Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2022
ANRPFD TV
nl
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Revue et Chronique SWL Nationale
nl
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Associations Partenaires de l’ANRPFD
DXWATCH-Cluster
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Twitter
Prévisions Météo

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM 25/12/2021.

L’activité solaire était à de faibles niveaux au cours des dernières 24 heures avec dix fusées éclairantes de classe C. Il y a huit régions actives numérotées sur le disque visible. Le plus complexe restant le NOAA 2907 (bêta-gamma), qui a réduit son niveau d’activité à seulement trois éruptions de classe C et se rapproche maintenant du limbe ouest. L’activité de fusée la plus forte au cours des dernières 24 heures a été une fusée de classe C5.2 avec une heure de pointe à 12h12 UTC le 24 décembre produite par la NOAA 2908 (bêta), qui a subi une désintégration, diminuant sa superficie et le nombre de taches de fuite. NOAA 2016 (bêta) et NOAA 2918 (bêta) ont montré une croissance significative, augmentant leur nombre de taches de fuite, et ont produit une faible activité de fusée de classe C. NOAA 2911 s’est transformé en plage.
On s’attend à ce que l’activité d’éruption de rayons X soit à de faibles niveaux pour les prochaines 24 heures avec une probabilité de 30 % de torchage de classe M. le flux était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV oscillait autour du seuil de 1000 pfu et devrait dépasser sporadiquement le seuil de 1000 pfu au cours des prochaines 24 heures.
La fluence des électrons sur 24h était à des niveaux modérés et devrait se situer à la frontière des niveaux modérés à nominaux au cours des prochaines 24 heures. La vitesse du vent solaire variait entre 408 km/s et 500 km/s.
Le champ magnétique interplanétaire était à des niveaux de fond avec des valeurs comprises entre 1,8 nT et 6,2 nT. La composante Bz variait entre -5,4 et 3,9 nT. La polarité du champ magnétique est restée majoritairement dans le secteur négatif jusqu’à minuit le 24 décembre lorsqu’une autre rotation du champ magnétique a été détectée, reflétant potentiellement le passage d’un nuage magnétique lié au CME à partir du 20 décembre.
Les paramètres du vent solaire devraient poursuivre leur déclin vers des conditions de vent solaire de fond. Un trou coronal de polarité positive équatorial a traversé le méridien central et le flux à grande vitesse (HSS) associé devrait influencer la Terre à partir du 28 décembre au-dessus du HSS à partir de l’extension du trou polaire nord de polarité positive, qui devrait atteindre la Terre le 27 décembre.
Les conditions géomagnétiques au cours des dernières 24 heures étaient pour la plupart calmes avec des périodes isolées instables causées par le passage de la structure du vent solaire.
Des conditions géomagnétiques principalement calmes sont attendues pour les prochaines 24 heures avec une possibilité restante pour des périodes isolées instables. Des conditions calmes devraient prévaloir jusqu’à l’arrivée prévue du prochain HSS le 27 décembre 2021. Source SIDC