Adhérer à l’ANRPFD
Calendrier des Salons Radio 2019
ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!
QTR UTC
Faire un don
News ANRPFD depuis 26/02/2017
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Petites Annonces
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

La CMR-19 poursuit ses travaux – Semaine 3!

La R1 a publié son rapport sur la troisième semaine de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019, qui se tient à Charm el-Cheikh (Égypte) du 28 octobre au 22 novembre 2019.
Il ne reste que trois jours et demi pour les travaux de fond – la dernière session de la Plénière, qui doit approuver les textes à inclure dans les Actes finals, doit s’achever jeudi 21 novembre à midi – les délégués à la CMR-19 doivent faire face à une charge de travail décourageante. les participants tentent de parvenir à un consensus sur plusieurs questions en suspens, notamment l’ordre du jour de la prochaine CMR (WRC 2023).
Points futurs de l’ordre du jour: à ce jour, aucun choix n’a été fait concernant le choix de plus de trois douzaines de sujets proposés à l’ordre du jour de la CMR-23. Chaque point de l’ordre du jour proposé nécessiterait des études à l’horizon 2020-2023, mais les ressources de l’UIT ne pourront en accueillir plus de la moitié environ. Certains font face à une forte opposition et d’autres restent mal définis même à ce stade avancé de la conférence. Le comité responsable doit terminer ses travaux en une journée de plus. Ce sera une longue journée.
Les Satellites de courte durée: il n’existe toujours pas d’accord sur la manière de protéger les services existants et les utilisations de la bande de fréquence de liaison montante proposée pour la télémétrie, la poursuite et la commande de ces satellites «simples».
5725-5850 MHz: cette partie de l’allocation d’amateur en secondaire, qui comprend une liaison descendante de satellite amateur à 5830-5850 MHz, fait l’objet d’un conflit non résolu en ce qui concerne les paramètres des systèmes d’accès sans fil, notamment les réseaux locaux sans fil.
Fréquences supérieures à 275 GHz: cette gamme de fréquences supérieure n’est pas attribuée, mais plusieurs bandes sont identifiées pour une utilisation passive (réception uniquement) et les administrations sont encouragées à les protéger contre les brouillages préjudiciables. Dans cet esprit, la CMR-19 a identifié d’autres bandes au-dessus de 275 GHz pour la mise en œuvre d’applications de service terrestre et mobile. L’utilisation de ces bandes pour des applications dans d’autres services, y compris l’expérimentation amateur, n’est pas exclue.
50 MHz dans la région 1: L’accord de compromis annoncé la semaine dernière (voir le communiqué de presse  du 10 novembre) a survécu à l’examen au niveau des groupes de travail et des comités et attend l’approbation de la plénière.
La question des 50 MHz étant essentiellement réglée, l’équipe chargée se consacre à l’essentiel de son énergie à expliquer pourquoi le point de l’ordre du jour proposé pour  le 1240-1300 MHz décrit dans le communiqué de la semaine dernière est inutile et indésirable.
Tandis que le président  Tim Ellam, VE6SH / G4HUA , a quitté la conférence à la fin de la deuxième semaine, il est toujours visible, une interview vidéo de six minutes est retransmise sur des écrans dispersés dans les salles du centre de conférence. Voyez vous-même dessous.