Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2021
RRF : Réseau Relais Français!

Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo
Bienvenue au « Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire :Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

du 30/11/2020 à 12h30 UTC


L’activité solaire a été dominée par une éruption M4 culminant à 13: 11UT de plus le membre Est d’une région non numérotée qui est sur le point de tourner sur le disque visible.
Hormis le flux de rayons X de la fusée M est resté en dessous du niveau C.
Il y a actuellement 6 régions sur le disque dont NOAA AR 2786 (Beta-gamma) a le plus grand potentiel de fusées, bien qu’il soit resté assez stable dans les dernières 24h.
D’autres régions sont moins complexes et présentent moins de potentiel de fusées.
Le facteur le plus incertain est la région qui est sur le point de tourner sur le disque mais qui ne peut pas encore être analysé.
Dans l’ensemble, il faut tenir compte d’une probabilité considérable (40%) pour d’autres fusées M avec également une très légère possibilité d’un X-flare.
La fusée M4 était associée à une sursaut radio de type II et à une onde EUV. Et en SoHO / LASCO C2 un CME correspondant est visible à partir d’environ 13: 25UT (le vrai l’heure d’émergence dans la vue C2 doit être dans l’intervalle de données entre 12: 48UT et 13: 25UT). Le CME est bien orienté vers l’Est de la ligne Soleil-Terre avec une vitesse projetée d’environ 1500 km / s. Alors que le gros est dirigé vers la ligne Soleil-Terre l’onde de choc associée laisse un halo asymétrique complet d’une signature en imagerie SoHO / LASCO C2 et C3.
La majeure partie du CME ne devrait donc pas arriver sur la Terre, et  l’incertitude de sa direction exacte un coup d’œil et l’arrivée de l’onde de choc ne peuvent être totalement exclu. Si tel est le cas, il devrait être attendu fin le 1 décembre ou début 2 décembre.
Aucun autre CME dirigé vers la Terre n’a été enregistré.
Le flux de protons supérieur à 10MeV mesuré par GOES a augmenté lentement le matin à environ 3 pfu. Il ne devrait pas augmenter beaucoup plus, bien que cela ne peut être exclu.
Le flux d’électrons supérieur à 2MeV a dépassé le seuil d’alerte de 1000 pfu pendant son maximum diurne, et cela peut se reproduire aujourd’hui. Les 24h la fluence électronique était à des niveaux modérés et devrait être normale à niveaux modérés au cours des 24 prochaines heures. Dans l’ensemble, une tendance à la baisse était attendue bien que l’augmentation actuelle du vent solaire d’origine inconnue puisse être changer cette prévision si elle persiste.
Les conditions de vent solaire ont augmenté de façon inattendue. Surtout le matin, la vitesse du vent solaire a augmenté à environ 530 km / s. Pendant la montée du champ magnétique qui a atteint un pic de 12 nT, tandis que la composante Bz est resté majoritairement positif.
Le champ magnétique total a quant à lui baissé à de faibles valeurs. Le champ magnétique dont l’angle  phi a sauté l positif (loin du soleil) au secteur. négatif (vers le Soleil)
Comme aucune origine claire de cette augmentation n’a pu être identifiée, nous nous attendons à un retour aux conditions nominales au passage du transitoire. Si un choc del’arrivée sur Terre du CME du 29 décembre, cela pourrait se produire à la fin du 1er décembre ou début 2 décembre.
Les conditions géomagnétiques étaient calmes à instables (K Dourbes local et NOAA Kp 0-3).
On s’attend à ce que les conditions géomagnétiques ne soient pas réglées avec des périodes compte tenu de l’augmentation actuelle de la vitesse du vent solaire et de l’éventuelle CME choc arrivée demain.

Source SIDC