Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2021
RRF : Réseau Relais Français!

Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM
du 22/02/2021 à 12h30 UTC

L’activité solaire a été généralement calme au cours des dernières 24 heures. Latache solaire (Catania 73, NOAA-AR 2803) est restée silencieuse sur le disque solaire visible sans activité de fusée significative. Un nouveau petit centre de régionn ordique, de configuration bêta-gamma, est apparue. L’activité de fusée solaire devrait rester à des niveaux bas au cours des prochaines 24 heures.
Aucune éjection de masse coronale (CME) dirigée par la Terre n’a été observée dans les images du coronagraphe disponible.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux dans les 24 heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures.
Le plus grand que flux d’électrons  2 MeV est resté principalement au-dessus du seuil de 1000 pfu. Le flux d‘électron devrait rester à ce niveau en raison des effets combinés des trous coronaux de polarité négative (CH) en raison de l’amélioration du rayonnement solaire des conditions de vent et l’arrivée prévue du CME à partir du 20 février.
La fluence électronique supérieure à 2 MeV est restée à des niveaux modérés dans les  24 heures. Il devrait le rester dans les prochaines 24 heures.
Au cours des dernières 24 heures, la Terre est restée sous l’influence du régime de vent solaire rapide. La vitesse du vent solaire variait entre 540 km / s et 625 km / s. Le champ magnétique total variait entre 3 nT et 6 nT. La composante Bz a fluctué entre -6 nT et 5 nT. Les courants rapides du vent solaire associés aux trous coronaux sud (polarité magnétique négative)  devrait avoir une influence décroissante sur l’environnement éolien solaire près de la Terre pendant les 24 heures, éventuellement suivi d’un choc éolien solaire en raison du l’arrivée du CME le 20 février.
Les conditions géomagnétiques des dernières 24 heures n’étaient pas réglées, actives. Les conditions géomagnétiques devraient rester les mêmes
niveaux avec un léger risque de conditions de tempête mineure (Kp et K-Dourbes égal à 5) en réponse à l’amélioration des paramètres du vent solaire et par périodes prolongées possibles de la composante Bz orientée vers le sud et du CME le 20 févr.