Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2021
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

La vérité sur les ondes longues : la Radio expérimentale sans licence

Au cours des 125 années écoulées depuis que Marconi a effectué ses premières transmissions Radio, le spectre a été divisé en plages et bandes, dont la plupart sont réservées aux gouvernements et aux grandes entreprises de télécommunications. Au milieu de toute la cupidité des entreprises, les «petits gars ont réussi à se tailler leur propre petit coin du spectre, avec l’aide d’organisations comme l’American Radio Relay League (ARRL).
Depuis 1914, l’ARRL représente les intérêts de nous, radioamateurs, et contribue à protéger les bandes réservées aux amateurs. Pour profiter réellement de la merveilleuse opportunité de transmettre sur ces bandes, vous avez besoin d’une licence, délivrée par la FCC. Les licences ne sont vraiment pas difficiles à obtenir, et vous devriez en obtenir une, mais que faire si vous n’avez pas envie de passer un test ? Ou si vous êtes tout simplement trop impatient ?
Eh bien, n’ayez crainte, car il y a aussi de la place sur le spectre Radio pour vous.
Bienvenue dans le monde merveilleux de l’expérimentation radio (légale !) sans licence, où tout est permis. D’accord, pas n’importe quoi mais les possibilités sont grandes ouvertes. Il existe quelques bandes de radio expérimentales, connues sous le nom de LowFER, MedFER et HiFER, où tout le monde est invité à jouer. Et des trois, LowFER semble le plus prometteur.
LowFER, comme son nom l’indique, contient la gamme de fréquences la plus basse des trois, se situant entre 160 kHz et 190 kHz, avec une longueur d’onde énorme d’environ un mile. Également connue sous le nom de bande de 1750 mètres, cette gamme de fréquences est bien adaptée aux longs trajets de transmission via la propagation des ondes de sol, un mode dans lequel les signaux radio se déplacent à la surface de la terre. Cela peut facilement transporter même des signaux de faible puissance sur des centaines de kilomètres, et parfois grâce à la magie noire atmosphérique, on sait que les signaux parcourent des milliers de kilomètres. Ces signaux d’ondes de sol traversent également bien les plans d’eau, en particulier l’eau salée.
Lisez l’article complet du Hackaday  ICI