Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2021
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

RASA écrit au président de l’IARU sur  leQRM40m

Le « Radio Amateur Society of Australia » (RASA) a écrit au président de l’IARU le 1er octobre au sujet de l’interférence chronique sur la bande de 40 m dans la région 3.
La grande majorité des stations intruses parlent indonésien et ne s’identifient pas. Ils fonctionnent dans la moitié inférieure de 40 m, en utilisant USB, souvent par multiples de 10 kHz.
Ces stations sont reçues en continu à Darwin, en Australie et tous les après-midi / soir dans le reste du continent australien. Ils causent des interférences nuisibles aux stations amateurs australiennes. Ils causeraient également des brouillages préjudiciables aux stations amateurs dans toute l’Asie du Sud-Est, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Micronésie.
La RASA a signalé ce problème pour la première fois au président de la région 3 de l’IARU il y a deux ans.
Dans l’intervalle, l’ingérence a augmenté en gravité. Il semble que la popularité des modes numériques autour de 7065-7075 kHz oblige les stations illégales à descendre dans le segment CW en dessous de 7050 kHz.
Le RASA a de nouveau signalé ce problème au Président de l’IARU de la Région 3 le 2 septembre, mais n’a pas reçu de réponse.
La RASA a approché le régulateur australien, l’ACMA, l’année dernière sur cette question, et leur a demandé de mener leur propre suivi, en vue d’une plainte formelle via les processus de l’UIT.
Malheureusement, la RASA a été informée qu’en raison des compressions de personnel, l’ACMA n’a pas été en mesure d’effectuer la surveillance requise.
En l’absence de mesures réglementaires officielles du gouvernement, la RASA est d’avis que l’IARU, en tant qu’organisation faîtière régionale, devrait jouer un rôle proactif dans la résolution de ce problème.
La RASA a suggéré dans sa lettre au Président de l’IARU que l’IARU et la société nationale indonésienne des Radioamateurs élaborent un plan d’action et proposent leur assistance en cas de besoin.
Aucune réponse n’a été reçue à ce jour.