Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

ICI en anglais ou ICI

Les dernières 24 heures étaient à des niveaux modérés avec une seule éruption basse de classe M1.3, heure de pointe 20h19 UTC le 12 mai, derrière le flanc nord-est et plusieurs éruptions basses de classe C. L’activité la plus forte sur le disque visible était une éruption de classe C4.3 (heure de pointe 18h10 UTC le 12 mai), produite par la région active NOAA 3010 (alpha), qui a tourné depuis le limbe sud-est au cours des dernières 24h. La région active NOAA3007 (bêta-gamma-delta), s’approchant maintenant du méridien central, a considérablement augmenté en nombre de taches solaires. Indépendamment de sa complexité, cette région n’a produit que de faibles niveaux d’activité. La région active NOAA3006 (bêta) est restée principalement stable et a produit un évasement isolé de classe C faible.
Les régions NOAA 3008 (beta) et 3009 (beta) sont restées simples et inactives. Une autre région active simple a tourné sur le limbe nord-est et reste à classer et à numéroter.
L’activité d’éruption aux rayons X au cours des prochaines 24 heures devrait rester à des niveaux modérés avec une éruption  probable de classe M et quelques chances d’éruption  de classe X. Le flux de protons MeV est revenu à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures. Le flux de protons supérieur à 10 MeV devrait rester inférieur au seuil de tempête de rayonnement au cours des prochaines 24 heures avec des améliorations possibles sous réserve de toute activité d’éruption significative et des éruptions associées.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. La fluence des électrons sur 24h était à des niveaux nominaux à faibles et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. La vitesse du vent solaire a augmenté progressivement de 300 km/s à 383 km/s.
Le champ magnétique interplanétaire a atteint XX nT avec un Bz minimum de -XX nT. L’orientation du champ B était principalement dans le secteur positif (dirigé loin du Soleil).
Les conditions de vent solaire devraient refléter le vent solaire de fond tout au long de la soirée. Au cours de la nuit ou tôt demain, les paramètres du vent solaire devraient enregistrer quelques améliorations suite à l’arrivée anticipée d’un flanc de la  CME du 10 mai. Un grand trou coronal de polarité positive a traversé le méridien central et le flux à grande vitesse associé devrait arriver sur Terre le 16 mai 2022.
Les conditions géomagnétiques au cours des dernières 24 heures étaient globalement calmes et localement calmes à instables en raison des transitoires de vent solaire enregistrés. Des conditions géomagnétiques actives de Quietto sont attendues pour les prochaines 24 heures avec l’arrivée possible d’un flanc à partir du CME du 10 mai 2022. Source SIDC.