Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Ces Aurores ne sont pas des Aurores

Il y a deux nuits, l’Astrophotographe Ruslan Merzlyakov s’est rendu dans la nature côtière du parc national de « Thy au Danemark » et a installé son appareil photo pour une longue exposition de la Voie lactée. Il a trouvé la galaxie entourée de bandes rouges et vertes ressemblant à des aurores boréales : « Ce n’étaient pas des aurores boréales », déclare Merzlyakov. ‘Ce fut une magnifique démonstration d’airglow.’ L’airglow est un phénomène semblable à une aurore provoqué par des réactions chimiques dans la haute atmosphère. Il démarre pendant la journée lorsque l’air est éclairé par le rayonnement ultraviolet du soleil. La nuit, la délicate rémanence peut être vue depuis des endroits sombres comme le parc national de « Thy ». La lueur verte est causée par l’oxygène. La lueur d’air rouge est plus rare; elle est causée par OH. Ces molécules neutres (à ne pas confondre avec l’ion OH- trouvé dans les solutions aqueuses) existent dans une fine couche de 85 km de haut où les ondes de gravité impressionnent la lueur rouge avec une structure ondulante spectaculaire. Qui a besoin d’aurores ? ‘La lueur de l’air’, dit Merzlyakov, ‘était hors de ce monde.’ Spaceweather.com