Adhérer à l’ANRPFD
Calendrier des Salons Radio 2019
ADHEREZ ANRPFD – PAYPAL Facile!
QTR UTC
Faire un don
News ANRPFD depuis 26/02/2017
WIMO
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Petites Annonces
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

 Deux mètres: réallocation?

Radio Amateurs du Canada a reçu plusieurs demandes d’informations supplémentaires en réponse à des reportages sur certains sites Web et à des discussions sur des listes de courrier électronique concernant une proposition de réaffectation de 144 MHz-146 MHz du service Radioamateur au service mobile aéronautique.
Le texte suivant a été préparé par Bryan Rawlings, représentant du VE3QN RAC à la Conférence mondiale des radiocommunications et aux réunions nationales et internationales ayant précédé cette réunion.
Glenn MacDonell Président Radio Amateurs du Canada

Deux mètres: réallocation?
Il est compréhensible que la communauté des amateurs s’inquiète de la proposition française de réaffecter le service 144 à 146 MHz au service de navigation aéronautique afin de prendre en charge le nombre croissant d’aéronefs utilisant de nouvelles aides à la navigation et à la communication.

Voici un bref résumé de quoi et où cette proposition est…

L’administration française a proposé une nouvelle attribution principale au service mobile aéronautique dans la bande 144-146 MHz, soit l’intégralité de la bande de deux mètres d’amateur de la région 1 de l’UIT (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Leur proposition a récemment été examinée lors d’une réunion à Prague d’un sous-comité du Conseil européen des postes et radiocommunications (CEPT). La CEPT comprend 48 États européens.
Ce qui est spécifiquement à l’étude, c’est qu’un point de l’ordre du jour à cet effet soit inclus pour la Conférence mondiale des radiocommunications provisoirement prévue pour 2023. L’ordre du jour de la CMR-23 sera décidé à la fin de la prochaine CMR, qui commencera le 28 octobre à Charm el-Cheikh. , Egypte.
L’ Union internationale des radioamateurs (IARU) était présente en tant qu’observatrice à la réunion de Prague et s’est vivement opposée à la proposition française. En l’occurrence, seule l’Allemagne parmi les délégués s’oppose à la proposition française. La question sera maintenant abordée lors d’une réunion de haut niveau de la CEPT en août. La Belgique a apparemment rejoint l’Allemagne dans l’opposition. Si le nombre d’administrations opposées à la proposition française atteint huit, la proposition ne pourra pas avancer. L’IARU et les amateurs européens recherchent maintenant activement le soutien d’autres administrations pour s’opposer à la proposition française.
Formellement, la proposition n’est à l’ordre du jour d’aucun autre groupe régional se préparant pour la CMR-19. Le RAC a fait savoir à son organisme de réglementation que nous soutenions l’opposition de l’IARU à la proposition française et à ses actions visant à défendre l’attribution primaire mondiale Radio amateur et que nous nous opposerions à toute proposition similaire de réallocation dans la région 2 (Amériques). La Commisión Interamericana de Telecomunicaciones (CITEL) de l’Organisation des États américains se réunira à Ottawa à la mi-août. L’IARU sera à nouveau un observateur et le RAC sera représenté dans la délégation canadienne.
Ce numéro illustre bien l’importance de la vigilance des amateurs et de leurs associations nationales et de leur participation aux conférences régionales et internationales de réglementation qui peuvent déterminer le sort de nos bandes les plus chères. Pour une description plus complète de ces processus, lisez l’article « L’importance de se montrer » dans le numéro de mai-juin 2019 de The Canadian Amateur.
Bryan Rawlings VE3QN Radio Amateurs du Canada (3 juillet 2019)