Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2021
RRF : Réseau Relais Français!

Calendrier des Salons Radio 2020
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

L’Ofcom inflige une amende de 175 000 £ au bureau de poste pour surfacturation

pour les appels téléphoniques relais

L’Ofcom a infligé une amende de 175 000 £ au bureau de poste après qu’une enquête a révélé que l’entreprise avait surfacturé des personnes souffrant de troubles de l’audition ou de la parole qui avaient passé des appels téléphoniques à l’aide d’un service via relais.
Les services de relais aident les personnes souffrant de troubles de l’audition et de la parole à communiquer avec quiconque par téléphone en proposant la traduction de texte en parole et de parole en texte. Nos règles obligent les opérateurs téléphoniques à proposer un «tarif spécial» pour ces types d’appels lorsqu’ils sont effectués par des personnes handicapées. Le programme est conçu pour compenser ces appelants pour le temps supplémentaire qu’il leur faut pour passer des appels téléphoniques en utilisant un service via relais.
Nous avons constaté que le Post Office n’avait pas appliqué le tarif spécial pour relayer les appels pendant au moins cinq ans, entraînant une surcharge aux 126 personnes chaque année. Il a également fallu plus de deux ans entre que Post Office prenne conscience du problème et qu’il soit corrigé.
Nous considérons qu’il s’agit d’une violation grave de nos règles pour protéger les clients potentiellement vulnérables. Compte tenu de cela et de la longue période de non-conformité de la Poste, l’Ofcom a imposé une pénalité de 175 000 £ à l’entreprise. Nous demandons également à la poste de rembourser les clients concernés.
La pénalité comprend une remise de 30% en reconnaissance du fait que la Poste a reconnu ses manquements et a accepté de régler l’affaire. L’argent récolté de cette amende, qui doit être payé à l’Ofcom dans les 20 jours ouvrables, sera reversé à « HM Treasury ». Plus d’informations sur notre décision sont disponibles  ICI