Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Au cours des dernières 24 heures, un certain nombre d’éruptions de classe C et de deux éruptions de classe M ont été signalées, provenant de la région active qui vient de commencer sa rotation à travers le limbe solaire est (précédemment numérotée NOAA AR 2975). Nous pouvons nous attendre à plus d’activité de fusée de niveau classe C et également niveau de classe M car cette région tourne vers le côté visible des disques solaires vu de la Terre. Bien qu’au cours des dernières 24 heures, des CME rapides et larges aient été signalés, leur région source était derrière le limbe solaire Est, et ils ne sont pas devrait arriver sur Terre. Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux de fond, et le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était sous le seuil de 1000 pfu, nous nous attendons à ce qu’ils restent à ces niveaux dans les heures à venir. L’électron de la fluence sur 24h est à un niveau normal et nous prévoyons qu’elle le restera dans les prochaines 24h. La vitesse du vent solaire est actuellement de 510 km/s et la magnitude du champ magnétique interplanétaire est d’environ 8 nT. Au cours des dernières 24 heures, la Terre a été sous l’influence du vent solaire assez rapide, jusqu’à 630 km/s comme observé par DSCOVR, et 750 km/s comme rapporté par SOHOS/CELIAS.
Les observations in situ indiquent que cela pourrait avoir été le vent solaire rapide du trou coronal de polarité positive qui était attendu tôt ce matin. Cependant, les signatures in situ ne sont pas très claires, ce qui pourrait être dû au fait que la Terre était encore sous l’influence de l’ICME lorsque l’augmentation de la vitesse du vent a commencé. Au cours des dernières 24 heures, les conditions géomagnétiques étaient actives à instables. conditions géomagnétiques calmes dans les prochaines heures. Source SIDC.