Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Radioamateur à Belfast dans les années 1920

« L’Institution of Engineering and Technology « (IET) a publié un article sur Eric Megaw 6MU (GI6MU), un Radioamateur de Belfast dans les années 1920! Les réalisations radiophoniques d’Eric présentées dans les journaux de l’époque. Alors qu’il n’avait que 15 ans, il fit la une de la presse locale, sous le titre de ‘Belfast, Irlande – Boy Spans Ocean’ (12 décembre 1923).
En octobre 1924, le Belfast Telegraph a publié l’histoire ‘ Belfast Boy Receives 12 000 Mile Signal ‘. Le 15 août 1925, l’Irish Telegraph a publié une photo d’Eric et de sa station amateur et en 1926 sous le titre ‘ Belfast Talks to India : Amateur’s Fine Performance’, il a été rapporté : ‘Le mercredi soir, un Radioamateur de Belfast, M. Eric Megaw (GI6MU), qui expérimente depuis un certain temps la téléphonie à faible puissance sur Ondes Courtes, a établi une communication téléphonique avec M. H. Beck (Radio Y -HBK) à Kohat, Inde. M. Beck, qui utilisait des signaux de code Morse, a rapporté ‘une parole assez correcte, assez forte, sans distorsion’. On comprend que c’est la première fois que des mots prononcés en Irlande ont été entendus en Inde, et, comme M. Megaw utilisait  seulement 30 watts (environ la moitié de la puissance utilisée par une lumière électrique ordinaire) et une seule transmission Mullard de 20 watts valve, la transmission est probablement un record pour une faible puissance et un appareil simple. »Dans les années 1930, il a travaillé aux laboratoires de recherche de la « General Electric Company » à Wembley où il a participé au développement de magnétrons à haute puissance.
Lisez l’article de l’IET  ICI
Dans les années 1920, les préfixes utilisés pour les contacts à l’étranger par les stations amateurs des îles britanniques étaient : GI – Irlande du Nord GW – Irish Free StateGC – Scotland G – utilisé à la fois pour l’Angleterre et le Pays de Galles (et peut-être les dépendances de la Couronne ?)