Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

ICI en anglais ou ICI

L’activité de torche solaire était à de faibles niveaux au cours des dernières 24 heures avec seulement des éruptions de classe C provenant de différents groupes de taches solaires. Actuellement, plusieurs taches solaires sont visibles sur l’hémisphère ouest vu de la Terre et seules trois d’entre elles montrent une certaine activité de torche : groupe de taches solaires de Catane 45 (région active NOAA 3030), groupe de taches solaires de Catane 44 (région active NOAA 3031) et groupe de taches solaires de Catane 53 (région active NOAA 3038 ). La plus grande éruption était une éruption de classe C4.5 du groupe 45 de taches solaires de Catane (NOAA activeregion 3030) à 16h10 UTC. supérieur à 10 MeV, le flux de protons était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester pendant les prochaines 24 heures.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV a dépassé le seuil d’alerte de 1000 pfu en réponse à la vitesse élevée du vent solaire associée au trou coronal ces derniers jours. Il devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. L’électron-fluence était à des niveaux modérés et devrait le rester tant que la Terre restera sous l’influence du vent solaire associé au trou coronal. avec le trou coronal équatorial (polarité positive) qui a atteint le méridien central la semaine dernière. Durant la première période, la vitesse du vent solaire était supérieure à 500 km/s, et plus particulièrement le 20 juin entre 13:00 UTC et 18:00 UTC, le passage d’une structure de vent solaire (polarité négative) a été observé à une vitesse de 600-653 km /s. A partir du 20 juin vers 21h00 UTC, la vitesse du vent solaire a commencé à diminuer pour atteindre la valeur actuelle de 450-500 km/s.
La magnitude du champ magnétique interplanétaire a montré des valeurs élevées autour de 9-10 nT au début de la période, puis a diminué à des valeurs inférieures à 7 nT. La composante Bz du champ magnétique interplanétaire était principalement négative et a fluctué entre -6,25 nT et 4,5 nT. Les conditions de vent solaire devraient revenir lentement à un régime de vitesse de vent solaire lent dans les jours suivants. Les conditions géomagnétiques étaient pour la plupart calmes à déstabilisées (NOAA Kp et local K-Belgique 1-3). Des conditions actives (K_BEL = 4) ont été observées à partir de stations locales en Belgique entre 15h00 UTC et 21h00 UTC le 20 juin suite au passage de la structure du vent solaire et aux valeurs négatives prolongées de la composante Bz du champ magnétique interplanétaire. Les conditions géomagnétiques devraient être principalement calmes avec de possibles périodes sporadiques de conditions instables. Source SIDC.