Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

ICI en anglais ou ICI

Au cours des dernières 24 heures, l’activité déruption solaire a été faible, avec l’éruption de la plus grande sortie de rayons X, l’éruption de classe C2.8, heure de pointe le 26 mai 17:52UTC, de NOAA AR 3017, qui est sur le point de tourner hors du disque visible . Au cours des prochaines 24 heures, des éruptions de classe C peuvent être attendues alors que des éruptions de classe M sont possibles. D’après les éjections de masse coronale observées au cours des dernières 24 heures, aucune ne devrait actuellement être dirigée vers la terre. Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à la valeur nominale niveaux et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu au cours des dernières 24 heures.
On peut s’attendre à ce qu’il le reste dans les prochaines 24 heures. La fluence des électrons sur 24h était à des niveaux normaux et devrait être à des niveaux normaux dans les prochaines 24 heures. Au cours des dernières 24 heures, les conditions de vent solaire ont indiqué un vent solaire lent.
Cependant, depuis le 27 mai environ à 10 h 30 UTC, des perturbations peuvent être détectées sur des données in situ, éventuellement le flux à grande vitesse attendu, comme indiqué jusqu’à présent par le changement de l’angle phi vers le secteur négatif.
Les valeurs du champ magnétique ont augmenté de 1 à 18 nT, tandis que Bz a chuté à -16 nT. La vitesse du vent solaire a diminué à environ 300 km/s mais est maintenant revenue à des valeurs de 380 km/s. L’angle phi du champ magnétique interplanétaire est passé dans le secteur négatif (vers le Soleil) vers le 27 mai à 10h30 UTC.
Au cours des prochaines 24 heures, nous nous attendons à ce que ces effets du flux à grande vitesse se poursuivent et soient peut-être combinés avec les effets du coup d’œil attendu de la CME survenant le 25 mai à 18 h 36 UTC. Au cours des dernières 24 heures, les conditions géomagnétiques étaient calmes à instables ( KDourbes=3).
Au cours des prochaines 24 heures, conditions instables à actives actives, avec une légère période de tempête mineure. Source SIDC.