Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

ICI en anglais ou ICI

L’activité d’éruption  solaire était à des niveaux élevés. Le groupe de taches solaires de Catane48 (NOAA AR 3110, bêta) sur le quadrant Nord-Ouest du Soleil a produit plusieurs éruptions de classe M et une éruption de classe X1.0 culminant à 20 h 25 UTC le 2 octobre, qui a été associée à une rafale Radio de type II . La dernière éruption observée dans cette tache solaire était de classe M4.2 et était associée à la gradation coronale indiquant une possible éjection de masse coronale. En outre, plusieurs éruptions de classe M ont également été produites par la tache solaire très complexe magnétiquement NOAA AR 3113 (complexité magnétique bêta-gamma-delta). L’activité d’éruption solaire devrait rester à des niveaux élevés car les deux régions de taches solaires restent très actives et continuent de croître. Des éruptions de classe M sont attendues, et une chance pour une éruption de classe X. Alors que plusieurs gradations associées aux éruptions de classe M et à l’éruption de classe X1.0 ont été observées suivies d’une éjection de masse coronale, aucun composant dirigé vers la Terre n’est pas attendu en raison de leur emplacement non géo-efficace sur le disque solaire. Après l’éruption de classe X1.0 culminant à 20h25 UTC, le flux de protons supérieur à 10 MeV a montré une légère augmentation juste au-dessus du niveau de fond, mais est resté entièrement en dessous du seuil d’avertissement de tempête mineure. En raison de l’augmentation de l’activité d’éruption, il y a une petite chance que le flux de protons supérieur à 10 MeV dépasse ce seuil au cours des prochaines 24 heures, associé à d’autres éruptions et éruptions à haute énergie. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu. L’électron de fluence sur 24 heures était à des niveaux normaux au cours des dernières 24 heures. L’électron de fluence 24h devrait être à des niveaux normaux dans les prochaines 24 heures. La Terre était sous l’influence continue d’un flux à grande vitesse provenant d’un trou coronal positif (polarité positive), avec des valeurs de vent solaire entre 400 km/s et 600 km/ s. La magnitude du champ magnétique interplanétaire a été élevée autour de 10 nT et atteint actuellement 13 nT. La composante sud du champ magnétique interplanétaire a fluctué entre -8,8 nT et 7,4 nT. L’angle phi du champ magnétique était principalement dans le secteur positif (champ dirigé loin du Soleil). La vitesse du vent solaire devrait rester renforcée le 03 octobre en raison de l’influence continue du courant à grande vitesse. De plus, l’éjection de masse coronale partielle du halo associée à l’éruption du filament qui a commencé à décoller vers 11 h 59 UTC le 01 octobre devait avoir un impact et perturber légèrement la condition du vent solaire près de la Terre au début du 4 octobre. Les conditions géomagnétiques étaient instables à actives (NOAA Kp 2-4 , local K-Dourbes 2-3) avec une période pour laquelle des conditions orageuses ont été observées (NOAAKp 5). Les conditions géomagnétiques devraient être dans des conditions instables avec des conditions actives possibles pour les prochains jours.  Source SIDC.