Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

ICI en anglais ou ICI

Plusieurs éruptions C se sont produites au cours de la période, la plupart provenant à la fois du groupe Catania 45 (région active NOAA 3109) qui a émergé près du centre du disque hier et du groupe Catania 47 (région active NOAA 3107). Mais la poussée la plus forte a culminé au niveau C7.2 à 11:33 UCT du groupe Catane 48 qui vient de tourner sur le disque à l’Est. Les groupes Catane 47, 42 et 45 (régions actives NOAA 3107, 3105 et 3109) ont grandi et se sont consolidés. Une éruption de classe M est également attendu avec une chance pour un flare de classe M. À partir d’environ 9 h 24 UTC le 22 septembre, une CME visible dans les données SoHO/LASCO C2 se propage vers l’ouest avec une étendue angulaire d’environ 130 degrés. Il est faible et lent et n’a pas été capté par l’outil CACTus. À peu près au même moment, certaines images AIA EUV montrent des ralentissements et des gradations et des éclaircissements autour du centre du disque au sud du groupe 45 de Catane (région NOAAactive 3109). Il n’est pas très clair cependant s’ils sont définitivement liés et il reste possible que le CME soit plutôt en retard. Une analyse plus approfondie sera menée. Le flux de protons supérieur à 10 MeV devrait rester légèrement augmenté, mais inférieur aux seuils de tempête de rayonnement au cours des prochaines 24 heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. La fluence d’électrons 24h était à des niveaux normaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. Un trou coronal équatorial de polarité positive a traversé le méridien central le 19 septembre. conditions de vent plus tard dans la journée. Une extension à basse latitude du trou coronal polaire sud transite par le méridien central et pourrait influencer le vent solaire à partir d’environ midi le 26 septembre. Les conditions de vent solaire ont montré le passage d’un transitoire. Le champ magnétique interplanétaire a soudainement bondi autour de 21UTC à une magnitude de 8nT. Le champ magnétique a atteint un maximum de plus de 10 nT mais est maintenant revenu à un niveau nominal de 5 nT. Bien que fermement connectée au secteur positif (champ éloigné du Soleil), la composante nord-sud du champ magnétique a évolué de manière constante au cours du passage du transitoire évoluant du positif au négatif et atteignant une valeur maximale vers le sud de la composante Bz=-7,6. La vitesse du vent solaire a oscillé autour de 400 km/s avec un maximum de 450 km/s. Plus tard aujourd’hui, une augmentation de la vitesse du vent solaire est attendue, menant à l’apparition du flux à grande vitesse associé au trou coronal de polarité positive qui a transité par le méridien central le 19 septembre. Géomagnétique les conditions étaient calmes à instables (à la fois NOAA Kp et KDourbes 1-3 local). Les conditions géomagnétiques devraient évoluer vers calmes à actives avec également une possibilité d’épisodes de tempête géomagnétiques mineurs en association avec les conditions de vent solaire à grande vitesse attendues. Source SIDC.