Site Associatif ANRPFD
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Voyage au centre de la terre

En tant que professeur de sciences de la terre et des planètes (ouvre dans un nouvel onglet), j’étudie l’intérieur de notre monde. Tout comme un médecin peut utiliser une technique appelée échographie (ouvre dans un nouvel onglet) pour faire des images des structures à l’intérieur de votre corps avec des ondes ultrasonores, les scientifiques utilisent une technique similaire pour imager les structures internes de la Terre. Mais au lieu des ultrasons, les géoscientifiques utilisent des ondes sismiques – des ondes sonores produites par les tremblements de terre.
À la surface de la Terre, vous voyez de la terre, du sable, de l’herbe et de la chaussée, bien sûr. Les vibrations sismiques révèlent ce qu’il y a en dessous (s’ouvre dans un nouvel onglet) : des roches, grandes et petites. Tout cela fait partie de la croûte terrestre, qui peut descendre jusqu’à 30 kilomètres ; il flotte au-dessus de la couche appelée le manteau.

La partie supérieure du manteau se déplace généralement avec la croûte. Ensemble, ils s’appellent la lithosphère (ouvre un nouvel onglet), qui mesure environ 100 kilomètres d’épaisseur en moyenne, bien qu’elle puisse être plus épaisse à certains endroits.
La lithosphère est divisée en plusieurs grands blocs appelés plaques (s’ouvre dans un nouvel onglet). Par exemple, la plaque Pacifique se trouve sous tout l’océan Pacifique et la plaque nord-américaine couvre la majeure partie de l’Amérique du Nord. Les assiettes sont un peu comme des pièces de puzzle qui s’emboîtent grossièrement et recouvrent la surface de la Terre.
Les plaques ne sont pas statiques ; au lieu de cela, ils se déplacent. Parfois, c’est la plus petite fraction de pouces sur une période de plusieurs années. D’autres fois, il y a plus de mouvement, et c’est plus soudain. Ce type de mouvement est ce qui déclenche les tremblements de terre et les éruptions volcaniques.
De plus, le mouvement des plaques est un facteur critique, et probablement essentiel, de l’évolution de la vie sur Terre, car les plaques en mouvement modifient l’environnement et obligent la vie à s’adapter à de nouvelles conditions (ouvre dans un nouvel onglet). Source et la suite ICI