Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

L’événement le plus fort de la période a été une éruption C3.1 de longue durée de la région NOAA 2939 culminant à 13h41 UT. Alors que la région NOAA 2938 a maintenant retourné le limbe ouest, une nouvelle région bipolaire simple dans le quadrant sud-ouest a été numérotée région 2942.
Il y a maintenant quatre régions actives sur le disque dont seulement 2939 et 3941 semblent montrer une certaine activité.  Une fusée C global est probable avec une petite chance pour une fusée de classe M isolée. L’éruption C3.1 était associée à un assombrissement et à une éruption de filaments qui pouvaient être clairement observés sur les images AIA 304 vers 12:49UT.
Dans les images de coronagraphe LASCO C2, un CME correspondant est visible à partir de 14:36 ​​UT, et il peut également être observé dans le coronographe STEREO A COR à partir de 14:09 UT. Du point de vue de LASCO, il s’agit d’un halo (partiel) avec des composants quelque peu déconnectés au nord et au sud. Une vue en plusieurs parties similaire est visible à partir du STÉRÉO A à partir duquel on la voit se propager vers l’ouest.
La CME est évidemment dirigé par la Terre. La vitesse est estimée à environ 900 km / s avec une arrivée prévue vers midi le 9 février 2022. Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester pendant les prochaines 24 heures.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était supérieur au seuil d’alerte de 1000 pfu, en raison des conditions de vent solaire améliorées. Il devrait dépasser le seuil dans les prochaines 24 heures. La fluence électronique sur 24h était à des niveaux modérés et devrait être à des niveaux modérés au cours de la prochaine période. Le vent solaire a montré le début d’un retour vers des conditions de vent solaire lent. L’amplitude du champ magnétique a diminué d’un peu plus de 5 nT à environ 4 nT avec une composante  Bz variable. L’angle phi du champ magnétique indique une connexion à un secteur négatif (champ vers le Soleil). Les conditions de vent solaire devraient montrer une diminution continue vers des conditions de vent solaire lent. Le 9 février, on attend alors l’arrivée du CME du 6 février. Les conditions géomagnétiques étaient calmes à instables (NOAA Kp et K local Belgique principalement 1-3), avec une période active isolée localement. Les conditions géomagnétiques devraient être calmes à instables et en diminution.
Le 9 février, une augmentation des conditions actives avec des conditions de tempête potentiellement mineures à modérées est attendue associée à l’arrivée du CME. Source SIDC