Adhérez à l’ANRPFD
Petites Annonces
Faire un don
QTR UTC
News ANRPFD depuis 26/02/2017
Votre Revue Nationale ANRPFD 2017
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Calendrier activités
Twitter – Facebook
Catégories
Archives
Twitter infos
Cluster Dx Fun
Propagation Bandes HF
Twitter
Bienvenue au « Solar Influences Analysis Data Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire : Les Infos du SIDC – ON du 06/12/2017 à 12h30 UTC

INFO DE SIDC – RWC BELGIUM 2017

L’activité solaire est restée très calme. Aucune éruption n’a été enregistrée dans les dernières 24 heures. Une tache solaire bipolaire (groupe de taches 65 de Catania) vient d’émergé. Des conditions d’évaporation silencieuses sont attendues.
Aucune éjection de masse coronale dirigée vers la Terre n’a été observée. Le plus grand flux de protons solaires de 10 MeV est resté à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester.
La Terre est restée sous le courant de vent solaire à grande vitesse (HSS) associé avec un trou coronal (qui a traversé le méridien central le 1er décembre).
La vitesse du vent a continué à augmenter progressivement de 550 à 630 km / s, et montre actuellement une légère baisse à 540 km / s. Le champ magnétique de magnitude interplanétaire a montré une baisse lente de 11 nT au courant valeur de 4 nT, et la composante Bz a fluctué entre -8 et 6 nT
revenir à ses valeurs nominales comprises entre -4 et 4 nT.
Des conditions géomagnétiques perturbées ont été observées en raison du vent solaire rapide et la composante Bz du champ magnétique interplanétaire atteignant -8 nT.
Une tempête mineure a été observée par les stations locales de Dourbes (K = 5 à partir de 15h00 à 17h00 TU le 05 déc.), alors que NOAA a signalé Kp entre 3 et 4. La vitesse haute devrait persister et de nouvelles tempêtes géomagnétiques mineures ne peuvent pas être exclu, en particulier si la composante Bz reste négative pendant de  longues périodes de temps.
Source SIDC ICI