Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

L’ANFR publie une étude sur l’exposition

aux ondes générée par les faisceaux hertziens
*

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) a procédé à des mesures d’exposition aux faisceaux hertziens, largement utilisés en France pour établir des liaisons point à point. Il en ressort que ces liaisons, très directives, rayonnent très peu en dehors de leur faisceau principal. L’exposition du public aux ondes est donc très faible, ces faisceaux étant généralement installés en hauteur pour éviter tout obstacle qui viendrait interrompre la liaison.Les faisceaux hertziens (FH) désignent des liaisons point à point réalisées à partir d’antennes très directives, qui sont fréquemment utilisés dans les domaines des télécommunications et des réseaux de diffusion. Ils présentent l’avantage d’éviter l’installation d’une liaison filaire ou optique lorsque celle-ci s’avère impossible à mettre en œuvre ou trop coûteuse. La France compte un peu plus de 123 000 antennes FH réparties sur tout le territoire et dont les fréquences s’étendent entre 1,3 GHz et 86 GHz.L’ANFR a procédé à des mesures d’exposition aux antennes FH. Deux types de mesures ont été réalisées :
une mesure exploratoire, à proximité immédiate d’une antenne FH, dans une zone inaccessible au public. Cette mesure a pour objectif de montrer, en environnement réel, la manière dont décroît le rayonnement issu d’un FH ; des mesures suivant le protocole de l’ANFR, dans des espaces accessibles au public ou chez des particuliers.
Ces travaux ont permis de tirer les principaux enseignements suivants :
la mesure exploratoire a montré qu’il faut être dans le faisceau de l’antenne ou assez proche de celle-ci (distance inférieure à un mètre) pour détecter un niveau significatif d’exposition aux ondes ;
Les mesures dans des espaces accessibles au public ou chez des particuliers, à proximité de FH, montrent que les niveaux sont très faibles par rapport aux valeurs limites de l’exposition et qu’aucune fréquence FH n’a été détectée.
Dans la pratique, pour éviter les obstacles dans l’axe du faisceau, qui perturbent fortement voire interrompent la liaison, les faisceaux hertziens sont le plus souvent installés en hauteur sur des pylônes ou aux bords des toits des immeubles, ce qui réduit considérablement la probabilité d’exposition du public aux ondes qu’ils génèrent.
Pour plus d’information :
Étude de l’exposition aux ondes générée par les faisceaux hertziens!