Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Fondation Radioamateur Après avoir canalisé votre RTTY …

C’est le matin après la veille. J’appelle CQ depuis 24 heures et pour la première fois de ma vie après un concours, j’ai toujours ma voix. Cela en soi est nouveau. Je n’ai pas non plus d’oreille qui sonne, c’est une bénédiction. J’ai beaucoup appris et je me suis amusé à le faire. J’ai établi des contacts et j’ai entendu des stations à travers le monde et j’ai tout fait dans le confort de ma chaise cabane.
Avant de creuser et de développer, le concours que je viens de terminer a duré 24 heures. Je ne suis pas resté assis à ma radio pendant tout cela, et ma radio n’était pas allumée pendant tout cela. J’ai réussi à déjeuner, dîner, dessert, petit-déjeuner et thé du matin. J’ai fait quelques siestes et j’ai réussi à aider à faire les courses. Ma station ne transmettait à aucun moment sans surveillance au cas où vous vous poseriez la question.
Ma configuration consistait en un petit ordinateur netbook de 11 ans exécutant la version actuelle de Debian Linux et au cœur de cette aventure, le logiciel appelé fldigi. L’ordinateur est connecté à mon Yaesu FT-857d via trois câbles, enfin deux et demi. Un microphone et un câble de casque qui se combinent dans le port de données à l’arrière de la radio. L’autre câble est un câble USB CAT, un câble de réglage assisté par ordinateur, qui se branche sur le port CAT à l’arrière de la radio. J’ai également utilisé un moniteur externe pour activer l’écran principal de mon concours et je l’ai utilisé pour afficher la fenêtre principale de fldigi.
Ma classe de licence me permet d’accéder à un certain nombre de groupes amateurs, 80m, 40m, 15m, 10m, 2m et 70cm. J’ai géré au moins un contact RTTY sur chaque bande.
Comme je l’ai décrit précédemment, ma radio est configurée pour utiliser une bande latérale unique et le son de la radio est alimenté via la prise microphone de l’ordinateur dans fldigi qui traite les informations. De même, lorsque je transmets, l’audio est généré via fldigi et quitte l’ordinateur via la prise casque et entre dans la radio en tant que signal audio à bande latérale unique.
Les informations contenues dans l’audio sont toutes RTTY, un mode numérique que j’ai décrit précédemment. Le logiciel utilise la modulation par décalage de fréquence audio, AFSK, simulant la commutation entre les deux fréquences RTTY.
Sur mon écran, j’ai un affichage en cascade qui montre tous les signaux qui se produisent dans le flux audio 2,3 kHz provenant de la radio. Fldigi décode également cela en temps réel et affiche chaque décodage comme un canal virtuel dans une liste. Cliquez sur une entrée de canal et votre prochaine transmission aura lieu à cette fréquence.
Si vous avez déjà utilisé WSJT-X, cela vous semblera très familier.
C’est la mécanique de ce que je fais.
Alors, qu’ai-je appris dans cette aventure?
Une chose que je peux dire avec confiance est qu’il n’y a absolument rien de tel que d’avoir un mur de signaux RTTY pour apprendre à être sûr que vous décodez réellement quelque chose d’utile. J’ai passé quelques bonnes heures à régler mes niveaux.
Je tiens à remercier les stations qui sont revenues à mon appel et pour ceux qui ont essayé sans que je les remarque.
J’ai eu une explosion. Je suis Onno VK6FLAB