Adhérer à l’ANRPFD
Calendrier des Salons Radio 2019
ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!
Faire un don
QTR UTC
News ANRPFD depuis 26/02/2017
WIMO
Votre Revue Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Petites Annonces
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Archives
Twitter infos
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo
Bienvenue au « Solar Influences Analysis Data Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.
 
Prévisions de l’Activité Solaire :
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM du 25/03/2019 à 21h30 UTC
 

Au cours des dernières 24 heures, plusieurs fusées éclairantes de classe B ont été observées et la torche signalée la plus forte était B9,6 (culminant à 19h31 TU le 24 mars 2019), provenant de la NOAA AR 2736 (pas de numérotation Catania). Cette région active, qui a également été à l’origine de nombreuses fusées éclairantes de classe B et de classe C au cours des derniers jours, a tourné au-dessus du limbe solaire ouest. Un autre région active qui a été observée du côté visible du disque solaire au cours de la dernière NOAA AR 2735 (pas de numérotation Catania), est actuellement situé au niveau de la branche solaire Ouest. On peut s’attendre à des éruptions occasionnelles de classe B dans les prochaines 24 heures, alors que les éruptions de classe C sont encore possibles mais peu probables.
Aucune CME dirigée vers la Terre n’a été signalée au cours des dernières 24 heures.
Les protons solaires sont restés au niveau de fond.

Les observations in situ (DSCOVR) indiquent l’arrivée du choc provoqué par la vague CME, vers 20 h 43 TU le 24 mars 2019. Le choc observé dans le vent solaire était associé à la CME du 20 mars 2019. L’arrivée de l’onde de choc n’a pas eu de perturbations géomagnétiques induites (station locale à Dourbes et NOAA rapporté que K = 2 et Kp = 2, respectivement). La vitesse du vent solaire est d’environ 330 km / s et la magnitude du champ magnétique interplanétaire est de 5 nT.
Les conditions géomagnétiques sont actuellement calmes et nous nous attendons à ce qu’ils restent ainsi les prochaines heures. L’arrivée du vent solaire rapide, associé à un trou coronal équatorial de polarité négative qui est attendu pour demain, pourrait induire des conditions géomagnétiques éventuellement instables.

Source SIDC ICI