Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2021
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

Radioamateurs sont toujours très demandés

Le diffuseur de télévision WTHITV rapporte que la communication pendant les urgences est souvent perturbée. Mais une technologie qui existe depuis la fin des années 1800 brille toujours, même dans les moments les plus sombres, les opérateurs Radioamateurs jouent un rôle clé lorsque des conditions météorologiques extrêmes se déplacent dans la vallée de Wabash. Et le besoin de plus d’opérateurs radio continue de croître. Les radioamateurs s’avèrent toujours être une source de communication fiable, en particulier en cas d’urgence.
Le service d’urgence Radioamateur du comté de Clay est opérationnel au sein du service d’incendie volontaire de Cory. David Siple de Storm Team 10 s’est entretenu avec Kevin Berlen K9HX qui est un Radioamateur dans le comté de Clay et Siple lui a demandé pourquoi les Radioamateurs sont toujours une ressource importante.
«Pannes de courant généralisées, pannes de communication généralisées, et c’est là que les Radioamateurs peuvent briller parce que nous ne dépendons pas de cette infrastructure.»
Vous pouvez vous attendre à ce que de nombreux opérateurs amateurs sur le terrain repèrent les tempêtes. Beaucoup sont formés à l’observation météorologique par le biais du Service météorologique national. Et leurs informations jouent un rôle important en cas de fortes intempéries.
«Le problème est que le faisceau radar est si haut au-dessus du sol lorsque vous arrivez dans cette région de l’État, ils ne savent vraiment pas ce qui se passe sur le terrain. C’est là que les observateurs entrent en jeu. Ils peuvent les aider à évaluer les dégâts, ils peuvent leur dire ce qui se passe réellement sur le terrain et c’est inestimable pour ces gens [NWS]. »
Regardez la vidéo et lisez l’histoire complète  ICI