Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

L’activité solaire était à des niveaux bas. Le groupe de Catane 38 (région NOAA 2950) était le plus actif et a produit une éruption C1, culminant à 20h51UT. Le groupe Catane 37 (région NOAA 2948) était stable mais inactif. Le groupe de Catane 33 (région NOAA 2946) a affiché une émergence de flux et produit une activité de torchage de niveau B. Les régions restantes : le groupe de Catane 32 (région NOAA 2943), le groupe de Catane 39 (région NOAA 2949) et le groupe de Catane 40 (région NOAA 2951) se sont décomposés en régions de plage. Une nouvelle région, située dans le quadrant sud-est, a été numérotée sur la période sous le nom de groupe Catane 40 (région NOAA 2952), mais elle est jusqu’à présent inactive. L’activité solaire devrait être à des niveaux très bas avec une faible probabilité d’éruptions de classe C. Une atténuation a été associée à l’éruption C1 à 20h51UT mais aucune éjection de masse coronale (CME) n’a été observée. Une CME observée à partir de 21h42 dans les données de LASCO-C2 au nord-ouest est déterminée comme étant inversée et n’aura pas d’impact sur la Terre. et devrait rester en dessous de ce seuil pour les prochaines 24 heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV a dépassé le seuil d’alerte de 1000 pfu. Le flux d’électrons devrait diminuer progressivement au cours des prochains jours mais il est prévu que le seuil soit à nouveau dépassé aujourd’hui. La fluence électronique sur 24 heures était à des niveaux nominaux à modérés et devrait être à des niveaux nominaux au cours des prochaines 24 heures. Les paramètres du vent solaire reflètent un régime de vent solaire lent. La vitesse du vent solaire variait entre 315 et 400 km/s. L’amplitude du champ magnétique interplanétaire variait entre 2 et 8 nT. L’angle phi du champ magnétique interplanétaire était principalement dans le secteur négatif (dirigé vers le Soleil). Les conditions de vent solaire devraient continuer à refléter un régime de vent solaire lent le 18 février. La vitesse du vent solaire devrait alors s’améliorer à partir de la fin du 19 février en réponse à l’arrivée du flux à grande vitesse associé à l’extension de la couronne polaire sud trou, qui a commencé à traverser le méridien central le 16 février. Les conditions géomagnétiques étaient calmes (NOAA Kp 0-1 et local K Belgique 0-2). Des conditions calmes avec des intervalles isolés non réglés sont attendues les 18 et 19 février. Des conditions actives sont attendues à partir de février 20.