Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Il y a 2 régions actives visibles sur le disque solaire, mais aucune n’a produit d’éruptions de classe C ou plus au cours des dernières 24 heures.
Les régions actives qui ont produit l’essentiel de l’activité ces derniers jours ont disparu sur le limbe Ouest.
L’activité solaire devrait être faible au cours des prochaines 24 heures. Une CME a éclaté depuis la NOAA AR 2934 vers 10h00 UT le 21 janvier, il a été dirigé principalement vers l’est et ne devrait pas affecter la Terre (bien qu’une arrivée de choc ne puisse pas être écartée vers le 24 janvier 2022).
Un trou coronal (polarité positive) a traversé le méridien central le 21 janvier, sa vapeur à grande vitesse associée peut être attendue sur la Terre les 24 et 25 janvier.
Le proton supérieur à 10 MeV est inférieur au seuil de 10 pfu. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV est inférieur au seuil d’alerte de 1000 pfu (mais proche de celui-ci) et devrait rester proche du seuil au cours des prochaines 24 heures.
La fluence électronique sur 24h était à des niveaux modérés et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. La vitesse du vent solaire sur Terre est d’environ 420 km/s et le champ magnétique interplanétaire d’environ 4 nT.
Une petite perturbation a été observée vers 13h00 TU le 21 janvier, avec une augmentation de la vitesse du vent solaire et du champ magnétique (mais pas un choc) très probablement liée à la  CME du 18 janvier 2022, sans autre conséquence.
Des vents solaires lents sont attendus pour les prochaines 24 heures. Les conditions géomagnétiques ont atteint des niveaux actifs localement (K_Bel 2 – 4) et étaient calmes à instables aux niveaux planétaires (Kp 2 – 3).
La CME du 20 janvier a une faible probabilité d’arriver sur la Terre demain, augmentant les conditions géomagnétiques à des niveaux de tempête actifs ou même mineurs. Source SIDC.