Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Pourquoi les taches solaires ont-elles disparu pendant 70 ans?!

Eos rapporte que cinq décennies de données ont révélé qu’une étoile subit une pause d’activité magnétique similaire à ce que le Soleil a connu il y a près de 400 ans.
Tous les 11 ans, le nombre de taches parsemant la surface du Soleil augmente et diminue comme une horloge. Les astronomes suivent le cycle des taches solaires de 11 ans depuis plus de 400 ans, l’utilisant pour mieux comprendre le champ magnétique chaotique émis par le Soleil. (Le cycle solaire actuel, numéro 25, a commencé en 2019.) Le calendrier du cycle solaire est remarquablement cohérent : le nombre de taches solaires monte et descend, monte et descend… sauf qu’elles ont disparu et n’ont pas été revues depuis 70 ans. .
Cette période, de 1645 à 1715, est connue sous le nom de minimum de « Maunder », du nom des astronomes britanniques du XIXe siècle Edward et Annie Maunder.
Les astronomes ne comprennent toujours pas pourquoi le Soleil a cessé de produire des taches solaires pendant 70 ans, mais une nouvelle analyse de plus de 5 décennies de mesures d’étoiles proches en a identifié une qui pourrait subir son propre minimum de type Maunder. L’étoile, HD 166620, pourrait aider les scientifiques à comprendre cette mystérieuse période de repos de l’histoire du Soleil et à débloquer des indices sur le fonctionnement de la dynamo solaire. qu’elle était », a déclaré Jason Wright, astronome à l’Université d’État de Pennsylvanie à University Park et co-auteur de la nouvelle analyse. ‘Mais nous pouvons trouver un analogue et étudier son minimum de Maunder.’
Lire l’article Eos  ICI