Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2023
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

ICI en anglais ou ICI

Une éruption M1 a été déclenchée par le groupe Catane 35 (région active NOAA 3102) culminant à 11h22 UTC. De plus, un certain nombre d’éruptions de classe C ont été enregistrées, la plupart d’entre elles du groupe Catane 35 (région active NOAA 3102), mais aussi de la nouvelle région qui a tourné sur le disque dans le Sud-Est. Groupe Catane 35 (région active NOAA 3102 ) a perdu certains de ses points intermédiaires mais reste la région la plus importante sur le disque. La nouvelle région qui a tourné sur le disque dans le sud-est est maintenant numérotée région active NOAA3105, mais est comptée comme deux groupes de taches solaires distincts 42 et 43 par Catane. Les deux groupes de taches solaires inclus sont bipolaires. Le groupe de Catane 41 (région NOAA 3104) a montré une propagation des points de pied et semble déjà en décomposition. L’imagerie coronographe est disponible au cours des dernières 24 heures. Au cours des dernières 24 heures, le flux de protons supérieur à 10 MeV est resté légèrement augmenté mais bien en dessous du seuil d’avertissement de tempête mineure. Le flux de protons supérieur à 10 MeV devrait rester amélioré, mais en dessous des seuils de tempête de rayonnement au cours des prochaines 24 heures. Sous réserve d’une forte activité du groupe Catania 35, les niveaux de protons pourraient augmenter à nouveau, bien qu’il n’y ait qu’une faible probabilité pour cela à l’heure actuelle. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était bien inférieur au seuil de 1000 pfu et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. L’électronfluence sur 24 h était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. Un trou coronal équatorial de polarité positive a traversé le méridien central. Nous nous attendons à voir son courant à grande vitesse associé dans des conditions de vent solaire in situ à partir du 22 septembre vers midi. Les conditions de vent solaire ont continué à montrer l’influence d’un courant à grande vitesse, la vitesse du vent solaire atteignant à nouveau plus de 500 km/s. Bien qu’elle ait à nouveau diminué à moins de 500 km/s. L’amplitude du champ interplanétaire a diminué jusqu’à maintenant autour d’un 5nT nominal. La composante nord-sud était variable et l’orientation du champ montrait une connexion à un secteur négatif (champ magnétique vers le Soleil). Une nouvelle décroissance vers des conditions de vent solaire lent est maintenant attendue et nous n’anticipons plus aucune arrivée tardive de l’éventuel coup oblique du 16 septembre. CME. Plus tard dans la semaine, du 22 au 23 septembre, nous nous attendons à une nouvelle augmentation des conditions de vent solaire à grande vitesse, liées au trou coronal qui vient de traverser le méridien central.