Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Le PDG de Motorola dit qu’une prolongation de 4 ans d’Airwave
est probable et discute des détails de l’enquête au Royaume-Uni

Le PDG de Motorola Solutions, Greg Brown, a discuté d’une prolongation de son contrat Airwave avec le Home Office britannique et d’une enquête britannique sur son double rôle dans le réseau Airwave et le projet Emergency Services Network (ESN) lors d’une apparition à la conférence du Credit Suisse le 30 novembre 2021.
‘Donc, le contrat Airwave court toute l’année prochaine’, a déclaré Brown. « Le client a indiqué qu’il souhaitait une prolongation de quatre ans. Nous travaillerons avec eux, bien sûr, pour prolonger ces quatre années. »
Airwave fournit actuellement des services de communication essentiels aux premiers intervenants dans tout le Royaume-Uni. L’ESN est destiné à remplacer le réseau Airwave pour fournir des communications de nouvelle génération aux services d’urgence du Royaume-Uni, mais a connu des retards importants.
En 2016, Motorola a été nommé fournisseur sur le projet ESN et deux mois plus tard a acheté le réseau Airwave. À l’époque, la Compétition and Markets Authority (CMA) du Royaume-Uni avait approuvé l’achat du réseau Airwave par Motorola en raison de la transition imminente du réseau Airwave vers l’ESN, qui devait avoir lieu en 2019.
Cependant, plus tôt cette année, en raison des retards persistants dans la transition ESN, la CMA a lancé un examen consultatif sur les rôles de Motorola en tant que propriétaire du réseau Airwave et fournisseur du projet ESN.
À la suite de cet examen, l’AMC a décidé de lancer une enquête par un tiers sur l’affaire. L’AMC s’est dite préoccupée par le fait qu’en raison de ses rôles dans les deux projets, Motorola serait incitée à retarder le projet ESN pour augmenter ses bénéfices.
Lire l’article complet de RadioResource Media Group : ICI