Site Associatif ANRPFD
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
CLUSTER F8BDX
nl
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire.
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

en anglais ICI

Régions solaires actives et d’éruptions:L’activité d’éruption solaire a été faible niveaux, plusieurs éruptions de classe C ayant été détectées au cours des dernières 24 heures.
La plus grande éruption était une éruption C2.2, culminant à 00h07 UTC le 08 juin, associé à NOAA AR 3327 (classe bêta-gamma-delta). Cette région reste la région active la plus grande et la plus complexe du disque mais produite uniquement des fusées éclairantes de classe C faible. L’éruption isolé ede classe C a été produit par NOAA AR 3324 et par NOAA AR 3331 (classe bêta). NOAA AR 3323 (classe bêta-gamma) est la deuxième région active la plus complexe sur le disque solaire visible mais est restée
calme. D’autres régions du disque ont une configuration simple de leur
champ magnétique photosphérique (alpha et bêta) et n’a montré aucune
importante activité d’éruption. L’activité d’éruption solaire devrait être
à des niveaux faibles à modérés au cours des prochaines 24 heures avec une petite chance pour un éclat isolé de classe X.
Éjections de masse coronale : Au cours des dernières 24 heures, plusieurs masses coronales d’éjections (CME) et les flux ont été observés dans le SOHO/LASCO disponible dans l’imagerie coronographe et automatiquement détectée par l’outil Cactus. Dans un cas  particulier, le CME a été observé dans SOHO/LASCO-C2 vers 21h27 UTC le 08/06/2023
La CME est probablement lié à l’éruption de petits filaments dans le
quadrant Sud-ouest avec un accompagnement sur disque de gradation et un type II sursaut radio détecté vers 21h14 UTC le 08 juin. Le CME semble étroit et lent et il est peu probable qu’il arrive sur Terre. Cependant, une analyse complète est toujours en cours, et plus de détails seront fournis plus tard. Aucune autre Terre- des CME dirigés ont été détectés dans les images coronographiques disponibles.
Vent solaire : Au cours des dernières 24 heures, les paramètres du vent solaire (ACE et DSCOVR) indiquait un retour à un régime de vent solaire lent. Le vent solaire la vitesse a diminué de valeurs autour de 345 km/s à 280 km/s. L’interplanétaire l’amplitude du champ magnétique était d’environ 5 nT. La composante Sud du champ magnétique interplanétaire a fluctué entre -5 nT et 4 nT. L’orientation du champ magnétique était dans le secteur positif (champ dirigé du soleil). Des vents solaires lents devraient
prévalent le 09 juin. A partir du 10 juin, le vent solaire d’un trou coronal avec
polarité positive dans l’hémisphère nord peut arriver à la Terre, mais
étant donné que le trou coronal est situé à des latitudes élevées, la haute
flux de vitesse peut manquer la Terre.
Géomagnétisme :
Les conditions géomagnétiques au cours des dernières 24 heures étaient calmes.
Des conditions géomagnétiques principalement calmes sont attendues, avec des chances de niveaux à partir du 10 juin si le flux à grande vitesse de la polarité trou coronal positif dans l’hémisphère nord arrive.
Niveaux de flux de protons : Au cours des dernières 24 heures, les plus de 10 MeV GOES le flux de protons était à des niveaux nominaux et devrait le rester au cours de la prochains jours.
Flux d’électrons à GEO : Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu et devrait rester en dessous de ce seuil pour les jours suivants. La fluence électronique sur 24h était à un niveau normal. La fluence des électrons et  devrait être à des niveaux normaux dans les prochains jours. Source SIDC.