce succès a été récompensé en France par l’attribution de la Médaille d’Or 2017 du CNRS aux physiciens Alain Brillet et Thibault Damour, et par le prix Nobel 2017, attribué aux physiciens Raider Weiss, Barry C. Barish et Kip S. Thorne.

Source ANFR ICI

Le changement à l’heure d’hiver  dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 octobre 2017.

À 3 heures du matin, il sera 2 heures.

Source Service Public ICI

ANFR : Accueil d’une délégation du Qatar

Les experts de l’ANFR ont reçu une délégation en provenance du Qatar du 3 au 6 octobre, dans le cadre d’une formation organisée en collaboration avec l’opérateur du ministère des Armées, Défense Conseil International (DCI).
En premier lieu, les experts français ont présenté les missions de l’ANFR ainsi que le cadre légal de la gestion des fréquences en France et, en particulier, la répartition des compétences en matière d’assignation des fréquences, notamment entre l’ANFR et les affectataires de fréquences.
Ont ensuite été abordées les thématiques de la coordination et de la gestion des fréquences, accompagnées d’une présentation des outils utilisés dans ce domaine.
La délégation a enfin été reçue au Service régional de Villejuif afin de lui présenter les activités et les équipements de l’Agence en matière de contrôle du spectre.

Source ANFR ICI

Première réunion du Conseil spatial national

La télévision de la NASA et le site Web de l’agence fourniront une couverture en direct de la première réunion du Conseil spatial national à partir de 10 h HAE jeudi 5 octobre.
La réunion, intitulée «Leading the Next Frontier: un événement avec le Conseil spatial national», se tiendra au Centre Steven F. Udvar-Hazy du Smithsonian National Air and Space Museum à Chantilly, en Virginie. Il sera présidé par le vice-président Mike Pence et inclura la participation de l’animateur de la NASA, Robert Lightfoot, ainsi que d’un certain nombre de membres du Cabinet de l’administration président Américain  et de hauts fonctionnaires et des dirigeants de l’industrie aérospatiale.
«Nous espérons sortir de cette rencontre avec un accent revigoré pour les objectifs américains d’exploration spatiale qui engage toute l’innovation de la NASA et de nos partenaires, nous mène à des priorités nationales et excite les gens du monde entier», a déclaré Lightfoot.
Le conseil entendra des témoignages de témoins experts qui représentent les secteurs de l’industrie spatiale: espace civil, espace commercial et espace de sécurité nationale. Le président Américain a signé un mandat exécutif rétablissant le Conseil spatial national le 30 juin 2017.
Les images de la réunion seront disponibles à l’adresse suivante: ICI
Des mises en évidence vidéo seront disponibles pour téléchargement ICI

La Martinique est passée lundi en alerte violette cyclonique et la Guadeloupe en alerte rouge à l’approche de Maria, ouragan « majeur » désormais en catégorie 4, une dizaine de jours après le passage ravageur d’Irma.
L’ouragan Maria s’est renforcé lundi en catégorie 4 sur une échelle de 5, devenant « extrêmement dangereux » pour les Caraïbes placées en état d’alerte avant son arrivée imminente, selon le Centre national des ouragans (NHC) américain.
Le préfet de la région Guadeloupe a ordonné lundi l’évacuation des zones à risque de la région. Dans son arrêté, le préfet « interdit à toute personne d’entrer et de séjourner dans des zones identifiées à risque pour chaque commune de l’archipel ». « Ces risques portent sur les inondations, les submersions et les glissements de terrain », précise le communiqué de la préfecture…..TV5MOnde ICI

Chez WIMO de trèsnombreuses Notices à télécharger ICI

 PDF/WIMO liste-Notices d’Utilisation diverses à télécharger au 14/09/5/2017 ICI

Source WIMO

Dans la nuit de samedi 25 Mars au dimanche 26 Mars 2017  il sera :

Le passage à l’heure d’été se fera le 26/03/2017 à 02:00 heure du matin, il sera 03:00 heure du matin…….

 

L’Autrichien Amateur Radio Association ÖVSV a rapporté sur son site Web que l’OM Harald, OE6GC, un guide pour le Logbook du monde est disponible. Le soi-disant LoTW l’American Radio Amateur Association ARRL propose en plus des cartes traditionnelles en papier QSL dont la possibilité pour confirmation par voie électronique. Certains Radioamateurs, mais le dispositif ne semble pas tout à fait trivial. OE6GC a maintenant deux instructions fournies:

  • La première est une réimpression de son article dans le QSP magazine et est intitulé «QSO et gestion QSL ». Dans ce document, il fournit des considérations générales pour LoTW à [1].
  • Le deuxième document décrit l’utilisation de nombreuses captures d’écran du LoTW-enregistrement et de certification en détail la forme [2]……

Guide de LOGBOOK  ICI   en langue d’origine Autrichienne

QSO und QSL Management ICI

Assemblée Générale du Radio Club F5KCK le 03/02/2017
Chers membres du Radio-club F5KCK
Nous vous prions de bien vouloir assister à l’Assemblée Générale du Radio Club F5KCK qui se tiendra le Vendredi 03 Février 2017 à 21h30, dans les Locaux de la Maison des Associations du 78 quai de Seine, Sartrouville (78)