Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

L’éruption a prouvé l’importance continue des Ondes Courtes

Lorsque le volcan sous-marin « Hunga Tonga-Hunga Ha’apai » a explosé plus tôt cette année, interrompant les communications vers et depuis les Tonga, RNZ Pacific est revenu aux ondes courtes pour atteindre la nation insulaire isolée. Public Media Alliance publie un article de Richard Sutherland, chef of News à Radio New Zealand : En janvier de cette année, le volcan sous-marin Hunga Tonga-Hunga Ha’apai des Tonga a explosé. Il s’agissait de l’éruption la plus puissante de ce type que le monde ait connue depuis le Krakatoa en 1883.
En plus d’envoyer des ondes de choc atmosphériques dans le monde entier, l’éruption a gravement endommagé le câble sous-marin international à grande vitesse reliant les Tonga au reste de l’île. Le royaume a été coupé – il a fallu plusieurs jours avant que les communications truquées par le jury ne soient rétablies. Faire sortir des informations des Tonga était presque impossible. Mais grâce aux ondes courtes, RNZ Pacific a pu diffuser des informations vitales dans le pays. Il peut sembler étrange de parler d’ondes courtes si loin dans le 21e siècle. ‘Shortwave’ évoque des images de radios à panneaux de bois de style années 1930 bloquées par des tubes à vide, recevant des programmes diffusés depuis les capitales coloniales. Mais ce que beaucoup rejettent comme une plate-forme de distribution héritée continue de montrer sa valeur même à l’ère d’Internet. Le gouvernement néo-zélandais a approuvé un investissement de plusieurs millions de dollars dans un nouvel émetteur à ondes courtes pour RNZ Pacific, le service international du radiodiffuseur public néo-zélandais, Radio New Zealand.
Cela nous permettra de continuer et de développer un service qui a commencé en 1948, en utilisant des émetteurs laissés par l’armée américaine après la Seconde Guerre mondiale. ICI