Adhérez à l’ANRPFD
Petites Annonces
Faire un don
QTR UTC
News ANRPFD depuis 26/02/2017
Votre Revue Nationale ANRPFD 2017
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Calendrier activités
Twitter – Facebook
Catégories
Archives
Twitter infos
Cluster Dx Fun
Propagation Bandes HF
Twitter

 Le radiotélescope Alma a détecté de très jeunes protoétoiles dangereusement proches de Sagittarius A*, le trou noir supermassif situé au centre de la Voie lactée. Les forces de marée de ce trou noir devraient pourtant empêcher la formation de telles étoiles.
Avant que les réactions de fusion ne débutent dans notre jeune Soleil, celui-ci était une protoétoile entourée d’un disque d’accrétion d’où s’élevaient perpendiculairement deux jets de matière (voir image ci-dessous). Peu de temps avant d’arriver sur la séquence principale, comme disent les astrophysiciens, le Soleil était alors en phase dite « T-Tauri », en référence à une jeune étoile variable située dans la constellation du Taureau et faisant partie de l’amas des Hyades (celle-ci a été découverte en 1852 par l’astronome britannique John Russell Hind).
Les astronomes observent des protoétoiles en phase T-Tauri avec des jets de matière depuis quelques décennies et ils commencent à bien les connaître. Il s’agit donc d’une étape sur le chemin menant de l’effondrement de nuages moléculaires poussiéreux et particulièrement froids dans le milieu interstellaire à des étoiles de quelques masses solaires tout au plus.
ance des étoiles) à faire la découverte, exposée dans un article récemment déposé sur arXiv, de protoétoiles proches de Sagittarius A* (Sgr A*), le trou noir situé au centre de notre Galaxie….. article de Laurent Sacco de Futura Sciences.