Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2023
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

ICI en anglais ou ICI

L’activité d’éruption solaire était à des niveaux bas. La plus grande éruption était une éruption C6.7, associée à NOAA AR 3078, culminant le 19 août à 20 h 31 TU. L’éruption était également associée à une signature radio de type II. NOAA AR 3078 a commencé à se désintégrer progressivement. NOAA AR3081 était stable et produisait une éruption de classe C de bas niveau. Les deux régions restantes, NOAA AR 3082 et 3084, se sont toutes deux décomposées et étaient calmes. L’activité d’éruption solaire devrait être à des niveaux bas, avec des éruptions de classe C probables et une chance restante pour des éruptions de classe M. Les deux éjections de masse coronale mentionnées hier ont été analysées. Le premier CME, vu pour la première fois dans LASCO C2 à 23h00 TU le 18 août au sud-ouest, n’est pas considéré comme dirigé vers la Terre. La deuxième CME, visible pour la première fois dans LASCOC2 à 04:49UT le 19 août 2022, est également principalement dirigé vers le sud-ouest. Cependant, dans LASCO C3, une faible signature de halo partielle peut également être vue. On peut s’attendre à un coup d’œil sur la Terre le 22 août. Aucune autre CME dirigée vers la Terre n’a pas été observée dans l’imagerie du coronographe. Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester dans les prochains jours. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV a dépassé le seuil de 1000 pfu. Il devrait être à nouveau autour du seuil dans les prochaines 24 heures. La fluence des électrons sur 24h était à des niveaux nominaux à modérés et devrait être à des niveaux nominaux à modérés dans les prochaines 24 heures. Au début de la période, la vitesse du vent solaire a augmenté avec des valeurs d’environ 560 km/s. Un petit choc a été observé dans la vitesse du vent solaire et le champ magnétique le 19 août à 17 h 03 TU. La valeur du champ magnétique total est passée de 8 à 12 nT, la vitesse du vent solaire de 562 à 640 km/s. la composante Bz avait une valeur minimale de -11 nT. Après l’arrivée du choc, la vitesse du vent solaire a atteint un maximum de 684 km/s avant de commencer à décroître progressivement jusqu’à des valeurs proches de 500 km/s. L’intensité du champ magnétique a également commencé à diminuer et à la fin de la période était d’environ 5 nT.
L’orientation du champ magnétique était majoritairement dans le secteur négatif (champ dirigé vers le Soleil). La vitesse du vent solaire et le champ magnétique devraient rester améliorés au cours des prochaines 24 heures, en raison de la combinaison continue des effets du flux à grande vitesse et d’un autre coup d’œil sur ICME possible prévu tôt le 21 août à partir du CME observé le 18 août. Les conditions géomagnétiques étaient à des niveaux calmes à instables au début de la période avant de passer à des conditions actives, avec une période isolée de conditions de tempête mineures enregistrées globalement (NOAA Kp = 5) entre 18h00 et 00h00 UT.
C’était en réponse à l’arrivée du choc et à l’augmentation de la vitesse du vent solaire. Les conditions sont revenues à des niveaux calmes à instables à partir de 04h00 UT le 20 août. Les conditions géomagnétiques pour les prochaines 24 heures devraient être principalement à des niveaux instables à actifs.
En raison de l’arrivée possible d’un autre ICME le 21 août et en combinaison avec le courant à grande vitesse actuel, d’autres intervalles de conditions de tempête mineures sont également possibles.
Source SIDC.