Adhérer à l’ANRPFD en 2020

RRF : Réseau Relais Français!

Calendrier des Salons Radio 2020

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

CubeSat

Kathy Lueders est choisie pour diriger le bureau humains des vols spatiaux  de la NASA

L’administrateur de la NASA, Jim Bridenstine Friday, a sélectionné Kathy Lueders, gestionnaire du programme des équipages commerciaux, pour être la prochaine administratrice associée de l’agence à la direction de la mission d’exploration et d’opérations humaines (HEO).
Depuis 2014, Lueders dirige les efforts de la NASA pour envoyer des astronautes dans l’espace à bord de vaisseaux spatiaux privés, ce qui a abouti au lancement réussi de Demo-2 depuis le Kennedy Space Center en Floride le 30 mai 2020.
« Kathy nous donne l’expérience extraordinaire et la passion dont nous avons besoin pour continuer à avancer avec Artemis et notre objectif de faire atterrir la première femme et le prochain homme sur la Lune d’ici 2024 », a déclaré Bridenstine.
«Elle a un intérêt marqué pour le développement de marchés commerciaux dans l’espace, remontant à ses premiers travaux sur le programme de navette spatiale.
Le Cargo Commercial  et maintenant Commercial Crew, elle a contribué en toute sécurité et avec succès à l’expansion de la base industrielle de notre pays. Kathy est la bonne personne pour étendre l’économie spatiale au voisinage lunaire et atteindre les objectifs ambitieux qui nous ont été donnés. »
La nomination prend effet immédiatement. Steve Stich est nommé Commercial Crew Program Manager et Ken Bowersox reprend ses fonctions d’administrateur adjoint adjoint HEO.
Lueders a commencé sa carrière à la NASA en 1992 au White Sands Test Facility au Nouveau-Mexique, où elle était « Shuttle Orbital Maneuvering System » et « Reaction Control Systems Depot Manager ». Plus tard, elle a rejoint le Programme de la Station spatiale internationale et a occupé le poste de gestionnaire de l’intégration des transports, où elle a dirigé des services de réapprovisionnement commercial de fret jusqu’à la station spatiale.
Elle était également responsable de la supervision par la NASA des véhicules spatiaux partenaires internationaux visitant la station spatiale, notamment le véhicule de transfert automatisé de l’Agence spatiale européenne, le véhicule de transfert H-II de l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale et le vaisseau spatial Soyouz et Progress de l’agence spatiale russe Roscosmos. Elle est allée à Kennedy en tant que gestionnaire de programme d’équipage commercial par intérim en 2013 et a été choisie comme chef du bureau en 2014.
Lueders est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires en finances de l’Université du Nouveau-Mexique et d’un baccalauréat ès sciences et d’une maîtrise ès sciences en génie industriel de l’Université d’État du Nouveau-Mexique.
«Je tiens à remercier Ken et toute l’équipe HEO pour leur soutien constant à Kathy dans la réussite de l’équipe commerciale», a ajouté Bridenstine. «Je sais qu’ils lui apporteront le même soutien lorsqu’elle quittera son nouveau rôle. C’est un moment critique pour l’agence et pour HEO. Nous devons toujours ramener Doug et Bob chez eux en toute sécurité et nous ne perdrons pas notre concentration. Nous visons la Lune et encore plus profondément dans l’espace, et Kathy va nous aider à nous y conduire. »
Pour plus d’informations sur le programme de vols spatiaux humains de la NASA ICI

15 CubeSats canadiens seront lancés à partir de 2021

Les « Radio Amateurs du Canada » (RAC) rapporte que 15 satellites CubeSat sont construits par des étudiants au Canada, tous devraient transporter des charges utiles Radioamateur.
Le post de RAC dit:
L’ Agence spatiale canadienne a fourni du soutien et des conseils aux 15 équipes d’étudiants universitaires et collégiaux à travers le Canada qui construisent des satellites. Ces satellites sont au format «CubeSat», basés sur une architecture standardisée de cubes de 10 centimètres. Les 15 satellites proposés seront déployés à partir de la Station spatiale internationale (ISS), peut-être à partir de 2021.
RAC est impliqué dans l’explication de la manière et des conditions dans lesquelles les Radioamateurs peuvent  utilisés pour les communications avec ces engins spatiaux, ainsi qu’une exigence de fréquence. Le processus de coordination avec l’Union internationale des Radiosamateurs est une approbation du RAC.
Nous étions conscients que la suspension des cours universitaires en raison de la pandémie mondiale pourrait affecter les progrès des équipes, mais je suis heureux d’annoncer que toutes les équipes ont choisi d’utiliser les communications Radioamateurs et nous continuons à recevoir des demandes de leur part, bien qu’à un taux plus lent que par le passé. Près de la moitié des équipes ont désormais reçu l’approbation de leurs projets par le RAC et ont envoyé leurs propositions à l’IARU pour la coordination des fréquences.
La conception et la construction de CubeSats est un processus compliqué et pluriannuel. Ces projets développeront les compétences des étudiants dans de nombreuses facettes de l’ingénierie, des sciences, de la technologie, des affaires et de la gestion de projet. Une fois en orbite, les satellites aideront également la recherche scientifique pure et appliquée et certains pourraient offrir des installations que les amateurs du Canada et du monde entier pouront utiliser.
Source RAC  ICI
Équipes du projet canadien CubeSat ICI

Le lancement de nouveaux satellites amateurs chinois devrait avoir lieu en septembre

Le lancement de deux nouveaux satellites Radioamateurs chinois est prévu pour le 15 septembre 2020.
Le premier de ces satellites, CAS-7A , est un microsat de 27 kg (750 mm x 650 mm x 260 mm) avec stabilisation à trois axes et plusieurs transpondeurs.
Les transpondeurs comprennent un transpondeur linéaire de 15 m à 10 m (H / t), un transpondeur linéaire de 15 m à 70 cm (H / u) et un transpondeur linéaire de 2 m à 70 cm (V / u). Le satellite comprend également un transpondeur FM de 2 à 70 cm (V / u).
Plusieurs balises et liaisons descendantes de données sont également présentées, des balises CW sur 10 m et 70 cm, une télémétrie GMSK 4,8 k ou 9,6 k sur 70 cm, et une liaison descendante de données d’image GMSK 1 Mbps sur 3 cm pour la caméra embarquée.
Les fréquences coordonnées  pour les liaisons montantes et descendantes sont énumérées ci-dessous.
Ce lancement devrait également transporter CAS-7C , un CubeSat 2U avec un transpondeur linéaire V / u et une balise CW. Les fréquences pour CAS-7C n’ont pas été coordonnées par l’IARU au moment de la rédaction de ce document. CAS-7C déploiera également une corde en fibre de carbone de 1 mm de diamètre et 1080 mètres de long.
Le CAS-7A et le CAS-7C seront lancés depuis le centre de lancement de satellites de Jiuquan sur une orbite solaire de 500 km avec une inclinaison de 98 degrés.
Fréquences:
CAS-7A H / t
Liaison montante de transpondeur linéaire – 21,245 MHz à 21,275 MHz
Liaison descendante – 29,435 MHz à 29,465 MHz
CW Beacon 29,425 MHz
Liaison montante du transpondeur linéaire CAS-7A H / u – 21,3125 MHz à 21,3275 MHz liaison descendante – 435,3575 MHz à 435,3725 MHz CW Beacon 435,430 MHz
Liaison montante du transpondeur linéaire CAS-7A V / u – 145,865 MHz à 145,895 MHz Liaison descendante – 435,385 MHz à 435,415 MHz CW Beacon 435,430 MHz
CAS-7A V / u Transpondeur FM
Liaison montante 145.950 MHz
Liaison descendante 435.455 MHz
Liaison descendante de télémétrie GMSK 4,8k / 9,6k – 435,480 MHz Liaison descendante de données d’image GMSK 1 Mbps – 10460,00 MHz
ANS

Le transpondeur Huskysat-1 est ouvert

Après une semaine de test, le transpondeur sur HuskySat-1 est activé et ouvert pour utilisation et test.
C’est assez sensible, et 5-10 watts, c’est la plupart du temps. Il y a quelques fondus dus à l’orientation du satellite, et certains cols sont certainement meilleurs que d’autres. Les équipes d’exploitation et d’ingénierie observent également quelques anomalies. Veuillez garder un œil sur la balise pendant les opérations du transpondeur, pour ceux qui ont des étendues de spectre. Des signaux puissants peuvent avoir un impact sur la force de la balise.
HuskySat-1 est le Husky Satellite Lab du premier cubesat de l’Université de Washington et la première mission avec le module de transpondeur linéaire AMSAT (LTM-1), un transpondeur V / u et une balise de télémétrie intégrée et un récepteur de commande. UW a récemment terminé ses opérations de la partie 5 et a gracieusement laissé les opérations de transpondeurs de la partie 97 d’AMSAT commencer.
Ce module de transpondeur est disponible pour une utilisation dans des missions de cubes éducatifs désireux de permettre au transpondeur d’être utilisé dans le monde entier. Contactez-moi ou VP Engineering Jerry Buxton pour plus de détails.
Les rapports et observations sont les bienvenus sur la liste de diffusion amsat-bb.
Félicitations à Husky Satellite Lab et à toute l’équipe d’ingénierie AMSAT pour avoir conservé le Radioamateur dans l’espace. Merci au Dr Mark Hammond, N8MH pour la mise en service et le soutien aux opérations.
73, Drew KO4MA AMSAT VP Opérations
Transpondeur inverseur HuskySat-1 V / u, liaison montante 145,910 à 145,940, liaison descendante 435,810 à 435,840, balise de télémétrie 1200 bauds BPSK à 435,800

Lancement du premier satellite Guatémaltèque depuis l’ISS!

Le premier satellite du Guatemala, un petit cube appelé QUETZAL-1 , a été lancé depuis la Station spatiale internationale (ISS) le mardi 28 avril 2020.
Sa mission principale est de tester un capteur pour l’acquisition de données à distance pour la gestion des ressources naturelles, qui pourrait être utilisé surveiller la qualité de l’eau dans les plans d’eau intérieurs.
Le satellite fait partie du programme japonais Kibo cubesat, fruit de la coopération entre, entre autres, le Bureau des affaires spatiales des Nations Unies (UNOOSA), l’Universidad del Valle de Guatemala (UVG) et d’autres institutions. Les fréquences opérationnelles ont été choisies grâce à la coopération des Radioamateurs guatémaltèques et de l’Union internationale des Radioamateurs (IARU).
Liaison descendante 4800 bps GMSK sur 437.200 MHz.
Le directeur de l’équipe de projet Quetzal-1 est l’ingénieur guatémaltèque José Bagur, TG8JAV , diplômé en génie mécatronique de l’Université Del Valle.
Source IARU Region 2 ICI
IARU Quetzal-1  ICI
Quetzal-1 Telemetry info ICI
Décodeur de télémétrie Quetzal-1  ICI
Suivez Quetzal-1 sur Twitter  ICI

Transpondeur Radioamateur DOAAF-85 (RS-44) activé

La charge utile du transpondeur Radioamateur linéaire (SSB / CW) du satellite russe DOSAAF-85 (RS-44) a été activée.
Dmitry Pashkov R4UAB rapporte:
DOSAAF-85 est un petit satellite scientifique créé par des spécialistes de la société Information Satellite Systems (ISS) Reshetnev et des étudiants de l’Université aérospatiale de Sibérie (SibSAU) Krasnoyarsk.
Le satellite porte le nom du 85e anniversaire de la Société volontaire d’assistance à l’armée, à l’aviation et à la marine, l’organisation chargée de la formation militaire des jeunes soviétiques.
Le satellite DOSAAF-85 est conçu pour fournir des communications Radioamateur ainsi que pour développer des technologies prometteuses. Il s’agit du troisième satellites créé par des spécialistes de l’ISS-Reshetnev et basé sur la plate-forme Yubileyniy, qui présente une structure de prisme hexagonale avec des cellules solaires montées sur le corps.
Le satellite a été lancé en orbite le 26 décembre 2019 depuis le cosmodrome de Plesetsk et se trouve sur une orbite elliptique avec un périgée de 1175 km, une apogée de 1511 km et une inclinaison de 82,5 degrés.
Puissance d’émission – 5 watts
Balise: 435.605 MHz – transmet l’indicatif d’appel RS44
Transpondeur inverseur:

  • Terre vers espace: 145,965 MHz +/- 30 kHz
  • Espace vers terre: 435,640 MHz +/- 30 kHz

Source Dmitry Pashkov R4UAB dont la page contient également le TLE du satellite, ICI
Peter 2M0SQL a ajouté RS-44 à la page d’état des satellites AMSAT Live OSCAR ICI

AMSAT SA réalise un test réussi avec Africube!

Cette semaine, Hannes Coetzee, ZS6BZP et Pierre Holshausen, ZS6PJH ont effectué avec succès un QSO sur les  ondes en utilisant le transpondeur numérique AfriCUBE. La liaison montante était sur 70 cm et la liaison descendante sur 2 m. Les premiers tests en direct ont été effectués il y a quelques semaines entre ZS6BZP et Keith Laaks, ZS6TW , alors que l’audio était bonne, le transpondeur manquait de sensibilité.
Anton Janovsky, ZR6AIC , l’architecte du transpondeur numérique et Hannes ont poursuivi leurs tests avec Anton en modifiant le code et les paramètres.
Il s’est connecté à distance au transpondeur pour trafiquer sur le transpondeur sur le banc de travail à Rooihuiskraal. Il a été décidé de retirer temporairement la balise pour permettre le test du transpondeur sans que la balise ne transmette également.
Au cours de la semaine, davantage de tests en direct ont été effectués entre ZS6BZP et ZS6PJH et d’autres ajustements ont été effectués.
Le 21 avril, Hannes a envoyé un massage WhatsApp à l’équipe de développement AMSAT SA CubeSat: «Aujourd’hui, les tests avec Pierre ont été très réussis».
Tous les efforts d’Anton pour améliorer la sensibilité ont porté leurs fruits. Pierre n’utilisait que 5 watts. Pendant que les tests étaient en cours, Anton a travaillé du  côté télémétrie d’AfriCUBE qui sera la prochaine étape du processus de test.
Dès que le verrouillage sera levé, Frik Wolff, ZS6FZ sera en mesure de construire le mécanisme de déploiement de l’antenne et du panneau solaire et des cartes PC pourront être fabriquées pour construire une carte d’interface importante développée par Fritz Sutherland, ZS6FSJ.
« Le transpondeur est une conception de Software Radio qui, à notre connaissance, est à bien des égards, une nouvelle approche », a déclaré Hannes dans une interview la semaine dernière sur Amateur Radio Today.
«Nous n’avons pas de manuels à consulter, nous avons dû tout faire par nous-mêmes, mais je suppose que c’est ça le Radioamateur, l’expérimentation et l’auto-apprentissage. À bien des égards, nous contribuons au développement du capital technologique ».

DTS pour petits satellites

Al Williams WD5GNR écrit sur Hackaday à propos d’un rapport sur les SDR pour les petites communications par satellite – Évaluation des cartes SDR et des chaînes d’outils – écrit par Alexandru Csete OZ9AEC et Sheila Christiansen.
Les appareils qu’ils examinent sont:
• RTS-SDR v3
• Airspy Mini
• SDRPlay RSPduo
• LimeSDR Mini
• BladeRF 2.0 Micro
• Ettus USRP B210
• Pluton SDR
Le rapport PDF peut être téléchargé à partir de la page  ICI

AMSATSA annonce de bons progrès avec AFRICUBE

AMSATSA a tenu sa réunion régulière d’avancement en ligne mercredi dernier. Au cours des dernières semaines, des progrès ont été réalisés sur tous les fronts.
Le transpondeur a été testé en vol et un contact réel a été établi par le transpondeur.
Hannes Coetzee, ZS6BZP a installé le transpondeur sur la tour de sa maison et a pris contact avec Keith Laaks, ZS6TW. Bien que la distance ne soit que de quelques kilomètres, l’importance du contact était qu’il n’y avait pas d’interférence et que la qualité audio était bonne.
La semaine dernière, Anton Janovsky, ZR6AIC, a travaillé sur le logiciel et, grâce à un lien compliqué, a réussi à télécharger et à installer des logiciels plus récents à distance. « Anton s’est connecté à mon ordinateur et a repris la machine à l’aide de TeamViewer, puis s’est connecté via Wi-Fi au transpondeur de ma tour », a déclaré Hannes, ZS6BZP. «En temps normal, nous aurions simplement échangé une clé USB, mais en temps anormal, nous devons recourir à des façons de faire non conventionnelles».
D’autres mises à jour seront téléchargées ce week-end avec plus de tests du transpondeur. La prochaine étape consiste à ouvrir les tests aux radioamateurs locaux. Tous les détails seront annoncés sur SARL News et sur le Web AMSAT SA.
L’histoire complète du développement d’AfriCUBE est disponible ICI
La réunion d’examen a également été mise à jour avec les autres composantes d’AfriCUBE. Le cadre de l’espace est terminé, les cartes PC pour les panneaux solaires ont été conçues et seront fabriquées dès la fermeture. Les travaux se poursuivent sur le déploiement de l’antenne et des panneaux solaires et un autre prototype sera fabriqué dès que l’Afrique du Sud reprendra ses activités normales. Le bloc d’alimentation électronique est terminé. Une nouvelle interface entre le Raspberry Pi et le processeur a été conçue et la carte de circuit imprimé disposée.
SARL

Lancement de QARMAN et Phoenix CubeSat depuis l’ISS

Sarah Rogers KI7OOY rapporte qu’après le lancement réussi de NG-13 le 15 février 2020, le prochain lancementde CubeSat depuis l’ISS est maintenant prévu pour le mercredi 19 février 2020
Ces heures et fréquences du lancement des CubeSats  à cette date sont répertoriées dans le tableau ci-dessous.
En tant que membre de l’équipe Phoenix CubeSat, cela nous aiderait grandement d’avoir autant d’aide que possible pour suivre notre vaisseau spatial après le lancement!
Pour plus d’informations sur les caractéristiques de l’émetteur-récepteur de Phoenix et sur la façon de décoder les paquets de notre vaisseau spatial, veuillez consulter notre page des opérations: ICI
Si vous avez des questions concernant le lancement ou le suivi de Phoenix, n’hésitez pas à me contacter.
Liaison descendante CubeSat (MHz) Liaison montante (MHz) Temps de déploiement (UTC)

  • RadSat-u 437.425 437.425 7:10
    * Phoenix * * 437,35 * * 437,35 * * 9:35 *
  • QARMAN 437.35 437.35 11:20
  • CryoCube 2261 2082.004 12:55
  • AztechSat-1 437.3 437.3 12:55
  • SOCRATES 914,7 914,7 14h30
  • Argus-02 437.29 437.29 16:00
  • HARPE 468450 16:00
  • SORTIE 468 450 17:40

À votre santé,  Sarah Rogers KI7OOY
Chef de projet, Phoenix CubeSat

Lancement prochain de Phoenix CubeSat

Sarah Rogers KI7OOY rapporte que le 12 février 2020, plusieurs CubeSats devraient être lancés depuis l’ISS. Parmi eux, le Phoenix CubeSat
Phoenix est un CubeSat 3U développé par l’Arizona State University pour étudier les effets des îlots de chaleur urbains par télédétection infrarouge. Après le lancement, notre équipe des opérations apprécierait le plus d’aide possible pour identifier le vaisseau spatial et vérifier  qu’il soit opérationnel!
Phoenix est prévu pour un temps de lancement de * 8: 30 UTC. *
En outre, je voudrais également attirer l’attention sur le fait que deux CubeSats déployés à cette date fonctionnent sur la même fréquence.
Phoenix et QARMAN partagent la fréquence de * 437,350 MHz * et utilisent un protocole AX.25 9600 bauds avec modulation GMSK. Les deux CubeSats seront également lancés à moins d’une heure et demie l’un de l’autre et seront donc proches l’un de l’autre en orbite. Si vous avez l’intention de suivre les CubeSats sur ce déploiement à venir, veuillez être conscient de cette situation, et si vous avez un doute sur le CubeSat que vous recevez, n’hésitez pas à me contacter pour toute question ou préoccupation.
Pour en savoir plus sur le Phoenix CubeSat, ses caractéristiques d’émetteur et comment décoder le signal, veuillez consulter notre site Web ICI
À votre santé, Sarah Rogers [KI7OOY]
Chef de projet, Phoenix CubeSat
Source AMSAT-BB ICI

Les « nano-satellites »

Les nano-satellites sont des petits satellites qui pèsent de 1 à 10 kg. Initialement conçus au sein d’universités, ils commencent à intéresser de près le secteur industriel : internet des objets, collecte de données, observation de la Terre, missions scientifiques … Les nano-satellites ouvrent la voie à tout un champ de nouvelles applications! Ces nano-satellites sont composés de modules qui peuvent s’assembler comme dans un jeu de construction. L’unité de base (1U) est un cube de 10 cm d’arête, d’où leur nom de cubesats. Plus petits et moins chers que les satellites classiques,ces nano-satellites peuvent être produits et placés en orbite en grande quantité.
Pour les communications avec les cubesats, les universités utilisent parfois les fréquences attribuées au service d’amateur par satellite. Ce  service de radiocommunication a pour objet l’instruction individuelle, l’intercommunication et les études techniques, effectuées par des amateurs, c’est-à-dire par des personnes dûment autorisées, s’intéressant à la technique de la radioélectricité à titre uniquement personnel et sans intérêt pécuniaire» (cf. articles 1.56 et 1.57 et 25 du Règlement des Radiocommunications). Il s’agit par exemple:
des fréquences 144-146 MHz, attribuées à titre primaire dans les trois Régions de l’Union Internationale des Télécommunications ( UIT );
des fréquences 435-438 MHz attribuées en Région 2 et 3 à titre secondaire.
Toutefois, ce service d’amateur par satellite ne doit pas être utilisé par les opérateurs commerciaux du new space. Ces opérateurs sont tenus d’utiliser les bandes de fréquences du service d’exploitation spatiale pour les télécommandes et télémesures des satellites, ainsi que d’autres services de radiocommunications pour la transmission des données entre le satellite et la Terre. Néanmoins, les procédures de coordination de l’ UIT s’avèrent trop longues pour des petits satellites en orbite basse qui ont un cycle de développement et des durées de mission relativement courtes, de l’ordre de deux à trois ans.
La Conférence mondiale des radiocommunications 2019 (CMR -19) a orienté l’utilisation des télécommandes et télémesures pour les petits satellites vers les bandes 137-138 MHz (émissions depuis les satellites) et 148-149,9 MHz (réception des satellites). Elle a aussi simplifié les conditions d’utilisation en supprimant les procédures de coordination et de demande d’accord dite 9.21». Ces deux bandes sont dorénavant disponibles pour les petits satellites sans contrainte de coordination particulière, sauf aux frontières de certains pays pour la protection des services de leurs territoires. Par ailleurs, une Résolution de la CMR -19 a apporté des simplifications aux procédures réglementaires pour les petits satellites à courte durée de mission.
L’Agence nationale des fréquences accompagne les start-ups et universités françaises dans leurs projets d’accès aux fréquences spatiales. Elle les aide particulièrement dans le cadre des procédures de demandes d’assignations de fréquences pour des réseaux à satellites à l’ UIT , et les autorisations françaises d’exploitation de ces assignations de fréquences spatiales pour les opérateurs commerciaux de satellites.

Source ANFR ICI

Un satellite construit par des étudiants pour diffuser l’hymne depuis l’espace

« L’Hindou » rapporte qu’un satellite construit par des étudiants en génie de l’Institut de technologie NRI (NRIIT) à Agiripalli dans le district de Krishna est prêt à diffuser l’hymne national du pays depuis l’espace, une fois placé en orbite.
Une équipe de cinq membres, dirigée par Kovelakar Salvendar Ghansheed Baba, étudiant en électronique et ingénierie de la communication (ECE), a conçu le satellite nommé «Kesari». L’équipe prévoit de lancer le satellite en orbite avec l’aide de l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO).
C’est le 27 décembre 1911 que la Jana Gana Mana a été chantée pour la première fois, lors de la session de Calcutta du Congrès national indien.
Le président du groupe des collèges NRIIT, R. Venkat Rao, a félicité M. Salvendar et son équipe de Gudla Uday Kiran, Kasani Ranga Rao, Arepalli Jagan et Kante Manoj Kumar, tous étudiants de l’ECE, pour la conception du satellite.
Les étudiants ont téléchargé le fichier audio de l’hymne national sur le satellite en utilisant le code Morse. Une fois placé en orbite, le satellite diffuserait l’hymne à travers le pays, qui peut être capté par les Radioamateurs (radio HAM) partout en Inde qui peuvent l’écouter après avoir décodé le code Morse, a déclaré M. Venkat Rao.
Les professeurs associés D. Ravi Shankar et P. Ramakoteswara Rao, qui ont guidé les étudiants, ont déclaré que le satellite avait un système de gestion de batterie, un émetteur haute fréquence, des antennes et un système de protection robuste pour protéger l’équipement.
Lire l’histoire complète ICI

Israël salue le lancement réussi de Duchifat3

Israël a applaudi le lancement réussi de la fusée PSLV-C48 d’Isro qui a mis en orbite un satellite expérimental construit par des étudiants de son pays le mercredi 11 décembre.
Le satellite israélien Cuchifat-3 faisait partie des neuf satellites de clients étrangers qui se sont greffés sur la principale charge utile indienne Risat-2BR1, un satellite d’imagerie radar militaire. Le lancement a eu lieu à 09h55 UTC.
Article complet  ICI
Duchifat3 a été construit par des lycéens soutenus par le « Herzliya Science Center » en Israël et transporte une caméra embarquée pour l’imagerie de la Terre. Le transpondeur FM V / u a une liaison montante de 145,970 MHz et une liaison descendante de 436,400 MHz – cependant certains rapports indiquent que la liaison descendante du répéteur FM peut en fait être à 436,420 MHz.

ANS, Times of India et AMSAT-UK

Appel aux Radioamateurs: aidez à trouver OPS-SAT!

L’ESA met au défi quiconque possédant un équipement Radioamateur de capter les premiers signaux d’OPS-SAT, le tout nouveau laboratoire de logiciels spatiaux de l’ESA
Le 17 décembre 2019, le 3U CubeSat OPS-SAT sera lancé en orbite terrestre basse sur une fusée Soyouz depuis Kourou, en Amérique du Sud, en collaboration avec le traqueur d’exoplanètes Cheops de l’ESA.
Le décollage est prévu à 8 h 54 min 20 s GMT le 17 décembre. Le lancement commencera 15044,6 secondes plus tard (T + 15044,6 secondes), prévu à 13 h 05 min 04 s GMT.
OPS-SAT commencera à transmettre 9600 bps GMSK sur 437.200 MHz 15 minutes après le déploiement du satellite et après que le déploiement de l’antenne ultra-haute fréquence (UHF) et du générateur solaire aura été confirmé. Les deux premiers cols au-dessus de l’Europe sont attendus le même soir.
L’équipe de contrôle de vol OPS-SAT a développé un logiciel open source qui permet à quiconque de recevoir la balise 437.200 MHz d’OPS-SAT et de la décoder.
Tous les détails dans l’article de l’ESA  ICI
Spécifications OPS-SAT UHF ICI
OPS-SAT GitHub ICI