Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Au cours des dernières 24 heures, les taches solaires de Catane 82 (région active NOAA 2994) sont restées actives et ont produit une éruption de classe X1.1 le 30 avril à 13 h 47 UTC.
Cette éruption était associée à des émissions radio de type II et à une éjection de masse coronaire. Puis l’activité d’éjection a diminué tandis que la région très active Catania sunspots 82 (NOAA active region 2994) tournait autour du limbe ouest. Les régions de taches solaires restantes sur le disque visible étaient relativement calmes et stables. L’activité de fusée devrait rester principalement silencieuse avec une possibilité d’éruptions de classe C. Aucune éjection de masse coronale (CME) dirigée vers la Terre n’a été détectée dans les images coronographiques disponibles au cours des dernières 24 heures. Plusieurs CME ont été associés aux éruptions dans les taches solaires de Catane 82 (région active NOAA 2994) situées sur le flanc ouest.
Cependant, en raison de l’emplacement de cette région, on s’attend à ce que les composants CME soient géo-efficaces. ) le 29 avril à 07h42 UTC. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était inférieur au seuil d’alerte de 1000 pfu au cours des dernières 24 heures. Il devrait être modéré et pourrait franchir le seuil dans les prochaines 24 heures en raison des conditions de vent solaire renforcées. La fluence électronique supérieure à 2 MeV est revenue à des valeurs nominales au cours des dernières 24 heures et devrait rester nominale au cours des prochaines 24 heures. Les paramètres du vent solaire dans l’environnement terrestre (tels qu’enregistrés par DSCOVR) ont continué à être légèrement élevés en raison de l’influence du rapide flux de vitesse du vent solaire associés au trou coronal équatorial (polarité négative) qui a atteint le méridien central le 26 avril. La vitesse du vent solaire variait entre 435 km/s et 546 km/s.
La magnitude du champ magnétique interplanétaire a lentement diminué et a montré des valeurs inférieures à 7 nT. La composante Bz du champ magnétique interplanétaire était principalement négative et fluctuait entre -5 nT et 5 nT. On s’attend à ce que les conditions de vent solaire légèrement améliorées persistent tant que la Terre reste sous l’influence du vent solaire associé au trou coronal. -3). Les conditions géomagnétiques devraient être calmes avec des périodes de conditions instables tant que la Terre reste sous l’influence du vent solaire associé au trou coronal. Source SIDC.