Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2021
RRF : Réseau Relais Français!

Calendrier des Salons Radio 2020
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

Incendies / ouragans: la FCC accorde une dérogation aux règles pour les modes Radioamateurs modernes

Certains modes modernes de radio amateur sont interdits aux Etats – Unis en raison d’une restriction de débit de symboles archaïques introduit en 1980. A chaque fois il y a une ARRL de catastrophe naturelle doit demander une dérogation des règles pour les utiliser
Les rapports de l’ ARRL:
La FCC a accordé la demande de l’ARRL une dérogation temporaire pour permettre les transmissions de données amateurs à un débit de symboles plus élevé que celui actuellement autorisé par la section 97.307 (f) des règles du service amateur de la FCC. La FCC a agi pour faciliter les communications de secours en cas d’ouragan et de feux de forêt aux États-Unis et dans ses territoires.
La dérogation est limitée à 60 jours et s’applique uniquement aux stations des États-Unis continentaux et de Porto Rico utilisant les émissions PACTOR 3 et PACTOR 4 et qui sont directement impliquées dans les communications de secours en cas d’ouragan HF et de feux de forêt.
 Lisez l’histoire d’ARRL ICI
La restriction du taux de symboles a été introduite par la FCC le 17 mars 1980 , avec l’intention de limiter la bande passante des signaux numériques en HF et VHF. Cela aurait pour conséquence involontaire de paralyser le développement des modes numériques amateurs.
Pourquoi la FCC a-t-elle introduit une restriction de débit de symboles plutôt que de simplement limiter la bande passante? La raison est à cause des événements quelques années plus tôt.
En 1976, la FCC a décidé de moderniser le Règlement des Radioamateurs et a produit une proposition à cet effet – Réglementation Docket 20777 par bande passante.
La FCC a proposé de supprimer entièrement toutes les références à des types d’émission spécifiques, tels que A1, F3, etc. dans les règles de la radio amateur et de remplacer les dispositions par des limitations sur la largeur de bande autorisée qu’un signal amateur peut occuper dans certaines parties des bandes amateurs. Ce que la FCC a proposé était sensé et pour 1976 une façon moderne de réglementer un service tel que les Radioamateurs.
L’ARRL n’a pas aimé cela et au cours des deux années suivantes, a mené une campagne soutenue contre la proposition du FCC. Finalement, la FCC a capitulé et abandonné l’idée. L’héritage de cet épisode était que tout ce qui suggérait une forme de régulation par la bande passante était un anathème pour l’ARRL.
Les règlements amateurs à l’ancienne ne permettaient pas l’utilisation de codes de données tels que l’ASCII – dans les années 1970, c’était du code Baudot ou rien. La proposition de modernisation de la FCC aurait permis l’ASCII, mais c’était maintenant mort. L’ARRL supportait l’utilisation amateur de l’ASCII, il fallait donc trouver un moyen de patcher les réglementations existantes pour autoriser l’ASCII mais en même temps limiter la bande passante sans avoir une limite de bande passante explicite. L’approche acceptable pour l’ARRL était une restriction de débit de symboles.