Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2021
RRF : Réseau Relais Français!

Calendrier des Salons Radio 2020
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

Installation du Comité National de Dialogue relatif aux niveaux d’exposition du public aux ondes électromagnétiques
Le Comité National de Dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques a été installé ce jour à l’Agence nationale des fréquences (ANFR). C’est un lieu privilégié d’information, d’échanges et de concertation sur toute question liée à l’exposition aux ondes engendrée par les antennes, les objets communicants et les terminaux sans fil.
La loi Abeille, du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques a créé au sein de l’ANFR un Comité National de Dialogue sur les niveaux d’exposition du public aux champs radiofréquences. Il se réunit au minimum deux fois par an.
Présidé par Monsieur Michel Sauvade, maire de Marsac-en-Livradois, ce Comité est composé d’acteurs engagés sur ce sujet (liste détaillée en annexe) : associations, opérateurs et constructeurs, collectivités et services de l’Etat.
Lieu de concertation sur les études menées ou à encourager, il favorise l’échange d’information sur les niveaux d’exposition dans notre environnement. Il n’a toutefois pas vocation à traiter des sujets sanitaires, qui font l’objet d’études au sein de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).
La réunion d’installation qui s’est tenue ce jour à l’ANFR a permis de faire le point sur quatre grands dossiers :

  • la politique du Gouvernement en matière d’aménagement numérique ;
  • le recensement annuel des mesures de champs électromagnétiques ; le bilan des points atypiques ; les contrôles de DAS des téléphones portables.

Le dialogue qui s’est instauré et a permis de mettre en avant la nécessité d’approfondir certains sujets : l’exposition aux ondes du futur réseau 5G, le niveau de 6 V/m pour un point atypique, l’exposition dans les logements sociaux, les transports et les écoles, les compteurs communicants et l’étude sur les petites antennes. Ces points seront mis à l’ordre du jour des prochains Comités Nationaux de Dialogue en 2019.
Pour en savoir plus
Retrouvez les présentations et l’ordre du jour du Comité
Communiqué de presse et membre du comité national de dialogue de l’ANFR