Adhérer à l’ANRPFD en 2020
Calendrier des Salons Radio 2019
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Faire un don
News ANRPFD depuis 26/02/2017
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Petites Annonces
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

Futurs Radioamateurs

Le samedi 19 octobre, la conférence stratégique de l’USKA sur le thème « Future Radio Amateurs » s’est tenue à Berne, en Suisse.
Une traduction du rapport UKSA dit:
16 radioamateurs de trois régions linguistiques étaient présents. Trois sections de l’USKA étaient représentées.
Le document d’accompagnement  » Future RadioAmateurs  » avait déjà été étudié par les participants avant la conférence. Il décrit le défi et la tâche qui nous attend tous.
Le Radioamateur donne aux jeunes intéressés par le programme MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technologie) la possibilité de valider leurs compétences et leurs connaissances au moyen d’un examen de licence exigeant au niveau fédéral.
Ils démontrent ainsi leur volonté de travailler et d’obtenir des avantages pour leur avenir personnel et professionnel. Il est extrêmement important que cet historique soit une priorité pour la population, l’éducation et les employeurs. Et bien sûr aussi avec les jeunes eux-mêmes.
L’objectif du processus est de développer davantage le profil des »Radioamateurs », d’intégrer les technologies modernes et d’obtenir ainsi à nouveau un bénéfice considérablement accru, en particulier pour les jeunes en formation.
Il avait déjà été souligné dans l’invitation qu’une participation compétente à cet important processus stratégique n’était possible que si les participants avaient eux-mêmes des compétences bien fondées pour les nouvelles technologies. En Radioamateur, il ne s’agit pas uniquement d’utiliser les nouvelles technologies, c’est-à-dire de les utiliser. Il s’agit plus de les comprendre. C’est une grande différence. Les Radioamateurs ne sont pas simplement des consommateurs de radio et, espérons-le, ne le seront jamais.
Dans une présentation, Willi Vollenweider HB9AMC a souligné la situation catastrophique des très rares nouveaux membres des moins de 25 ans à l’USKA. Notre passe-temps n’attire plus les jeunes . Cette déclaration assez difficile ne doit pas être prouvée; les chiffres le prouvent.
Dans trois travaux de groupe, de nouvelles idées intéressantes ont été élaborées. L’absence totale de promotion des jeunes talents dans la plupart des sections a été rejetée par beaucoup. Cependant, l’USKA ne peut rien prévoir des sections, car la base légale fait défaut et les sections sont des associations autonomes. On sait depuis longtemps que de nombreux articles sont tellement obsolètes qu’il n’y a plus le choix entre la fermeture et la fusion.
Malheureusement, un seul jeune adulte (moins de 25 ans) a participé à la réunion. Ses discours montraient déjà que nous, les «vieux», devions consulter nos jeunes avant de leur proposer des mesures concrètes.
Étonnamment, très peu de participants appartiennent à une société spécialisée, comme le montre une enquête ad hoc (SEV / Electrosuisse, IEEE, ACM, SwissICT, STV / Swiss Engineering, CH Open, Swico, ASUT). Cela explique en partie pourquoi les Radioamateurs a largement perdu son lien avec l’économie réelle et n’est guère récompensée par celle-ci.
L’objectif publié de la conférence, « intégrer les technologies modernes » dans le profil Radioamateur, n’a malheureusement pas pu être atteint en raison des contraintes de temps.
Que faire court terme?
Un groupe de travail sera dédié à la poursuite des travaux. Les questions suivantes doivent être clarifiées, principalement sous l’aspect U25:
• Quel profil de compétences promet de grands avantages dans le monde numérisé d’aujourd’hui (en particulier: sujets, profondeur de l’apprentissage, théorie / pratique)
• Quels sont nos véritables USP sur le « marché » des activités de loisirs de MINT avec ce nouveau profil de compétences?
• Faut-il tout inventer seul ou allons-nous de l’avant avec la coopération d’acteurs aux vues similaires?
Il convient de rappeler que la-R1 a reconnu le besoin urgent d’agir. Pour cette raison, la Conférence générale, qui aura lieu en 2020, sera également consacrée à des thèmes stratégiques.
La coordination internationale étant importante, Willi HB9AMC participera à une conférence similaire du DARC en novembre à Baunatal.
Un grand merci à tous les participants de cette importante réunion. Comme il y a des décisions importantes à prendre à l’USKA dans ce domaine, il était important de rechercher l’attitude des membres afin qu’ils puissent être inclus dans le processus de prise de décision.
Willi Vollenweider HB9AMC
USKA dans Google Anglais ICI
Documents de conférence ICI
Papier « Future Radio Amateurs » ICI
Rapport de la conférence ICI